Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Twingo 3 ou Peugeot 308 : quel constructeur fait le meilleur pari pour l'avenir ?

En juin 2014, Renault lancera une Twingo III à moteur arrière qui devrait être aussi innovante que celle de 1993 et Peugeot sort la 308, nouvelle berline compacte.

Guerre cyclique

Publié le
Twingo 3 ou Peugeot 308 : quel constructeur fait le meilleur pari pour l'avenir ?

La Peugeot 308. Crédit Reuters

Pour les constructeurs généralistes, les cinq dernières années ont été sévères en Europe. Ils doivent tous se battre avec acharnement pour séduire à nouveau les consommateurs sur un marché désespérément atone et saturé d’offres. Alors que le marché des voitures d’occasion commence à subir également le désenchantement des acheteurs, c’est l’innovation véritable qui seule peut déclencher un désir d’achat. Or, l’abondance d’électronique embarquée ne semble pas suffisante pour convaincre des clients déjà bien équipés en téléphones intelligents et tablettes.

Il faut viser d’authentiques transformations d’usage, une réduction de la facture énergétique, des gains en habitabilité et praticité. Les constructeurs se doivent également de serrer leurs prix de revient avec des véhicules qui ne peuvent se vendre cher et subissent donc des marges comprimées.

Le marché de l’automobile a toujours été frileux, et rares sont les innovations de rupture qui ont su trouver leur marché et infléchir les tendances. On voit bien que le véhicule électrique peine à percer, et qu’il aura fallu l’opiniâtreté de Toyota pour imposer le véhicule hybride qui ne représente que 4% de la production mondiale. De plus, la fascination pour l’automobile a fait son temps en Europe, et les constructeurs généralistes, qui ne bénéficient pas du rempart d’image et de prix que les spécialistes du haut de gamme se sont construits, doivent à chaque nouveau modèle se jeter dans la bataille en pondérant leurs risques. Leurs finances ne leur laissent plus de marge de manœuvre pour affronter un échec lourd.

Or, il est pour eux indispensable d’alléger leurs véhicules, de promouvoir de nouvelles motorisations moins émettrices de C02 et de polluants et de développer de nouveaux facteurs d’agrément de conduite. Ces investissements sont onéreux face à un marché incertain. Le pari associé à tout nouveau véhicule de grande diffusion en est encore plus risqué. C’est une motivation forte pour les constructeurs de partager les coûts de développement avec leurs concurrents. C’est pourquoi la plateforme de la nouvelle Renault Twingo sera commune avec Daimler qui en fera le successeur de Smart.

PSA et Renault sont engagés dans un renouvellement de leurs véhicules d’entrée et moyenne gamme qui assurent l’essentiel de leurs ventes et de leurs revenus. Les lancements se suivent avec régularité : Peugeot 208 en mars 2012 et 308 en septembre 2013, Clio IV en juillet 2012. Ils ont aussi occupé le nouveau créneau du petit SUV avec Peugeot 2008 et Renault Captur.

C’est dire que Renault, et son nouveau styliste Laurens Van den Acker, sont attendus avec la troisième génération de Twingo qui sera annoncée à Genève en mars 2014 pour une commercialisation à l’été. Twingo, voiture emblématique de la capacité d’innovation de Renault à sa sortie en 1993, a déçu lors de son renouvellement en 2007 après une exceptionnelle carrière de 14 années et 2,4 millions d’exemplaires. Plus consensuelle, et plus fiable, Twingo 2 perdait ce charme espiègle qui avant tant plu avec la première génération et que Fiat a su conjuguer avec talent dans sa gamme 500. Le restylage de 2011 lui a redonné un style proche de la première génération et suscité un nouvel intérêt sans générer une accélération des ventes, Twingo se trouvant toutefois régulièrement dans le palmarès des dix voitures les plus vendues en France. Entre 2007 et janvier 2013, 765.000 Twingo ont été produites.

Or, Peugeot a choisi d’innover discrètement avec la 308, qui décline à la française les canons de la raison germanique, en produisant un véhicule à l’excellente qualité perçue, et beaucoup plus sobre grâce à l’allégement de la structure (140 kg gagnés) et à de nouveaux moteurs. C’est aussi une plateforme nouvelle, EMP2, qu’inaugure 308, et qui sera partagée avec Citroën et Opel.

Renault s’engage résolument dans la rupture avec Twingo 3. Issue du partenariat avec Daimler, noué en 2010, c’est une voiture avec une plate-forme aux gênes Smart qui est annoncée avec ce choix très nouveau pour Renault d’un véhicule avec moteur arrière et propulsion. Si Renault avait été depuis la 4 cv en 1946 jusqu’à la R8/R10 attaché à cette architecture, la R4 puis la Cinq en avait définitivement annoncé la fin. Twingo 3 va également mettre en œuvre les nouvelles motorisations trois cylindres essence de 0,9 l de cylindrée. Dotée, pour une voiture annoncée à 3,60 m, d’un vaste habitacle intérieur à la manière de la première Twingo, qui avait sur ce plan marqué les esprits avec son immense pare-brise plongeant et sa banquette arrière coulissante, Twingo bénéficiera de la mode actuelle de la personnalisation aux facettes multiples qui semble plaire sur Captur. Si le passage à la propulsion peut gêner les clients habitués aux tractions avant, il est évident que sur un modèle de cette taille et grâce à la maîtrise de l’électronique, la tenue de route devrait être inchangé et insensible aux utilisateurs.

