Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Terra Nova/Buisson : pourquoi les stratégies électorales des candidats Hollande et Sarkozy étaient les bonnes malgré les nombreuses critiques

Le candidat PS a visé l'électorat évoqué dans une fameuse note du think-tank Terra Nova. Le candidat UMP a suivi la stratégie élaborée par son conseiller Patrick Buisson. Tous deux ont placé la question identitaire au coeur de leur campagne. A juste titre tant cette thématique trouve un écho profond au sein de la France d'aujourd'hui.

La France d'après

Publié le - Mis à jour le 11 Mai 2012

En quoi cette élection présidentielle est-elle « la première du XXIè siècle », selon l’expression de Nicolas Sarkozy ? En quoi raconte-t-elle la France du XXIè siècle ?

Disons qu’il existe désormais un clivage socio-culturel gigantesque au sein de la France : 48,38% des électeurs se sont tout de même positionnés sur une thématique qu’on a dit « fasciste » et identitaire. C’est une nouveauté. L’évolution socio-culturelle du pays évolue vers un clivage de plus en plus marqué.

Surtout, il apparaît que cette dimension est désormais intégrée au discours politique.

Si la droite a « cogné » très fort (je pense notamment aux sorties de Claude Guéant..), la gauche a aussi participé à cette  ethnicisation du discours en fascisant Sarkozy. Les attaques d’Axel Kahn qui a déclaré dans l’entre-deux tours que la mobilisation autour de Nicolas Sarkozy au Trocadero c’était Nuremberg ou de Mélenchon qui traite Sarkozy de « petit blanc raciste » en sont une illustration. Si la droite a ciblé l’immigration musulmane, la gauche a fascisé Sarkozy et indirectement son électorat en sous entendant qu’il était xénophobe, blanc, etc.

Aujourd’hui, il existe une immense fracture sociale entre les classes populaires et dominantes, qu’elles soient de droite ou de gauche. Mais il se double d’une fracture culturelle à partir d’une nouvelle géographie sociale. La France périphérique rurale industrielle et périurbaine, celle des petites et moyennes villes, adhère plus volontiers aux thèses « lepeno-sarkozystes » tandis que  la France des grandes agglomérations constitue désormais des bastions de la gauche. Un clivage qui tend à se renforcer à chaque élection. 

La France d’après sera travaillée par les questions sociales gigantesques mais aussi par une question identitaire. Le problème, c’est que ni la droite ni la gauche ne répondent à ces considérations sociales. D’ailleurs, dès le lendemain du vote, un sondage Ipsos montrait déjà que seuls 26% des gens pensent que « la situation va s’améliorer avec Hollande » ! Les Français font donc le constat que les questions sociales (chômage, pouvoir d’achat) ne seront pas résolues. Et la question socio-culturelle reste latente.

François Hollande semble prendre en compte cette nouvelle réalité. À ce titre il faut souligner le basculement idéologique en cours au sein du PS sur la question  de l’immigration. Les nouvelles fractures françaises sont ainsi intégrées à la réflexion. On peut s’en rendre compte par exemple à l’occasion de son discours de victoire à Tulle dimanche où il a parlé « des banlieues ET des zones rurales ». C’est une petite révolution au PS, qu’avait déjà initiée Ségolène Royal en 2007.

Vous parlez de "fractures", vous dîtes "l'’évolution socio-culturelle du pays évolue vers un clivage de plus en plus marqué", vous évoquez l'importance croissante de la "question identitaire"... A vous écoutez, la France va vers une guerre civile !

Non, disons que nous sommes plutôt dans une logique séparatiste, donc contraire à l’affrontement. Quand on commence à parler de guerre civile, cela empêche de porter tout diagnostic et de débattre. Nous n’en sommes pas là. Quelque chose est toutefois en place qui dépasse très largement les simples dynamiques de gauche ou de droite. C’est pourquoi l’évocation de mai 1981 à l’occasion de ce mois de mai 2012 me semble particulièrement hors sujet . 

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Redmonde - 08/05/2012 - 09:51 - Signaler un abus ANALYSE POINTUE

    Il est exact que la stratégie de Sarkozy de recapturer l'électorat du FN était la seule possible, et il est non moins exact de poser qu'elle a été lancée trop tard. Les électeurs FN, conquis en 2007, n'ont pas cru en 2012 un président qui ne s'intéresse à eux qu'au moment des élections, d'où le fort taux de vote blanc et abstention. Le fait que les discours droitiers de Sarkozy n'aient pas été suivis par des décisions concrètes a aussi joué contre lui. Sans parler des erreurs stratégiques du début du mandat, comme l'ouverture à gauche, la nomination de Frédéric Mitterand, où Sarkozy a donné l'impression de faire trop de concessions au PS et de gouverner contre son électorat. Ce qui ne marche jamais: en nommant Kouchner ou Amara au gouvernement, il n'a pas gagné un seul vote socialiste, et il a perdu des électeurs qu'il avait siphonné au FN. Et Amara, Hirsch, Aguillon et cie n'ont même pas eu la reconnaissance du ventre et sont tous revenus au bercail PS en 2012. Sarkozy a péché par naiveté politique, Hollande lui, ne fera pas la même erreur et n'effectuera pas d'ouverture à droite. Du point de vue des électeurs FN, la campagne Sarkozy 2012, c'est "too little too late"

  • Par Equilibre - 08/05/2012 - 09:54 - Signaler un abus Très bonne annalyse, la seule valable en fait.

