Dimanche 20 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : les raisons du bombardement israélien

L'incident diplomatique provoqué par le bombardement d'une cible militaire syrienne par l'aviation de Tsahal est révélateur de la stratégie israélienne face aux évolutions géopolitiques de la région.

Attaque surprise

Publié le 2 février 2013
 

Atlantico : Un avion de Tsahal a violé mercredi dernier l'espace syrien pour y bombarder des objectifs militaires. Quel peut-être l'intérêt d'Israël dans cette manoeuvre ?

Jean-Baptiste Beauchard : Il y a un paradoxe dans la position israélienne dans le sens où ses objectifs de court terme et de long terme contrastent : D'un côté il y a la peur immédiate de voir l'arsenal de Bashar Al Assad tomber dans les mains de son allié du Hezbollah et c'est surement ce qui a dicté l'action de mercredi dernier ; de l'autre on trouve l'affaiblissement du régime syrien qui risque de favoriser les milices islamiques prêtes à le remplacer, ce qui peut sembler aussi inquiétant pour Israël bien que ce scénario lui apparaisse moins alarmant à l'heure actuelle.

Dans un premier temps la Syrie était effectivement considérée comme le « meilleur ennemi » que pouvait avoir l'Etat Hébreu et ce bien que les deux nations soient officiellement en guerre depuis 1973. C'est ce qui a pu expliquer l'inquiétude d'Israël aux débuts des Printemps Arabes, les stratèges de Tsahal calculant que le Hezbollah, moins prévisible, sortirait renforcé d'un écroulement du gouvernement d'Assad. Cette position a néanmoins évolué, et l'on estime désormais qu'une victoire des rebelles en Syrie provoquerait par effet de domino un affaiblissement de l'arc chiite auquel appartiennnent le Hezbollah libanais et le régime iranien, qui restent pour l'instant les ennemis prioritaires.

Y'a t-il des risques d'escalade à l'échelle régionale et internationale ?

Je pense qu'il ne faut prendre l'incident au pied de la lettre, et ce sur les deux plans :

  • Au niveau régional, on peut affirmer que le processus décisionnel qui a conduit Israël à mener ces frappes va à l'encontre même d'une logique d'escalade de sa part. Le but a été de circonscrire l'intervention à une attaque ponctuelle destinée à assurer sa sécurité face à l'eventualité d'un transfert d'armes entre la Syrie et le Hezbollah. L'attaque similaire du site ¨nucléaire syrien de Deir Ezzor en 2007 est ainsi un précédent révélateur de cette stratégie. Nous ne sommes en aucun cas face à une volonté d'escalade de la part de l'Etat Hébreu. Le silence radio des politiques locaux le démontre d'ailleurs très bien : personne ne souhaite ici rajouter de l'huile sur le feu en faisant des déclarations publiqes. Cela arrive à chaque fois qu'Israël mène des petites frappes ciblées sans vouloir que l'opération ne prenne des proportions diplomatiques trop importantes, bien que ce soit le cas actuellement. Une escalade entre les deux pays ne pourrait s'imaginer que dans le cas d'une attaque syrienne sur Israël, ce qui ne risque logiquement pas d'arriver sous peu.
     
  • Sur le plan international, je pense qu'il faut relativiser les réactions de l'Iran, des Etats-Unis et de la Russie. On peut parler d'une escalade verbale mais plus difficilement de menaces claires témoignant d'une réelle volonté d'engagement de la part des grandes puissances. Ainsi récemment une délégation diplomatique israélienne présente en Russie à fait part de ses craintes quant aux risques de tensions et la réponse des officiels russes n'a pas été aussi froide qu'on aurait pu l'imaginer. Par ailleurs l'Iran et la Russie semble aujourd'hui avoir admis l'idée qu'ils allaient perdre l'alliée syrien et qu'il faudrait composer avec cette nouvelle donne. Cela limite de facto le risque d'escalade étant donné le peu d'intérêts qu'auraient ces deux pays à aller trop loin dans leur soutien à un régime de plus en plus isolé.
 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lev - 03/02/2013 - 19:29 - Signaler un abus Ramos et les paranoïaques

    @Ramos & Stephan le toulousain,
    Vous des génies les gars comment faites vous pour tous deviner ?
    Pourtant on se tue à comploter en secret, vous êtes trop forts les gars il va falloir que le Mossad soit plus attentif à vos faits et gestes.
    Sinon à par ça vous devriez consulter...
    Signé Lev le sioniste.

  • Par Andra - 03/02/2013 - 18:34 - Signaler un abus Un seul pays n'accueille pas de réfugiés syriens: Israël

    seesaw, les pays limitrophes de la Syrie accueillent déja des réfugiés quelque soit leur religion! es tu malhonnête? Les réfugiés syriens sont en majorité musulmans mais il y a beaucoup de chrétiens. Israël n'accueille aucun réfugié, il s'agit bien d'un état raciste qui n'a que faire des gens tant qu'ils ne sont pas juifs, je ne vais pas te l'apprendre.

