Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La tragédie de Charlie Hebdo suscitera-t-elle le sursaut dont la société française a tant besoin ?

Les Français se sont habitués à remettre en cause leurs principes fondamentaux pour ériger des tabous dans tous les domaines, multiplier les polémiques et les violences.

Editorial

Publié le

La tragédie de Charlie Hebdo a engendré une lame de fond planétaire dont on ne peut encore mesurer toutes les conséquences. Le choc provoqué par le massacre opéré de sang-froid pour faire  disparaître l’équipe qui animait un journal atypique symbole du goût des Français pour la liberté d’expression pourrait faire naître un phénomène de résilience, bien connu des médecins, qui permettrait d’opérer rapidement un rebond à la suite du traumatisme enregistré, dont les effets pourraient s’étendre à l’ensemble du pays.

L’ampleur des rassemblements organisés depuis la catastrophe, dont beaucoup étaient spontanés traduit peut-être le début d’un changement de comportement des Français, habitués trop longtemps à remettre en cause les principes fondamentaux sur lesquels ils vivaient depuis des décennies pour ériger des tabous dans tous les domaines, multiplier les polémiques et les violences, parce que la peur, générée par la crise, et exploitée par certains mouvements politiques, étendait son ombre partout.

Il serait temps que la France renonce à la misanthropie qui l’étreint et cesse d’apparaître comme le peuple le plus pessimiste de l’Europe occidentale en prenant conscience du vrai danger que représente le terrorisme afin qu’elle cesse de se livrer à des guerres internes picrocholines qui laminent son unité et se ressaisisse pour aborder les vraies réformes susceptibles de ressouder le pays et lui permettre de recoller au monde d’aujourd’hui, dont elle est en train de se détacher...

Il existe aujourd’hui de nombreux atouts dans le contexte international. La chute de l’euro, à son niveau le plus bas par rapport au dollar, apporte une vraie bouffée d’oxygène au pouvoir d’achat. Les exportations françaises vont y trouver un stimulant car elles sont particulièrement sensibles au niveau des devises. Il en va de même pour la baisse du pétrole, dont les effets seront beaucoup plus rapides et importants que ceux du pacte de responsabilité. Idem pour les taux d’intérêt qui atteignent chaque jour un nouveau record historique, soulageant la charge de la dette, puisqu’on emprunte à dix ans à moins de 0,8%. Autant d’éléments, qui devraient contribuer à ramener un début de confiance dans l’évolution de la conjoncture, et conduire à un jugement  moins négatif sur la loi Macron en discussion devant le Parlement. Pour l’instant, les sondages montrent qu’une majorité de la population n’y croit pas. Elle a certes été caricaturée en mettant l’accent sur la création de lignes d’autocars, sur l’ouverture de certains magasins le dimanche dans les zones touristiques et la remise en cause de certains privilèges des professions réglementées, alors que les textes prévoient bien d’autres dispositions. Mais il est certain que la loi est encore bien timide et qu’elle ne touche pas aux rigidités essentielles de l’économie. C’est là qu’une pression nouvelle d’une opinion qui retrouverait une certaine unité pourrait conduire rapidement à un deuxième plan de relance, sans doute souhaité par Emmanuel Macron lui-même et qui devrait tenter de mettre fin aux gaspillages entraînés par des institutions vétustes qui n’ont plus de raison d’être comme le statut de la SNCF, qui entraîne un surcoût pour les usagers, les avantages du comité d’entreprise d’EDF, le scandale de la formation permanente, qui fait vivre artificiellement des dirigeants syndicaux, ou encore les régimes complémentaires de retraite du secteur public.

On saura très vite si le drame que vient de vivre le pays contribuera en définitive au sursaut qui est à portée de main si la cohésion nationale reste au rendez-vous.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bjorn borg - 09/01/2015 - 13:22 - Signaler un abus Pas de sursaut

    avec l'équipe de bras cassés actuelle au pouvoir. Il faut attendre une démission qui se fait, hélas, attendre. La France ne se relèvera pas avec des socialistes dogmatiques. Il n'y a aucun espoir de ce côté. Vous connaissez tous le cynisme du chef, inutile d'en dire plus!

