Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Le Uchi Mata" : la technique bien rodée des pickpockets pour détrousser les touristes asiatiques

En quinze années de BAC à Paris, Sébastien Fedeli a passé des heures voire des nuits à les chercher, à les suivre et à les observer : il connaît leurs trucs par cœur et a pu passer les menottes à nombre d’entre eux. Pour la première fois, un policier livre les plus grands secrets de leurs « basses » œuvres. Extrait de "Aux voleurs" de Sébastien Fedeli, publié aux éditions de l'Opportun (1/2)

Bonnes feuilles

Publié le
"Le Uchi Mata" : la technique bien rodée des pickpockets pour détrousser les touristes asiatiques

Paris est la ville la plus touristique de la planète. Des foules de gens aux yeux brillants se bousculent sur les boulevards pour faire entrer l’Arc de triomphe et la tour Eiffel dans leurs objectifs. Les touristes aiment Paris. Les pickpockets aiment les touristes. Les policiers aiment les pickpockets… À Paris, tout ce petit monde se retrouve sur les plus belles avenues, devant les plus beaux monuments.

Parmi toutes les techniques de vol à la tire, l’une est à noter tout particulièrement, tant elle nécessite culot, audace et sens de l’humour… Les cibles de ces voleurs sont, de manière générale, les touristes asiatiques. Cette technique mériterait un avertissement dans les guides touristiques, un petit encart qui mettrait en garde nos visiteurs contre ces Français qui, après un salut les mains jointes à la mode asiatique, essayent de communiquer, de rire, de deviner leur pays d’origine, et, toujours avec sourire et humour, font mine de leur faire une prise de judo sous prétexte qu’ils viennent du côté du soleil levant.

Ce genre de voleur est un peu comme un clown: il s’approche du touriste et, en quelques mots choisis, il attire son attention: « Hey Japon, Bruce Lee, karaté… » À noter qu’il importe peu à notre indélicat que le touriste soit chinois, coréen ou vietnamien, Bruce Lee est universel! Puis, le voleur attrape gentiment le bras du touriste, lui passe l’autre main dans son dos et simule alors une prise de judo. Sur les tatamis, la prise s’appelle Uchi Mata.

Sur les Champs-Élysées, la variante du pickpocket consiste à glisser sa main dans la poche du touriste au lieu de le saisir à la ceinture. C’est comme un pas de deux. Une petite danse. Notre « sportif » est ceinture noire de vol à la tire: il ne fait pas tomber le touriste. Dans un grand éclat de rire, il le soulage juste de son portefeuille.

Football ou judo?

Euro 2016. Dans un pub à proximité des Champs-Élysées, deux collègues, hors service, suivent la retransmission d’un match de l’équipe de France. À la mi-temps, dégustant leur verre sur la terrasse, ils reconnaissent deux Karaté Kids défavorablement connus des services. Ils sont à bord d’une voiture et se rendent sur leur terrain de jeu favori. Que peuvent-ils faire? Les prendre en filature, espérer un possible flagrant délit mais rater le match à coup sûr? Ou bien mettre leur conscience professionnelle dans leur poche et suivre la fin du match comme si de rien n’était?

Aucune possibilité ne fait envie. Cela revient à choisir entre la peste et le choléra! C’est alors que les deux voleurs s’arrêtent au feu rouge à quelques mètres devant le pub. Les regards se croisent. Policiers et voleurs se reconnaissent. Petits sourires. Il fait chaud. C’est la fête du football et l’effervescence dans la rue. Les deux policiers font quelques pas vers la voiture et, au travers des vitres ouvertes, ils vident leurs verres de bière. Les costards des voleurs sont trempés. Ils ne peuvent plus travailler. Quand le feu passe au vert, les deux pickpockets n’ont plus qu’à rentrer chez eux se changer, et les deux collègues, à commander un autre verre.

Extrait de "Aux voleurs" de Sébastien Fedeli, publié aux éditions de l'Opportun

"Aux voleurs" de Sébastien Fedeli

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Tande - 19/02/2018 - 11:56 - Signaler un abus liquide policier

    On rêve...arroser les pickpockets. La police est tombée où?

  • Par PB974 - 19/02/2018 - 12:34 - Signaler un abus Je préfère voir ...

    ... des policiers arroser des pickpockets que des pickpockets arroser des policiers. Non ?

  • Par gregoire25 - 20/02/2018 - 09:01 - Signaler un abus Bof

    Ça n'empêche pas des millions d'idiots de venir se faire plumer au pays où les délinquants font la loi.

  • Par Paul Emiste - 20/02/2018 - 09:53 - Signaler un abus Heu....

    Pickpocket français vous êtes sûr?!

  • Par Beredan - 21/02/2018 - 10:41 - Signaler un abus On l’ignorait ...

    Avec macron , on a un maître d’uchi mata qu’il pratique avec les retraités ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Sébastien Fedeli

Sébastien Fedeli est policier de terrain

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€