Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Twitter : sa secte, ses codes
et son conformisme triomphant

Us et coutumes françaises du réseau social. Pour s'intégrer à la masse, l'indépendance d'esprit est proscrite.

Please RT

Publié le

Depuis quelques mois, on assiste à l'installation sur Twitter d'une sorte de bien-pensance idiote où tout le monde se met à avoir les mêmes réflexes, et où l'originalité de chacun s'efface devant un conformisme sans surprise.

Il devient de plus en plus difficile d'être le porte-parole d'une opinion contradictoire face à une majorité de plus en plus écrasante de profils polluants, souvent anonymes, qui n'ont que ça à faire que de "trôller" et de jouer aux "haters", ou, presque aussi grave, qui s'envoient entre-eux mille politesses et mille hautes considérations esthétiques pour se faire bien voir et améliorer leur personnal branding branling.

On a étudié le phénomène d'un petit peu plus près. Petites consignes pour ressembler à ceux qu'on déteste :

  • Débrouille-toi pour recommander chaque vendredi (usage du #FF) plus de profils que tu n'en suis toi-même.
  • Retweete au moins une fois sur deux les blagues de @guybirenbaum et de @davidabiker. Si possible leur dire que leurs blagues sont drôles et surtout, A-DO-RER leurs chroniques.
  • Du coup, cf. le point ci-dessus, participe à la secte #dcdc avec Europe1 (ok, ils m'ont invité une fois, j'assume !).
  • Quand tu lis de la poésie le soir avant de te coucher, tu le dis sur Twitter. Pareil quand tu lis les Inrocks. De toute façon, même si tu ne lis pas les Inrocks, toi aussi tu trouves vraiment très bon ce super groupe judéo-malien de rock alternatif dont ils nous ont parlé la semaine dernière.
  • Surtout, n'oublie pas de parler de politique étrangère. Ça fait toujours plus sérieux.
  • Essaye de te pointer de temps au temps au Club Bourbon si tu es parisien (sinon, excuse-toi de ne pas pouvoir venir). Tu y rencontreras des gens géniaux qui inventent les nouveaux #hashtag à la mode pendant les #QAG. Laisse tomber si tu n'as pas compris, tu n'es pas digne.
  • Tu es fan du porno chic mais pour toi, c'est de l'art. Tu es aussi fan du porno moins chic et tu c'est pour ça que t'es abonné aux tweets de @dorcel et de @katsuni (qui a ouvert un blog sur les Inrocks, te voici cerné !) pour guetter les nouveaux liens coquins qu'ils diffusent.
  • Pavlovisme moderne oblige, quand @humourdedroite (toujours drôle) et @vincentglad (toujours brillant) te signalent un profil qui s'oppose au mariage homosexuel, tu l'insultes et tu le traites d'homophobe. C'est la moindre des choses.
  • Tu détestes Eric Zemmour mais tu le regrettes quand même. Allez, remets toi vite, il est revenu sur Paris Première et le blog de ceux qui l'aiment n'a toujours pas été censuré.
  • Sois contre Hadopi, contre Ahmadinejad, contre la pluie et contre le nucléaire. Par contre, trop bien les Anonymous ! Trop bien Wikileaks ! Trop bien Rue89 ! Trop bien France Culture !
  • Position ambigüe sur DSK : tu trouves ça drôle, tu aurais fait pareil (si tu avais les moyens) mais bon, @B_Roger_Petit a dit que c'était un complot et que cet homme était toujours galant, alors résigne toi. Après tout, il n'y a pas mort d'homme dans cette affaire de "légèreté". 
  • La nuit, tu fais deux rêves : que tes articles publiés sur Le Post passent en Une et qu'on t'invite à venir participer au Plus du Nouvel Obs. Et tu te demandes pourquoi les articles du Post ne passent plus dans Google Actu…  
  • Tu trouves cet article stupide, mais tu t'es reconnu plus d'une fois sur deux quand même. Perturbant ? A peine…

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Episodique - 02/11/2011 - 10:22 - Signaler un abus Vraiment ?

    Généraliser est un peu facile... Mais il est vrai que les gauchistes sont lents car ils attendent les mots d'ordre avant de réagir. Comme le Figaro attend les communiqués de l’Élysée avant de publier. Et toi ?

  • Par yt75 - 02/11/2011 - 10:37 - Signaler un abus Dali (Salvador) en 1964 (1/2)

    « L’éblouissement scatologique du sacré qui doit être la virgule pointilliste culminante de tout fête qui se respecte sera, de même que dans le passé, exprimé par le rite sacrificiel de l’archétype. De même qu’au temps de Léonard on procédait à l’éventrement du dragon des blessures duquel émergeaint des fleurs de lys, aujourd’hui on devra procéder à l’éventrement des machines cybernétiques les plu

  • Par yt75 - 02/11/2011 - 10:37 - Signaler un abus Dali (Salvador) en 1964 (2/3)

    plus perfectionnées, les plus complexes, les plus coûteuses, les plus ruineuses pour la communauté. Elles seront sacrifiées pour le seul bon plaisir et divertissement des princes, recocufiant ainsi la mission sociale de ces formidables machines qui par leur pouvoir d’information instantanées et prodigieuses n’auront servi qu’à procurer un orgasme mondain et passager et à peine intellectuel à tous

  • Par yt75 - 02/11/2011 - 10:39 - Signaler un abus Dali (Salvador) en 1964 (3/3)

    à tous ceux venus se brûler à la flamme glaciale des feux de diamants cocufieurs de la fête supracybernétique. » (Journal d’un génie, 1964, page 218 édition l’imaginaire Gallimard, isbn : 2-07-073811-6 ) http://iiscn.wordpress.com/2011/09/29/dali-et-la-cybernetique/

  • Par laurentso - 02/11/2011 - 19:48 - Signaler un abus Bof, encore un papier "politiquement correct zemmourien"

    du style "c'était mieux avant". Sur Tweeter, on lit aussi des hommes politiques de droite, on y signale des articles ou des informations très éloignées de la "pensée unique". Et les pires saloperies y sont parfois écrites. Bon, faut reconnaître, y'a beaucoup de journalistes qui se racontent des blagues de journalistes. Mais personne n'oblige à les "suivre" et encore moins à renvoyer leur message.

  • Par Le Pinson - 03/11/2011 - 22:50 - Signaler un abus Bien vu

    Peut-être suis-je bon public mais j'avoue avoir rigolé parce que c'est vrai... J'ai envoyé paître l'autre jour ce fameux @B_Roger_Petit, que je ne connaissais pas du tout, un insolent que j'ai remis vertement à sa place ( ignorant tout de lui ) et j'ai été chaudement félicitée en DM ! Mais bon , sur Twitter , c'est la société qui défile...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Matthieu Creux

Matthieu Creux est blogueur politique sur Le Mal Pensant.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€