Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Turquie : la stratégie Erdogan, faux modéré et vrai extrémiste

Le premier ministre turc, que seuls les naïfs européens qualifient de "musulman modéré", est un grand habitué des déclarations extrêmes envers les Juifs, Israël, les Européens, la France, les Arméniens, l’Occident, ou même l’ex-Pape Benoît XVI.

Analyse

Publié le
Turquie : la stratégie Erdogan, faux modéré et vrai extrémiste

Erdogan, le premier ministre turc, est un habitué des déclarations chocs. Crédit Reuters

Depuis que les révolutionnaires islamistes fossoyeurs du “printemps arabe” ont appliqué victorieusement la stratégie du "cheval de Troie" d’Erdogan (islamiser le pouvoir en instrumentalisant la démocratie), le premier ministre turc, très apprécié des Frères musulmans, se verrait bien en nouveau Calife universel. C’est dans ce contexte et pour séduire les masses arabo-islamiques que, le 2 mars dernier, à l'occasion d'une réunion de l'ONU à Vienne consacrée au "dialogue des civilisations”, il a assimilé le sionisme à "un crime contre l'humanité", déclarant : “comme c'est le cas pour le sionisme, l'antisémitisme et le fascisme, il devient inévitable de considérer l'islamophobie comme un crime contre l'humanité”.

Préférant plaire à ses électeurs islamistes et aux pro-palestiniens du monde entier plutôt qu’aux démocrates onusiens et occidentaux, Erdogan savait qu’il allait choquer le secrétaire d'État américain John Kerry et le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, rencontrés à cette occasion et qui ont dénoncé les propos. En réalité, Erdogan a une fois de plus confirmé qu’il n’a jamais renié son idéologie islamiste radicale de jeunesse, composée d’une forte dose de haine envers Israël, d’une judéophobie à peine dissimulée derrière l’antisionisme; d’un rejet de l’Occident judéo-chrétien et d’un mépris total envers une Europe vieillie et culpabilisée, d’où le fait que lorsqu’il rentra à Istanbul en janvier 2005 après avoir arraché aux dirigeants européens l’ouverture des négociations Turquie-UE, ses centaines de milliers de fans l’accueillirent aux cris de "Ghazi" (conquérant ») de l’Europe, tels les Sultan-Califes ottomans d’antan…

En réalité, le Premier ministre turc, que seuls les naïfs européens qualifient de "musulman modéré", est un grand habitué des déclarations extrêmes envers les Juifs, Israël, les Européens, la France, les Arméniens, l’Occident, ou même l’ex-Pape Benoît XVI, “chef des croisés", qu’il traita avec arrogance après le discours de Ratisbonne, injustement qualifié d’"islamophobe". Et contrairement à l’image fausse qu’ont tenté de livrer nos journalistes et politiques depuis l’accession de l’AKP (le parti islamiste d’Erdogan) au pouvoir en 2002, Recep Taiyp Erdogan est familier des déclarations violentes et des dérapages électoralement contrôlés. Rappelons qu’en janvier 2009, "réagissant" à l'opération militaire israélienne "Plomb durci" dans la bande de Gaza, Erdogan maltraita devant les caméras de télévision l'actuel président israélien Shimon Peres (Prix Nobel de la Paix 1994), lors du forum de Davos, lui lançant brutalement : "Quand il s'agit de tuer, vous savez très bien tuer", et quittant théâtralement le Forum en claquant la porte... Le 31 mai 2010, à l’occasion de l'abordage par l’armée israélienne d'un convoi humanitaire affrété à destination de Gaza par une association islamiste turque (IHH) soutenue par le parti d’Erdgan, au cours de laquelle 9 militants turcs furent tués, Erdogan dénonça le "terrorisme d’Etat" d’Israël, alors qu’il avait lui-même poussé les Israéliens à la faute en sponsorisant la "flotille de Gaza", composée d’extrémistes et partie depuis un port illégal de la partie Nord de Chypre. Pour séduire les islamistes anti-israéliens les plus radicaux, Erdogan a tenu à dédouaner moralement le Hamas, qui contrôle Gaza, estimant que ce “n’est pas une organisation terroriste"... En 2011, alors qu’il avait tout fait pour qu’Ankara rejette les sanctions onusiennes contre l’Iran (sur son programme nucléaire militaire), Erdogan qualifia l’Etat hébreu de "menace pour la région" en raison de sa bombe atomique... En 2010, des câbles diplomatiques révélés par Wikileaks révélèrent que la dégradation des relations israélo turques devait beaucoup à sa haine viscérale envers Israël, qu’il accuse du "nettoyage ethnique" et du "génocide" des Palestiniens… Il est vrai que les diatribes anti-israéliennes du sultan Erdogan provoquent à chaque fois des manifestations d’euphorie en Turquie et ailleurs. Ainsi, Erdogan et sa femme Emine mirent soigneusement en scène leur enthousiasme lors de la sortie du film judéophobe et christianophobe "Kurtlar vadisi - Irak" (La Vallée des Loups), superproduction qui décrit les soldats américains lecteurs de Bibles et les Israéliens comme des tueurs de civils musulmans irakiens et turcs innocents, l’anti-héros de la superproduction étant un médecin juif orthodoxe suspect de trafics d'organes sur des prisonniers irakiens au profit d'Israël…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par JOUFFLU - 04/03/2013 - 07:11 - Signaler un abus Erreur fatale

