Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 01 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vu de Belgique : le foot, la France, l'Algérie et le politiquement correct

La France s'est brillamment qualifiée pour le Brésil, le même soir que l'Algérie. Malgré l'exploit des Français, ce sont surtout des supporters algériens que l'on a vus arborer des drapeaux dans les rues des villes de l’Hexagone.

Autre regard

Publié le
Vu de Belgique : le foot, la France, l'Algérie et le politiquement correct

A Toulouse, des supporters ont réussi à hisser le drapeau algérien sur un des balcons du premier étage de la Mairie.  Crédit Flickr / Ludo29

Selon un reporter de BFMTV, 90 % des drapeaux étaient algériens, "une écrasante majorité", selon LCI. Ces manifestations de joie ne se sont pas déroulées sans incident. A  Lormont, près de Bordeaux, deux voitures ont été incendiées. A Paris, la station Barbès a dû être fermée dès le début de la soirée, puis des supporters sont montés sur des bus et la  ligne 2 du métro a dû être interrompue "à cause de supporters algériens montés sur les voies du viaduc entre Barbès et Anvers".

Vers 23h30, la RATP a publié le communiqué suivant : "En raison d'événements sur la voie publique défavorables, le trafic est interrompu sur toutes les lignes de bus et de tramways". Rien que cela. Interrogée, la RATP évoquait "des perturbations liées entre autres (sic) à la qualification de l'Algérie au Mondial de Foot qui rendent impossible la circulation de bus. "

A Toulouse, des supporters ont réussi à hisser le drapeau algérien sur un des balcons du premier étage de la Mairie.  A Avignon, des "échauffourées ont éclaté avec les forces de l'ordre après qu'un groupe de jeunes ait caillassé les policiers". Deux d'entre eux ont été légèrement blessés. A Lille et ses environs immédiats, 24 voitures ont été brûlées.

A Besançon, des gendarmes ont été pris à partie par des supporters, leur véhicule a été bloqué par d'autres véhicules, les supporters ont recouvert les véhicules avec des drapeaux algériens, avant de donner des coups de pieds dans la carrosserie puis d'arracher un essuie-glace et le pare-choc arrière. Un individu a lancé une pierre sur une vitre latérale qui s'est brisée et une femme gendarme a été blessée à l'œil gauche par des débris de verre.

A Marseille, 2 000 supporters s'étaient rassemblés sur le Vieux-Port et un groupe s'en est pris aux forces de l'ordre, trois policiers ont été blessés. 

Dans plusieurs villes, des forces de l'ordre ont dû être déployées en grand nombre surtout à Paris où quatorze personnes ont été placées en garde à vue pour jets de projectiles et violences volontaires.

Mais, pour cause de politiquement correct, de tout cela vous n'aurez sans doute pas entendu parler. Il ne fallait pas gâcher la fête. Une source policière s'en est même félicitée : "ça s'est très bien passé", "l'ambiance a été plutôt calme et festive". A vous de juger.

Sur LCI, un présentateur, un peu gêné par les images qui montraient l'écrasante domination des drapeaux algériens sur les français, déclarait : "regardez la joie des supporters algériens et franco-algériens qui sont très nombreux" . Et  c'est bien là le problème. La grande majorité de ceux qui pavoisaient était bien algériens ET français. Pourquoi n'arboraient-ils que le seul drapeau algérien ?

Le politiquement correct conduit à minimiser ces incidents et à éviter de poser des questions dérangeantes. Libération veut à tout prix  "positiver" l'événement. Contre l'évidence, "Libé", pour illustrer la soirée, a choisi une photo présentant un drapeau français devant l'Arc de triomphe et a cité un supporter algérien : "En plus il y a la France, c'est une grande histoire d'amour entre nos deux pays. Peut-être que l'on sera dans le même groupe". On verrait alors au Brésil : où va vraiment le cœur des Franco-Algériens ?

Et même le Figaro ne pouvait s'empêcher d'écrire : "les supporters français ont rejoint les Algériens et les Portugais. Drapeaux français algériens et portugais se mêlaient au milieu des voitures", sans préciser le fait que l'immense majorité des drapeaux étaient algériens.

