Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La victoire de François Fillon prouve que la démocratie peut ne pas tomber dans la démagogie et qu’une partie des Français aspire à des solutions libérales

Le primaire à droite prouve que la démocratie n'est pas condamnée au populisme. Au contraire, la primaire aura permis de sélectionner les candidats les plus expérimentés et les plus cohérents sur leur projet.

Atlantico Business

Publié le
La victoire de François Fillon prouve que la démocratie peut ne pas tomber dans la démagogie et qu’une partie des Français aspire à des solutions libérales

L'équation de Fillon prouve que la démocratie peut accoucher de candidats non démagogues sur l'économie, le social ou les valeurs... Mais cela prouve aussi que les Français ne sont pas aussi allergiques aux solutions libérales que ne le disent les élites. Crédit Thomas SAMSON / AFP

Qui aurait osé donner gagnant un homme comme François Fillon quand, il y a plus d’un an, il a présenté son projet ? Peu de monde en réalité. Personne. La presse se plaignait de son manque de charisme, de ses costumes british, et surtout on pouvait lui reprocher d’être comptable du bilan de Sarkozy.

Quelles hypothèques !

Quand aux politologues, ils considèreraient que le programme n’avait pas d'importance; seule compte la personnaliste du candidat. Et Fillon n’a pas de personnalité disait-on ? Alors fermez le banc et passez votre chemin.

François Fillon a parcouru ce chemin sans changer une virgule à son projet et à son programme, et petit à petit, il a convaincu une large majorité des Français que son offre était la meilleure; et son offre est simple.

Basique.

1er axe du programme Fillon : remettre la machine économique France en état de marche. Et le redressement viendra de la vigueur du systeme économique. D’où compétitivité, dérégulation, assainissement des dépenses publiques, baisses des impôts qui touchent au capital et à l’investissement. Il y aura des larmes, des pleurs et du sang , mais le candidat n’a pas fait la promesse de raser gratis.

2ème axe : conforter l'avenir; et l'avenir, c’est de s’inscrire sans complexe dans la mondialisation, dans la révolution digitale et la concurrence mondiale.

3ème axe : restaurer un écosystème qui sécurise la vie quotidienne et le business, ce qui implique de créer un climat de sécurité.

Voilà l'équation de François Fillon, qui prouve que la démocratie peut accoucher de candidats non démagogues sur l'économie, le social ou les valeurs... Mais c’est une équation qui prouve aussi que les Français ne sont pas aussi allergiques aux solutions libérales que ne le disent les élites. 

La démocratie française, comme toutes les grandes démocraties, est menacée par deux risques majeurs.

Le premier risque est de ne pas permettre l’émergence d’une majorité qui puisse accompagner les grandes mutations.

Le deuxième risque est de faire le lit des démagogues, dont la seule ambition est d’accéder au pouvoir pour la satisfaction de leur intérêt personnel ou celui d’un groupe soudé par l’idéologie ou la défense d’intérêts matériels.

Dans le premier cas, le danger est celui du déclin irrattrapable. La France est au bord du déclin et une partie de sa population est en voie de déclassement. Les dirigeants précédents n’ont pas su nous embarquer dans la mondialisation, le libre-échange et la révolution digitale. Beaucoup sont restés sur le tarmac. Or les débats du premier tour de la primaire de la droite ont clairement montré que la classe politique avait démarré un processus de pédagogie sur les grands changements du monde et sur la nécessité de s’y adapter. François Fillon est celui qui a été le plus clair dans cette démarche depuis le début de sa candidature et il en a ete payé en retour.

Mais les autres candidats ont aussi introduit cette préoccupation. 

La différence entre les candidats ne portait pas sur le modèle de société mais sur le dosage entre la prise en compte de la modernisation nécessaire et la prudence quant à la gestion de la transition.

Le clivage à droite séparait ceux qui s’inscrivent dans une reforme rapide de la société et ceux qui préfèrent ménager des avantages acquis.

