Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 30 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Taxis et VTC, frères ennemis, arrêtons le massacre !

Toutes les villes de la terre, qui ont vu fleurir les VTC, sont la preuve vivante que le marché est assez grand pour tous et que le marché s’est étendu, sans faire de victimes de la faillite.

Les entrepreneurs parlent aux Français

Publié le
Taxis et VTC, frères ennemis, arrêtons le massacre !

La France aime s’inventer des frontières fictives. Elles séparent en général des activités qui sont les mêmes, mais à qui elle a accordé, par faveur ou par opportunité, un privilège exorbitant du droit commun. Un statut destiné à l’enfermer dans une cage dorée, dont elle ne pourra sortir que selon le bon vouloir de l’Etat. Mais à force de préserver la rente, ceux qui s’entassent à la porte finissent par être si nombreux qu’ils piétinent cette frontière artificielle et que les protégés d’hier et leurs successeurs potentiels, se retrouvent face à face, happés par une spirale de violence et obligés de prendre l’Etat comme arbitre.

Et nous voilà tous Porte Maillot, bercés par cette grisante odeur de merguez et la vue de ces belles bannières aux titres évocateurs, comme « en faillite », « uber m’a tué », « les VTC dehors » et autres fines poésies à la gloire de la langue française. Les Français qui ont encore un emploi mettent 4 heures pour faire un trajet qui leur prend habituellement 1 heure, les positions se durcissent, gage d’une ouverture intellectuelle indéniable et chacun campe sur ses positions, comme un campeur en situation illégale qui s’incruste dans une zone de non droit.

Toutes les villes de la terre, qui ont vu fleurir les VTC, sont la preuve vivante que le marché est assez grand pour tous et que le marché s’est étendu, sans faire de victimes de la faillite. La vérité est que ce débat, est faussé dès le départ. On a donné l’impression à certaines professions que leur univers était fini et que l’enclos était gardé pour le rester. Alors, en un bon chien de garde, ils le défendent. Il ne faut pas leur en vouloir. On les a conditionné pour cela.

Les nouveaux, eux, voient le marché à créer et ne comprennent pas. Il ne faut pas leur en vouloir. On les a conditionné pour la croissance et le monde infini. La solution est donc simple, emmenons les sur ce monde infini, ensemble. Elargissons le marché pour qu’ils y prospèrent, les premiers enivrés par un air neuf qu’ils ne soupçonnaient pas, les seconds prêts à se battre pour y trouver une place.

Il faut donc, pour régler ce problème, envisager l’avenir sous cette forme et gérer le court terme ainsi :

Il n’y a pas d’ennemi. Jeter l’huile sur le médiateur est simplement stupide et aveugle, déplacé et injuste. Ces messages sur Laurent Grandguillaume, lancés notamment par les VTC n’ont pas lieu d’être et n’apportent rien. Laurent est un homme qui aime l’entreprise, la transparence, la réussite. Il est libéral et ouvert et l’accuser d’impartialité est idiot car c’est faux et n’apporte rien au débat.

La réponse à la crispation n’est pas la crispation. Grève contre grève, merguez contre saucisse, n’a aucun sens. En cette matière, moins par moins ne fait jamais plus. Jeter ses forces dans la rue, c’est perdre la bataille de l’image et du public. Si les VTC veulent s’attirer la sympathie des Français, la rue n’est pas la solution car la rue les entraînera dans les catacombes des sondages. Les martyrs sont sympathiques. Pas les grévistes.  Donc laissez vos troupes au volant, on aime la France qui travaille ces derniers temps, pas celle qui bloque le pays.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 01/02/2016 - 15:48 - Signaler un abus Taxis et VTC + Uber

    Tout à fait d'accord avec cette analyse. Mais comment faire pénétrer cette évidence dans des cervelles droguées à la "protection", sans effort bine sûr, et ce depuis l'enfance, plus probablement depuis des générations

  • Par Plongeur - 01/02/2016 - 18:46 - Signaler un abus Indemnisation

    Monsieur vous ne connaissez pas le dossier. Personnellement, après 10 ans d'expérience au volant de mon taxi, je sais qu'il n'y a pas la place pour autant d'acteurs (18000 taxis + 14000 VTC) d'ailleurs au moins 4000 taxis ont déjà explosé. Quant à moi je profiterai de l'indemnisation pour arrêter et essayer de faire autre chose, à noter que je suis à deux ans de la retraite, le risque est grand mais je n'y crois vraiment plus. Pour s'en convaincre il suffit de regarder les stations de taxi saturées aux heures de pointe. Quant aux VTC ils sont taillables et corvéables à merci, ils ne sont que la chaire à canon des world compagnies. Le turn over des chauffeurs de VTC est énormes. Ils abandonnent au bout de quelques mois complètement dégoutés par les conditions de travail.

  • Par Plongeur - 01/02/2016 - 18:52 - Signaler un abus Méconnaissance du dossier

    Voulez vous m'expliquer où est la valeur ajoutée d'un VTC ? Je suis curieux de savoir, à part l'absence de marquage et d'une enseigne Taxi, je ne vois pas.

