Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Toute le monde peut se tromper" : la jalousie dans tous ses états : décapant

Atlanti-culture

Publié le
"Toute le monde peut se tromper" :  la jalousie dans tous ses états : décapant
THEATRE
 
TOUT LE MONDE PEUT SE TROMPER
De  Carole Greep et Guillaume Labbé
Mise en scène : Rodolphe Sand
Avec : Karine Dubernet, Laetitia Vercken, Sébastien Pierre, Joffrey Platel.
 
INFOS ET RESERVATIONS 
 
Café de la Gare
Réservations:  01.42.78.52.51
                        www.cdlg.fr
Jusqu'au 14 mai   
Du mercredi au samedi à 21H 15; et dimanche à 15h 
 
L’AUTEUR
 
Carole Greep est scénariste et auteur de pièces à succès dont "La  bombe" (2009)  et  "J’aime beaucoup ce que vous faites" (2003), toujours à l’affiche depuis 13 ans.
Elle a  également co-écrit avec Guillaume Labbé,  en 2013, « Du piment dans le caviar ».
 
THEME 
 
Deux meilleures amies, Elodie et Lily, décident de recruter un acteur pour jouer l’amant de l’une d’elle, afin de rendre jaloux son compagnon dont elle a de grands doutes sur la fidélité.
Lilly, directrice de casting , recrute pour ce rôle le bel Antonio, comédien au physique très avantageux.
Malheureusement c’est Henry,  copain d’Antonio, comédien raté, au physique quelconque, à l’accoutrement du type « retour du Pérou en 1970 », benêt,  qui se présente au rendez vous.
Une série de situations cocasses et de quiproquos va s’en suivre, faisant tourner le projet au cauchemar.
 
POINTS FORTS
 
·      Le texte très décapant, parfois trash, avec des répliques piquantes et drôles.
·      La performance du quatuor d’acteurs, et particulièrement de Sébastien Pierre, hilarant   dans le rôle d’Henry.
·      La mise en scène, rythmée, dans le style très vaudeville  de « Ciel mon Mari ».
 
POINTS FAIBLES 
 
·      Personnellement j’ai trouvé que les portes claquaient un peu trop par rapport au comique des situations.
·      J’ai également regretté le manque d’originalité dans le traitement caricatural des vastes thèmes de la jalousie et de la tromperie dans le couple.
 
 
EN DEUX MOTS 
 
Un vaudeville amusant  dans l’esprit du théâtre du Splendid.
 
UN EXTRAIT
 
Qui seront deux:
- « Le séminaire est un alibi officiel pour tromper son conjoint ».
- « 70 % des hommes achètent des fleurs à leur femme par culpabilité, c’est Interflora qui le dit ».
 
RECOMMANDATION :  BON
                                         
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€