Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'univers pourrait bien être un hologramme : ce que signifie vraiment l'étude des physiciens japonais qui l'affirment

Des chercheurs japonais ont testé mathématiquement la validité d'un modèle selon lequel l'univers ne serait qu'une grande projection holographique venue d'un autre cosmos en deux dimensions.

Dans la Matrice

Publié le - Mis à jour le 17 Décembre 2013
L'univers pourrait bien être un hologramme : ce que signifie vraiment l'étude des physiciens japonais qui l'affirment

Atlantico : Comment cette nouvelle théorie a-t-elle été découverte, et que change-t-elle sur notre compréhension de l’univers ?

Etienne Klein : Il semble que cette équipe de chercheurs japonais ait validé par des simulations une conjecture posée par Malcadena en 1997, selon laquelle notre univers serait une sorte de projection d’un univers ayant un plus grand nombre de dimensions. Selon cette conjoncture holographique, notre univers serait en quelque sorte la surface d’un univers plus vaste. Mais on ne sait pas encore si cette théorie est juste ou non, car elle n’a pas encore été testée en laboratoire. Cela reste au stade de l’hypothèse.

Comment cette théorie réconcilie-t-elle la théorie de la gravité d’Albert Einstein avec la physique quantique ?

Cette théorie rejoint celle des super cordes. Pour l’expliquer, il faut comprendre que si on avait un microscope ultra puissant, les particules élémentaires n’apparaitraient plus comme des points mais comme des cordes qui vibrent dans un espace-temps dont le nombre de dimension est supérieur à 4. En général cette théorie considère dix dimensions : 4 qui représentent le monde dans lequel on est, et 6 qui sont tellement petites et repliées sur elles-mêmes, qu’elles sont imperceptibles. C’est un peu comme une chemise chiffonnée qui apparaîtrait en 3D, puis en 2D une fois repassée. Dans ce cadre théorique dans lequel on ne suppose pas l’existence de la gravitation, un petit miracle se produit car on peut y retrouver les équations d’Einstein sur la gravitation. Cette théorie permet de prédire l’existence de la gravitation ainsi que les principes de la physique quantique. C’est ce qui la rend très séduisante : elle permet d’unifier les quatre interactions fondamentales : gravitation, électromagnétisme et les deux forces nucléaires (faible et forte).

Notre univers ne serait-il donc que la projection d’un autre cosmos existant ?

La théorie des cordes donne, il est vrai, un peu le vertige avec ses six dimensions supplémentaires. Mais si la conjoncture holographique de Maldacena se confirmait, cela voudrait effectivement dire que notre univers serait une sorte de portion observable d’un univers plus vaste, non observable. L’univers réel serait en fait plus grand que l’univers observable. Mais il faut résister à la tentation de dire "c’est comme cela" tant qu’elle n’est pas prouvée.

Les recherches japonaises ne constituent pas une démonstration formelle mais une simple dualité mathématique qui ne signifie encore rien sur le plan physique. Il reste à vérifier que la théorie des super cordes est la bonne théorie. Cela implique un travail d’expérimentateur afin de vérifier que ces dimensions supplémentaires existent bien et que les particules sont des super cordes. A ce stade, cela peut être une coïncidence comme le début d’une preuve plus générale. C’est une avancée intéressante mais restons prudent.

Propos recueillis par Pierre Havez

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par carredas - 14/12/2013 - 10:58 - Signaler un abus Etienne Klein

    est une personnalité remarquable, un scientifique philosophe qui sait rester simple et sympathique de surcroît. Dans la collection Les petites pommes du savoir destinée aux jeunes, il a écrit " le temps existe-t-il ? " tout à fait passionnant... Cela étant, il évolue dans un univers qui échappe aux gens ordinaires, hologramme ou pas !

  • Par FF74 - 14/12/2013 - 10:59 - Signaler un abus Corrections.

    Titre à corriger: "projection holographique en 2 dimensions d'un autre cosmos". Là, on a l'impression que c'est le cosmos d'origine qui fait 2 dimensions... Je ne suis pas sûr que même avec un microscope ultra-puissant on pourrait voir des cordes: c'est proprement irréalisable, ce n'est qu'une expérience de pensée (ce qui ne permet pas de valider ou d'invalider l'interprétation d'une telle représentation).

  • Par gile - 14/12/2013 - 11:25 - Signaler un abus De toutes les manières.......

    .............l'incompatibilité entre la physique de l'infiniment petit et celle de l'infiniment grand oblige à reconnaître qu'il manque au moins une brique à l'édifice, une pierre angulaire. Or cette pierre est introuvable, ce qui pourrait conduire à penser que plus que l'absence d'une pierre, ce serait notre vision de l'univers qui serait au fond très imparfaite. L'on avait énormément spéculé sur le fameux boson de higgs et maintenant que nous l'avons trouvé, nous ne sommes pas plus avancés, ce qui prouve bien que la quête de l'élément manquant n'est pour l'instant pas très productive. Peut être avons nous tous les éléments, mais que nous les plaçons mal dans ce grand puzzle que semble être l'univers. Je ne suis même pas sûr que nous soyons capables de fermer des portes, exclure des hypothèses. Tout semble encore possible.

