Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 18 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vers des frappes Franco-américaines sur la Syrie : un acte de guerre mais dans quel but ?

Une riposte occidentale, soutenue par les États-Unis, la France, et le Royaume-Uni en tête, apparaît désormais inévitable.

Y-a-t-il une stratégie dans l’avion ?

Publié le

Je pense que, comme les Israéliens (qui, à mon avis ne vont pas bouger), les attaquants prendront la précaution de tirer les missiles en ne s'aventurant pas dans l'espace aérien syrien où la défense sol-air russe est bien implantée.

Comment envisager la ligne rouge russe pour une telle opération ? Quels sont les risques de réaction en chaînes d'une telle opération ? 

Malgré les déclaration relativement bellicistes de Moscou (qui dit vouloir abattre les missiles tirés mais aussi détruire les "bases de départ") , je ne pense pas que le président Poutine veuille s'engager dans une escalade qui pourrait mener à une troisième guerre mondiale. Le président  Assad ne justifie pas une telle abnégation et des sacrifices inconsidérés. L'important pour Moscou est juste qu'il reste à son poste. Par contre, les Russes peuvent considérablement augmenter les bombardements "classiques" de zones contrôlées par les rebelles, même ceux considérés comme "modérés" par les Occidentaux.

Il faut donc raison garder en cette période difficile où des dérapages peuvent survenir. Les dirigeants politiques ont leur propre agenda mais je pense qu'aucun ne veut s'engager dans une aventure militaire ingérable. Pour eux, il s'agit seulement de faire "preuve d'autorité" en matière de politique étrangère - souvent à destination de leur politique intérieure -.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Citoyen-libre - 11/04/2018 - 13:34 - Signaler un abus Et la représentation nationale !!!!!!

    Et c'est là qu'on constate que la majorité ne joue aucune rôle vis à vis du citoyen. Elle est aux ordres de son patron, elle ne discute rien. Notre Président se prépare à des actes de guerre, qui peuvent avoir pour conséquences des attentats terribles sur notre sol, et l'avis du peuple ne compte pas. Quels sont les enjeux de cette sinistre pitrerie. Militairement les américains n'ont aucunement besoin de nos services. Ils cherchent simplement des complices. Macron veut servir la cause de qui : BHL et Couchner ?

  • Par vangog - 11/04/2018 - 14:10 - Signaler un abus La continuité de la politique des erreurs US-UEmoyen-orientales!

    Que ce soit Macron-Rothschild, Flamby-le-menteur ou Sarko-le-tricheur, la politique moyen-orientale de la France est égale en médiocrité! Pourquoi ne pas avoir accepté la résolution russe au conseil de sécurité de l’ONU, pour une enquête directe de l’AIEChimiques? Cette enquête directe et rapide aurait permis de savoir si les émanations chimiques provenaient de stocks détenus par les rebelles islamistes au milieu des civils, commme ils en ont l’habitude, ou d’armes lancées par les forces régulières syriennes?...en décidant de bombarder unilatéralement le régime d’Assad, la triplette occidentale USA-GB-France macroniste prend le risque d’une escalade de la guerre, alors que celle-ci était en voie d’extinction, grâce à Assad, grâce aux Russes et grâce aux Kurdes, grands oubliés des indignations à géométrie variable des éternels bisounours occidentaux...

  • Par Danper - 11/04/2018 - 14:33 - Signaler un abus La "grandeur" de la France va encore frapper

    La "grandeur" de la France va encore frapper. Avec ses amis américains et anglais elle frétille à l'idée d'aller bombarder Assad. Toute cette gesticulation alors que tout le monde sait que Macron n'a pas les moyens de sa politiques (s'il en a une). Il ferait mieux de ne pas suivre ses copains Trump et May. Le premier fait n'importe quoi et la seconde cherche uniquement à détourner l'attention de son incapacité à gérer le Brexit. Que ce soit dans l'utilisation des gaz ou dans l'empoisonnement des espions russes aucune preuve n'a jamais été donnée mais les médias anglo-saxons et leurs alliés n'ont pas besoin de cela pour engager les Européens (inertes) sur le sentier de la guerre. Tout cela pour servir d'écran de fumée aux Anglais et satisfaire la vanité d'ex-puissances impériales déchues.