  • Par seesaw - 03/02/2013 - 16:45 - Signaler un abus le révisionnisme de Ramos

    Il écrit : " Al Qaida a bouté les Russes hors d'Afghanistan avec l'armement américain"
    Sauf qu'al qaida n'existait pas à ce moment là!

  • Par seesaw - 03/02/2013 - 16:42 - Signaler un abus @Andra

    1) les pays arabes accueilleraient-ils des réfugiés juifs? (ah mais non, suis-je bête : environ 800 000 juifs ont été expulsés des pays arabes au XXe siècle)
    2) où se trouve l'apartheid? en Israël ou... par hasard en Iran?
    Quand vous aurez compris ces questions, vous pourrez vous excuser d'avoir raconter des conneries

  • Par Andra - 03/02/2013 - 14:55 - Signaler un abus Israël le seul état raciste du monde

    Démocratie et racisme vont ensemble. Israël est le seul état frontalier de la Syrie qui n'accueille aucun réfugié! il s'agit de la preuve la plus éloquente de la bassesse de cet état dont la discrimination religieuse est inscrite dans la constitution: les juifs n'ont pas les mêmes droits que les autres nationaux.

  • Par einstein42 - 03/02/2013 - 13:47 - Signaler un abus les theorie du complot

    ne sont pas du tout pertinente

  • Par kenainturk - 03/02/2013 - 12:02 - Signaler un abus Point barre.

    Toujours a défendre Israël, "la seul démocratie dans la région", ou "la partie de l'occident dans le milieu de sauvage sanguinaire", laissez moi rire!!
    Cette attaque est un acte terroriste, qui violent une dizaine de lois internationales, aucun autre état ne se serait risquait a faire ça même les usa ou la France, mais dés qu'il s'agit d’Israël ça devient un acte légitime, même héroïque qui hélas prouve une fois de plus qu'Israël est "la seul démocratie dans la région", laissez moi rire!!.

  • Par gile - 03/02/2013 - 10:26 - Signaler un abus Incident limité

    Il est clair que cette attaque, limitée à une cible, n'avait pas pour but d'aider les opposants syriens car pour Israël, il n'y a pas de différence fondamentale entre assad et ses opposants derrière lesquels se cachent des islamistes tout autant attachés à lui nuire.
    Le seul intérêt d'Israël est de voir ses ennemis se battre entre eux. Aussi longtemps qu'ils le feront, ce sera pain béni pour l'Etat hébreu qui, lui, agit pour le bien de son peuple et sa prospérité, ce qui est le devoir de tout Etat.
    Cela dit, cette prospérité (environ 3 à 4 % de croissance par an) creuse encore davantage l'écart avec ses voisins. Sans compter l'exploitation prochaine de gaz off shore qui va ajouter les ressources de matières premières importantes à une économie diversifiée et très évoluée.

  • Par robert - 03/02/2013 - 09:47 - Signaler un abus du grand n'importe quoi

    @ramos quand a el quayda si il ne frappe pas en israel il faudrait peut etre regarder du coté des sr israeliens qui sont trés efficace !! Sans oublier que les arabes de palestine veuillent a ce que leur conflit ne soit pas polluer par ce genre de groupe. C'est bien pour ça que le hamas vérouille et détruit systématiquement tout "déviant" a la cause. Tu devrais te denir au courant, au lieu d'affabuler ta HAINE-JALOUSE envers les Juifs, le hamas a tué et combat el quayda..........;

  • Par robert - 03/02/2013 - 09:43 - Signaler un abus du grand n'importe quoi

    @ramos un pays minuscule avec en tout 13 millions de Juifs dominent le monde. L'histoire et les faits montre que l'hégémonie vient de l'occident a tel point qu'en lybie les français pompe TOTALement............voir les Juifs empeche de regarder l

  • Par robert - 03/02/2013 - 09:39 - Signaler un abus Israel seule démocratie

    @audra Israel est condamné a l'onu car ds les organes des droits de l'homme onusien il y a : iran, syrie, algerie, cuba........ds cette instance Israel atteint 1 taux de résolution de 95%. Oui vous lisez bien il n'y a qu'un conflit ds le monde et cela se passe en Israel. 95% des résolutions et aucune pour : la syrie, l'iran, la russie, l'algerie............a tel point qu'israel ne participe plus a cette mascarade !!
    A l'onu ds les débats c'est aussi pareille on atteint 1/3 des résolutions sauf ceux contraignante ou règnent les 5 grands là ont est presque a zéro grace au droit de véto us, anglais, ou français !!
    cet arguments des résolutions vaut rien car l'instance est le reflet de ce monde avec les 56 états musulmans...........

  • Par kasimir - 03/02/2013 - 08:04 - Signaler un abus Ce bombardement es tplus que légitime, nécessaire.

