Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Thierry Mariani : "L'UMP doit évoluer, le curseur s'est déplacé vers la droite depuis 10 ans"

Le ministre des Transports relativise les 18% récoltés par la candidate FN au premier tour. Mais 10 ans jour pour jour après la création de l'UMP, il juge que celle-ci doit être plus représentative de ses troupes.

Droite populaire

Publié le

Atlantico : Marine Le Pen a obtenu 18% des voix au premier tour de la présidentielle. Nicolas Sarkozy se retrouve au deuxième tour en situation délicate face à François Hollande. Vous êtes l’une des figures de proue du courant de l’UMP « La droite populaire » classée à la droite du parti. Comment voyez-vous l’avenir de la droite française ?

Thierry Mariani : Le score de Marine Le Pen correspond au score de son père plus celui de Mégret en 2002. Il ne faut donc ni le minimiser, ni le surestimer.

Aujourd’hui, un électeur sur trois s’est porté sur un candidat « de crise ». Il ne faut pas qualifier cet électorat d’extrême-droite, ce sont juste des électeurs qui en ont assez et cherchent un candidat qui pourra représenter leurs préoccupations.

Les différents partis de gouvernement se sont-ils suffisamment adressés à eux durant la campagne ?

Un nombre de Français avait envie de manifester qu’ils n’étaient pas satisfaits dans cette période de crise. Ils l’auraient fait qu’on s’adresse à eux ou pas. Il convient néanmoins pour le second tour de s'intéresser à eux.

Justement, comment faire ? Que peut faire l’UMP pour limiter la progression du FN ?

Marine Le Pen n’a pas envie d’exercer le pouvoir. Elle donnera sa position le 1er mai mais tout le monde a bien compris qu’elle fera tout pour battre Nicolas Sarkozy. Pour le FN la présidentielle est finie, leur horizon c’est les législatives, avec un double objectif : obtenir des élus et faire exploser l’UMP. Si l’UMP reste unie, le FN ne représentera pas une alternative.

Une alliance entre une partie de l’UMP et le FN est-il possible, notamment aux législatives ?

Je fais partie de ceux qui n’ont jamais prétendu que Marine Le Pen était fasciste, nazie ou je ne sais quoi. Je la mets au même niveau que Jean-Luc Mélenchon : elle a dit un nombre d’énormités invraisemblables dans la campagne, mais rien d’anti-démocratique ou anti-républicain.

Hollande peut discuter avec Mélenchon et les communistes. Quid de la droite avec le FN ?

On doit s’adresser à ses électeurs, pas à elle. Le Pen et Mélenchon sont deux personnages différents. Lui est un ancien ministre socialiste. Il a joué son rôle de rabatteur au premier tour. Son rôle est fini. Il nous expliquait il y a quelques semaines que François Hollande était un capitaine de pédalo, mais il se range désormais de son côté sans condition... A croire qu'il est le sous caporal du capitaine de pédalo…

Toutefois, il faut certainement que l’UMP change. L’UMP a été créé en 2002, nous sommes en 2012. Dix ans plus tard nous ne pouvons plus continuer de la même manière. Il y a dix ans, on avait regroupé des membres du RPR, des libéraux et de l’UDF pour former l’UMP en distribuant les postes par tiers. Tout ça, c’est du passé. Si l’UMP veut perdurer – et je souhaite qu’elle continue d’exister et reste confiant car Jean-François Copé se débrouille très bien – elle doit être représentative de ce que veulent nos militants et notre électorat. Il faut mettre un terme au système de chapelles représentant les élus. A force de vouloir créer un consensus avec tout le monde, on finit par obtenir une soupe qui ne veut plus rien dire !

Mais quels sont les aliments qui ne doivent plus faire partie de cette soupe ?

C’est aux militants de choisir après en avoir débattu démocratiquement. Il faut de vrais débats sur certains sujets et qu’on ne se contente pas du plus petit dénominateur commun.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par slavkov - 24/04/2012 - 10:52 - Signaler un abus fondamentaux

    ... majeure partie de cadres d'ump peuvent prendre la carte du ps sans qu'on remarque cela vraiment, manifestement l'umps est en train d'explosé et un nouveau rapport des forces va s’imposer - les responsables du défait vont être viré(espérons) et les miettes du machin vont être éparpillé a gauche ou a droite. reste a savoir autour de qui le noyau sain de la droite républicaine se rassemblera ...