Le derby PSA/Renault ne pourra certainement pas être arbitré avec ces deux véhicules de classe différente. Entre classicisme sobre et innovation colorée, le choix des deux constructeurs est contrasté, ce dont doit se réjouir le client. Mais l’arbitrage du client final, une fois encore, sera le seul juge. Industrie de masse dépendantes des données macroéconomiques, l’automobile est aussi une industrie de mode sensible à l’ère du temps .

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par marignan - 30/09/2013 - 10:16 - Signaler un abus Quelques contre-vérités...

    Le marché de l’automobile a toujours été frileux >> Euh... surtout les vente de voitures françaises L’innovation discrète de la 308 >> Où est l'innovation quand la plateforme MQB a été inaugurée par VW en avril 2012, ça commence à faire, quant la qualité perçue elle reste inférieure à la Golf pourtant sortie il y a plus d'un an La mode actuelle de la personnalisation >> Ce n'est pas une mode, certes c'est nouveau sur les françaises, et hormis dans les halls d'expo les voitures restent grises/noires/blanches

  • Par Dolu - 30/09/2013 - 12:56 - Signaler un abus INTOX

    ENFER ET MARIGNAN: Stop l'intox ! On se croirait dans une cour d'école. C'est pathétique de lire des choses pareilles. Les voitures françaises ont parmi les meilleurs châssis, sont aussi bien fini que leurs concurrentes allemandes, sont aussi fiables, sont tout à fait habitables (on ne nous l'avait jamais faite celle-là !) et sont parmi les plus confortables du marché... Du grand n'importe quoi vos post, sans la moindre référence ou argumentation, que j'ai dénoncé. Même les organismes allemands comme l'ADAC dont une étude est récente atteste mes dires et contre-disent les vôtres. Je ne vois pas le sens du paragraphe sur les plateformes. La tendance est aux plateforme dites modulaires qui permet de les adapter à plusieurs modèles de taille différentes. Celle de PSA est plus récente, oui. Et alors ? Elle est réputée meilleure également... VW en serait même jaloux ! Quand à la qualité de la 308 et d'une golf, elle est équivalente, désolé ! J'ai eu trois voitures françaises achetées neuves (1 Peugeot et deux Citroën). Je n'ai eu aucun problème et elles m'ont apporté entière satisfaction. J'encourage donc à acheter français ce qui fera baisser chômage et impôts !

  • Par enfer - 30/09/2013 - 13:15 - Signaler un abus ...@ dolu

    Désolé, je persiste et signe...Ma dernière française une 407sw achetée neuve: 3 semaines: verrouillage électrique bloqué, moi dehors 6semaines :verrouillage électrique bloqué, moi dedans 3 mois: panne générale (turbo et valve HS) 5mois: démarreur HS 6mois: refus de démarrer boitier relai oxydé 8mois: quand on met la radio l'ABS se coupe 9mois: plus de radio du tout 11mois: plus moyen de fermer la vitre du hayon arrière 13mois: 50000km siège chauffeur cassé (axes de dossiers) 15mois: refus de démarrer (air dans l'injection) 16mois: pompe à GO HS Le tout en subissant la mauvaise foi et l'outrecuidance du réseau Peugeot 18 mois: achat d'une Hyundai 120000 km 0 problèmes

  • Par gaetan09 - 30/09/2013 - 13:45 - Signaler un abus l'innovation fait vendre qd elle est sexy

    Malheureusement les innovation citées ne sont pas tres sexy, desolé mais qui se targue d'avoir un filtre a particule ou une plateforme modulaire sur sa voiture ? aujourd'hui il y a un marché low cost et un marché premium si ces deux modele n'appartiennent à aucune des deux categories c'est un echec annoncé. a priori la 308 a su se mettre au niveau du premium, reste a voir si la twingo a sa place dans l'une des 2 categories.

  • Par sheldon - 30/09/2013 - 15:02 - Signaler un abus Moteur AR + 3 cylindres = voiture bourrée d'électronique !

    Mme, M tout le monde, nous ne sommes plus habitués au comportement des voitures à propulsion avec moteur AR : pour éviter des dérapages, culs par dessus têtes, etc il faut de l'électronique (Mercedes et Porsche sont bourrée d'électronique pour la tenue de route) Un moteur 3 cylindres sans vibration, performant et économique est lui aussi bourré d'électronique D'où des voitures potentiellement plus "fragiles" et plus cher à l'entretien !

  • Par wolfgangamadp - 30/09/2013 - 17:30 - Signaler un abus C'est idiot de dire traction

    C'est idiot de dire traction avant Monsieur l'écrivain. Aussi idiot que propulsion arrière d'ailleurs. Bref si la future Twingo est aussi confortable que l'horrible Smart for two dans laquelle on se cogne au plafond dès qu'il y a un gravier sur la route, ça promet... Déjà que la Twingo de 2007 est catastrophique sur ce point...

  • Par GOGO - 01/10/2013 - 16:16 - Signaler un abus aux médias franchouillards: pub quand tu nous tiens.

    vous avez toujours rendu un mauvais service ( moyennant publicité évidemment) aux contructeurs français :résultats ils sont en quasi faillite (mauvaise gestion,mauvais positionnement,mauvaise fiabilité ,mauvais modèles etc...) Faut être ghoSn pour ne pas s"apercevoir que dacia tire une balle dans le pieds de renault. Car d'après vous un acheteur de dacia est-il un acheteur potentiel de BM ou de renault ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Pierre Corniou

Jean-Pierre Corniou est directeur général adjoint du cabinet de conseil Sia Partners. Il est l'auteur de "1,2 milliards d’automobiles, 7 milliards de terriens, la cohabitation est-elle possible ?" (2012).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€