Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vague de chaleur : les erreurs à ne pas commettre si vous voulez vraiment vous rafraîchir

Douche froide, nutrition, climatiseurs... quels sont les bons conseils (et les mauvais) lorsque le mercure s'élève.

Lazing on a sunny afternoon

Publié le
Vague de chaleur : les erreurs à ne pas commettre si vous voulez vraiment vous rafraîchir

 Crédit LOIC VENANCE / AFP

Bah oui, l'été, il fait chaud. C'est un peu le principe. Bon, là, c'est vrai qu'il fait VRAIMENT chaud. Depuis le début de la semaine et pendant plusieurs jours encore, une vague de chaleur va persister en France et le mercure dépassera les 30° ce week-end. "Le soleil dominera très largement sur le pays" confirme Météo France. Une chaleur extrême donc, à laquelle le corps humain résiste mal et qu'il faut aider. Mais comment ? Quelles sont les idées reçues liées à la canicule et les choses à éviter pour préserver son organisme ?

Laissez les glaçons au congèle

La première erreur que nous commettons en Occident lorsque nous faisons face à des températures très élevées est l'hydratation par l'eau glacée.

Car s'il est vital de beaucoup s'hydrater en période de grosses chaleurs, boire un demi-litre d'eau glacée par exemple, anesthésie nos récepteurs et empêche la soif de se faire sentir. Un buveur peut donc moins s'hydrater qu'il ne le devrait. Patrick Toumian, professeur de pédiatrie et chef du service de nutrition et gastro-entérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris, rappelle que le but de l'hydratation est de "conserver la température de son corps de manière constante, soit en chauffant le corps, soit en le refroidissant" et que  "lorsque l'on se trouve dans une atmosphère où la température est supérieure à sa température corporelle, soit un peu plus de 37 °C […] l’idéal est de consommer à température tiède". Une pratique que l'on retrouve dans les coutumes traditionnelles de certains pays du Moyen Orient et du Maghreb.

Pour les personnes âgées en revanche, l'hydratation doit être moindre. Le docteur Jean-Louis San Marco, professeur de médecine à l'Académie de Marseille, explique qu'au-delà d'un certain âge, le corps produit moins de sueur. Si la consommation d'eau est importante chez une personne âgée, le liquide pourrait être évacué par vomissements ou s'introduire dans les poumons, causant ainsi un œdème pulmonaire.

L'hydratation par la nutrition : éviter les repas copieux

En cas de canicule, il ne faut pas hésiter à boire jusqu'à 3 à 4 litres d'eau par jour, en buvant avant de ressentir la soif et en continuant au-delà de la soif. Mais pour aider l'organisme à s'hydrater naturellement, il est recommandé de consommer des aliments riches en eau comme des fruits et des légumes. "Les repas copieux obligent l’organisme à faire des efforts de digestion. Il faut savoir que les efforts de digestion produisent de la chaleur, c’est la thermogenèse induite par l’alimentation. Par conséquent durant les périodes de fortes chaleurs, plus les repas seront servis en petite quantité et riche en eau moins le corps humains produira de chaleur et moins la sensation de chaleur sera ressentie" explique Patrick Toumian.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 29/06/2018 - 10:23 - Signaler un abus et aller doucement sur le café, ça déshydrate !!

    et manger correctement fruits et légumes...

  • Par Stéphane Gayet - 29/06/2018 - 11:52 - Signaler un abus Bonne mise au point

    Tout ce qui est écrit dans cette mise au point est juste et utile. Le passage concernant les climatiseurs est judicieux : ils consomment de fait beaucoup d'électricité, émettent de la chaleur et du bruit à l'extérieur et polluent. On peut dire que leur usage relève d'une pratique plutôt égoïste. Ils ont également d'autres inconvénients : grands décalages de température, développement de microorganismes (bactéries et champignons) potentiellement pathogènes et maintenance. Il faut aussi parler des ventilateurs pour en préciser l'intérêt. Un ventilateur dans une pièce inoccupée est entièrement néfaste : il réchauffe l'air en raison de l'émission de chaleur par le moteur électrique. En revanche, un ventilateur dirigé sur la peau d'une personne (visage, cou, décolleté, avant-bras, jambes) refroidit bel et bien les zones cutanées exposées au courant d'air, en raison d'un phénomène physique. Le ventilateur a donc tout son intérêt, encore faut-il qu'il soit bien utilisé. Sa consommation électrique et son bruit n'ont rien à voir avec celles d'un climatiseur. On trouve aujourd'hui dans le commerce des ventilateurs remarquables en raison de leur silence de fonctionnement et leur efficience.

  • Par cloette - 29/06/2018 - 17:12 - Signaler un abus Des trucs

    Se mouiller les cheveux, et mettre un tee shirt mouillé qu'on a mis quelque temps au congélateur s'il fait très chaud .