Entre des progressistes et des conservateurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 21/11/2016 - 07:42 - Signaler un abus Sur le plan économique seul le programme Fillon ...

    peut redonner une chance au redémarrage économique et à ( enfin ) une baisse de la dette. Les français de droite ont compris que d'avoir recours à l'endettement devait avoir une fin, qu'il fallait arrêter l'immigration, et travailler plus comme dans tous les pays du monde pour redevenir compétitif. Son programme n'est pas le plus facile à faire accepter par les marxisants ; FN, PS, PC, etc, mais a pour but de remettre à FRANCE debout.

  • Par cloette - 21/11/2016 - 07:58 - Signaler un abus Les Français votent pour une personne

    Avant tout. . Fillon est le plus attractif .

  • Par bd - 21/11/2016 - 08:22 - Signaler un abus Eviter que la présidentielle se polarise trop fortement à droite

    Sarkozy a été éliminé. C'est déjà ça. Maintenant -plus difficile- , si c'est un président de droite qui doit être élu, c'est Alain Juppé qu'il faut soutenir pour éviter que la politique ne se polarise trop fortement à droite lors de cette présidentielle. Le centre-gauche doit se déplacer en masse ce dimanche aux urnes du second tour de la primaire de droite pour qu'une nouvelle surprise soit possible.

  • Par superliberal - 21/11/2016 - 08:49 - Signaler un abus @bd

    De quoi avez vous peur ?

  • Par Ganesha - 21/11/2016 - 08:51 - Signaler un abus Le dernier petit grain de sable

    Le dernier petit grain de sable serait une mobilisation massive des français musulmans en faveur de Juppé. Mais il ne reste qu'un seul vendredi pour prêcher à la mosquée. Ensuite, la rue du Faubourg St Honoré sera un boulevard pour Marine Le Pen ! Un catho ultralibéral homophobe, c'est le rêve de la plupart des lecteurs d'Atlantico. Mais heureusement, la France n'est pas sclérosée à ce point !

  • Par cloette - 21/11/2016 - 08:53 - Signaler un abus Juppé

    Est à éviter à tout point de vue : politique internationale , soumission aux groupes de pression , économie Il faut être capable de comprendre que la solution c'est la diminution du chômage et non l'assistance qui n'est qu'un leurre ´Mais pour ce dernier point Juppé n'a rien de quelqu'un de social, , tout son passé l'indique .

  • Par cloette - 21/11/2016 - 09:03 - Signaler un abus Juppé

    Était en première ligne dans toutes les guerres au MoyenOrient qui sont â l'origine du chaos actuel , Il flatte les musulmans et le lobby LGBT , c'est la ligne Clinton , l'espoir pour la France c'est quelqu'un d'autre que Juppé

  • Par Ganesha - 21/11/2016 - 09:08 - Signaler un abus Excellent indicateur

    François Mitterrand a mis deux ans pour réaliser que son ''Programme Commun'' était une énorme connerie. Le candidat Ripoublicain sera stoppé dans son élan avant même d'avoir commencé. Mr. Sylvestre est un excellent indicateur : avec lui, au moins, on sait ce qu'il ne faut surtout pas faire !

  • Par tubixray - 21/11/2016 - 09:12 - Signaler un abus La droite d'abord

    Restons sérieux, après 5 ans de Hollande et 12 ans de Chirac pas besoin d'un social démocrate comme Juppé qui laissera couler la France .... F. Fillon fera l'affaire, s'il est bien catho libéral c'est tout à fait ce dont la France a besoin et qu'il ne soit pas un soutien idéologique à l'extrême gauche écolo / LGBT est rassurant... Banco.

  • Par Yves3531 - 21/11/2016 - 09:26 - Signaler un abus Une première et belle défaite pour cette oligarchie...

    qui domine les micros, manipule et veut imposer ses choix aux français. C'est une grande joie et un grand espoir, car enfin les français semblent vraiment vouloir s'éloigner de la démagogie electoraliste attrape couillon et mortifère de l'oligarchie. Je soutiens ici depuis longtemps F. Fillon car je crois qu'il est l'homme de la situation, mais je voudrais avoir un mot pour N. Sarkozy qui a toujours eu toute ma sympathie mais qui était à mes yeux de toutes façons mortellement blessé par les casseroles pourries que les suppôts de l'oligarchie lui avaient accrochées. Maintenant, il faut voter dimanche prochain en masses pour F. Fillon pour éviter les nombreux votes pervers que l'oligarchie va inciter en faveur de sa bouée de secours À. Juppé ! Attention, car 14% d'électeurs de gauche à cette primaire pour un total de 26% pour Juppé, ca interpelle ...!