  • Par ヒナゲシ - 14/12/2013 - 14:27 - Signaler un abus Grrrr

    Atlantico : « l'univers ne serait qu'une grande projection holographique venue d'un autre cosmos en deux dimensions. »   Ben non ! Personne ne dit cela, et surtout pas Étienne Klein.   Et puis alors (problème de Sonotone ?)… il ne s'agit pas de « conjoncture » mais bien de… conjEcture. Pour en savoir un petit peu plus : ☞ http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_holographique   Et beaucoup plus : ☞ http://arxiv.org/abs/1311.5607 ☞ http://arxiv.org/abs/1311.7526

  • Par smiti - 14/12/2013 - 15:30 - Signaler un abus le mérite de ces publications

    est qu'elles nous obligent à rester humbles face à des mystères qui nous dépasseront encore très longtemps. S'il est important de chercher encore et encore car c'est la propre de l'homme, gardons-nous de nous prendre pour ce que nous ne sommes pas. C'est par cette humilité que nous resterons des humains, pourtant notre époque nous suggère de s'en défaire au plus vite, c'est là le drame.

  • Par Monkeyman - 14/12/2013 - 18:07 - Signaler un abus Et s'il était inutile de chercher à comprendre l'inaccessible ?

    Peut-être que les dimensions des espaces vectoriels n’ont rien à voir avec celles de ce texte ? Sinon, voici une vulgarisation accessible à tout-un chacun qui permet de se poser des questions ! L’exercice propose de disposer 6 allumettes (figurant 6 segments de même longueur) sur une table plate illustrant un plan de manière à configurer 4 triangles équilatéraux ayant pour côtés ces 6 segments. Si on est obligé d'abandonner la recherche de ce problème sans solution dans le plan (qui est de dimension 2 : en bref, longueur, largeur) ; l'idée consistant à décoller, à se mouvoir dans l'espace traditionnel (de dimension 3 : en bref, longueur, largeur, hauteur), aboutit de suite à la construction d'une pyramide triangulaire de type équilatérale formée des 4 triangles souhaités. *N'est-il pas clair que l'organisme sans épaisseur se déplaçant sur un plan de dimension 2 ne peut pas avoir conscience de la notion de relief, inscrite seulement dans le système de dimension 3 ? ! Si on vit en dimension 5 (Largeur, longueur, hauteur, temps, vivant ou non) impossible de concevoir l’aménagement d’un espace de dimension supérieure ! Notre génome se différencie de celui du chimpanzé de ~ 1 %

  • Par pascalou2 - 14/12/2013 - 18:10 - Signaler un abus bonjour

    "En général cette théorie considère dix dimensions : 4 qui représentent le monde dans lequel on est, et 6 qui sont tellement petites et repliées sur elles-mêmes" dites vous c est juste , mais il faut ajouter une dimention de temps a ses 10 dimention d espace pour evoquer correctement "la theorie des corde"(dans sa version" M theorie". - nous somme au limite de la science , la question qui se pose :"les mathematique decrive elle le réel " , je crois que oui , c est la seul maniere de progresser , car on ne peut plus experimenter dans les dimention suplementaire trop petite.... - bien sur , on as deja eut des theorie comme celle de ce japonais , en general on en donne un representation par : un univers commeun ballon ou toutes les corde son sur ça surface et represente les objet réel (mais holographique vu de la surface ).. pascalou amateur de science

  • Par gliocyte - 14/12/2013 - 18:45 - Signaler un abus la faute à l'ADN….

    L'homme n'a que deux brins d'ADN, peut-être un troisième selon l'avis de certains penseurs qui serait socio éducatif. Tout replié et comprimé dans les chromosomes, il ferait déplié 120 mille milliards de mètres, soit 100 fois la distance de la terre au Soleil. Donc, lui seul pourrait nous instruire mais cela lui a été interdit pour raison de compression nécessaire à la vie( et non pour un fois par compression de personnel) … peut-être alors pourrait-il nous donner accès à l'infini. En attendant les neurones ne sont configurés que dans les 3 dimensions. Et pour accéder à la quatrième, le temps, ils ont besoin d'une horloge, c'est dire… Donc, me dire qu'il y a X dimensions, cela ne me parle pas, c'est même le trou noir..