  • Par dav4abe - 09/01/2015 - 15:08 - Signaler un abus Pourquoi attendre sur les polichinels

    Le diagnostic a déjà été fait, ils sont incapables de réformer, de tirer le pays vers le haut, dc pourquoi s'en remettre à eux. A croire qu'on serait comme des femmes battues qui par manque de repère et de courage reviennent toujours voir leurs bourreaux en sachant pertinemment qu'un jour il les tuera ?

  • Par Leucate - 09/01/2015 - 15:30 - Signaler un abus la Nation contre l'Etat

    Si sursaut il y a, il viendra de la Nation qui s'insurgera contre l'Etat actuel pour en désigner un nouveau. J'appelle Etat l'ensemble des structures politiques, administratives, judiciaires, médiatiques, ce que R. Barre appelait le "microcosme". Le microcosme est dans l'état actuel du figuier stérile des Evangiles (*) et son destin est alors d'être jeté au feu. (*)« Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher des fruits et n'en trouva pas. Il dit alors au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le ; pourquoi donc occupe-t-il la terre pour rien ? Mais celui-ci, répondant, lui dit : Maître, laisse-le cette année encore, le temps que je creuse tout autour et que je mette du fumier. Peut-être donnera-t-il des fruits à l'avenir. Sinon, certes, tu le couperas. » Le microcosme n'a pas l'intention de se repentir de ses fautes passées, il en rajoute même, aussi sera-t'il forcément coupé à terme.

  • Par El Flander - 09/01/2015 - 16:43 - Signaler un abus Droit dans le mur.

    La baisse de l'Euro est synonyme pour la majorité des français d'appauvrissement. En outre nous vivons dans un pays devenu incapable de produire de la valeur sur des produits qui font envie donc nous continuerons d'acheter des productions extérieures qui coûterons plus chers car libellés en dollar. Tant que les réformes structurelles n'auront pas été appliquées: simplification draconienne de toutes ces réglementations qui offrent du travail fictif à une armée d'incompétents notoires, suppression de moitié des fonctionnaires inutiles, suppression de tous ces régimes spéciaus SNCF, EDF, RATP, CE pilotés par des syndicats pilleurs, mise à niveaux des systèmes de retraite spéciaux, simplification du mille feuille administratif (communes, communauté de communes, départements, région, métropole...) salaires et retraites de nos politiques incompétents, comités Théodule, écologie punitive et inefficace.. excusez moi je commence à avoir les doigts engourdis!!! Finalement je vais vous dire, avec un Euro qui baisse, un coût de l'énergie qui baisse et une conjoncture qui s'améliore pour beaucoup de nos voisins NOUS ALLONS DROIT DANS LE MUR. Rendez-vous dans 12 mois pour constater le résultat.

  • Par ISABLEUE - 09/01/2015 - 17:01 - Signaler un abus Tu parles Charles !!!

    nous nous avions déjà fait le diagnostic... enfin, pas les bobos qui vivent intra muros....

  • Par vangog - 09/01/2015 - 18:14 - Signaler un abus "Intolérable, euh...inadmissible, euh..."

    seront les mots de flamby, et puis il retournera se coucher...

  • Par Gré - 09/01/2015 - 18:36 - Signaler un abus On voit où sont les priorités

    On tue des gens au nom de l'Islam - religion dont visiblement nos politiques n'ont jamais lu le livre de base - et tout ce que cet auteur trouve à dire c'est que ces assassinats auront un effet bénéfique... sur l'économie ? Crétin ou salaud ?