Certes, l'ensemble de ces incidents ne suffit pas à gâcher la fête des Bleus. Mais pourquoi la majorité de la presse choisit-elle de ne pas en parler ? Et si elle le fait, c'est a minima, en donnant, en dépit de la vérité, l'impression d'une liesse commune que personne n'a observée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Intelligenti pauca - 21/11/2013 - 10:02 - Signaler un abus Question de probabilité

    Dès lors que des groupes importants se forment, il y en a toujours pour mettre le bordel : regardez la manif pour tous ! Ce qu'il faut retenir, c'est que quelques algériens aiment jouer les perturbateurs, mais la plupart aiment simplement le foot et l'équipe de leur pays d'origine. Ce qu'il faut retenir ce n'est pas qu'ils n'aiment pas la France, mais que supporter les Feneks leur permet de se retrouver entre eux et de soutenir une équipe qui leur est chère et qui leur rappelle leur pays. . C'est d'idée que je me fais. Si la coupe du monde nous offre un match France-Algérie, j'aurais peut être à changer d'opinion... Mais j'espère que non.

  • Par slavkov - 21/11/2013 - 11:05 - Signaler un abus veaux

    ... un jour les Francais vont se réveiller avec la gueule de bois et ils l'auront voulu....

  • Par GREGOIRE.goumy - 21/11/2013 - 11:09 - Signaler un abus Barbès Rochechouart fermé

    La station de métro sur la ligne 4 était fermée "pour des raisons de manifestation sur la voie publique". J'y étais à 18h 15. Est ce normal que certains individus bloquent la circulation pour cause d'un match de qualification gagné par .... l'Algérie ? Il y a encore quelques citoyens français qui travaillent en France et il est inadmissible que l'Etat ne lutte pas contre l'entrave au droit de travail. Je n'ai vu personnellement que des drapeaux algériens mais c'était juste avant le match "très très miraculeux" de l'équipe de France face à l'Ukraine subitement "très très mauvaise ou très malchanceuse"

  • Par anakyn - 21/11/2013 - 11:11 - Signaler un abus @Intelligenti pauca

    "ils n'aiment pas la France" C'est pas nouveau ! Les Frano Algériens aiment la France pour les droits que la nationalité française procurent, pas surtout pas pour les devoirs que cela demandent. Ainsi, en cas de mobilisation générale pour cause de conflit, ils prendraient tous la poudre d'escampette direction pays d'origine, au lieu d'obéir à leur devoir de citoyen français, et attendraient sous des cieux plus cléments que les choses se tassent et que les Souchiens (Français de souche dans le sabir de la diversité) se soient faits tous exterminer......

  • Par golvan - 21/11/2013 - 11:11 - Signaler un abus @ Intelligenti pauca

    Votre post est intéressant car il accrédite l'idée que le pays de ces supporters algériens est l'Algérie, et, par voie de conséquence, que leur pays n'est pas la France. On le savait déjà mais il est toujours bon d'en avoir confirmation. Au delà de cette remarque, il est symptomatique que ces informations sur la réalité de la soirée de mardi en France aient été passées sous silence par une presse qui démontre ainsi qu'elle se comporte de façon militante, en travestissant la réalité de l'information pour mieux faire passer l'idée de la réussite de l'immigration algérienne. Pourquoi ne pas informer, tout simplement informer ?

  • Par jonas75 - 21/11/2013 - 12:25 - Signaler un abus Franco-Français.

    Rendez-vous compte, des français préfèrent revendiquer une identité algérienne plutôt que française. Peut être que l'identité française est effectivement moins valorisante pour l'humain que l'identité algérienne? En tout cas, quand je lis tous vos postes, moins je me sens bien triste d'être franco-français, et d'appartenir au même peuple que vous.

  • Par MauvaiseFoi - 21/11/2013 - 12:30 - Signaler un abus Combien ça coûte ?

    Mais non, il ne s'agit pas des dégâts ou de la gêne. Tout le monde s'en fout. Il s'agit de combien le cantonnier de Tulle a payé aux arbitres et aux adversaires de "nos" pays pour qu'ils se qualifient.

