Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Taubira, Hidalgo, Aubry (et quelques autres) lancent le mouvement “Dès demain”. Mais pourquoi ne l’ont-elles pas appelé “Vivement hier” ?

C’est, paraît-il, dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes. Mais la leur, de marmite, est trouée de partout.

No futur !

Publié le
Taubira, Hidalgo, Aubry (et quelques autres) lancent le mouvement “Dès demain”. Mais pourquoi ne l’ont-elles pas appelé “Vivement hier” ?

Leur mouvement, disent-elles dans un appel, est ouvert “à tous les humanistes”. Hé bien ça va en faire du monde ! Car tout le monde a été, est, ou sera humaniste. Sauf quelques monstrueuses exceptions historiques, du nom d’Hitler, de Staline, de Pol Pot et de Khomeiny. Un humaniste, c’est sympa. Ça aime son prochain, les enfants, les animaux et les fleurs. Pour ma part, je reste fidèle à la devise de W. C. Field, génial roi de l’absurde : “un homme qui n’aime ni les chiens ni les enfants ne peut être entièrement mauvais”. 

Il est intéressant de noter que dans cet appel, les mots "gauche" et "socialiste" ne sont pas mentionnés.

Le premier est manifestement et durablement dévalorisé. Le second a des relents mortifères indiquant des pulsions suicidaires. Il est encore plus intéressant de signaler les noms des recrues qui se sont rangées sous la bannière “humaniste”. Mmes Taubira, Aubry, Hidalgo, ce n’est pas tout frais. Aucune allusion à l’âge de ces dames. Il s’agit de leurs parcours politiques où le passé rime avec passif. 

Parmi les signataires de l’appel, on note la présence de Marylise Lebranchu : il y a longtemps, sous Jospin, elle a été Garde des Sceaux. Autre signataire : Jacques Higelin. C’est un chanteur qui a fait les beaux jours de la Vieille Grille dans les années 60. Encore un revenant : André Laignel. En 1981, il acquit une fort douteuse notoriété en lançant à la droite, à propos d’un projet de loi : “vous avez juridiquement tord parce que vous êtes politiquement minoritaires”. 

Un bon point - un seul - pour ces fougueux et jeunes pétitionnaires. Ils récusent le face-à-face entre "ceux qui prônent la dérégularisation, et ceux qui misent sur la démagogie pour renverser la table”. On aura saisi qu’ils ont compris que Macron n’était pas vraiment de gauche. Son potage, une raffinée bisque de homard, n’est pas de leur goût. La soupe au cochon de Marine Le Pen non plus. 

Mais leur tambouille à eux ? Elle a depuis longtemps dépassé sa date de péremption. Nous avons eu la gauche-caviar. Avec eux, nous assistons à la naissance de la gauche-Néandertal. Un avenir prometteur : vêtus de peaux de bêtes, nous allons pouvoir nous égayer sur notre belle terre de France. Moi je veux bien. Mais à la condition qu’ils réintroduisent dans nos champs et nos forêts un très bel animal nommé mammouth…

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/05/2017 - 09:27 - Signaler un abus Et si on parlait de choses sérieuses: le Front National?

    Premier parti de France et grand gagnant de ces élections, malgré l'échec de la lutte finale? 35 %, excusez du peu! Les analystes tentent de nous ré-intéresser aux vieux chevaux de réforme de la très vieille politique gauchiste, en changeant les noms et les pédigrées, mais les Français ne sont pas aveugles...et, malgré l'enfumage, ils s'apercevront rapidement du subterfuge politique. Les vieilles rombières de la politique ont beau faire tout pour camoufler leur pedigree gauchiste, on sent bien qu'elles n'ont qu'une idée en tête: sauver leur taxe d'habitation pour sauver leurs futures elections municipales! Car, sans crédit, sans promesses d'avenir sur des JO à la gloire du sportif socialiste, pas d'élections! Mais qu'elles ne s'inquiètent pas, car le Macron-recyclé a les banquiers dans sa poche et une redoutable expérience des fusacqs...après avoir réussi la sienne sur le PS, il va proposer à ces harpies une petite dette éternelle à taux d'ami, en remplacement de la taxe d'habitation. Et tout le monde sera content: le con-tribuable détaxé, les candidates à leur re-election, le sportif, et le Président de-masqué, Hollandouille-II...il est pas beau, le nouveau visage du socialisme?