  • Par RODIER - 11/04/2018 - 15:55 - Signaler un abus erreur fron Rodier

    Grosse bourde de ma part due à ma précipitation. Au début du texte, au lieu de lire : "s'attaquer aux capacités chimiques détenues par les Russes", bien évidement comprendre "s'attaquer aux capacités chimiques détenues par Bachar el-Assad". Demande à la Rédaction d'ATLANTICO de bien vouloir modifier et excuses aux lecteurs. Alain Rodier

  • Par J'accuse - 11/04/2018 - 16:17 - Signaler un abus Bombarder est le but

    Pour être un "vrai" président américain, il faut bombarder quelque part au moins une fois par mi-mandat. Trump veut aussi montrer qu'il n'est pas Obama, qui s'est fait ridiculiser par Poutine sur le sujet. Si de tels bombardement étaient dissuasifs, on approuverait, mais c'est juste pour fanfaronner. On voit d'ailleurs que Trump trouve très amusant d'envoyer des missiles. C'est fou ce qu'on se marre !

  • Par moneo - 11/04/2018 - 16:41 - Signaler un abus Nouveau Cuba ?mais pourquoi?

    hier ou avant hier notre frégate ultra moderne sur secteur s'est fait faire un coucou agressif par un avion russe/ Avertissement à Macron? les militaires des pays occidentaux veulent tester leurs nouveaux joujoux fac e à la défense anti missile russe? les israéliens il ya peu de temps se sont faits descendre un vieux F16 survolant la Syrie .douteux qu'ils aillent plus loin ,ça aurait d es effets négatifs sur la dissuasion qu'ils exercent dans la région On peut penser que le personnel dirigeant Syrien a déjà été mis à l'abri...quand on veut "neutraliser" on ne l'avertit pas à l'avance.. La question sans réponse;la poche rebelle est cernée et de plus en plus petite pourquoi la soumettre à du gaz,? ils sont idiots à ce point là Russes et syriens? quant aux reportages qui les a tournés ?quand? quelle preuve que c'est Damas?Peut on penser que Poutine ait autorisé son allié à le faire?qu' a t il à y gagner? bref ein klein kriegspiel?

  • Par CasCochyme - 11/04/2018 - 16:55 - Signaler un abus sur l'homme orange

    Merci à M. Rodier pour son article. Ceux-ci sont toujours pleins d'intérêt. Je me pose beaucoup de questions sur le fond de l'affaire, sur l'attaque chimique et les responsabilités y afférentes. Je me demande aussi (naïvement sans doute) pourquoi les Russes à l'ONU ont semble-t-il refusé le principe d'une enquête internationale. Je lis très régulièrement la presse US, surtout par le canal de l'agrégateur RealClearPolitics. DT est en train de balancer des tweets sur ses missiles qui seraient plus performants que les moyens anti-missiles de Poutine...Contexte: il y a eu un raid du FBI, quasiment sans précédent à ce niveau-là, dans les bureaux de son avocat spécial, celui qui semble-t-il avait été chargé de refiler 130 patates à la star du porn qui aurait passé une nuit avec DT et aurait promis son silence moyennant compensation. J'en déduis que DT se sent acculé, car cet avocat saurait des choses sur ses tractations financières avec les Russes et aurait des documents à ce sujet, que DT n'a jamais voulu divulguer (tout comme la teneur de ses impôts). Voilà où on en est avec le tweeter irascible qui ne rit jamais (détail parlant signalé dans un courrier des lecteurs).

  • Par Atlante13 - 11/04/2018 - 17:54 - Signaler un abus Il pète les plombs ou quoi?

    A quoi joue Macron? Il a laissé la Russie et la Turquie exterminer les Kurdes et voila qu'il veut bombarder la Syrie. Je ne connais pas les enjeux économiques, mais là ça devient démentiel. On va recommencer l'affaire de Khadafie et transformer la Syrie en chaudron djihadistes.

  • Par ISABLEUE - 11/04/2018 - 18:10 - Signaler un abus Tout à coup Jupiter se reveille

    Les kurde? ? Nos banlieues??

  • Par winnie - 11/04/2018 - 18:19 - Signaler un abus Poutine vient ,

    de déclarer que si un missile des européens était envoyer sur ses troupes il riposterait immédiatement . Macron ,cet imposteur roquet des USA,a t il l' intention de déclarer la guerre aux russes ? là il devient dangereux ,ce président va encore ,comme les 2 autres ,nous mettre dans une belle merde !

