Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 11 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Tunisie et la Libye sont-elles en train de basculer définitivement sous la coupe des islamistes ?

La Tunisie et la Libye, que l'on pensait immunisées contre l'extrémisme fondamentaliste, sont en train de subir de plus en plus le joug du salafisme. Le printemps arabe sera-t-il suivi d'un hiver fondamentaliste ?

Hold-up religieux

Publié le
La Tunisie et la Libye sont-elles en train de basculer définitivement sous la coupe des islamistes ?

Les salafistes s'en prennent à tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à des signes de "modernité occidentale". Crédit Reuters

Devant la bâtisse en feu abritant l’école américaine de Tunis, Raouf B., ingénieur informaticien travaillant pour le compte d’une multinationale, n’en revient pas du spectacle de désolation offert en ce vendredi 14 septembre. La foule qui a manifesté contre la sortie d’un film portant atteinte au prophète Mahomet a tout saccagé. Raouf B., venu manifester lui aussi pacifiquement s’est vite rendu compte que la foule est manipulée par des prédicateurs salafistes. "Ils étaient reconnaissables à leurs habits afghans et à leurs longues barbes. Ils haranguaient la foule et vociféraient leur haine de tout ce qui est américain et occidental", raconte Raouf. B. A l’image de plusieurs jeunes tunisiens, cet ingénieur qui gagne bien sa vie ne sort plus que rarement. Alors que sous le régime du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali, il écumait les boîtes de nuit de Hamamet au moins une fois par semaine, aujourd’hui il ne consomme plus d’alcool et essaie de prier régulièrement.

"Arrêter l’alcool et prier sont devenus une manière de se faire accepter dans une société qui est en train d’opérer un virage radical vers un conservatisme chaque jour plus pressant", reconnait le jeune tunisien. En effet, depuis la chute du régime de Ben Ali, les choses empirent. Les salafistes s’en prennent à tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à des signes de "modernité occidentale".

Avec l’arrivée d’Ennahda au pouvoir, des centaines de salafistes sont sortis de leurs tanières. L’université de Mednine a été prise en otage pendant de longues semaines par un groupuscule de fondamentalistes. Les pouvoirs publics ont fini par céder. Alors que des films d’auteurs et des expositions à caractère culturels étaient envisagés, manifestations violentes et sit-in à répétition s’enchaînent pour les interdire. Le gouvernement cède encore une autre fois et la liste de ses renoncements est longue.

Dans les moindres coins et recoins de cette Tunisie jadis considérée comme le pays le plus laïc du monde arabe, le voile du salafisme s’étend chaque jour un peu plus. Les promesses du printemps arabe commencé par cette fort-sympathique "révolution du jasmin" tourne au cauchemar. D’après les observateurs, le pays n’a pas été préparé au rapide changement intervenu début 2011. Les forces modernistes étaient soit compromises avec l’ancien régime, soit coupées de la réalité du pays. "En plus, la situation chez les voisins n’a rien arrangé", constate un ex-ambassadeur tunisien, aujourd’hui installé à Paris…

Bien entendu, la situation en Libye a eu des répercussions en Tunisie. Et pas des plus reluisantes. La révolte contre Mouammar Kadhafi a été sanglante et a trop duré. Des combattants salafistes sont arrivés en Libye par centaines. L’argent du Qatar et de l’Arabie Saoudite a facilité le reste. Le discours salafiste a alors fait son lit de cette ambiance de fin de règne.

Les anciens du groupe libyen combattant ont été réhabilités dans une atmosphère de retrouvailles nationales. Si lors des premières élections libres en Libye, les islamistes salafistes n’ont pas pu prendre le dessus sur les forces libérales, ils ont par contre noyauté quasiment toutes les candidatures indépendantes. Du coup, le nouveau président du Congrès national libyen - élu alors que son parti ne compte que 3 sièges dans la nouvelle Assemblée - est un brin islamiste, de même pour le Premier ministre qui lui aussi a plus que des atomes crochues avec les barbus.