  • Par Atlante13 - 11/05/2017 - 09:35 - Signaler un abus Les trois Harpies...

    Bonnes tambouilles, mesdames, avec "l'ouverture d'esprit" dont vous avez toujours fait preuve, nul doute que vous allez rassembler... Dommage que les Femens vous aient devancé, vous avez du mal à les concurrencer.

  • Par Alain Briens - 11/05/2017 - 10:26 - Signaler un abus Alors là, on a vraiment droit à la dream team !

    Benoît Rayski fait la fine bouche...sûrement parce Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Duflot n'ont pas rejoint le mouvement. Là on aurait vraiment eu le quinté gagnant, ce que les basketteurs appellent le "5 majeur" et Patrick Bruel la "Quinte flush Royale". Ces dames doivent penser qu'elles n'ont pas encore épuisé leur pouvoir de nuisance et qu'elles peuvent encore sévir. Leur slogan ? En marche arrière...

  • Par horus35 - 11/05/2017 - 11:13 - Signaler un abus Mes-alliances !

    Naissance (si puis dire ceci tant les rombières sentent la naphtaline ) d'un mouvement à tendance nordo- guyano- ibériquo (version parigot ) traversé de plusieurs courants :courant alcolo bière du nord -minaret , courant indépendanto - raciste anti-français, courant écolo- bobo- vide de sens ! Et toute cette tambouille à laquelle on ajoutera des ingrédients annexes biens blets amusera les soirées de ces vieilles peaux ! Il faut bien que vieillesse se passe !

  • Par ikaris - 11/05/2017 - 12:45 - Signaler un abus Manque plus d'une ou deux morues et on aura la totale

    On en parlait ce midi avec mes collègues et on a trouvé les mêmes que Alain Briens pour compléter le tiercé "gagnant" : Belkacem et Duflot. La gauche pris globalement c'est déjà pas brillant mais quand on les examine un par un c'est encore pire !

  • Par ISABLEUE - 11/05/2017 - 13:50 - Signaler un abus et encore la dinde du poitou n'est pas là

    elle doit être occupée à essayer de draguer le parti de macron.. que de renouveau !!

  • Par assougoudrel - 11/05/2017 - 15:51 - Signaler un abus Ces vieilles chauves-souris à

    l'aspect vaguement humain se mettaient du Cutex. Pour ceux qui n'en ont pas entendu parler, c'est le premier vernis à ongle créé en 1924 et qui ne durait qu'une journée. Macron attire les vieux, ainsi que les jeunes filles d'autrefois, comme Brigitte et ces "Mugabé" en jupon, au lieu de trouver des jeunes, zieutent son cheptel. L'ânesse du Poitou, la queue légèrement relevée, pour le moment minaude, roucoule et fait des œillades au jeune mâle dominant. Tout palpite en elle.

  • Par abracadarixelle - 11/05/2017 - 17:19 - Signaler un abus Ce trio fait rêver......

    ........la sortie, vite, vite !!! Ma nature de femme m'autorise à dire sans être soupçonnée de machisme que je considère ces pétasses comme des modèles de démagogie irrémédiable ; inutile de chercher à les déradicaliser : mission impossible. Liquider est interdit , seule solution : à oublier dans un cagibi fermé à double tour....

  • Par Borgowrio - 11/05/2017 - 17:36 - Signaler un abus Grand guignol ... ( suite)

    Enfin un peu de détente , je m'amuse beaucoup de voir comment vont évoluer ces "accidents " de la circulation socialiste . Elles (et ils) ne manquent pas de courage en choisissant le rôle de bouffonnes du roi Macron . On pourrait y rajouter la quasi totalité du gouvernement Hollande .

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 11/05/2017 - 18:01 - Signaler un abus "le jour où les cons voleront

    "le jour où les cons voleront tu seras chef d'escadrille"........Audiard avait le sens de la formule...Pour ces trois là je ne sais laquelle mérite le plus le titre de chef !...elles ont toutes tellement de talent.

  • Par francoise34 - 12/05/2017 - 00:07 - Signaler un abus Quelle bonne nouvelle

    Enfin un partie jeune et dynamique Elles vont saveur la France Ouf!!!!!!je suis rassurée Mais il faut leur dire que leurs enfants sont grands et que c'est maintenant à eux de sauver la France, elles ne le savent sans doute pas encore

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€