Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Télévision, smartphones, écrans d’ordinateur, voilà ce que vous risquez à vous exploser trop souvent à la lumière bleue

La lumière bleue est omniprésente dans notre quotidien, pour le plus grand malheur de nos yeux.

Ecrans

Publié le
Télévision, smartphones, écrans d’ordinateur, voilà ce que vous risquez à vous exploser trop souvent à la lumière bleue

 Crédit Thomas SAMSON / AFP

Atlantico : Comment se démarque la lumière bleue des autres différentes lumières artificielles comme la lumière blanche par exemple ?

Dominique Bremont-Gignac : La lumière blanche est un composé de lumière, avec une grande longueur d’onde au contraire de la lumière bleue.

Les différentes LED contiennent pour obtenir de la lumière blanche beaucoup plus de composé bleu que les autres lumières classiques voilà pourquoi la lumière que l’on a  dans les éclairages a changé. Meilleur rendement, plus économique et cela donne un éclairage supérieur aux éclairages classiques.

Les LED changent la donne et ont remplacé la plupart des composants traditionnels dans notre environnement (comme dans les TV par exemple). Cela donne une meilleure luminosité mais on sait que cela peut avoir des effets qui ne sont pas les bons.

Quels en sont les risques ? Comment celles-ci peuvent-elles nous affecter ?

La tonicité de la rétine.La première chose c’est que l’on va décaler les lumières que l’on reçoit et il y a des gens plus sensibles à cela car ils ont moins de filtres, comme les enfants par exemple. Les enfants qui vont jouer sur les smartphones, les consoles vont assimiler plus de lumière bleu que les autre car leur cristallin filtre moins cette lumière

On pourrait aussi citer les personnes qui ont eu une opération de la cataracte qui ont, elles, un cristallin artificiel qui filtrera moins les longueurs d’ondes.

Enfin, il y a des gens qui sont encore plus exposés que les deux cas précédemment cités, ce sont les gens qui travaillent dans le monde du spectacle ou dans l’éclairage de manière générale. Eux reçoivent des doses de lumières en direct qui sont beaucoup plus importantes et cela n'est évidemment pas sans effets sur leur vue

Autre point qui peut nous affecter, la lumière bleue stimule la mélatonine, hormone qui peut venir perturber le sommeil. Combien de personnes ont des difficultés à trouver le sommeil après avoir passé plusieurs heures devant un écran le soir ?

Comment prévenir ce genre de dégradation ? Existe-t-il des filtres permettant de bloquer la lumière bleue à mettre sur des écrans ou des lunettes ?

Il y a un rapport sorti en 2010 sur le risque des éclairages LED. On recommande aux parents de ne pas laisser leurs enfants trop exposés aux écrans ou encore d’avoir des éclairages indirects.

Le plus simple pour protéger ses yeux est d’avoir des lunettes équipées de filtres bleus. Le seul souci c’est que les fabricants ne sont pas franchement transparents sur le degré de filtration des ondes.

Il est aussi possible d’utiliser des filtres, numériques ou physiques pour atténuer les lumières de ce type. Il faudra alors penser à en déposer sur tous les écrans.

 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Dominique Brémond-Gignac

Dominique Brémond-Gignac est Professeur d’Ophtalmologie avec une sur-spécialisation en Ophtalmologie Pédiatrique. Elle est actuellement Chef du service d’Ophtalmologie et d’Ophtalmologie Pédiatrique à l’Hôpital Universitaire Necker Enfants Malades à Paris. Elle enseigne à la Faculté de Médecine Paris V René Descartes et est Directeur du Département d’Orthoptie.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€