    La crise devrait changer rapidement la donne. Sauf que nous avons la droite la plus stupide du monde. Donc, parti pour 5 ans de promotion de la diversité, de l'égalitarisme mortifère, matinée de discrimination positive, de n'importe quoi économique, avec des bobos à la ramasse voulant promouvoir "le peuple" qui les a conduit aux pouvoirs. L'anti-France dans toute sa splendeur. Les "ne faisant pas partie du peuple élu" vont s'en prendre plein la gueule.

  • Par le14ecossais - 08/05/2012 - 10:42 - Signaler un abus ouverture

    On va voir si FH , faisant preuve d'ouverture, va offrir quelques postes ministériels et administratifs à son opposition

  • Par le14ecossais - 08/05/2012 - 10:52 - Signaler un abus Deplacement d'immigrés

    On n'a qu'à faire venir des immigres dans les régions bretonnes , en Touraine et dans le Sud Ouest . On attend quelques mois et on voit le résultat aux élections suivantes Sur que MLP y fera de gros scores. Le problème c'est que cette vision des choses est naturellement fasciste pour les bien pensants et Il est vrai qu' avec des associations comme terra nova on n'a pas fini d'avoir des surprises désagréables

  • Par Carcajou - 08/05/2012 - 11:00 - Signaler un abus Il suffit d'attendre

    Très claire et très nette analyse. Les thèses du FN sont donc majoritaires concernant les sujets économiques comme socio-culturels. En effet, avec un fort tôt de bulletins blancs résultats des positions stupides de NKM, Raffarin et autre zozos plus centristes ni-ni que de droite, Sarkozy perd de moins de 2%. Les idées qu'il défendait en fin de campagne n'ont pas rebuté les électeurs, le vote blanc s'expliquent parce que Sarkozy n'était plus crédible. Il n'a pas mis en application ses promesses de 2007. Le FN va encore gagner des sympathisants d'autant que Flanby mènera une politique pro-immigrés qui décillera définitivement les Français.

  • Par alep - 08/05/2012 - 11:10 - Signaler un abus Un point de vue

    Etant optimiste, je ne peux m'empêcher de broyer du noir. En effet nous avons un nouveau président élu démocratiquement mais qui ne faisait pas l'unanimité au sein de son propre parti, et quand je lis les noms des gens qu'il va nommer comme ministre (personnes déjà en perdition au sein du parti socialiste), quelle équipe gagnante! La gouvernance du Président fraîchement élu, va rencontrer plus de difficultés auprès notamment des verts qui ne sont vraiment pas mûrs pour être aux affaires et un Melanchon du front de gauche qui ne représente pas grand chose (seul poids : son alliance avec les communistes). Je pense que pour la droite, le moyen de pouvoir espérer avoir un nombre de député important serait de remettre un peu d'ordre au sein de son propre parti et d'envisager une alliance avec le front national qui a quand même réalisé près de 20%. Parti toujours représenté comme n'ayant que des fascistes, des paumés, des simplets en général alors qu'un homme comme Collard les a rejoint. Quand aux fascistes j'ai lu que 2 fils de Compagnons de la Libération l'avaient rejoint, des gens qui ne veulent pas perdre leur identité. Sans alliance avec le FN, la droite perd = là extrême droite.

  • Par Bara - 08/05/2012 - 11:12 - Signaler un abus Terra Nova: consécration à La Bastille

    La stratégie de Terra Nova s'est en effet vue couronnée par les drapeaux ivoiriens, algériens, marocains, tunisiens etc. à la Bastille. Je ne sais pas si Hollande parviendra à devenir le président "de tous les Français", mais il l'est déjà de tous les étrangers... Quant à la stratégie gauchiste qui consiste à traiter de "facistes", de "racistes" etc. ceux qui ne votent pas bien, elle commence à s'user. Moi qui suis déjà islamophobe et fier de l'être, cela ne me dérange pas d'être traité de raciste par les vrais racistes, ni de fasciste par les amis du fondamentalisme religieux totalitaire. Si Qaradawi et Ramadan sont "anti-fascistes" et "anti-racistes", vive le "fascisme", vive le "racisme" !

  • Par Alex de M. - 08/05/2012 - 11:45 - Signaler un abus Mais nous y sommes déjà !