  • Par von straffenberg - 09/01/2015 - 19:15 - Signaler un abus Le changement va être difficile et douloureux

    Première réaction de Cambadelis immédiatement après l'attentat : rassemblement républicain vendredi tout était dit "surtout pas de FN ".Heureusement des vrais Républicains - même si on ne les aime pas - Fillon et Sarko ont manifesté leur désapprobation .Depuis Camba semble mettre de l'eau dans son vin ..... Il faudra ensuite poser les vraies questions , celles qui blessent à nos gouvernants en attendant malheureusement le prochain drame

  • Par Yves3531 - 09/01/2015 - 19:26 - Signaler un abus Halte à la récupération…

    Il ne faut absolument pas tomber dans le vicieux piège gaucho-médiatique ambiant de se rassembler autour de Hollande et de la clique gauchiste qui tire les ficelles de ce pantin. Manifester notre horreur sans denoncer les pompiers pyromanes de gauche au pouvoir et dans les médias serait un piège ÉNORME. Ceux qui avec leurs associations ont joué avec l’antiracisme leur idéologie résiduelle de substitution à l’échec du marxisme, ont généré chez ceux qu’ils sont sensé défendre, et qu’ils cherchent seulement à draguer electoralement, une fausse frustration raciale que maintenant certain utilisent. Plus que jamais dehors Hollande et sa clique!

  • Par Bretondesouche - 09/01/2015 - 22:27 - Signaler un abus Récupération politique

    Par la droite et la gauche. Les électeurs choisiront selon les propositions de chacun qui réserve bien des surprises. L angélisme ne semble plus d actualite

  • Par ELLENEUQ - 10/01/2015 - 08:07 - Signaler un abus Le comble du ridicule !

    Imaginez une manifestation monstre fin 1939 à Paris avec Lebrun et Daladier en tête condamnant les vilains nazis et célébrant les gentils allemands ! C'est ce qui va se passer Dimanche ! Le comble du ridicule ! Ils doivent drôlement se marrer les islamistes devant ce cirque.

  • Par Ganesha - 10/01/2015 - 09:11 - Signaler un abus Pastis et Pétanque

    Ne soyons pas racistes, soyons tolérants : en fait, je veux parler ici de quelques chroniqueurs réguliers : ce sont des hommes (peu de femmes écrivent des commentaires sur internet) et on a tendance , même si leur âge est inconnu, à les imaginer vraiment très vieux… Tous les jours, ils s'offrent quelques minutes de plaisir solitaire en écrivant sur leur ordinateur : ''la gauche, c'est pas bien, c'est de la merde, c'est du caca'' ! Après cela, ils vont probablement boire un verre de pastis et jouer à la pétanque avec leurs copains. Il y a quelques variantes : ceux qui aiment venir quotidiennement nous jouer de la balalaïka et nous chanter ''Kalinka'' : évoquer ''les millions de morts du Communisme'' (paix à leur âme…) Il y a aussi ceux qui aimeraient écrire '' il faut déporter tous les arabes et tous les musulmans hors de France'', mais ils savent qu'Atlantico va les censurer…

  • Par Ganesha - 10/01/2015 - 09:15 - Signaler un abus Fonctionnaires

    Il y a encore une catégorie bien à part : les vieux cons qui aiment écrire ''il faut supprimer la moitié des fonctionnaires''! Mais il ne faut surtout pas leur demander ce qu'ils entendent par ''supprimer'' : des chambres à gaz, une balle dans la nuque, ou simplement quelques millions de chômeurs  supplémentaires ? Une caractéristique commune : ils ne disent jamais pour qui ils ont l'intention de voter, mais comme ils se déclarent ''très anti-FN'', il faut imaginer que pour eux, le nain Sarko est le nouveau prophète, le dernier Messie envoyé par Dieu pour sauver l'Humanité !

