Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vous voulez renforcer votre mariage ? En 2017, faites des entretiens d'évaluation réguliers

Avec son patron, ça n'est pas forcément rigolo. Avec son conjoint non plus d'ailleurs. Mais ça peut quand même vous rendre plus unis et heureux...

Amoris Laetitia

Publié le
Vous voulez renforcer votre mariage ? En 2017, faites des entretiens d'évaluation réguliers

En général on n'aime pas trop les entretiens d'évaluation. Ce genre de critique formalisée - même si elle s'avère constructive, ce qui n'est pas forcément le cas - peut être gênant, énervant, frustrant. Mais il pourrait y avoir pire : imaginez avoir un entretien d'évaluation avec votre conjoint !

Et pourtant… De plus en plus de conseillers conjugaux et de chercheurs recommandent que les couples mariés fassent des entretiens d'évaluation réguliers.

En effet, un problème récurrent lorsqu'un mariage bat de l'aile est que d'ici à ce que les couples cherchent des moyens formalisés, comme un conseiller conjugal, pour résoudre leurs difficultés, il est souvent trop tard.

A contrario, si, en amont, les conjoints prennent le temps, régulièrement, d'évaluer leur relation et d'identifier les points d'amélioration, ils peuvent résoudre les problèmes avant qu'ils ne deviennent trop profonds pour être réglés.

C'est un peu l'équivalent d'un check-up chez le médecin, explique James Cordova, professeur de psychologie, au Wall Street Journal.

Ainsi, dans une étude publiée dans le Journal of Consulting and Clinical Psychology et menée par le professeur Cordova, 216 couples ont reçu des questionnaires leur demandant d'évaluer les principales forces et faiblesses de leur relation. Ensuite, les couples ont été répartis dans des groupes aléatoirement : le premier groupe a eu deux sessions chez un conseiller conjugal pour revoir les évaluations et évaluer ensemble des pistes de résolution des problèmes ; on a dit aux couples du deuxième groupe qu'ils étaient mis sur une liste d'attente.

Après un et deux ans, les couples du premier groupe avaient vu des améliorations significatives dans leur sentiment de satisfaction dans leur relation, leur intimité, et leur sentiment d'être acceptés par leur conjoint, ainsi qu'une baisse des symptômes liés à la dépression, par rapport aux couples du premier groupe. De plus, les couples du premier groupe qui avaient le plus de problèmes sont ceux qui ont eu la meilleure amélioration.  

En effet, dans la phase initiale de bonheur, les couples ont tendance à être trop optimistes sur l'avenir. Dans une autre étude, l'immense majorité de couples sur le point de se marier déclaraient qu'ils étaient au courant que la moitié des mariages se terminent en divorce, mais évaluaient la probabilité d'un divorce dans leur cas à zéro, rappelle le site Quartz. Mieux vaut donc prévenir que guérir.

Petit guide pratique

Donc, les entretiens d'évaluation avec son conjoint, que du bonheur -littéralement. Mais attention ! Il ne faut pas faire ça n'importe comment. Il faut faire attention aux sentiments de l'autre et être constructif. Les conseillers conjugaux qui prônent cette approche suggèrent ainsi plusieurs règles à ne pas oublier pour ses entretiens d'évaluation :

N'attendez pas. On l'a déjà dit, mais ça mérite d'être répété : cette méthode ne fonctionne pas pour les couples qui sont déjà en difficulté. Elle peut même envenimer la situation si elle ne devient qu'un nouveau terrain pour des conflits amers préexistants.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€