  • Par cloette - 21/11/2016 - 09:49 - Signaler un abus @Yves3531

    D'accord avec vous , 26 -14 = 12 ! L'oligarchie a porté Juppé : la question est "pourquoi " ? Le livre "faire " de Fillon révële un homme profondément humain et indépendant de la pensée unique . Marine Le Pen avec d'autres options est également humaine et indèpendante . C'est l'explication de leur succès .

  • Par tubixray - 21/11/2016 - 09:57 - Signaler un abus La 5ème colonne

    C'est bien cela qu'Yves et Cloette mettent en évidence ... Les gauchistes ont permis à Juppé d'être présent au 2ème tour ... Le message est on ne peut plus clair, Juppé est le candidat de la gauche et du centre .... Dimanche les républicains patriotes doivent voter en masse pour F. Fillon et contrer ce gaucho / islamo compatible.

  • Par zouk - 21/11/2016 - 10:05 - Signaler un abus F. Fillon

    La majorité de nos concitoyens est fatiguée des mêmes promesses jamais tenues, des lâchetés répétées de nos gouvernants depuis 40 ans, retour à nos derniers grands Présidents, Pompidou d'abord: arrêtez d'emmerder les Français pour refuser une modification fiscale. Combien en avons-nous subies depuis sa mort? Pour quel résultat? La paralysie du pays.

  • Par Eric ADAM CVD - 21/11/2016 - 11:22 - Signaler un abus Honte à vous de vous fondre dans cet assassinat du Gaullisme!

    Enfin quoi? Cette primaire est un déni de Gaullisme, un pied de nez à la Démocratie et au pluralisme, une négation de la Souveraineté Populaire... et une scandaleuse appropriation des médias et des Sites publiques comme les écoles et autres concessions associatives du Système, au frais des contribuables puis qu'aucune indemnité d'occupation ne sera exigée des organisateurs de cette consultation exclusivement partisane! De plus, cette "charte de la droite et du centre" peut être signée par tous les gauchistes puisqu'ils ont la même vision de la dictature et de la trahison organisée des choix du Peuple. Mais encore, n'est-il pas scandaleux que cette mascarade n'aboutisse qu'à une mobilisation qualifiée de "succès" par les médias alors que cela ne représente que 10% du corps électoral, et n'atteint même pas, en voix, le score prétendu acquis à l'union de la droite et du centre mou? N'est-il pas scandaleux que 4,5% du corps électoral,selon le score de Fillon, puisse imposer un candidat à la Présidentiel excluant toute autre participation (sauf bien sur Bayrou!) par le fait des menace pesant sur les "grands despotes" osant parrainer un Démocrate! Seule une insurrection nous SAUVERA !

  • Par LordLeleu - 21/11/2016 - 12:08 - Signaler un abus Mr sylvestre ou lenfumage permanent

    Mr sylvestre se réjouit de la première place de mr Fillon. Mais si cela avait été Juppé cetait la même chose : l'un veut augmenter la TVA de 2point l'autre de 2,1 !! Quelle différence ! Et ça sur tous leur programme. En réalité quand mr sylvestre dit qu'il faut rentrer dans la mondialisation et la dérégulation il est ringard comme tous les républicains. Il ne voit pas que les États Unis la grandes Bretagne la Chine (qui ne la jamais été) le Japon etc.. font marche arrière sur la mondialisation, vont remettre des règles Dans leurs commerce intérieur, vont faire des plans de relances quand mr la France continuera Dans l'austérité et Surtout en étouffant la demande car le pouvoir d'achat déclinera. Ca fait 30ans qu'il y a des libéraux au pouvoir et que la France va Dans le mur et mr sylvestre comme les soviétiques à l'époque nous dit que le système ne marche pas parce qu'on ne l'applique pas assez durement. Quand on dit que mr sylvestre est ringard....

  • Par 2bout - 21/11/2016 - 12:10 - Signaler un abus C'est sûr !

    4 millions c'est beaucoup et c'est peu à la fois, comparés à 500 signatures.