    La guerre civile est déjà là. Ce n'est pas parce qu'elle se déroule sans armes à feu, sans morts et sans blessés qu'elle n'existe pas. 1 million d'immigrés sur les 5 dernières années c'est plus d'envahissement qu'il n'y en a eu dans aucune guerre ! 500 000 français réfugiés à l'étranger sur la même période, Malika Sorel parle de "grand remplacement" des populations. Si celà ce n'est pas des actes de guerre ! Le seul génie de la gauche c'est de réussir à masquer ses agissements sous un rideau de fumée. Mais sa volonté de faire venir d'ailleurs les électeurs qui lui manquent est évidente et a parfaitement fonctionné. 1.8 millions de musulmans pratiquants ont voté Hollande, auquels il faut ajouter les non-pratiquants ! L'écart au second tour n'est que de 1,2 million de votes. Seuls des imbéciles ne voient pas là un acte guerre contre la France.

  • Par MichelCollin - 08/05/2012 - 11:53 - Signaler un abus Erreur de casting

    Monsieur Guilluy a sans doute raison… Sarkozy n'avait pas d'autre choix que la stratégie hyper-droitière qu'il a adoptée. Forte de cette analyse, il serait temps que l'UMP prenne conscience de sa plus grande erreur : le choix de son candidat. Il aurait fallu imposer des primaires à Sarkozy qui n'était certainement pas le meilleur candidat dont la droite pouvait se doter. D'ailleurs, il aura TOUT fait perdre à son parti, Sénat compris !... Si son bilan pour la France est désastreux, pour la droite, il est cataclysmique...

  • Par Karamba - 08/05/2012 - 12:17 - Signaler un abus Sarkozy erreur de casting...

    Ah bon... Et il aurait fallu qui à sa place? Un équivalent de Bayrou qui a fait moins de 10%? Sarkozy n'a pas perdu. Lepen a fait gagner Hollande. La droite peut toujours se recentrer pour les législatives. Elle perdra alors de sur l'Assemblée. Bayrou est désormais à 4.5% et est placé sous perfusion par le PS...

  • Par Touffe-Tong - 08/05/2012 - 12:18 - Signaler un abus France, ancien phare des Lumières

    La France, ancien phare des Lumières, est-elle en train de devenir le pays européen le plus bête ? Aujourd'hui, on peut estimer que le FN sera au pouvoir en 2 017. Je ne suis pas oracle mais les probabilités augmentent. Le PS et la gauche, aidés par des milices qui se comptent par millions, endoctrinées depuis l'école primaire, sans armes autres que la bouillie de leurs "pensées" (une bouillie aux résultats étonnamment efficaces), déroulent un tapis rouge depuis des décennies à ceux qu'ils pensent, à tort ou à raison, être des extrémistes. Si d'aventure un jour la raison revenait dans ce pays déculturé, nos descendants, espérons-le, jugeront les "coupables" comme ils méritent de l'être, c'est-à-dire comme des collabos, sans violence mais j'espère que leur tribut à l'histoire sera estimé comme il doit l'être. Ah, "sections sucrées", si vous saviez le mal que font vos "bons sentiments" mâtinés de haine de l'autre, sections que la différence insupporte. Je suis de gauche et j'ai à présent et plus que jamais honte d'être Français. La pensée n'est plus rien dans ce pays où le moindre "citoyen" devient un fasciste en chambre.

  • Par Tuffgong - 08/05/2012 - 12:39 - Signaler un abus La stratégie de la droite

    La stratégie de la droite était excellente. Parfaite meme. pour preuve... sarko a perdu. Alors qu'ils continuent cette stratégie Elle est très bonne. MDR

  • Par ZOEDUBATO - 08/05/2012 - 13:21 - Signaler un abus FH est et reste un chef de clans

    Tout son programme et ses actions n'ont qu'un seul but : favoriser son clan c'est à dire ceux qui vivent du travail des autres au travers des impôts soit : les nantis à statuts, ceux qui n'ont pas le travail dans leur culture et ceux qui veulent coloniser culturellement la France

  • Par Djib - 08/05/2012 - 13:58 - Signaler un abus Terra Nova a gagné,

    en conseillant au PS de miser à fond sur le vote des minorités, et particulièrement celui des immigrés. Mais une boite de Pandore est désormais ouverte, les prochaines élections seront ethniques, avant peut-être des affrontements de guerre civile. D'un coté des immigrés chauffés à blanc par la démagogie des socialistes, qui tolèrent maintenant (avec un peu de gène comme le montre le black out du journal le monde sur cette info) plus de drapeaux arabes que français dans leurs manifestations. De l'autre des Français de souche, ulcérés d'être caricaturés et insultés par la bien pensance.

  • Par Equilibre - 08/05/2012 - 14:15 - Signaler un abus @Djib

    Elles sont déjà ethniques. En fait, depuis 2007, suivant le même auteur, à voir chez Zemmour &Naulleau, il y 3 semaines ou un mois.