    Pour qui a pris la peine de lire le Coran, il est évident qu'il ne peut exister d'Islam tolérant. La caractéristique essentiel de cette religion étant justement l'intolérance avec pour objectif revendiqué la soumission de tous les humains à la parole d'Allah. L'hypocrisie étant un moyen légitime pour parvenir à cette fin. Il est donc totalement illusoire d'espèrer une coexistance pacifique avec les musulmans, leur religion le leur interdit.

  • Par 123soleil - 04/03/2013 - 07:24 - Signaler un abus cet article est nul et a été

    cet article est nul et a été redigé avec des prejugés... M Erdogan dit simplement ce que tout le monde pense. Oui Israel fait un linchage, un genocide contre les palestiniens. On sent vraiment que cet article est redigé par un pro-israelien voir un pro-sioniste. On est pas dupe, heureusement...

  • Par robert - 04/03/2013 - 08:21 - Signaler un abus Article passionnant et vrai

    @ 123soleil il est ou le génocide contre les arabes palestiniens commis par les Juifs ?? Si il existe il doit bien se voir..........Montre le !! Après ce personnage odieux de 123 soleil, passons a des choses plus intéressante. Si la Turquie rentre en europe nous serons tous islamisé on retournera au moyen age !! La Turquie nous méprise et reve de nous dominer......

  • Par laïcité - 04/03/2013 - 09:19 - Signaler un abus Erdogan !

    est effectivement un islamiste retors et redoutable!....Maintenant qu'il sait que les Européens, malgré leur naïveté et leur lâcheté, ne vont sans doute pas accepter l'entrée de la Turquie dans l'Union Européenne et bien il jette peu à peu le masque !...D'autre part comme l'affirme très justement un Pascal Hilout (né Mohamed) et bien d'autres, il n'y a pas d'islamisme modéré. Ce terme est une sémantique adoptée par les Occidentaux qui ne veulent pas braquer contre eux l'ensemble des musulmans du monde et essaient dans un premier temps de les diviser. L'Occident est en fait mort de trouille face à la montée inexorable de l'islamisme dans le monde !...Pour revenir au grand manipulateur Erdogan, moi je remarque que la femme d'Assad n'est pas voilée alors que celle d'Erdogan l'est !....Comme aurait dit Coluche, c'est un signe !!!!!

  • Par VeLiVoS - 04/03/2013 - 09:44 - Signaler un abus Monsieur Del Valle…

    vous connaissez suffisamment le sujet pour savoir que le responsable d'un parti politique islamique peut difficilement être … modéré.   Il n'y a que les tartuffes politiciens qui ont les chocottes d'une situation explosive en occident en raison de l'immigration, situation qu'ils ont eux-même créée et alimentée, ils n'y a que ces tartuffes qui pourraient croire en la modération de politiciens de partis musulmans … et à un printemps arabe.