  • Par Hugo from Caracas - 21/11/2013 - 12:37 - Signaler un abus @golvan

    Je ne comprends pas que cela vous choque que quelqu'un d'origine algérienne supporte l'équipe nationale d'algérie. C'est exactement pareil pour les Portugais qui dans un match france-portugal supporteront le portugal ou qui dans un PSG-Benfica supporteront le Benfica. Et eux on vient jamais les emm... en leur soutenant qu'ils n'aiment pas la France..

  • Par laurentso - 21/11/2013 - 12:49 - Signaler un abus le gus qui oublie de rappeler que l'équipe d'Algérie

    s'est qualifiée en même temps que la France ! Encore un gus qui nous explique que tous les médias se trompent, au moins a-t-il l'honnêteté de nous citer tant BFM TV que LIbération ou Le Figaro. Et vous, VOUS SAVEZ que ceux qui ont arboré un drapeau algérien (au fait, ils étaient combien, moins d'une centaine à Paris...) avaient la double nationalité et vous SAVEZ qu'ils détestent la France. Alors que les médias gauchistes -si si, même Le Figaro-, nous mentent. Au fait, il fait quel temps à Anvers ?

  • Par SuperBeaufDeluxe - 21/11/2013 - 13:00 - Signaler un abus Hasta la viasta bye bye !

    @ jonas75 - 21/11/2013 - 12:25 Que vos petits chéris "préfèrent revendiquer une identité algérienne" nous comble d'aise. On aimerait seulement qu'ils sachent en tirer les conclusions (et l'État français aussi, tant qu'à faire)... Rien ne les empêche de regagner le pays de leur cœur. Et n'oubliez pas de les suivre. Tous nos vœux de bonheur.

  • Par xenophon - 21/11/2013 - 13:10 - Signaler un abus Ce dont il faut s'indigner...

    C'est de la manipulation des images par nos médias. Quant aux Algériens, une simple évidence s'impose dont Atlantico m'avait censuré la mention dans un précédent débat. La communauté franco-algérienne est de plus en plus communautariste et donc sensible à l' influence de l' Algérie. Or, dans ce pays, la jeunesse est nourrie d'un sentiment anti-français profond, entretenu par un FLN dont c' est le principal viatique. Cette jeunesse a tendance à émigrer pour des raisons économiques et la communauté franco-algérienne est un centre d' accueil naturel. Il est donc évident que cette communauté, déjà fragilisée, subit par ce biais des influences hostiles. L' Islam ostentatoire de plus en plus affiché est un bon révélateur. Jeannette Bougraf, par exemple, disait récemment sur Canal+ que le communautarisme musulman avait déjà gagné. Elle arborait d'ailleurs un tee-shirt aux couleurs de l' Algérie Mardi soir dernier. Si la France et l' Algérie sont dans la même poule au championnat du monde, gageons que notre police sera au stade maximum d' alerte le soir du match. C' est bien regrettable, mais c' est ainsi. Le nier ou l'occulter, c'est la politique de l'autruche, comme Munich en 1940!

  • Par Gilly - 21/11/2013 - 13:18 - Signaler un abus @ jonas75

    Si l'identité française est moins valorisante que l'algérienne, surtout qu'ils ne se gênent pas pour mettre en pratique leur choix et arrêter de souffrir. L'Algérie attend ces grands patriotes. La France se consolera vite. Comme @ SuperBeaufDeluxe, je vous enjoins de les suivre et de renoncer à cette double nationalité qui semble vous peser. Pourquoi d'ailleurs n'êtes-vous pas encore parti si la France ne vous mérite pas ?

  • Par bebert4 - 21/11/2013 - 13:26 - Signaler un abus Remake

    On se serait cru le soir de la victoire de Normal 1er

  • Par Marcus Graven - 21/11/2013 - 13:39 - Signaler un abus Made in Algeria

    Des centaines de voitures incendiées, des agressions à foison : les Algériens ont dignement fêté la qualification de leur pays… en France. L'information a peu filtré. A part Atlantico, Novopress, Boulevard Voltaire, rien. Quand Valls pensait qu’un « crâne rasé d'origine européenne » était à l’origine d’une "scène de guerre qui n'avait rien à voir avec la démocratie » dans les locaux de Libé; quand Normal Ier défendait en Libération « l'un des piliers de notre démocratie, la liberté de la presse», ils ne savaient pas encore les deux bienheureux qu'un Algérien était l'auteur des agressions. Cela fait beaucoup de made in Algeria en deux jours. Mais Taubira va trouver mes propos stigmatisants, voire nauséabonds. Alors après n’avoir pas dit un mot sur les feux de joie de mardi soir, parlons d’un déséquilibré pour l’arrestation de mercredi soir et hop ! plus de scènes de guerre et la démocratie est sauvée.