  • Par la licorne - 08/05/2012 - 14:32 - Signaler un abus "la France diplômée à gauche ?" HALTE A LA PROPAGANDE

    Qu'est-ce qui permet de savoir que des gens diplômés ne votent pas FN puisque toute la diabolisation dont ce parti est l'objet vise justement à l'empêcher de se trouver des leaders localement implantés. On l'a vu aux dernières cantonnales où le FN avait du mal à trouver des candidats qui "osent" . Et tout le monde sait parfaitement que ce sont la peur des représailles de toutes sortes (contrôles fiscaux, vandalisme, pressions sur les proches, mêmes les enfants au lycée aux prises avec de professeurs de gauche peuvent en subir les conséquences). Personne ne se fait d'illusions sur notre belle démocratie. Nous sommes libres ..... de respecter le PC (et le goulag encore en service il y a 30 ans), mais d'afficher sa sympathie pour une femme de 40 ans, à laquelle on trouve des racines dans une idéologie morte il y a 60 ans, ça vaut mieux pas ! Plus très jeune, sans problèmes financiers graves, bac +3, je vote FN et bien des choses aux sachants de tous poils qui ne m'impressionnent pas même si je prends des précautions. Naguère les résistants ne laisaient pas leur carte de visiste.

  • Par Enoch - 08/05/2012 - 14:46 - Signaler un abus La France se balkanise

    Et si on arretait de parler de strategie mais plutot d'action politique. Les francais ont sanctionne sarko pour ces non-actions, non dans le domaine economique contrairement a ce que les medias repetent en boucles. Des crises economiques la France en a connu d'autre et en connaitra encore. mais la civilisation francaise ne veut pas disaparaitre. et il y a deja des territoires ou les francais sont interdit par ceux qui sont soi-disant victime de racisme. Dans les faits, il n'y a pas d'integration mais bien dans frontieres invisibles toujours de plus en plus presente. On a jamais eu autant de francais qui detestent autant la France et les francais. Il y a une haine qui se traduit par la violence dite gratuite qui devient de moins en moins supportable. Ce phenomene risque de s'amplifier au cours des annees a venir nous sommes en cours de balkanisation ou de libanisation. on sait comment tout cela a fini, les socialistes seront responsable devant le tribunal de l'histoire, sarko aussi!

  • Par Djib - 08/05/2012 - 14:51 - Signaler un abus C'est quoi concrètement "la France diplômée",

    sinon des milliers de jeunes à qui le bac a été bradé, et qui ont trainé pour la plupart d'entre eux quelques années en fac pour y décrocher un deug ou une licence au rabais, de lettres ou de sociologie ou encore de "métiers de la communication". Au résultat des incultes, ignorant de leur histoire, maitrisant mal le français mais bouffis de lieux communs et portant en tout occasion le prêt à penser. Pas de quoi en faire un fromage.

  • Par Roccodu92 - 08/05/2012 - 15:45 - Signaler un abus prenez le temps de lire et de vous informer

    lisez ça: http://www.marianne2.fr/Comment-l-austerite-peut-faire-le-bonheur-de-Guillaume-Sarkozy_a214334.html

  • Par 24juin59 - 08/05/2012 - 15:55 - Signaler un abus La fin du PS

    Il aura fallu 10 ans au PS pour pondre ce tissu de conneries qui est leur programme. Un candidat à l'éloquence moyenne. Leur seule stratégie : faire ce que fait Tuffgong : déblatérer des injures et des calomnies à longueur de journée. Maintenant c'est eux qui sont aux commandes. Et c'est là que nous avons avoir la pleine jouissance de leur incompétence, de leur incapacité à se moderniser à piloter un pays. Dans 5 ans, le PS sera un champ de ruine. Entre des vieux que personne ne veut plus voir, un président que personne ne comprendra (il y a déjà 48% des gens qui ne peuvent pas le saquer, c'est beaucoup pour un quinquennat qui n'a pas commencé) et des jeunes qui se révélés être incapables de s'adapter à la fois à la marche d'un pays, aux affaires européennes et extra-européennes. D'ici là, on va rire.

  • Par Tuffgong - 08/05/2012 - 18:10 - Signaler un abus Buisson a conseillé à sarko

    Buisson a conseillé à sarko un virage à droite toutes. résultat? sarko a perdu OUT c'est donc en effet une très bonne stratégie. Continuez comme ça, ne changez rien. MDR

  • Par kronfi - 08/05/2012 - 19:08 - Signaler un abus la fausse droite

    vient pleurnicher au fait que la gauche, detient tous les pouvoirs, villes, departements regions, senat, president, etc etc... mais si la droite avait ete la droite, on en serait pas la... et la gauche depuis des annees aurait les yeux pour pleurer. A vouloir detruire une gauche semblable, Sarko, s;est fourvoye dans ses chimeres.... devons nous rappeler l'appel de cochin devons nous rappeler a la droite , le congres de villepinte en 1990? OU est cette droite? ou sont les promesses? alors que cette droite aui s'est socialisée en cours de route, ne vienne pas se plaindre, d'avoir voulu le pouvoir, plutôt que leurs idées..... que la gauche ai TOUS les pouvoirs, n;est que la conséquence de 30 ans de socialisation de la droite.