  • Par sophie33 - 04/03/2013 - 09:51 - Signaler un abus Erdogan n'a jamais dit qu'il était "modéré"

    Mais les ronds-de-cuir de l'UE doivent lui trouver cette modération, pour justifier les centaines de millions qu'ils lui offrent et que lui ne refuse pas en tant que modéré islamiste. Off course !!!

  • Par mich2pains - 04/03/2013 - 09:57 - Signaler un abus Tiens , tiens !....

    On ne nous parle pas souvent des déclarations "sulfureuses" du ERDOGAN sur les Israéliens ! Bizarre .... A l'inverse , les journaleux continuent d'en faire des tonnes sur des propos bien moins sulfureux , tenus il y a plus de 20 ans par JM Le Pen : Dernier exemple de frénésie anti-FN lors du procés stalinien contre MARINE pendant l'émission "Des Paroles et des Actes" . Il semble qu'en minimisant les propos d'ERDOGAN , on veut nous amener à inclure la Turquie dans l'U.E . Ceux qui auront tout à y gagner sont ceux-là mêmes qui sont visés par les propos d'Erdogan ... Comme quoi , pour certains et une fois de plus , l'argent n'a pas d'odeur

  • Par FAREWELL - 04/03/2013 - 10:15 - Signaler un abus Article lumineux

    Comme toujours un article un article éclairant d'Alexandre Del Valle. Soulignons que les Arméniens encore en 2013 sont la cible d'attaques injurieuses et diffamatoires des médias Turques. Comme toujours des étrons animés par une haine innommable, qui n'ont rien de mieux à faire que tenter de salir l'auteur pour son "crime" irrémissible: sa judéophilie !

  • Par Rlilette - 04/03/2013 - 10:23 - Signaler un abus Quelque chose que je ne saisis pas...

    Si M. Erdogan était judéophobe, antisémite et antichrétien, comment expliquer la position de la Turquie vis-à-vis du conflit Syrien? (ou l'Israelophobie à géométrie variable). A la place d'informer, il me semble que cet article souffle plutôt sur les braises du conflit de civilisation (Islam = tueurs de chrétiens).

  • Par durendal - 04/03/2013 - 11:39 - Signaler un abus L'islam

    est incompatible avec la civilisation occidentale judéo-chrétienne. Ceci est incontournable, l'histoire l'a montré et le montre encore tous les jours. Seule la corruption et la lâcheté des politiques, organisent et nous dirigent vers un conflit mondial avec les populations pratiquant cette religion en refusant de voir la réalité. Comme pour tous les conflits, il y a des collabos qui travaillent avec l'ennemi, et en France ils y en a de nombreux (collabos).

  • Par troiscentsalheure - 04/03/2013 - 11:53 - Signaler un abus Alexandre Del Valle

    c'est l'homme qui a pris conscience d'un gros problème en Europe pour les années à venir et qui siège à Strasbourg dans le même parti que Fillon ou Wauqiez, qui sont favorables à l'entrée de la Turquie dans l'UE.

  • Par Cloudatlas - 04/03/2013 - 12:24 - Signaler un abus @durendal

    N'est-ce pas ceux issues de cette civilisation " judeo-chretienne occidentale"qui sont a l'origine de la colonisation,de l'esclavage comme moyen de production,de l'holocauste,de la partition de la palestine,des horreurs des deux guerres mondiaux,de la premiere frappe atomique,du renversement de gouvernements democratiquement elu(e.g Iran),parmi tant d'autre fleaux ?Je ne n'oublie pas ce que cette civilisation a apporte de bien aussi...mais simplement de faire ressortir que cette civilisation aussi n'espt pas parfait.Comme les autres.