  • Par un_lecteur - 15/12/2013 - 01:11 - Signaler un abus Un monde étrange

    Le monde décrit par la physique quantique est un monde étrange et non compréhensible. Et pourtant la physique quantique marche et permet des prévisions parfaitement conformes à la réalité. http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/MecaQuant/MecaQuantComp.html On touche à la métaphysique, et au monde décrit par les upanishad : Cela est en mouvement, Cela est sans mouvement; Cela est lointain, Cela aussi est proche; Cela est au-dedans de ce tout, Cela est aussi hors de ce tout." http://intyoga.online.fr/ishafr_h.htm

  • Par gueux et preux - 15/12/2013 - 01:32 - Signaler un abus Ca me fait penser

    à "Simulacron 3" de Daniel F.Galouye ( au cinéma "Passé virtuel") où tout notre univers n'est jamais qu'une vaste simulation informatique conçue par des savants d'un plan supérieur.

  • Par pascalou2 - 15/12/2013 - 09:03 - Signaler un abus bonjour

    pour moi le plus amusant ,c est qu on a tous pour faire progresser notre comprehension (theorie des corde , matiere et energie noire , boson de higg , mathematique theorique ,fond diffu cosmologique , etc .) - seul reste une problematique , notre conception du temps ,et etienne klein en est un specialiste ...il detiens des clée qu il ne soupsonne meme pas ...lol..tellement c est simple , il faut juste changer de paradigme ..et tous s imbrique parfaitement pascalou amateur de science

  • Par mich2pains - 15/12/2013 - 11:11 - Signaler un abus TROP FORTS CES JAPs !!!!

    Est-ce que l'entreprise nippone "TEPKO "se chargera d'expérimenter cette théorie ? Réponse au prochain Tsunami.....

  • Par Gringo Nedromi - 15/12/2013 - 15:59 - Signaler un abus En fait, nous vivons dans un univers

    dont certaines dimensions ne nous sont pas accessibles... Est ce vraiement une conjecture ? Pour moi il serait très étrange qu'il en soit autrement... Nos sens sont limités par nos gènes, eux mêmes résultat de millions d'années d'évolution qui nous ont très bien adaptés à notre univers à 3 dimensions (4 avec le temps). Le prix à payer et que nous n'aurrons jamais accès (par les sens) aux dimensions supplémentaires... Ca me parait tout a fait clair...

  • Par Deckard - 16/12/2013 - 13:35 - Signaler un abus Une explication à la matière

    Une explication à la matière manquante de l'univers ? énergie noire et matière noire seraient-elles les composantes des autres dimensions ?

  • Par tam-tam-tv - 16/12/2013 - 15:17 - Signaler un abus La Palice

    C´est évidemment intrinsèquement un (x) hologramme(s).

  • Par frcfrc - 16/12/2013 - 15:32 - Signaler un abus expliquez mo

    A partir d'où serait-ce une projection ? La lune n'est pas une projection ; le soleil non plus Et notre Galaxie ? Et Andromède Qu"en pensent les japonais ,

  • Par Ovnis-Direct - 17/12/2013 - 14:02 - Signaler un abus Hypothèse des univers parallèles

    Les développements récents de la physique autorisent les spéculations les plus audacieuses sur l'existence probable d'univers parallèles. Aujourd'hui, pour rendre compte de la structure de l'univers, les physiciens construisent des théories qui admettent l'existence de onze dimensions, comme la théorie des supercordes par exemple, dans laquelle les particules élémentaires ne sont ni des ondes, ni des corpuscules, mais des cordes qui vibrent. Déjà, avant les supercordes, la théorie de la relativité générale d'Einstein prévoyait la possibilité d'emprunter des trous de ver pour passer d'un univers à l'autre. Ces trous de ver qui sont des sortes de tunnels traversant la structure du continuum d'espace-temps sont aussi appelés pont d'Einstein-Rosen. Les physiciens ont découvert des centaines de configurations de trou de ver, et même si ces derniers n'ont pas encore été réellement observés, leur existence est plus que probable. Lire la suite sur le site Ovnis-Direct

  • Par Le gorille - 18/12/2013 - 04:22 - Signaler un abus Hologramme ?

    De quoi parle-t-on exactement ? Je crains qu'une définition préliminaire ne s'impose. Et ce d'autant plus que Étienne Klein nous dit (1er §) que "notre univers serait en quelque sorte la surface d’un univers plus vaste". Dans mon jeune temps, une surface, c'est deux dimensions, quand bien même elle serait gauchie. Or, un hologramme est une image en trois dimensions, du moins autant que j'aie pu l'apprendre et le vérifier. Bref, ma comprenette est fortement bousculée...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Etienne Klein

Etienne Klein est un physicien français, directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Il a enseigné pendant plusieurs années la physique quantique et la physique des particules à l’École centrale Paris, et est actuellement professeur de philosophie des sciences. Ila publié de nombreux ouvrages et essais dont En cherchant Majorana, le physicien absolu en 2013, élu meilleur livre 2013 dans la catégorie Sciences par le magazine Lire.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€