Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 02 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Yahoo a acheté Tumblr pour 1 milliard de dollars ; aujourd'hui le site pourrait valoir une fraction de ce nombre

La décision de Yahoo de racheter le site de micro-blogging était déjà mal comprise. L'entreprise a déjà enregistré une baisse de valeur comptable de Tumblr de 230 millions, et annonce aujourd'hui que cette valeur pourrait baisser encore.

Goodwill

Publié le
Yahoo a acheté Tumblr pour 1 milliard de dollars ; aujourd'hui le site pourrait valoir une fraction de ce nombre

Tumblr, c'est le site de micro-blogging qui fait rage chez les adolescents. Yahoo, c'est le vieux portail à la réputation très "Web des années 1990" qui a besoin de se rajeunir. On dirait un couple tout fait. Et cela explique pourquoi Yahoo a racheté Tumblr pour 1 milliard de dollars. Un prix d'achat qui avait fait se lever de nombreux sourcils étant donné le chiffre d'affaires symbolique de Tumblr. Et, aujourd'hui, les comptables de Yahoo donnent raison aux critiques. La firme a déjà dû baisser de 230 millions de dollars la valeur comptable de Tumblr à son bilan.

Et dans son dernier document comptable, elle annonce qu'elle pourrait prendre une perte sur tout le "goodwill" payé pour Tumblr, soit 750 millions. (Lors d'une acquisition, le "goodwill" est la part du prix d'achat qui n'est pas prise en compte par les actifs comptables de l'entreprise--comme par exemple une marque, ou un potentiel de croissance, ou un avantage stratégique). 

Autrement dit, Yahoo dit à ses actionnaires qu'il a payé pour Tumblr 750 millions de plus que sa valeur comptable, et qu'aujourd'hui tous ces 750 millions pourraient passer par pertes et profits. Oups.

C'est quoi un Tumblr ? Et pourquoi l'acheter ?

Tumblr est un site de micro-blogging. Sur Tumblr, chacun peut créer son "micro-blog". L'efficacité (et le charme) de Tumblr résident dans la simplicité d'utilisation : chacun peut publier ce qu'il veut, mais surtout des images, des citations et des vidéos, et en quelques clics. C'est beaucoup plus facile qu'un blog classique. Et contrairement à Twitter, ce n'est pas du texte, mais du multimédia. 

Et l'autre grand attrait de Tumblr, c'est le "dashboard" (voire ci-dessus). Contrairement aux plates-formes de blogs "normales", Tumblr permet de publier, mais c'est également un réseau social. Comme sur Twitter, on "suit" les blogs qu'on veut, et ensuite ils sont affichés sur le Dashboard. Et pour des millions et des millions d'ados américains, leur "maison" sur internet, ce n'est pas Facebook, c'est leur dashboard Tumblr... Et les applications mobiles de l'entreprise étaient très fortement utilisées. 

Les jeunes et le mobile : Tumblr était très fort précisément là où Yahoo était faible. Et, oui, Tumblr ne faisait pas de chiffre d'affaires, mais ce n'est pas vraiment un problème : Yahoo est justement un des plus grands experts mondiaux dans la monétisation de contenu en ligne, avec une force de vente publicitaire prodigieuse, et des synergies avec ses autres sites. Il y avait donc une logique. 

Que s'est-il passé, alors ? 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€