Aujourd’hui, en Libye ce sont les réseaux islamistes qui sont les mieux organisés. Ils s’appuient sur un tribalisme conservateur et sur l’argent qui vient des pays du Golfe. Certains groupuscules salafistes contrôlent des petites localités et ont même infiltré la nouvelle administration libyenne. Si l’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi est un crime horrible, ce qui est encore plus choquant, c’est qu’aucune manifestation de sympathie en faveur des Etats-Unis n’a été constatée dans les rues des grandes villes libyennes, alors que ce pays a envoyé - sous couvert de l’Otan - ses avions chasser Mouammar Kadhafi du pouvoir. Une indication significative de l’humeur actuelle du peuple libyen et un signal du déclenchement probable de ce tant redouté "hiver salafiste", liberticide et violent, qui semble s' installer doucement et sûrement dans les pays arabes libérés il y a tout juste un an et demi des dictatures qui les opprimaient.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par MONEO98 - 17/09/2012 - 10:01 - Signaler un abus curieuse question

    parce que vous en doutiez??

  • Par Ravidelacreche - 17/09/2012 - 10:54 - Signaler un abus Arrêter l’alcool et prier

    Voilà un beau programme politique !

  • Par Ganesha - 17/09/2012 - 11:13 - Signaler un abus Coup monté

    Il ne m'apparaît pas judicieux de rechercher une explication unique du printemps arabe dans tous les pays concernés. Un groupe homogène serait celui des états non-pétroliers (Tunisie, Egypte), où la révolte a été motivée par les inégalités sociales sans cesse grandissantes et ayant atteint un niveau vraiment inacceptable (ce qui va bientôt être le cas aussi chez nous...) Ce qui fait le succès des mouvements de frères musulmans, c'est la solidarité matérielle (aide alimentaire) qu'ils proposent. Selon nos convictions, on peut les comparer soit aux Restos du Coeur, ou, à une forme de communisme musulman. Leur hyper-religiosité n'est qu'un aspect secondaire que les populations acceptent parce qu'elles sont tenaillées par la misère et la faim... Le cas de la Lybie est différent, et l'on trouve partout des allusions disant que l'assasinat de l'ambassadeur américain est un "coup monté". Par, ou pour le compte, des républicains américains pour mettre Obama en difficulté ?

  • Par Benvoyons - 17/09/2012 - 11:42 - Signaler un abus Les salafistes sont les nouveaux "Dieu" des musulmans.

    Comment peuvent ils regarder les imams Salafistes???????? Dans le Coran il est dit Dieu parle à chaque croyant directement sans intermédiaires. Donc si les imams sont suivis dans leurs paroles par les musulmans ils les considèrent comme des nouveaux "Dieu" où comme des Dieux.

  • Par Loupdessteppes - 17/09/2012 - 11:55 - Signaler un abus Prévisible à 100%

    Les musulmans modérés n'ont malheusement pas assez de charisme et de courage pour contrer les fondamentalistes. Ils sont pourtant actuellement plus nombreux, mais pour combien de temps ?

  • Par Salvatore Migondis - 17/09/2012 - 12:32 - Signaler un abus Très bone analyse..

    @ganesha: vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt un coup monté de N. Sarkozy pour tenter de renverser F. Hollande..?

  • Par golvan - 17/09/2012 - 12:38 - Signaler un abus @ganesha

    Le communisme étant un athéisme votre idée du "communisme musulman" n'est pas très inspirée. Mais elle cadre avec votre explication compassionnelle des inégalités du monde arabo-musulman façon lutte des classes. Le problème c'est de savoir pourquoi tout le monde arabo-musulman est dans un tel état d'arriération économique malgré de nombreux atouts. Quant à l'histoire du coup monté des services secrets américains qui éliminent leur propre ambassadeur, elle résulte plutôt de votre confusion mentale personnelle.