  • Par Bobby Watson - 11/04/2018 - 18:29 - Signaler un abus De Gaulle reviens !

    Bombarder la Syrie: Hollande en rêvait, Macron va le faire ... Voilà ce que c'est que d'élire un homme soumis aux lobbys financiers.

  • Par philippe de commynes - 11/04/2018 - 18:42 - Signaler un abus Souvent trump varie bien fol qui s'y fie ...

    Durant la primaire il avait descendu en flammes la politique de Bush, récemment il a nommé conseiller à la sécurité nationale Bolton jusqu'au-bushiste patenté. Sa campagne présidentielle avait laissé l'espoir d'un retour à la raison, une politique étrangère redevenue raisonnable (America First) , loin des guerres ruineuses des administrations précédentes (le pire étant encore pour les pays touchés) Là il semble à nouveau vouloir faire preuve d'hybris impériale... Et comme le fait très justement remarquer CasCochyme le télescopage avec l'actualité judiciaire de Trump (perquisition chez son avocat...) est frappant. Ceci explique-t-il cela ?

  • Par Anouman - 11/04/2018 - 18:49 - Signaler un abus Chimique

    Tout le monde veut frapper mais on attend encore des preuves de la culpabilité de Assad, quand bien même l'utilisation de chlore serait prouvée. Un peu comme avec l'empoisonnement de l'espion et la Russie. Notons que les médias ne se posent pas la question des preuves et relaient donc l'intoxication. Si ce n'est pas du "fake" je me demande ce que c'est.

  • Par walchp - 11/04/2018 - 19:05 - Signaler un abus Commençons par les zadistes à lances- pierres...

    Pour la 3 em guerre mondiale on verra ensuite.....

  • Par walchp - 11/04/2018 - 19:33 - Signaler un abus C’est bien de prévenir à l’avance et sur tous les réseaux

    Comme ça on sera sûr de ne blesser personne Un accident est si vite arrivé !!!

  • Par CasCochyme - 11/04/2018 - 19:36 - Signaler un abus son cas est alarmant

    Tout d'abord: à philippe de commynes : je lis toujours vos interventions avec intérêt, et j'abonde dans votre sens, en ajoutant que, en ce qui me concerne, je n'étais pas du tout fan de H. Clinton et de certains de ses soutiens (et du camp Clinton en général et depuis assez longtemps), mais c'était le choix proposé en novembre 2016... Et en tant que fils d'officier ancien combattant, je les vois arriver de loin les planqués "chickenhawks" à la Bolton qui brûlent toujours d'envoyer les autres au casse-pipe. Je crois que je me sens bien stupide d'avoir prêté attention aux déclarations de l'homme orange pendant sa campagne, pour en arriver où on en arrive maintenant. Disons que j'ai l'impression qu'il se sent sans doute très coincé, qu'il ne veut surtout pas partir "à la Nixon" et qu'il est prêt à faire feu de tout bois ou de tout missile pour s'incruster au bureau ovale (et qu'il est peut-être prêt à virer Mueller et l'assistant AG Rosenstein dans les jours qui viennent, quitte à déclencher une crise constitutionnelle). Le "hubris" le dévore, comme vous le suggérez. Pas réjouissant tout cela. Et notre "chef des armées" qui se range à ses côtés doigts sur la couture du pantalon...

  • Par vieux croco - 11/04/2018 - 20:24 - Signaler un abus grossières erreurs

    cette intervention va faire de réelles victimes les anglo - saxons n'ont plus la main dans la géopolitique alors on fait plaisir aux pourvoyeurs de fond du golfe et Macron est de la partie l'héritier du trône d'Arabie lui passe commande pour 14,5 milliards ainsi soit'il pas glorieux

  • Par Gré - 11/04/2018 - 20:27 - Signaler un abus @ Anouman - 11/04/2018 - 18:49

    100% d'accord avec votre post. J'ajouterais que je ne parviens plus à digérer le niveau de mépris qu'ont atteint nos dirigeants envers nous ! S'imaginent-ils vraiment que nous croyions encore à toutes ces soi-disant attaques chimiques qu'Assad commettrait toujours au moment où il ne le faut pas ? Pour le plus grand malheur des Syriens, leur pays se trouve à un carrefour de transport énergétique et les droits de l'Homme sont devenus un alibi éculé pour sa possession. Pauvre Syrie. Malheureux peuple.

