Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Voyage, carte de vœux, anniversaire, mariage : ces bons plans "geek" qui peuvent vous sauver la mise

Marre de ne rien comprendre aux nouvelles technologies ? Devenez un véritable maître geek en quelques leçons. Extrait de "50 exercices pour devenir un vrai geek". (1/2)

Bonnes feuilles

Publié le
Voyage, carte de vœux, anniversaire, mariage : ces bons plans "geek" qui peuvent vous sauver la mise

La carte virtuelle ? Le rêve ! Oui mais voilà, il faut retaper toutes les adresses, et le cauchemar des enveloppes revient… Crédit Flickr/Luchoedu

Concilier vie personnelle et vie professionnelle n’est pas une mince affaire ! Étonnamment, les journées n’ont que 24 heures pour tout le monde, mais là s’arrête l’égalité. Tout dépend de nos obligations et de notre manière d’y faire face…

Situation # 1 : C’est le moment des cartes de vœux. Des heures en perspective pour la liste d’envoi, le texte, la personnalisation…

La carte virtuelle ? Le rêve ! Oui mais voilà, il faut retaper toutes les adresses, et le cauchemar des enveloppes revient… Que faire ? Pas de soucis, d’abord mettre toutes ses adresses dans un agenda électronique, la plupart font les choses très bien, trier les adresses en fonction des courriers que l’on veut envoyer, et s’arranger pour écrire une lettre suffisamment personnelle sans être trop précise dans le ton pour laisser croire qu’elle leur est adressée de manière spécifique. C’est odieux, mais quel gain de temps !

En un clic, tous les copains reçoivent ledit courrier et le lien est gardé malgré des centaines d’envois. En plus, on peut frimer et envoyer tout cela en avance (avant la fameuse limite du 31 janvier) et faire culpabiliser les autres sur les cartes de voeux. Jouissance suprême du geek… On peut même envoyer une vraie carte postale depuis certains smartphones sans passer par le bureau de tabac qui n’a plus de timbres… Quel pied !

Situation # 2 : Voilà votre rêve bientôt devenu réalité : un tour du monde. Sans perdre une seconde, vous numérisez tous vos documents administratifs essentiels (passeport, carte vitale, carte de mutuelle, permis de conduire, carte de crédit…).

On a tout prévu en voyage sauf de se faire voler son smartphone ou sa tablette contenant les scans de tous les documents officiels (passeport, visa, permis de conduire, etc.). Le cloud est la parade absolue. Il suffit de se connecter dans un café Internet (même dans un bled perdu), et hop ! Miracle ! On récupère les précieux sésames au fin fond de l’Himalaya et on peut refaire faire ses papiers au consulat. Même si certains n’y croient pas, tout le monde est connecté à Internet, y compris dans les pays sans moyens, souvent par des bouts de fils qui laissent parfois perplexes quant à nos normes occidentales. Et pourtant cela marche ! Pour ce type de précaution, le service est gratuit en général dans la limite de 2 à 5 Go (largement suffisant pour un usage raisonnable), et il y a pléthore d’offres. Il faut cependant bien choisir la solution la plus compatible possible, car loin de chez soi, les PC sont parfois très anciens !

Situation # 3 : Vos 40 ans ! Comme le voyage à Venise et le baptême de votre filleul, tout cela a été photographié des centaines de fois. Oui, mais il faut classer les clichés et les exploiter pour en profiter.

Utilisez de préférence les logiciels organisant les images par mots-clés qui permettent de regrouper les photos de manière hétérogène, idéal pour faire un album, puis reprenez certains clichés pour un calendrier. Proscrivez à tout prix l’organisation en dossier : si c’est simple au début quand on a peu de photographies, cela devient inextricable lorsque la collection de clichés s’agrandit. À noter que la plupart des logiciels qui font cela très bien ont une grande ouverture sur l’extérieur (mettre en ligne ou sur Facebook ses meilleures images) et permettent également une sauvegarde sur un disque externe local (branché sur l’ordinateur) ou virtuel (cloud). Cette dernière possibilité est essentielle dans le cadre de la protection de son patrimoine d’images, notamment en cas d’incendie. Sans être parano, ce sont des choses – rares heureusement – qui arrivent… Comme ça on ne perdra jamais les fameuses photos de tante Aglaé en train de pêcher la truite… !

Situation # 4 : C’est le mariage de votre meilleur ami et, comme vous êtes le témoin, vous décidez de lui préparer un diaporama haut en couleur.

Là, les choses se gâtent et demandent du doigté, car il faut savoir que les animations plantent toujours le jour J en obéissant scrupuleusement à la loi de Murphy ! Il faut donc bien sélectionner ses photos, les uniformiser dans le ton, et surtout choisir le bon logiciel. Il en existe qui donnent un rendu très professionnel en un minimum d’effort ! Succès d’estime garanti. N’avouez jamais que vous n’avez mis que quelques minutes pour tout boucler : laissez planer le mystère, histoire de passer pour un geek confirmé…

Situation # 5 : Il faut remettre à jour la liste de vos prospects et de vos clients pour un envoi groupé.

C’est un peu comme pour les cartes de voeux, mais dans votre boite mail. Toutes les applications récentes offrent ce service, mais peu d’entre nous l’utilisent ? C’est comme pour tout, il est difficile d’apprécier l’équilibre entre le temps mis pour écrire un mail à chacun et celui pour organiser un envoi collectif. En général, on perd beaucoup de temps la première fois, mais quelle joie après, lorsqu’il suffit de répéter simplement l’opération.

Extrait de "50 exercices pour devenir un vrai geek", Emilie Devienne, Yves Peysson, (Eyrolles édition), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Emilie Devienne et Yves Peysson

Emilie Devienne, coach et membre "Associé" de la Société Française de Coaching, a d'abord été journaliste une vingtaine d'années. Elle est l'auteure d'une douzaine d'ouvrages et enseigne notamment à l'ISAM (Groupe Sup de Co Amiens Picardie), ainsi qu'à l'Université d'Aix-Marseille.

Yves Peysson est physicien et professeur en école d'ingénieurs.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€