  • Par cloette - 29/06/2018 - 17:23 - Signaler un abus et aussi

    mettre de l'eau très froide dans un vaporisateur et s'en vaporiser sur le visage le cou et les épaules .

  • Par Stéphane Gayet - 30/06/2018 - 08:03 - Signaler un abus Attention au piège de l'eau très froide

    Cela a été clairement dit dans cet article, l'eau très froide est à éviter. Son recours est intuitif, alors qu'il n'est pas vraiment bénéfique. L'eau très froide procure immédiatement une sensation bienfaisante, mais son contact est trop brutal et son effet n'est pas durable. Car elle s'évapore plus difficilement que l'eau tiède. Or, c'est l'évaporation de l'eau à partir de la peau qui refroidit le plus efficacement cette dernière (l'évaporation est un phénomène endothermique : c'est l'intérêt de la sudation et du ventilateur).

  • Par cloette - 30/06/2018 - 09:23 - Signaler un abus @Dr Gayet

    C'est vrai, vous avez raison mais sur le coup ça fait du bien . J'ai passé non enfance dans un pays chaud, il y avait des ventilateurs au plafond, et les autochtones étaient tout le temps sous les douches situées dans les cours et les jardins, il ne faut pas croire qu'ils souffrent moins que les Européens .En ce moment je mets une poche de glaçons dans mon lit ...

  • Par Stéphane Gayet - 30/06/2018 - 09:52 - Signaler un abus Les autochtones des pays chauds

    Ils souffrent en effet de la chaleur, surtout les Noirs. Car la peau noire comme les vêtements foncés concentrent la chaleur. De ce fait, les personnes ayant la peau très pigmentée souffrent beaucoup plus de la chaleur que les personnes ayant la peau blanche. L'intérêt de la mélanine est qu'elle protège des effets nocifs des rayons solaires (cancer, dessèchement, vieillissement), mais pas de la chaleur, au contraire. Par ailleurs, la douche répétée est en effet très efficace pour se rafraîchir, à condition de ne s'essuyer que très peu et de bien régler la température (à peine tiède).

  • Par cloette - 30/06/2018 - 10:17 - Signaler un abus Je faisais allusion

    à l'Asie du Sud Est . et ces autochtones appartiennent à un peuple incroyablement endurant ! la saison chaude avec les moussons étant particulièrement éprouvante ...mais y a t-il de la mélanine dans les peaux jaunes ? Je suppose que oui, la nature fait bien les choses . Dans les pays nordiques les gens sont très blancs , sans mélanine !....

  • Par Stéphane Gayet - 30/06/2018 - 11:13 - Signaler un abus La mélanine est le seul pigment de la peau

    La mélanine est le seul pigment de la peau, il n'y en a pas d'autres. L'épaisseur de l'épiderme, la taille des grains de mélanine, leur disposition et leur répartition dans l'épiderme déterminent la couleur phénotypique de la peau : blanche (caucasienne), brun clair, jaune, "rouge", brun foncé et brun très foncé ou noire. Les Asiatiques sont en effet très endurants et laborieux, ils nous étonnent souvent.

  • Par cloette - 30/06/2018 - 11:21 - Signaler un abus merci Dr

    de toutes vos informations ...

  • Par Stéphane Gayet - 30/06/2018 - 11:23 - Signaler un abus Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la couleur de la peau

    Modélisation de la couleur de la peau Thèse de Caroline MAGNAIN Résumé : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00430428 Intégralité de la thèse : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00430428/document

  • Par Anouman - 30/06/2018 - 12:15 - Signaler un abus Truc

    Profiter de la vague de chaleur pour aller visiter des pays comme l'Ecosse, la Norvège, l'Islande...

  • Par Stéphane Gayet - 30/06/2018 - 13:09 - Signaler un abus Excellente idée

    Sans oublier la Finlande, le pays aux mille lacs et aux immenses et magnifiques forêts.

  • Par assougoudrel - 01/07/2018 - 14:14 - Signaler un abus Les habitants des pays chauds ne

    se mettent jamais au soleil (sauf si ils y sont obligés) et ont toujours un chapeau et des vêtements légers. Pour bronzer, il faut rester à l'ombre; rester sous le soleil (pour bronzer), c'est comme si pour se chauffer l'hiver, on se met dans le feu de la cheminée, enfin presque. Mon grand-père allait dans son potager et mangeait un concombre ou un poivron rouge sur place pour se désaltérer; sans oublier tous les fruits qu'on trouve: agrumes de toutes sortes, noix de cocos verts, pastèques, melons, pommes d'eau etc...les jus de fruits fait maison sont le top. Je fais beaucoup d'infusions (chaude ou froides de menthe poivrée du jardin..

  • Par Stéphane Gayet - 01/07/2018 - 21:21 - Signaler un abus Voilà de bons conseils

    Que de bons conseils @assougoudrel

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€