  • Par vieux croco - 11/04/2018 - 20:28 - Signaler un abus grossières erreurs

    Cette intervention va faire de réelles victimes . les anglo - saxons n'ont plus la main dans la géopolitique alors on fait plaisir aux pourvoyeurs de fond du golfe et Macron est de la partie . L ' héritier du trône d'Arabie lui passe commande pour 14,5 milliards . Ainsi soit'il. Pas glorieux . Personne ne proteste dans le pays . De Gaulle est bien mort .

  • Par Papy Geon - 11/04/2018 - 21:24 - Signaler un abus Des frappes, il y en a déjà beaucoup !

    Et plus le temps passe, plus leur nombre augmente depuis 2011 et la destruction (réussie, bravo !) de la Libye. Nous voulons donc bombarder, de loin, sans enquête digne de ce nom, en faisant semblant de jouer aux redresseurs de torts et en espérant ne pas recevoir d’éclaboussures. Mais nous faisons cela pour le compte de qui? L’ONU n’a rien décidé. A quoi sert d’ailleurs cet organisme dans ce monde de fous, où tout est mensonge et manipulation? L’ONU est hors-jeu, tout comme notre représentation nationale d’ailleurs. L’Etat de Droit, c’est une fable pour ceux qui regardent encore la télévision. Nous n’allons tout de même pas devenir des porte-flingues?

  • Par vangog - 11/04/2018 - 23:38 - Signaler un abus Les gauchistes (et BHL)sont favorables à la 3ème guerre mondiale

    alors que les droitistes et les patriotes sont favorables à la diplomatie, à la recherche de la preuve vraie, et au respect des peuple...ça ressemble à une inversion des valeurs, mais ça n’en est pas une, en fait...la gauche a toujours été à l’initiative des massacres mondiaux...

  • Par gerint - 12/04/2018 - 08:29 - Signaler un abus Cette décision de Macron est un poison pour nous

    Et un cadeau à Poutine qui va rebondir dessus pour exacerber le sentiment national russe

  • Par edac44 - 12/04/2018 - 10:39 - Signaler un abus La 3ème guerre mondiale a débuté dès la fin de la seconde !...

    C'est au lendemain du 7 mai 1945 (reddition de l'Allemagne) que la troisième guerre mondiale a débuté avec l'instauration de la guerre "froide" http://bit.ly/2v9kOhi le partage du monde à Yalta en avait sans doute été les prémices. http://bit.ly/2JFoR8b La Russie de Poutine cherchait sa revanche (vengeance ???) depuis la chute du mur et le déclin de l'empire soviétique. Pendant que l'Amérique s'endormait et l'UE se divisait plus que jamais, la Russie entreprenait sa phase de reconquête avec l'annexion de la Crimée et l'amputation d'une partie de l'Ukraine. Restait plus qu'à se garantir une ouverte pour sa flotte en Méditerranée, quitte à soutenir une pourriture qui massacre les siens avec la complicité de Poutine, un tartufe pire que Staline. Donc, maintenant, va falloir montrer sa force ou baisser définitivement sa culotte !... Les paris sont ouverts et cette fois, je parie sur Donald Trump, il est assez cinglé pour déclencher le premier le feu nucléaire !... Alors inch allah !...

  • Par Atlante13 - 12/04/2018 - 10:54 - Signaler un abus Est-ce qu'il se prendrait

    pour Chuchill maintenant?

  • Par Sunflower - 12/04/2018 - 11:44 - Signaler un abus Assez de Macron show

    Ce petit homme est indigne d'être Président de la République ! La France n'est pas une annexe des USA, surtout pas de Trump. De Gaule nous manque terriblement.

  • Par Papy Geon - 12/04/2018 - 11:46 - Signaler un abus A qui obéit le Président français?

    Il a probablement fait envoyer des militaires pour semer la zizanie, tout comme ses prédécesseur d'ailleurs. L'avant-dernier, dit "de droite" avait dîné quelques années plus tôt, en 2011, j'avais noté cette bizarrerie, avec une pointure dite "socialiste", pro-Netanyahou, quelques jours avant d'ordonner des bombardements sur les Libyens. C’est ce même Netanyahou, appuyé par un « cabinet » d’extrémistes, qui ose ordonner de tirer aujourd’hui sur des manifestants, devant les caméras, et tout en geignant s’il vous plait. Ce processus ressemble d’ailleurs à celui qui est utilisé, toujours devant les caméras, par les coupeurs de têtes. Les cerveaux pourris de ces individus mettent en pratique des méthodologies qui se ressemblent étrangement. En France, pourquoi veut-on utiliser nos militaires dans cette affaire? Pour défendre des intérêts ou des volontés hégémoniques qui nous sont étrangères ? Cette posture de nos dirigeants est à comparer à celle des collabos de Vichy. Tout cela ne sent pas bon, la maladie est revenue sur les poules.