  • Par Leon d'Ys - 17/09/2012 - 13:54 - Signaler un abus LE COURAGE DES DIRIGEANTS

    les règles et les théories d'un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu'il apprend à l'école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu'à ses pensées les plus intimes. L'Islam, cette théologie absurde d'un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. considération de Kemal ATTATURK.qui n'aurait probablement pas supporté les débordements islamistes de notre époque . peut on être aujourd'hui : animiste , sataniste , catholique , incroyant , orthodoxe , agnostique ou quelqu'autre religion, sans avoir la liberté de parole d'écriture ou de pensée .Doit on systématiquement devoir rendre compte à une religion secte et doit on systématiquement en passer par leurs "Fourches Caudines " et admettre enfin que notre civilisation n'est plus en mesure de nous garantir nos libertés fondamentales ?

  • Par ghislfa - 17/09/2012 - 15:22 - Signaler un abus Y'en a

    qui fument la moquette.

  • Par Alt-Z - 17/09/2012 - 15:49 - Signaler un abus Patience : les révolutions ne

    Patience : les révolutions ne se font pas en un jour et ça risque de balancer entre révolution et réaction un certain temps....

  • Par Le Hollandais - 17/09/2012 - 15:49 - Signaler un abus Superbe...

    ... photo d'illustration ! Ces barbus respirent la joie de vivre et l'amour de son prochain, pas de doutes !

  • Par Gégé Foufou - 17/09/2012 - 16:18 - Signaler un abus BOYCOTTONS

    Fini les vacances pas chères en Tunisie et pour ceux (idiots) qui iront, sachez qu'on n'ira pas vous chercher et vous irez dans ce pays de fous à vos risques et périls. Si le F.N. est au pouvor ce qui ne saurait tarder.

  • Par Alexandremartinez - 17/09/2012 - 16:33 - Signaler un abus Avortement de revolution

    Tres bon article. Bien que les deux pays soient tres differents, les resultats immediats sont les memes. Mais je reste optimiste pour la Tunisie: le peuple est mieux eduque (bien que les enfants se voient bourrer le crane par des barbus maintenant), les femmes (surtout du Nord) ont eu du pouvoir et ne vont pas le lacher facilement (elles sont beaucoup plus rebelles et determinees que les hommes qui restent assez mous, bien sur il y a des exeptions de femmes voilees qui disent vouloir etre soumises a leur mari de maniere totale, mais les connes existeront toujours). Enfin, les islamiste n'ont pas du tout repondu aux attentes du peuple qui avait des revendications (contrairement aux libyens qui ont fait une "revolution" forcee comme vous le dites par des djihadistes venus de partout et l'argent des emirats, saoudis et qataris). Sur le plan de l'assemblee, c'est comme en Tunisie: un president elu avec un parti minoritaire et des islamistes gangrenant les independant pour donner une image non islamistes de la nouvelle Libye... Que pensez-vous de la revolution libyenne (je crois qu'elle a ete forcee comme en Egypte dans une tentative de remodeler l'Afrique du Nord et le middle east.

  • Par HdT - 17/09/2012 - 18:37 - Signaler un abus En train de basculer?

    ... non c'est déjà fait et ils ont voté. Les plaindres non, ils ont voulu ils ont eu, qu'ils assument et morflent en silence et bien entendu assument et morflent at home.

  • Par centpoursang - 17/09/2012 - 19:30 - Signaler un abus Ducon..!

    ça c'est sur ...! j'ai les infos ...je fait dans l'outrance pour les incultes çà leur sert de sonotone ...pardon aux léttrés

  • Par Le monocle - 17/09/2012 - 19:58 - Signaler un abus Apres le printemps arabe,

    on continue a nous vendre la meme soupe avec la Syrie..... En meme temps, en essayant de vendre la Gay pride comme le summum de la civilisation, on peut aussi comprendre la reticence de certains barbus face au modele occidental. On ne fait quand meme pas beaucoup d'effort pour meriter le respect.....

  • Par Alliance Nationale France - 17/09/2012 - 20:38 - Signaler un abus Sans surprise...

    Les extrémistes musulmans prennent de plus en plus de pouvoir à travers le monde et notre gouvernement ne s'inquiète pas, ne réagit pas et au contraire, en accueille même chez nous... Par contre, on s'offusque quand des patriotes osent dire qu'il faut réserver l'emploi aux Français ou qu'il est nécessaire de limiter l'immigration, etc... N'y a-t-il pas un paradoxe inquiétant ?? * L'Alliance Nationale France - natallfrance

  • Par Alex de M. - 17/09/2012 - 21:03 - Signaler un abus Jolie photo

    Parlante cette photo non ? Quand je pense que certains traitent de Parti de la Haine ceux qui ne veulent pas donner le pouvoir à ces gens là ...