    Les Islamistes Syriens et le Hezbollah sont tout aussi dangeureux que les Islamistes du Mali, ils sont vraiment sux portes d^'israel et non pas à 6000km . Ce qu'il faut interpreter c'est le jeu dangeuraux de la Turquie, pays islamiste menbre de l'OTAN, le ver est dans le fruit...

  • Par kasimir - 02/02/2013 - 20:15 - Signaler un abus @Ramos

    Fumer tue mqais pas seulement ça rend aussi parana...

  • Par Ramos - 02/02/2013 - 19:00 - Signaler un abus @Andra

    Les terroristes islamiques ont toujours servi l'américano-sionisme dans le monde.
    Pour rappel : Al Qaida a bouté les Russes hors d'Afghanistan avec l'armement américain payé par l'Arabie Saoudite et le Qatar. Al Qaida a été utilisé pour permettre l'envahissement de l'Afghanistan par les Américains, puis celui de l'Iraq. Al Qaida a éliminé Khadaffi. Al Qaida s'occupe de Bashar el Assad. Al Qaïda permet à la France de revenir au Mali ( sans se battre contre les Français !)
    Comme par hasard Al Qaïda ne s'attaque jamais à Israel. Bizarre vous avez dit bizarre.

  • Par Ramos - 02/02/2013 - 18:51 - Signaler un abus Imaginons simplement ....

    Quel la Syrie ait bombardé un centre terroriste en Turquie, un centre de recherche militaire en Israël, que l'Iran eut détruit une base que la menace dans le golf persique !!!!!
    Croyez-moi mais nos merveilleux médias se déchaîneraient et prépareraient les populations occidentales à une intervention musclée qui ne manquerait pas de se produire.
    Israël peut évidemment tout se permettre avec la bénédiction des élus américains ( pratiquement tous élus grâce à l'argent des lobbies, argent qui provient de l'aide américaine à Israël), avec la bénédiction des médias occidentaux eux-mêmes largement contrôlés par les mêmes lobbies.
    On s'étonne que le monde musulman nous haïsse ?

  • Par Andra - 02/02/2013 - 18:47 - Signaler un abus Israël avec les terroristes islaliques contre Assad?

    Ce qu'il en ressort plus logiquement c'est que le pouvoir israëlien est une complice objectif des milices islamistes, cet article est donc plutôt un article orienté avec des sources israëliennes parisanes. Question droits de l'homme, n'oublions pas qu'Israël est un pays sans cesse condamné par les instances internationales pour la discrimination institutionnelle qu'il fait subir aux palestiniens, pour la seule raison de leur appartenance religieuse: ils ne sont pas juifs.

  • Par robert - 02/02/2013 - 18:14 - Signaler un abus Rapelle des faits

    Excellent article et pour ceux qui n'ont pas de mémoire je rapelle que la syrie et l'iran ont assassiné l'ambassadeur Français au Liban, fait sauté le drakar en tuant 100 soldats Français, les prises d'otage de Français au Liban et les attentats en France

  • Par kettle - 02/02/2013 - 15:57 - Signaler un abus "y'a t-il des risques

    "y'a t-il des risques d'escalade à l'échelle régionale et internationale ?"
    ---
    Iran's New Qaher 313 Stealth Fighter Is Perfect For Attacking The US Navy
    .
    http://www.businessinsider.com/irans-new-indigenous-fighter-qaher-313-david-cenciotti-2013-2

  • Par Stephan_Toulousain - 02/02/2013 - 10:54 - Signaler un abus Un point de vue à l'opposé d'autres points de vue

    Ce texte sent l'intox et la propagande occidentale.
    Il est à l'opposé que ce que dit Messan par exemple et qui parle d'un bombardement d'un convoi d'armes interceptée par l'armée syrienne, convoi contenant de l'armement sophistiqué israélien livré aux terroristes de l'ASL. et du centre mi civil-mi militaire chargé de les examiner.
    Selon l'autre version, l'avion a tiré ses missiles depuis l'espace aérien Libanais et non Syrien. (missile de portée 5 - 500 kms).
    Parler du manque d'interet Russe-Iran envers la Syrie est aussi de la propagande car tout le monde sait que l'OTAN colonialiste a des visées sur tous les pays qui ont des ressources energétiques dans leur sol ( Syrie = gaz Iran = pétrole) et qu'il est prêt à écraser tous les pays qui ont un niveau militaire inférieur au sien.
    Ce raid est un acte très grave qui vise à déclencher une guerre généralisée dans cette région. Il faut dire que tant que l'extrême droite Netanyahu est à la tête d'Israél, ce risque est très grand.

Jean-Baptiste Beauchard

Jean Baptiste Beauchard est rattaché à l'IRSEM (Institut de Recherche Stratégique de l'Ecole Militaire), spécialisé dans le Liban et sa région. 

Auteur du blog Géopolitique du Proche-Orient, il est également membre du collectif de blogueurs Alliance géostratégique (AGS).

Voir la bio en entier

Fermer