  • Par edac44 - 21/11/2016 - 12:22 - Signaler un abus EXIT l'excité, maintenant va falloir sortir le débile Bordelais

    Sarko s'est surtout fait sortir par les électeurs de son propre parti. Raz le bol de l'excité de Neuilly et même si quelques voix "étrangères" y ont probablement contribuées ... En ce qui concerne le prochain match Fillon vs Juppet, quel intérêt pour la gauche d'y participer sachant que pour elle, tout est déjà plié ? Sauf coup de théâtre jamais impossible, surtout en ce moment, la finale se fera entre le candidat de la droite classique quel qu'il soit et le candidat du FN. Pas sûr que sur ce coup là, la droite rassemble comme pour "Chichi" en 2002, 90% des voix mais ça devrait le faire quand même comme on dit dans le Neuf Trois !

  • Par J'accuse - 21/11/2016 - 12:23 - Signaler un abus Fillon a gagné parce que tous l'annonçait perdant

    Le populisme naît de l'incompétence et de la trahison des gouvernants, protégés par la presse: quand le peuple s'aperçoit que les promesses ne sont pas tenues et que la situation du pays est mauvaise, il vote pour ceux qui disent vouloir dézinguer le système en place. C'est le populisme qui a mis Fillon en tête, justement parce que les médias (le système dans toute son horreur) se fixaient sur Juppé et Sarkozy. Personne ne peut affirmer que tel programme va marcher, et ce n'est pas en fonction de ça qu'on vote. Le populisme est inarrêtable, la seule question est de savoir quel populiste va l'emporter.

  • Par ikaris - 21/11/2016 - 14:19 - Signaler un abus Papy Sylvestre s'est trouvé un nouveau champion

    Quand on lit l'article on a l'impression que Fillon a été élu président et qu'il a un programme économique adoubé par tous les français ... rien n'est plus faux ! Il a conquis une faction en s'appuyant largement sur une image. En fait les électeurs voulaient le programme de Sarko sans la gueule de Sarko donc tirer des conclusions sur la volonté des français d'engraisser patrons et actionnaire par le biais à peine dissimulé de la "compétitivité", de la "dérégulation" et autres fadaises c'est faux et archi faux.

  • Par von straffenberg - 21/11/2016 - 14:30 - Signaler un abus le populisme @ j'accuse

    Juppé est un candidat fabriqué ,imposé par le centre gauche ,les socialistes ,son échec n'est pas surprenant. La victoire de Fillon tient plus à sa personnalité sincère et sans détour ,exempte de communication racoleuse, je ne pense absolument pas que cela soit la victoire du populisme c'est simplement le réveil d'une France dirigée et méprisée par une minorité aveugle et idéologique ( et j'y inclue une partie de la droite coupable).Le programme Fillon sera dur à appliquer mais rien n'est simple J'ajouterais un petit mot pour Sarkozy dont le discours fut simple et émouvant ,j'aurais pour ma part préféré un duel Sarko Fillon .

  • Par Totor Furibard - 21/11/2016 - 20:29 - Signaler un abus Encore l'apologie du neoliberallisme !

    Ce qui m'amuse avec Mr Sylvestre, c'est qu'il est tellement convaincu que le néo-libéralisme le plus pur est la panacée, la vraie, qu'il ne se rend même pas compte que son article ne fournit que son propre avis bas de gamme et simpliste: genre moins d'état, moins de règlements (qui protègent les gens et leur environnement), plus sécurité (mais pour le business, hein, ... par pour les gens) et plus de mondialisation: voilà le programme. Et quel rapport avec révolution digitale ? Elle est néo-libérale elle aussi ? . Tout le monde est en train de comprendre que la mondialisation massive et désordonnée a déséquilibré tous les systèmes sociaux les plus avancés de la planète et est en train de menacer nos démocraties, qu'il faut agir car la course à la compétitivité passe automatiquement par l'appauvrissement sans fin de la classe moyenne qui entraînera forcément si l'on agit pas l’effondrement des économie des plus avancées. Tout le monde ? Non ! pas les néolibéraux (sauf les 1% les plus riches bien sur: eux savent parfaitement ce qu'ils font !)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€