  • Par golvan - 21/11/2013 - 16:04 - Signaler un abus @ hugo from...

    Xenophonà 13h10 a partiellement répondu à votre question de 12h37, j'ajouterai que les Portugais présents en France ne provoquent pas de troubles à l'ordre public, et ne réclament pas d'aménagement de l'espace public à leur profit en tant que musulmans, et qu'ils n'affichent pas constamment une haine recuite de la France tout en aspirant à quitter l'Algérie en courant pour venir s'y réfugier. A part ça rien.

  • Par Intelligenti pauca - 21/11/2013 - 16:22 - Signaler un abus @ Golvan & Anakyn

    ANAKYN : sacré scénario votre guerre ! Et en cas d'invasion extraterrestre, ils font quoi les algériens ? ça dépend si les aliens sont voilés ? . GOLVAN : "Le pays de ces supporters algériens est l'Algérie". Encore quelqu'un qui a inventé l'eau chaude... Bien sûr que oui ils restent algérien de coeur, ce qui ne les empêche pas d'aimer la France en même temps, du moins pour la plupart.

  • Par Daniel carton - 21/11/2013 - 16:25 - Signaler un abus Merci la Belgique

    Heureusement que les journalistes Belge nous informent .Pourquoi les médias français nous cachent volontairement ces faits ? Peur du front national ? Peur d'une monté du racisme ?. Ils n'ont pas à juger que telle ou telle info doit être divulguée ou pas . Nous sommes donc manipulés , et ça c'est pire que tout

  • Par Pierdec - 21/11/2013 - 17:56 - Signaler un abus La finale du Mondial

    France - Algérie. Qu'est-ce que vous en dites? C'est possible?

  • Par Ravidelacreche - 21/11/2013 - 18:03 - Signaler un abus La France s'est brillamment qualifiée

    Un but hors jeu, un but contre son camp, en match de barrage contre le 20° au rang de la FIFA, c'est très gentil ! ...Une fois.:o)

  • Par Rouvre - 21/11/2013 - 20:36 - Signaler un abus Journalistes

    Fondamentalement, le constat c'est que les journalistes ne font pas leur travail, qu'ils sont paralysés par l'idéologie dominante. Dans une société de l'INFORMATION, c'est extrêmement dangereux de la manipuler ainsi. Ce sont eux qui nous mènent au chaos (déchéance économique, guerre civile, ...)

  • Par GOGO - 21/11/2013 - 22:51 - Signaler un abus Vu de Belgique

    et lu les commentaires il y a manifestement problème à évoquer le sujet. Effectivement ,la double nationalité peut être un débat ,la loi décide que la nationalité est liée au droit du sol ,en d'autres lieux ce n'est que le père ,d'autres la mère etc .... A l'aune des critères actuels Il y a aussi des français qui n'ont jamais mis le pied en France ni payé un sou d'impôt et qui ne parlent m^me pas français ............... Mais en fin de compte dans une démocratie aboutie le sujet ne serait pas tabou .

  • Par golvan - 21/11/2013 - 22:58 - Signaler un abus @ intelli

    On ne peut rien face à l'amitié touchante qui vous lie à un Algérien. Mais les vociférations supposées être joyeuses sur les Champs étaient clairement provocantes, surtout face aux forces de l'ordre. Et il est vrai que je crois à l'autodétermination des peuples, comme en 1962, et que je pense que le pays des Algériens est l'Algérie et non la France. Mais si vous avez un copain algérien, je m'incline devant la profondeur de la démonstration qui m'en bouche un coin, je l'avoue.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Destexhe

Alain Destexhe est député belge,  ex sénateur, initiateur de la commission d'enquête du Sénat belge sur le génocide du Rwanda. Il a également été secrétaire général de Médecins Sans Frontières et est l'auteur de Le mouvement flamand expliqué aux francophones (ed. La Renaissance du livre).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€