  • Par kronfi - 08/05/2012 - 19:14 - Signaler un abus juste une remarque

    a tous ceux qui pensent que la startegie de buisson a ete une erreur, je voudrais juste dire ceci: si cette stratégie avait mise en place plus tot , par des hommes avec des c... lles au cul, Sarko serait encore au pouvoir. mais pour cela il aurait fallu se detacher des traitres, bayrou, coppe, juppe, fillon, NKM, et autres jouanot., des sociodemocrates, ayant oublie ou est leur famille.....? a droite ou vers la gauche molle?

  • Par De France et de plus loin - 08/05/2012 - 19:17 - Signaler un abus Kronfi

    Vous vous trompez, les traitres à droite sont justement ceux qui sont allés vers le FN jusqu à évoquer la supériorité de notre civilisation ( on est toujours supérieur à son voisin chez les crétins ) . Avoir des couilles , comme vous dites, c est rester fidèle à ses valeurs, même quitte à perdre une élection .

  • Par Equilibre - 08/05/2012 - 19:41 - Signaler un abus @De chsaiq pas d'ou et d'encore plus loin

    Trouve beaucoup de différences de principes entre les propositions de Le Pen fille sur l'immigration et celle du congrès de Villepinte, comme le fait remarquer @kronfi, avec les stars du moment comme Juppé et Bayrou à l'époque.. Sur l'Europe, je te rappelle Seguin qui prédisait l'échec de l'UE et ne voulait pas du neuro. Avant de t'exprimer, apprends un peu ce qu'a été la droite vient et l'impasse dans laquelle elle est. @Kronfi a raison. L'UMP s'est terriblement gauchisé et toutes les stars du moment seraient au centre du PS d'il y a 20 ans avec leurs positions. Après, tu auras le droit de parler de traitrise, quand tu connaitras un peu l'histoire. Pour l'instant, reste dans ta gauche et ses "valeurs". Reviens quand tu sauras au moins de quoi tu parles. Eurocrate, sers toi de ta cravate http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-05-03/eurocrate-sers-toi-de-ta-cravate-choque-a-bruxelles-913466.php

  • Par kronfi - 08/05/2012 - 19:59 - Signaler un abus @ de france et beaucoup plus loin...

    retournez dans votre famille, la social democratie.. molle.... et foutez la paix a la droite , qui se reconstruira sans vous.... Vous etes les traitres de cette droite aujourd'hui perdante et MAJORITAIRE en France... les carottes dans le C'''l vous aimez??????? vous allez l'avoir très profond aux législatives...... AMMARA, Kouchner, Hirch YADE, mission pour Rocard, lang etc etc.. c;est quoi cette droite???? bandes de charlots voulant jouer les sociaux démocrates, et qui prennent VESTES SUR VESTES.... et ça donne des leçons de stratégie.........

  • Par lorrain - 08/05/2012 - 20:34 - Signaler un abus trop et trop peu

    le seul problème de Sarkozy est qu'il a trop promis en 2007 et trop peu réalisé depuis, il se présentait avec l' image du karcher et n' a rien fait pour enrayer l' immigration, il s' était présenté comme un recours pour la France qui se lève tôt et en fait s' est construit une image de président des riches. rajouter là dessus une image de personnage omnipotent, quelques erreurs de casting pour les ministères, Kouchner, Miterrand, de plus, se passer d' un Juppé, en gros, il en a accumulé pas mal. à se demander si ses conseillés n' étaient pas encartés au PS ??

  • Par Carcajou - 08/05/2012 - 21:34 - Signaler un abus Crétin, dites-vous?

    @De France et de plus loin - 08/05/2012 - 19:17 Un crétin vous affirme que si l'on considère les valeurs de l'Occident qui se retrouvent dans les démocraties et dans les Droits de l'Homme lorsqu'ils ne sont pas dévoyés et que les bien-pensant défendent à cor et à cris ce qui les honorent et les pays mahométans où les ces mêmes valeurs sont foulées aux pieds et n'appartiennent ni à la culture, ni au culte mais que les bien-pensant défendent à cor et à cris ce qui ne les honorent pas, il est légitime de penser qu'"être traité de crétin par un imbécile est un raffinement de fin gourmet" a dit à peu-près Courteline.

  • Par De France et de plus loin - 08/05/2012 - 22:13 - Signaler un abus Carcajou

    Pas besoin d aller si loin dans votre démonstration. Les occidentaux et les arabes d il y a 600 ans n étaient pas les mêmes , dans leurs principes et leurs modes de vie, que ceux d aujourd'hui hui ou de ceux de l'an 2600 . Les civilisations évoluent dans le temps, voilà pourquoi vouloir les hiérarchiser n à pas de sens . Vous pouvez penser que leurs régimes, leur interprétation de leur religion ou leurs organisations politiques et sociales sont aujourd'hui hui mauvaises ( et je vous rejoins la dessus), mais dire que leur civilisation est inférieure signifie qu ils seraient condamnés à ne jamais progresser suffisamment à nos yeux. C est du déterminisme stérile démenti par l histoire des civilisations . Qu étaient les Peuplades européennes face à l Égypte il y a 4000 ans ? Et maintenant ? Tout évolue , pourquoi stigmatiser aujourd'hui hui les musulmans du futur? À quoi bon?

