Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vieillissement de la population : les dirigeants d'entreprise se préparent à la "silver economy", les politiques, eux, ignorent le sujet

Selon l’Insee, la France comptera 70 millions d’habitants en 2050, et un Français sur 3 aura plus de 60 ans, contre 1 sur 5 aujourd’hui. Ça changera tout.

Atlantico Business

Publié le

Les réponses sont étonnantes et devraient être récupérées très vite par les hommes politiques pour les sortir de leurs préjugés idéologiques.

1e point : 94% des chefs d’entreprises de plus de 50 salariés considèrent que le vieillissement sera l’enjeu le plus important pour les sociétés occidentales dans les années à venir, et pour les entreprises en particulier. C’est le problème qui impactera tous les autres.

2e point : le vieillissement de la population affectera d’abord le financement de la retraite pour 84% des chefs d’entreprise, puis les services à la personne (73% des entreprises) et l’offre de santé (pour 73% des entreprises).

3e point : Malgré la conscience aigüe du changement, les entreprises ne se sentent pas préparées. 60% des dirigeants déclarent que dans l’environnement administratif et fiscal actuels, il leur est très difficile d’anticiper les changements. 65 % reconnaissent ne pas savoir apporter une réponse adaptée. Seuls 28% des chefs d’entreprise, et principalement ceux des plus grosses, déclarent avoir mis en place une stratégie pour s’adapter à cette évolution. Le premier des changements porte sur la gamme de produits et de services qu’ils offriront à un public de consommateurs majoritairement seniors.

4e point : la majorité des dirigeants estiment que cette question va entraîner des difficultés pour l'économie dans son ensemble (56%). Mais pour eux, c’est autant une opportunité de croissance qu’un risque de difficultés. Dans ces conditions, leurs activités ne devraient pas trop en souffrir.

5e point : les axes de changement porteront principalement sur la maîtrise des marchés nouveaux tant du point de vue marketing que du point de vue purement commercial. Puis sur l’organisation même de l’entreprise et la gestion des relations humaines.

Ce qui revient le plus souvent dans les enquêtes, c’est que les administrations publiques et les responsables politiques sont beaucoup plus en retard que les directions d’entreprise. La raison en est simple. Le temps politique est beaucoup plus court. Un homme politique travaille à sa réélection pour des mandats de 5 ans. Le chef d‘entreprise travaille, lui, à beaucoup plus long terme sur des périodes supérieures à 10 ou 15 ans.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par phegp - 20/03/2017 - 10:27 - Signaler un abus Question de repères...

    " L‘Insee estime qu‘en 2050, la population française comptera 10 millions d’habitants de plus qu‘aujourd’hui, mais un bon tiers de cette population aura plus de 60 ans." Certes, mais que signifiera "60 ans" en 2050 ? Au train de l'espérance de vie galopante... Et pourquoi 60 ? Parce que c'est l'âge de départ en retraite aujourd'hui ?

  • Par ikaris - 20/03/2017 - 17:58 - Signaler un abus Papy Sylvestre vendeur de retraite par capitalisation

    Papy ta retraite clé en main vendue par Malakoff Mederic et le frèrot de Sarkozy, tu peux t'asseoir dessus ! Aujourd'hui sans les achats d'actifs pratiqués par la BCE ou par la Fed, à combien ils seraient tes fameux actifs sur lesquels tu veux baser nos retraite ? Et le jour (pas très lointain) ou les fonds de retraite seront vendeurs nets d'actifs car il devront payer leurs retraités et que les cotisation des nouveaux actifs et dividendes n'y suffiront pas, à qui ont les vendra les actions ? Les retraites par capitalisation sont une pyramide de Ponzzi qui nécessite de convaincre de nouveaux naïfs pour qu'elle marche et comme pour toute arnaque de masse ils faut de nombreux rabatteurs comme papy Sylvestre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€