  • Par Cloudatlas - 04/03/2013 - 12:27 - Signaler un abus @durendal

    N'est-ce pas ceux issues de cette civilisation " judeo-chretienne occidentale"qui sont a l'origine de la colonisation,de l'esclavage comme moyen de production,de l'holocauste,de la partition de la palestine,des horreurs des deux guerres mondiaux,de la premiere frappe atomique,du renversement de gouvernements democratiquement elu(e.g Iran),parmi tant d'autre fleaux ?Je n'oublie pas ce que cette civilisation a apporte de bien aussi...mais simplement de faire ressortir que cette civilisation aussi n'est pas parfait.Comme les autres.

  • Par VeLiVoS - 04/03/2013 - 12:47 - Signaler un abus Cloudatlas - 04/03/2013 - 12:24

    Dites-donc, c'est qu'elle en aurait inventé beaucoup de choses selon vous la civilisation judéo-chrétienne, surtout pour le pseudo qui a encore dans la bouche le lait de son institutrice de primaire. Alors, pour info : • l'esclavagisme existe depuis la nuit des temps. Paradoxalement, un des premiers pays qui l'a abrogé est celui qui s'en est excusé, la France. Dès 1315, Louis X Le Hutin "publie un édit qui affirme que « selon le droit de nature, chacun doit naître franc". Officiellement, depuis cette date, "le sol de France affranchit l'esclave qui le touche"". • Pour info, faut être franchement CON pour critiquer dans le même post colonialisme et esclavagisme quand on sait que c'est le premier qui a … totalement éradiqué le second. Il était en effet difficile de rendre esclave des citoyens, même de seconde zone. • Faut être encore plus STUPIDE pour critiquer la civilisation judéo-chrétienne afin de défendre l'islam en mentionnant comme argument l'esclavagisme quand on sait que les musulmans ne refusent pas cet acte. Lisez donc Saint-Exupéry ("Terre des hommes" de mémoire), qui mentionne l'esclave qu'un musulman laisse mourir de faim, car trop vieux pour servir.

  • Par VeLiVoS - 04/03/2013 - 13:00 - Signaler un abus Cloudatlas - Les différences entre esclavagisme occidental & …

    oriental ? : • déjà les textes. Le coran mentionne l'esclavagisme sans le refuser alors que les Évangiles ne le mentionne pas mais montrent un TRÈS GRAND RESPECT pour toute personne de toute origine sociale (aimez son prochain comme soi-même). • ensuite le nombre d'esclave comptés¹ : 11 millions en occident contre une évaluation à 17 millions en terre d'islam. • Ensuite les méthodes utilisées. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi un si grand nombre d'esclaves noirs n'est pourtant pas visible dans les pays moyen-orientaux, n'a pas essaimé ? Ce serait bien de se poser la question non ? D'autant que la réponse est finalement assez simple … et horrible. Tous les esclaves moyen-orientaux étaient castrés. Pour info, cette opération avait un taux de mortalité de 80% (émission diffusée sur Arte ou France 5 passionnante sur le sujet).   Alors mon pauvre Cloudatlas, la prochaine fois que vous voudrez nous faire pleurer sur la méchanceté de l'occident au dépens d'autres civilisations, un conseil : → Cultivez-vous avant afin de ne pas sombrer dans le ridicule merci.   ¹ : http://nawaat.org/portail/2008/05/16/esclavage-le-lourd-heritage-de-%C2%AB-la-traite-orientale-%C2%BB/

  • Par sophie33 - 04/03/2013 - 13:19 - Signaler un abus @cloud'atlas

    Et que dites-vous des esclaves qui viennent volontairement se jeter dans les pays esclavagistes européens ???. On ne les a pas appelés, mais ils viennent de plus en plus nombreux. Paradoxe que ceci ??? Et ce, malgré les millions de chômeurs. Ne peut-on en penser, alors, que les pays esclavagistes sont ceux qu'ils fuient ???

  • Par SteakKnife - 04/03/2013 - 13:36 - Signaler un abus Ha ha ha

    Cet article est tellement partial, il ne vaut même pas la peine qu'on le démonte.