  • Par VeLiVoS - 08/05/2012 - 22:44 - Signaler un abus Bon et bien maintenant, si la stratégie de droitisation toute ..

    de Sarkozy était la bonne, → il ne reste plus à l'UMP : • qu'à s'entendre avec le FN lors des législatives de juin : Je rappelle que les socialistes se sont eux entendus avec les criminels communistes alors que le FN n'est coupable que d'un calembour stupide de la part de son ex-patron, grave délit en effet ! ! • et qu'à appliquer quand elle sera à nouveau au pouvoir une politique de droite. → il serait bien aussi que NKM, Juppé et autres nombreux tristes sires de l'UMP en tirent les conséquence en ralliant leur vrai parti à savoir le camp de gauche. Les Bayrou, @Nyor, @deFrance et de plus loin, @Tuffgong seront ravis de les accueillir, et nous de les voir cesser de brouiller le message national qui est celui des électeurs de Sarkozy à en juger par le nombre de drapeaux Bleu-Blanc-Rouge lors de ses discours de campagne. Ensuite, la droite pourra se battre sur ses vraies valeurs.

  • Par Carcajou - 08/05/2012 - 23:23 - Signaler un abus Revenez au sujet

    @De France et de plus loin - 08/05/2012 - 22:13 Vous avez répondu un tantinet à côté de la plaque. Je n'ai pas jugé les civilisations dans le temps. Je répondais seulement à votre phrase:"c est rester fidèle à ses valeurs, même quitte à perdre une élection" Quelles valeurs défendez-vous, celles de la démocratie et des DDH ou les valeurs que montrent AUJOURD'HUI les pays mahométans? Car si le jugement d'une civilisation dans la durée est difficile et sujet à caution par le simple fait que les valeurs évoluent, leur état à un moment donné peut être jugé. Ici, le jugement est très clair, me semble-t-il. D'un côté, une civilisation qui déclare universelle une déclaration des Droits de l'Homme qu'elle a pondu à l'aune de ses propres valeurs - quel orgueil - de l'autre, une civilisation qui, de facto et de jure, ne reconnait pas ces valeurs car divergentes de sa culture profonde et son culte prégnant. La question est donc faut-il renier les DDH pour gagner une élection?

  • Par Carcajou - 08/05/2012 - 23:24 - Signaler un abus Revenez au sujet (suite)

    Mais attention, il n’est pas question ici de parler de supériorité absolue, mais de supériorité locale, autrement dit, l’Occident vit à l’occidentale, les pays mahométans à la mode islamiste. Mais si, de son plein gré, un ressortissant de l’une des cultures s’installe dans une contrée qui pratique un culture différente, il s’adapte et ne tente pas d’imposer sa propre culture au risque des faire renvoyer, y compris manu militari. La politique mise en œuvre pour préserver sa propre culture, en Occident surtout, lorsqu’elle ne contrevient pas au DDH et aux principes démocratiques est légitime. Il est tout de même paradoxal que des individus doués de raison défendent une culture qui va à coup sûr tuer la leur puisque son essence l’y contraint. Sauf bien entendu, à reconnaître la supériorité de l’autre culture. La boucle est bouclée.

  • Par Flamel - 09/05/2012 - 00:21 - Signaler un abus La France agricole, la grande oubliée de la campagne

    Je souscris entièrement à l'analyse de C. Guilluy. J'aimerais aussi qu'une analyse détaillée du vote agricole soit faite, car il me semble présenter des résultats assez inquiétants, que j'ai constatés dans ma commune rurale à 60 km de Paris. La gauche totalisait 50 % en 1988, elle est tombée à 30 % en 2007 avec Bayrou à près de 20 %. En 2012 au premier tour, la gauche est restée stable à 30 %, mais il semble que le reste de l'électorat se soit déplacé vers la droite : le centre a presque disparu au profit de l'UMP, laquelle reste stable... et c'est le FN qui monte à 27 %. Mais pour moi la grande surprise est le second tour : Sarkozy ne fait pas le plein, une bonne partie du vote FN est passé blanc. Cela me laisse donc penser que, pour la première fois dans les annales de la 5ème république, l'électorat agricole a pour partie préféré laisser passer la gauche que de sauver le candidat UMP. On a très peu parlé à la France agricole pendant cette campagne, et je crains qu'une partie ait basculé définitivement dans l'anti-europe et le rejet du parti UMP dont elle a pourtant toujours été l'une des principales composantes. Un boulevard s'ouvre pour Marine Le Pen en 2017, je le crains..