  • Par tympan - 18/09/2012 - 08:42 - Signaler un abus A la diète

    Les régimes islamistes qui risquent de s'imposer dans ces pays pourraient se transformer rapidement en régimes alimentaires pour la population . Les prière s ne nourrissent pas le corps .

  • Par Domingo67 - 18/09/2012 - 18:26 - Signaler un abus Belle phrase,

    Le printemps arabe sera-t-il suivi d'un hiver fondamentaliste ? Des religions fondamentalistes il y en a et elles ne son pas toutes islamiques. La vrai question a se poser est : pourquoi que des tendances de l'Islam se radicalisent. Si je prends l'exemple de la Palestine, après soixante trois ans de politique occidentale qui les mené à la "ruine", il ne leur restait que le Hamas, organisation politico/religieuse fondamentaliste, mais néanmoins démocratique, pour défendre le peu de liberté qui leur restait et c'est parce que nous occidentaux avons décreté que l'idéologie que le Hamas défend, n'est pas compatible avec nos ambitions que nous les avons qualifie de terroristes, pourtant le Hamas n'a jamais, hormis des actes de résistance, commis d'acte terroriste. Nous devrions, nous, qui nous désignons comme des gens intelligents, penser notre propre radicalisme qu'il soit sociétal, politique ou militaire.

  • Par commentaires_russes - 18/09/2012 - 20:00 - Signaler un abus s'affaisser: (pas de

    s'affaisser: (pas de titre) 18/09/2012, 14:17 Je pensais que le journalisme occidental tout entier - est putes corrompues, ô combien je me trompais. Ils sont tous là juste idiot. répondre 3lirium: (pas de titre) 18/09/2012, 14:27 horrкeur Où sont les bons gars avec un regard brûlant qui se sont battus pour la liberté arabe? Où plutôt pris les barbus enturbannés, freaks! Encore une fois quelqu'un ouvertement menti à la presse occidentale très honnête ... Et je sais même pas où ils peuvent voir ces coquins! Dans n'importe quel miroir. Cloud: "Alors que la assassiner de l'ambassadeur américain à Benghazi est en soi une chose terrible, déconcertant encore plus, c'est le fait que les rues des villes libyennes en moins d'un rallye unique en faveur des États-Unis. Et ce malgré le fait que Washington (sous le couvert de l'OTAN) a envoyé ses combattants pour renverser Mouammar Kadhafi. " 18/09/2012, 14:37 Selon l'auteur devrait être heureux que vous qui ont bombardé? Oui, c'est vraiment un cas clinique! Répondre

  • Par commentaires_russes - 18/09/2012 - 20:16 - Signaler un abus qui se

    qui se soucie http://inosmi.ru/world/20120918/199390746.html Ici aussi discuter de cet article, et en général toute la presse étrangère (non russe). Pour ceux qui pensent que c'est de la propagande de Poutine, il suffit d'écrire que c'est de la propagande de Poutine. Et je dis donc, maintenant il arrive un moment où vous avez besoin en plus de ses médias, et ressemblent plus à une RT étrangère, Al Jazeera et quelques Chinois, maintenant le rideau de fer, et aussi tous disponibles en ligne.

  • Par roudoudou - 18/09/2012 - 21:28 - Signaler un abus Et si Poutine avait raison ?

    Franchement, fallait-il vraiment les "libérer" pour avoir des régimes islamistes à nos portes ? Nous avons fait la même bêtise qu'avec le Shah d'Iran. Alors on comprend que Poutine n'ait aucune envie d'aider les barbus syriens : entre une dictature laïque et une dictature religieuse, prosélyte et fanatique, on n'hésite pas longtemps !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Karim Douichi

Karim Douichi est journaliste et analyste politique marocain sur le site maghreb-intelligence

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€