  • Par Ganesha - 10/01/2015 - 09:20 - Signaler un abus Lucidité

    Messieurs les commentateurs d'Atlantico, s'il vous reste quelques instants de lucidité au cours de cette journée, pourquoi n'essayeriez vous pas d'en profiter pour regarder la réalité en face ? Quelques faits : primo : tous les humains nés en France, même s'ils sont d'origine ou de religion… sont français et donc INEXPULSABLES ! Secundo : si vous percevez une retraite de 1.500 ou même 2.000 euros par mois, VOUS N'AVEZ AUCUN INTÉRÊT à SOUTENIR L'UMPS ! Ces deux partis crapuleux protègent essentiellement la fortune des milliardaires de la haute Finance Internationale. Mr Macron, notre jeune et beau ministre ''socialiste'' de l'économie, gagnaient des millions d'euros d'euros dans la banque où il travaillait ! Croyez-vous vraiment que Sarko ou Juppé sont différents ? C'est tout le système qui est à changer et cela, que vous le vouliez ou non, seul le FN peut, peut-être, le réaliser !

  • Par Benvoyons - 10/01/2015 - 10:07 - Signaler un abus Je ne le pense pas ou si mais dans le grand délire du n'importe

    quoi! Car la France est tombé sur la tête car le problème premier qui a créé l’événement est balayer d'un revers de main en disant en face il n'y a que des C... J'ajoute que même dans l'article de Mr Rayski d'hier ne prouve en rien que cela ne pourrait pas arriver car malheureusement depuis la nuit des temps et bien il y a toujours des hommes psychiquement déséquilibrés dans toutes les sphères des populations et donc bien évidemment chez les Catholiques, les Protestants, les athées, les profs, les journalistes. Cette conformation d'esprit existe donc partout et donc les gens ayant un simple brin d'intelligence et de respect des autres et non pas de soi et bien éviteraient d'alimenter les pauvres d'esprit. Je pense que cela n'était pas à la porté des gens de Charlie Hebdo. Donc les morts sont morts par un manque d'intelligence évidente de quelques personnes qui voulaient prouver qu'il y avait des C... sur terre. En effet c'est gagné!

  • Par Benvoyons - 10/01/2015 - 10:30 - Signaler un abus J'ajoute pour mettre un peu d'espérence que les sondages

    concernant notre Caton Hollande et bien vont remonter. Bilan et bien notre Président devra se convertir à l'Islam car c'est grâce à Mahomet qu'il remontera. Il va devoir par devoir faire les 5 prières par jour pour ainsi assurer sa réélection. J'ajoute qu'il est devenu un peu Président ( après 2 1/2 ) grâce à Mahomet et en plus grâce aussi à la non utilisation de sa queue greffée sur son cerveau.. Quand il ne s'occupe plus de ses plaisirs et bien il a quelques bulles d'intelligence qui remontent. J'ajoute que même avec sa teinture nous allons bientôt voir quelques cheveux gris, comme quoi il a enfin un peu travaillé. Donc nous allons avoir au moins 1 million aficionados de la Muleta Charlie Hebdo pour fêter le brevet d'excitation des déséquilibrés.Notre Président en tête de cortège bien évidemment. Comme quoi les références à l'intelligence et du bon sens ne sont plus. Mais mon esprit Humaniste m'interdit de dire comme Bergé et autres produits de la gauche que cela sera bien fait s'il se passait quelque chose de grave pendant cette manifestation.(Manif pour tous).

  • Par Benvoyons - 10/01/2015 - 10:42 - Signaler un abus Ganesha - 10/01/2015 - 09:15 Il n'a jamais été question

    d"éliminer les Fonctionnaires mais d"éliminer qu'un fonctionnaire puisse aussi être un élu comme cela se passe dans toutes les vraies démocraties. Allemagne, UK, Pologne, Autriche etc etc..Les Fonctionnaires de ces pays ne peuvent pas être élus sans avoir démissionné et sans pouvoir revenir dans la Fonction Publique. Ceci pour éviter les petits arrangements entre amis.Depuis 1981 nous sommes le seule pays qui dispose d'une Fonction publique d'une Fonction Publique qui se contrôle et d'une Fonction Publique d'élus avec 55 à 60% des élus Fonctionnaires. Donc sit la France va mal malheureusement c'est bien à cause des Fonctionnaires qui ont tous les pouvoirs.

  • Par Deudeuche - 10/01/2015 - 12:33 - Signaler un abus @Benvoyons

    tu l'as dit!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Garibal

Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€