  • Par NYOR - 09/05/2012 - 05:15 - Signaler un abus Carcajou

    Je suppose qu'en appliquant votre principe, on bannit Eurodisney, MacDo, le cinéma américain, les jeans qui pour le coup, ont, eux, imposé leur culture.

  • Par NYOR - 09/05/2012 - 05:18 - Signaler un abus Le FN

    N'a plus besoin de personne. Marine a réussi un positionnement intelligent qui fait que la droite la plus bête du monde, s'est fait bouffer son propre terrain. Non que ces solutions soient bonnes car on attend toujours les explications de comment elle va faire. Mais l'analyse, elle l'est, en ce sens qu'elle parle aux gens alors que la droite s'en est coupé. Et pire, aveugle, elle ne se rend plus compte que la seule raison expliquant qu'elle ait encore son leadership, c'est la chape de plomb qu'on a posé sur le FN pour l'empêcher d'être représenté au niveau des médias nationaux. Si tel avait été le cas, Marine serait arrivée devant Sarkozy. Ce qui aurait eu le mérite de la laisser expliquer ses belles stratégies, et on aurait eu la paix ensuite.

  • Par Carcajou - 09/05/2012 - 10:38 - Signaler un abus Grand écart

    @NYOR - 09/05/2012 - 05:15 Vous êtes de mauvaise foi, mais toujours amusant (sans méchanceté). En quoi Eurodisney, les jeans et autres produits de la culture américaine sont-ils contraire aux DDH? Car la question est là! Lorsque le rejet de l'islam est avancé, ce type d'argument est toujours présenté et s'il s'agissait d'un rejet culturel uniquement, il pèserait lourd dans la discussion, mais ici, vous le savez très bien, il s'agit d'un grand écart: intellectuel entre d'une part la défense des DDH, légitime puisque ces DDH - une sorte de décalogue développé ou le décalogue pour les nuls - fondent notre société et d'autre part la posture qui tend à admettre comme conforme une idéologie ouvertement fasciste. Il est étrange que de bonnes âmes qui s'offusquent que 6 000 000 d'électeurs votent FN dont le fascisme, au sens réel du terme n'est pas démontré - à l'heure actuelle, la démocratie et son mode régime parlementaire n'est pas remis en cause - trouvent normal que 6 000 000 d'individus fassent référence à une doctrine dont ils reconnaissent aisément qu'elle contrevient aux DDH puisqu'ils parlent d'évolution de ces derniers dans le monde islamique.

  • Par De France et de plus loin - 09/05/2012 - 11:10 - Signaler un abus carcajou

    Je reviens de Turquie et je vous assure que les jeunes turcs ne vivent pas du tout à la mode islamiste, mais alors pas du tout . A l'opposé, on trouve des fous furieux de Dieux un peu partout aux USA. Pas de généralisation stérile.

  • Par Carcajou - 09/05/2012 - 12:22 - Signaler un abus Je persiste

    @De France et de plus loin - 09/05/2012 - 11:10 Les expériences peuvent être diverses. Je me rends assez régulièrement à Djibouti, au Tchad et en Mauritanie où j'ai de solides amitiés. Je constate et mes amis, musulmans éclairés, le constate et m'en informe, un durcissement très net du fait religieux. La Turquie est une République laïque depuis 1923. Il se dit, mais je n'y ai pas été, que le voile réapparait un peu partout et que la laïcité recule chaque année davantage, même si effectivement, une partie de la population résiste. Mais le propos n'est pas de discuter de tel ou tel pays. Les citoyens de ces états sont libres d'adopter le mode de vie, la religion et les lois qui leur semblent les plus justes et les mieux adaptées à leur désir. Les peuples, TOUS LES PEUPLES, sont libres de disposer d'eux-même. La question est: l'islam dans ses textes est-il une doctrine politico-religieuse fasciste? La réponse est oui sans ambiguïté. Est-il logique de défendre les DDH et une doctrine fasciste dans le même élan, surtout en hurlant au fascisme lorsqu'il n'est pas présent, par conformisme à la pensée ambiante? Peut-on laisser cette doctrine avoir droit de cité en France?

  • Par VeLiVoS - 09/05/2012 - 14:28 - Signaler un abus Carcajou - 09/05/2012 - 12:22

    "La Turquie est une République laïque depuis 1923. Il se dit, mais je n'y ai pas été, que le voile réapparait un peu partout et que la laïcité recule chaque année davantage, même si effectivement, une partie de la population résiste." ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ En fait @Cacajou, le problème est que l'on souhaiterait imposer notre laïcité dans tous les pays. → Aussi, pour répondre à vos questionnements sur la Turquie • si un pays possède 99% de personnes se déclarant de la même religion (vs 80% il y a un siècle), on peut émettre de sérieux doute sur la "laïcité" de ce pays. • et mieux encore, si ce pays sait qu'il y a 99% de personnes se déclarant de la même religion (vs 80% il y a un siècle) ... parce qu'il est obligatoire de déclarer sa religion sur la carte nationale d'identité¹, alors on peut émettre beaucoup plus que de sérieux doute sur la "laïcité" de ce pays ! ! ►►► ¹ : cette règle a été appliquée jusqu'en 2006, donc notamment durant la période où l'on considérait vraiment la Turquie comme étant un état laïc. Elle n'a été abrogée que pour plaire à la CEE, la Turquie souhaitant y entrer.