  • Par Mandataire - 01/02/2016 - 18:54 - Signaler un abus @Plongeur

    Merci pour votre commentaire de première main. Pourriez-vous, s'il vous plaît, le compléter en indiquant si vous avez fiscalement amorti la licence achetée? Par avance merci…

  • Par Anguerrand - 01/02/2016 - 20:08 - Signaler un abus Ces blocages de routes, un scandale pour la France.

    Les photos font le tour du monde et donne une idée de notre pays lamentable. Comment les pouvoirs publiques peuvent ils laisser les manifestants de toute sortes fermer des routes voire des autoroutes. La police reçoit l'ordre de laisser ces manifs faire leurs dégâts et et emm....les français. Le rôle de la police est de ne pas permettre ces blocages, et à sévir ( PV et arrestations sur le champ), il suffisait de prendre les numéros des taxis et de leur envoyer les mêmes PV que ceux que nous recevons pour excès de vitesse.

  • Par clint - 01/02/2016 - 20:51 - Signaler un abus Les taxis sont eux la vraie France patriote anti américaine !

    D'ailleurs certains arboraient le drapeau tricolore, comme dans les grandes réunions (je ne dis pas meetings car ce mot n'est pas français et sera interdit) des vrais français, ce qui ne veut plus dire français de souche depuis le nouveau programme !

  • Par Semper Fi - 01/02/2016 - 21:22 - Signaler un abus @Plongeur

    Merci pour votre commentaire. J'ajouterai donc le mien qui est celui d'un CLIENT qui va vous expliquer pourquoi il ne prend plus QUE des VTC. Parce qu'à chaque fois le conducteur m'attend au bout du quai avec un petit panneau à mon nom et porte mes bagages jusqu'à sa voiture. Parce qu'il me propose de m'installer à l'avant ou à l'arrière en fonction de mes goûts (je préfère le siège passager avant). Parce que j'ai payé ma course d'avance et que je n'ai pas la crainte d'être pris pour un pigeon par un chauffeur qui va me promener pour faire du chiffre. Parce que je suis toujours tombé sur des conducteurs sympas, poli et "présentant bien" (pas toujours le cas avec les chauffeurs de taxi). Parce qu'il me demande poliment si la radio me dérange ou pas et ne me force pas à écouter la retransmission d'un match du PSG. Parce qu'après chaque course, il y a une enquête qualité pour savoir si j'ai été content du service...etc

  • Par Semper Fi - 01/02/2016 - 21:37 - Signaler un abus @plongeur

    Après avoir expliqué pourquoi je ne prends que des VTC, je vais vous expliquer pourquoi je ne pleure pas sur le sort des chauffeurs de taxi. Parce que vous (les chauffeurs) avez mis en place un marché de licences émises gratuitement par les pouvoirs publics. Parce que vous avez conduit des actions de lobbying auprès des pouvoirs publics afin d'organiser la pénurie de licences et ainsi préserver le marché que vous aviez créé. Parce qu'il est normal que si vous profitez de ce marché parallèle, vous en assumiez l'intégralité des risques. Parce que ce n'est pas au contribuable que je suis d'assumer le remboursement du prix d'une licence qui vous a été imposé (le prix) non par les pouvoirs publics mais par vos collègues (commencez donc par vous tourner vers eux pour demander une indemnité). Enfin, parce que la qualité de service des VTC est - selon mon expérience - supérieure à la votre pour un tarif plus attractif, c'est donc à vous de vous adapter.

  • Par vangog - 01/02/2016 - 23:28 - Signaler un abus Un vrai choc de générations, ce débat!

    Il caractérise l'affrontement de l'ancien avec le nouveau monde. Les gauchistes sont incapables de relever ce défi, par dogmatisme et archaïsme. Pourtant, les solutions existent, si et seulement si l'état accepte de reconnaître son erreur primordiale: avoir accordé des licences sans empêcher leur commercialisation. Le problème est identique pour la plupart des licences accordées par l'état et qui ont engendrées une spéculation sans limite, enrichissant leurs copains banquiers et fragilisant les possesseurs de licences face à la globalisation galopante. L'état doit donc rembourser les licences qu'il a laissé abusivement se revendre! Il doit créer une procédure d'appel d'offre pour l'obtention de ces licences, leur interdiction de revente et, bien évidemment, l'autorisation des nouvelles technologies de partage internet. Il est évident que jamais les gauchistes ne résoudront ce problème, qui sera donc transmis aux suivants! L'assurance que cela pourrira la fin de quinquennat de Flamby ne réjouit personne...

  • Par lepaysan - 02/02/2016 - 05:32 - Signaler un abus A paris, on a perdu l

    A paris, on a perdu l'habitude de prendre des taxis, on en trouve pas ! A New York, Londres Hong Kong ou Barcelone, etc , le taxi est mon moyen de déplacement habituel ....sauf a Paris

  • Par zeliclic - 02/02/2016 - 11:05 - Signaler un abus Combat d'arrière garde

    GM va investir 500M de $ dans Lyft avec pour objectif de transporter les passagers dans des véhicules sans chauffeur. Google est au capital de Uber pour la même raison (Google car) et Uber a ouvert un centre de recherche sur le sujet ... VTC et taxis sont donc des morts en sursis ...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Jacquet

Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€