  • Par jean-paul - 24/04/2012 - 12:19 - Signaler un abus le FN de droite dans un sens seulement

    Dans le sens politique/social, le FN est de droite, très à droite. Sur le plan économique ils sont socialistes: ils veulent une économie dirigeait par le gouvernement et un gouvernement centralisé fort, c'est l'opposé du libéralisme!!! Cela dit, le FN est un parti fasciste classique, dans le sens des Nazis, c'est à dire NAtional SoZIalismus, un socialisme ultra-nationaliste, voilà le FN! Une alliance avec eux serait désastreuse, surtout au niveau économique. Il faut s'allier avec les libéraux!!! Pas les socialistes!!! Quand est-ce que nous allons oser faire ça? Dans un pays qui en a tellement besoin?!

  • Par Tuffgong - 24/04/2012 - 12:41 - Signaler un abus Sarko va perdre l'Union des

    Sarko va perdre l'Union des Menteurs Professionnels va exploser Le f.haine va redessiner une nouvelle droite ras du front, raciste, xénophobe et réactionnaire. Encore bravo à notre petit président

  • Par vangog - 24/04/2012 - 13:45 - Signaler un abus @jean-paul Le FN s'est déplacé aucentre de l'échiquier politique

    et ,comme vous le dites, nous allons assister à un remodelage du paysage politique après la victoire de Flamby: Le FdG va continuer à se déliter en direction du FN, lorsque Sarkosy aura disparu, tout le fondement du vote Socialistequi est un mélange sulfureux d'anti-Sarkosysme primaire et de libéralisme mal assumé, va s'effriter. La droite va perdre son socle UMP et le grand gagnant est celle dont le sourire éclate actuellement sur les écrans et qui a parfaitement anticipé le futur: m

  • Par vangog - 24/04/2012 - 13:46 - Signaler un abus @jean-paul Le FN s'est déplacé au centre de l'échiquier politiqu

    et ,comme vous le dites, nous allons assister à un remodelage du paysage politique après la victoire de Flamby: Le FdG va continuer à se déliter en direction du FN, lorsque Sarkosy aura disparu, tout le fondement du vote Socialistequi est un mélange sulfureux d'anti-Sarkosysme primaire et de libéralisme mal assumé, va s'effriter. La droite va perdre son socle UMP et le grand gagnant est celle dont le sourire éclate actuellement sur les écrans et qui a parfaitement anticipé le futur: Marine le Pen!

  • Par Obsédé Textuel - 24/04/2012 - 15:22 - Signaler un abus Seuls les Français jugeront....

    .... et hélas seulement quand ils en auront marre d'en avoir marre. Alors ils vireront tous ces trop vieux politiciens pour les remplacer par d'autres hommes et femmes.

  • Par copélia - 24/04/2012 - 18:00 - Signaler un abus ne pas confondre politique d'immigation et xénophobie

    La Droite veut réguler l'accueil des immigrés: c'est normal, nous sommes en période de crise, avec chômage et défaut de compétitivité; Notre politique sociale attire la misère, il est grand temps que les différents pays d'où partent tous ces malheureux ,partagent leurs richesses et que leurs chefs d 'Etat cessent de s'octroyer pour la plupart la richesse de leur pays etr de coûteux privilèges; La Gauche est absolument inconsciente quand elle promet la régularisation à tous les illégaux. La Gauche refuse de voir les problèmes en face; Toutes ces mesures ont un coût qui viennent augmenter les prix des produits fabriqués. L 'Europe est en déclin et de plus en plus des pays qualifiés de pauvres deviennent riches car il se prennent en main et se mettent à exploiter leurs richesses

  • Par guigou - 24/04/2012 - 20:11 - Signaler un abus drôle d'odeur ici

    Sarkozy veut draguer le vote du FN et pouf, Mariani sort de l'ombre. Bravo Atlantico, tendez encore un peu plus le micro et ça ressemblera à une colloscopie...

  • Par DEL - 25/04/2012 - 00:42 - Signaler un abus On comprend

    que Mr Mariani veuille prolonger l'UMP: il est un des bénéficiaires de la protection du parti pour un poste ministériel...D'ailleurs , il a lui-même constitué un clan de plus à l'UMP.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Thierry Mariani

Thierry Mariani a créé en 2010, avec notamment les parlementaires Christian Vanneste et Lionnel Luca, le collectif de la Droite Populaire.

Il a été ministre chargé des transports dans le dernier gouvernement de Nicolas Sarkozy. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€