  • Par VeLiVoS - 09/05/2012 - 14:36 - Signaler un abus En fait cette règle n'a pas été véritablement ...

    abrogée mais il n'est plus obligatoire de remplir la case de la religion sur la carte d'identité, case qui peut donc être laissée vide. → Je vous laisse cependant imaginer ce que pense un employeur musulman d'une mention non remplie !

  • Par Carcajou - 09/05/2012 - 17:12 - Signaler un abus En vrac

    @VeLiVoS - 09/05/2012 - 14:28 Vous connaissez ma position sur ce qui se passe ailleurs. Je refuse de m'en mêler. La Turquie repart plein pot dans l'autre sens, c'est à dire vers une théocratie, la loi d'Allah va prendre de plus en plus d'importance. Les turcs choisissent, c'est leur vie. Vous savez aussi que nous avons une conception assez proche du christianisme et de son rôle historique et culturel. Notre opinion sur le clergé nous différencie, sans nous opposer. Je crois fermement que la laïcité telle qu'elle était appliquée en France est un modèle de vivre ensemble, pas unique, certes, mais très efficient. Cet édifice fragile mais indispensable est battue en brèche par une doctrine dangereuse à de nombreux points de vue. Deux choses me chagrinent: - que cette évidence ne saute pas aux yeux de gens normalement éduqués, que l'état des sociétés musulmanes ne servent pas d'étalon pour juger de ce qui se passe dans notre pays, - si vous étiez anti-laïc, je le comprendrai sachant votre philosophie, mais que des laïcards qui bouffent du curé en permanence se couche devant les imams, voilà qui m'horripile. J'aime les gens cohérents.

  • Par a l'aise Blaise - 09/05/2012 - 18:02 - Signaler un abus Les trois mamelles de Sarkozy

    Les deux seules villes d'importance ayant préféré Sarko à Hollande sont Neuilly et Nice, la ville des rentiers et la ville des retraités. Tout un symbole. A ces électeurs se sont joints ceux d'une France rurale marginalisée très peu au contact de la vie "réelle" et hyper influencée par des JT et des documentaires télévisés agitateurs de chiffons rouges. On est bien loin de la France qui travaille, qui entreprend et qui se lève tôt, celle ci a massivement voté Hollande.

  • Par castrofidel - 09/05/2012 - 18:37 - Signaler un abus @Carcajou

    "Je me rends assez régulièrement à Djibouti, au Tchad et en Mauritanie où j'ai de solides amitiés." + spécialiste du barbelé … Priez pour que la gauche ne démantèle pas toutes les bases de l'armée française en Afrique … sinon, c'est caserne à Montluçon.

  • Par castrofidel - 09/05/2012 - 18:41 - Signaler un abus @Carcajou repos …fixe !

    "Je me rends assez régulièrement à Djibouti, au Tchad et en Mauritanie où j'ai de solides amitiés." + spécialiste du barbelé … Priez pour que la gauche ne démantèle pas toutes les bases de l'armée française en Afrique … sinon, c'est caserne à Montluçon.

  • Par bobocleaner - 09/05/2012 - 22:34 - Signaler un abus buisson avait raison

    Sarko n'a pas perdu a cause de Buisson mais 1 a cause de ses casseroles diverses de féodal de Neuilly ( fouquet, bettencourt, EPAD , Balkany 2 les électeurs du FN n'ont pas cru qu'il était sincére en lisant les textes de Buisson ( Levy , Yade, Jouyet, Hirsch , "double peine" ,etc ... )

  • Par bobocleaner - 09/05/2012 - 22:35 - Signaler un abus correction du post précédent

    des féodaux , hein un cheval des chevaux hi h

  • Par Totophe - 13/05/2012 - 12:38 - Signaler un abus La France est un hôtel construit sur les ruines d'une cathédrale

    Au niveau mondial, la France est devenu un hôtel de classe moyenne construit sur les ruines d'une cathédrale. Hollande a été élu grâce au vote communautarisme et aux bobos. D'un coté on trouve des classes aisées grâce à la mondialisation et de l'autres les classes pauvres de la mondialisation. Tout ceci s'est fait sur le dos des classes populaires.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Christophe Guilluy - Bruno Cautrès

Christophe Guilluy est géographe.

Chercheur auprès de collectivités locales et d’organismes publics, il est également le coauteur, avec Christophe Noyé, de L’Atlas des nouvelles fractures sociales en France (Autrement, 2004).

Il a publié plus récemment Fractures françaises (Bourin, 2010).

Bruno Cautrès est chercheur au CNRS et au CEVIPOF. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques
 

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€