  • Par Le Hollandais - 04/03/2013 - 13:37 - Signaler un abus @ Cloudatlas - 04/03/2013 - 12:27

    Oh laa.... beaucoup d'approximation dans votre commentaire... Les Arabes et les Africains n'ont certainement pas attendu les Occidentaux pour s'adonner à la pratique de l'esclavage... Esclave qui prend d'ailleurs sa source etymologique dans le mot "slave", allez chercher pourquoi... La colonisation a toujours existé, à travers tous les peuples. Comment pensez vous que l'islam s'est repandu au 7-8 et 9e siècle ??!?

  • Par Le Hollandais - 04/03/2013 - 13:39 - Signaler un abus @ 123soleil - 04/03/2013 - 07:24

    Un génocide est l'extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d'un groupe ou d'une partie d'un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Faites attention aux mots que vous employez, vous serez plus crédible dans le débat.

  • Par ISABLEUE - 04/03/2013 - 15:19 - Signaler un abus et n'oubliez pas aussi qu'en Turquie,

    il ne fait pas bon parler des Arméniens, c'est un gros mot. Il y a une toute petite minorité de turcs modernes, laïcs, qui se sentent de plus en plus menacés. Ils habitent dans les grandes villes, bien sûr.

  • Par Dr Guy-André Pelouze - 04/03/2013 - 17:39 - Signaler un abus En effet Erdogan est pro-islamiste

    Ses déclarations mais aussi ses actes en témoignent. Les français qui découvrent pour les plus naifs la nébuleuse islamiste depuis l"intervention au Mali se rendent compte qu'il ne peut y avoir de compromis avec ces terroristes qui sont soutenus par de nombreux musulmans de par le monde. Tant et aussi longtemps que des individus réagiront sans réfléchir en criant Palestine ou tout cela est la faute des américains des blancs ou des anciens coloniaux leur esprit sera incapable de comprendre le drame dans le quel l'islamisme est en train d e plonger le monde arabe. Il pourrait ne pas s'en relever et eux avec.

  • Par ZAYOUF - 04/03/2013 - 18:07 - Signaler un abus MR DEL VALLE; donc les

    MR DEL VALLE; donc les discours de ERDOGAN font plus mal que les bombes aux phosphore larguées sur la populations civils de GAZA!! ERDOGAN porte de coups avec ses discours à la communauté europeen et USA qui a détruit ,L'IRAK, LA LYBIE? L'EGYPTE et en ce moment LA SYRIE. MR DEL VALLE il faut oeuvrer aupres de l'ONU de mettre en place des résolutions afin d'empecher le monde musulman qui subit la violence occidental de ne pas citer les mots SIONISME et ISRAEL. Pendant que d'autres, vous en trot ;vous aurez libre accés d'insulter meme les morts pour les causes justes et des résistants français.

  • Par gau - 04/03/2013 - 18:42 - Signaler un abus Pas trop d'accord

    Israël est une menace pour la région, sa puissance nucléaire et son expansionnisme le montre. Ensuite, Erdogan s'affiche ouvertement anti-israël mais commerce avec eux (depuis peu il est vrai). Il faut souligner la véracité des propos quand à la christianophobie de cet Etat.

  • Par lorrain - 04/03/2013 - 21:12 - Signaler un abus ouvrez les yeux

    depuis plus de 30 ans, avec des mouvements comme le hezbollah, avec des pays comme l' iran, les fondamentalistes musulmans ont déclaré la guerre à l' occident, une guerre insidieuse, sans ligne de front, faite à coup de prise d' otages, d' attentats et de lâchetés. seulement, nos politiques sont juste trop veules ou trop cons pour le voir. nous sommes au point ou en étaient les démocraties européennes en 1938, avec chaque jour, son petit Munich, ses renoncements pour essayer de calmer les appétits de l' ennemi, et je pèse mes mots. mais rappelez vous ce qui a suivi Munich, la confrontation est arrivée quand même, malgré la cession des sudètes et de Dantzig. la seule différence est que là, les "lâchages" se déroulent sur notre propre sol, on brade notre civilisation. sous prétexte de bons sentiments et de politiquement correct, on laisse pourrir la situation. il faudra bien qu' un jour le peuple se réveille, mais souhaitons que ce ne sera pas trop tard. je sais, on va me traiter de toute sorte de nom, mais moi, je les ai vu à l' œuvre, en Afrique, au Liban et ailleurs, et je ne veux pas les voir chez moi faire les mêmes choses