  • Par WhiteWalker - 12/04/2018 - 13:20 - Signaler un abus On y va seuls ?

    D'après son dernier tweet, Trump semble en train de rétropédaler, précisant qu'il n'a pas dit quand il frapperait (https://fr.sputniknews.com/international/201804121035913551-syrie-attaque-usa-trump/). C'est le moment que choisit Macron pour dire qu'il a la preuve d'une attaque chimique (https://francais.rt.com/france/49694-emmanuel-macron-nous-avons-preuve-syrie). Merci à Poutine d'être le seul à garder son sang-froid au milieu de ce poulailler en folie. Merci à lui d'avoir proposé à l'OIAC la protection de la police militaire russe pour l'enquête sur le terrain qui manque grandement au dossier. Et merci à lui de son soutien à Assad qui, malgré ses défauts, a été élu par son peuple et protège les minorités qui en ont grand besoin.

  • Par ISABLEUE - 12/04/2018 - 16:40 - Signaler un abus Poutine a les meilleurs avions du monde

    personne ne va aller s'aventurer au-dessus de la >SYrie... alors que cela fait au moins 5 ans qu'il y a la guerre dans ce pays... quel cinéma, ce macron..

  • Par JonSnow - 12/04/2018 - 20:44 - Signaler un abus La France n'a rien à gagner dans cette mascarade!

    Alain Rodier est bien plus crédible que d'autres qui interviennent sur Atlantico. Il défend des postions de bon sens et de relative modération. Mais les islamistes ont aussi des armes chimiques. Cherchez ce que dit Alain Juillet à ce sujet. Et, encore une fois, non seulement il n'y aucune preuve dans cette dernière affaire, comme l'année dernière, mais encore une fois, ça n'était en aucun cas dans l'intérêt d'Assad qu'une telle attaque soit annoncée, alors que cela l'était beaucoup plus pour les djihadistes!

  • Par Nicolas V - 13/04/2018 - 21:46 - Signaler un abus Au moins, nul n’est dupe

    Allez sur le site de Bruno Bertez , sur Rus-info Vous aurez la vidéo du film de la mise en scène , aussi , des temoignages à l’hopital dont Medecins . Pas d’attaque chimique Mais quel besoin d’une attaque chimique ? Il faut anéantir la Syrie et le peuple syrien qui se bat contre les forces d’occupation. Quid des officiers arrêtés dans les rangs des terroristes ? Quels sont les 2 pays ? Allez... on sait, pas vous ? Pas nous ?

  • Par edac44 - 14/04/2018 - 09:26 - Signaler un abus Samedi 3 Avril 2018 à 03h00 du matin, c'est fait !...

    Donald l'a fait, la France et la Grande Bretagne ont suivi, un peu diplomatiquement obligés quand même, hein !... On ne peut pas toujours baiser sa culotte à chaque fois que les russes l'exigent !...

  • Par edac44 - 14/04/2018 - 09:29 - Signaler un abus Samedi 14 Avril 2018 à 03h00 du matin, c'est fait !...

    Correctif et pardon d'avoir eu le mauvais choix dans la date !...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Rodier

Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Il est l’auteur, en 2017 de Grand angle sur l'espionnage russe chez Uppr et de Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre chez Balland, en 2015, de Grand angle sur les mafias et de Grand angle sur le terrorisme aux éditions Uppr ; en 2013 du livre Le crime organisé du Canada à la Terre de feuen 2012 de l'ouvrage Les triades, la menace occultée (éditions du Rocher); en 2007 de Iran : la prochaine guerre ?; et en 2006 de Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme (éditions Ellipse). Il a également participé à la rédaction de nombreux ouvrages collectifs dont le dernier, La face cachée des révolutions arabesest paru chez Ellipses en 2012. Il collabore depuis plus de dix ans à la revue RAIDS. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€