  • Par Apéro 64 - 04/03/2013 - 21:33 - Signaler un abus On n en veut pas

    On ne veut pas des turcs!!!! C est pas possible d avoir une Europe comme ça, ce serait à refaire je voterai non! Europe a 28 avec des différences à tous les niveaux et la dans l espace schengen avec x millions de musulmans pouvant circuler et voter. Quelle bêtise! J ai vraiment le sentiment que nous ne sommes plus maître de notre destin et que nos politiques sont dans leur monde!! Nous devons maintenant réagir. Que nous a apporté l Europe! Même plus la sécurité militaire désarmement, budget militaire en baisse partout alors que dans le monde tous les pays se réarme..... Pauvre peuple reprenons le pouvoir et commençons le 24 mars en étant nombreux à Paris.

  • Par Decebal - 04/03/2013 - 22:57 - Signaler un abus Se réveiller

    il est grand temps que la France et l UE se réveillent, face a ces pays Qui nous déteste et cessent ces discours et propos de repentance. aussi bien en France et dans le reste du monde. Quand aux turcs non merci, les US font du lobby auprès de ces allies historiques, British teuton et nouveaux Poland, Tcheky. Que les Ricains s'occupent de l'Amérique et nous lâchent la grappe car ce.ne sera pas eux qui se collerons les Turcs, on voit déjà le resultat avec les 5/6/millions de maghrébins et les problèmes d'insertion . On comprend M Merkel qui demande un effort d'intégration. Mais comme en France avec un flot continue de 300 000 / an cela est et sera impossible et pire. Notre système a engendre des citoyens fainéants, personne ne veut travailler. le bâtiment , l agriculture et autres métiers manuels sont trop durs pour les chétifs Français plus faits pour les bureaux chauffes. La gauche a inculquer dans les esprits et en agisant via l'eductation a dénigrer le travail manuel. Les enfants ne devaient plus etre ouvriers, bon il a fallut s'arranger avec le Bac mais il y sont arriver et même ceux sortis sans diplômes veulent un vrai travail ou on glande tels les "grands frères,.

  • Par Eddy K - 04/03/2013 - 23:48 - Signaler un abus Le vrai problème

    Le problème n'est pas qu'Erdogan essaie de nous prendre pour des niais avec son apparence modérée et sa réalité d'extrémiste islamiste. Le problème est que nos dirigeants veulent nous faire prendre les mensonges du dirigeant Turc pour la vérité, et qu'ils se soumettent au diktat des USA qui veulent déstabiliser l'UE et l'affaiblir en incluant non seulement 75 millions deTurcs essentiellement musulmans... ... mais aussi que la politique Panturque permet à tout Turcophone de s'installer en Turquie sans la moindre autorisation. Or, il y a 175 millions deTurcophones dans le monde... PS pour 123soleil: vtre baratin sur un soi-dsiant géocide cmmis par Israël me fait ricaner. La vérité est que les Palestiniens ont beaucoup de chance d'avoir en face d'eux des Juifs. S'ils utilisaient le terrorisme contre des russes, ou contre des chinois, ils seraient dans le même état que les Tchétchènes ou les Tibétains. Réfléchissez à ça...

  • Par troiscentsalheure - 05/03/2013 - 21:27 - Signaler un abus Del Valle et Dati main dans la main

    Il est temps de rejoindre ceux qui sont opposés à l'entrée de la Turquie dans l'UE Monsieur Del Valle ! Voici le triste bilan de ceux qui gouvernent en Europe et auxquels vous apportez votre soutien: http://www.youtube.com/watch?v=7epA6QAqhBk

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc), il intervient pour le groupe Sup de Co La Rochelle et des institutions patronales et européennes et est chercheur associé au CPFA (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment auteur des livres Le Chaos Syrien, printemps arabes et minorités face à l'islamisme (Editions Dhow 2014), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (Editions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (Editions du Toucan).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€