Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 26 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Syrie : l’Occident est-il en train de se transformer en idiot utile des islamistes ?

Face à la menace islamiste-sunnite, l'Europe, les Etats-Unis et la Russie feraient mieux de s'allier, plutôt que d'aider les rebelles à renverser le régime alaouite d'Assad.

Pente glissante

Publié le
Syrie : l’Occident est-il en train de se transformer en idiot utile des islamistes ?

Les Etats-Unis ont annoncé, au prétexte que le régime de Bachar al-Assad utiliserait du gaz sarin contre les rebelles, la livraison d’armes aux milices syriennes sunnites. Crédit Reuters

La Syrie sera-t-elle la prochaine cible des armées de l’Otan ? Le régime de Bachar al-Assad va-t-il être balayé par les armées occidentales alliées des pétromonarchies islamistes du Golfe qui aident les rebelles syriens et exigent, comme jadis contre le régime laïque de Saddam Hussein, des Occidentaux qu’ils agissent en mercenaires des puissances sunnites ? On peut se poser la question.

Ainsi, après un premier pas franchi le 27 mai dernier par l’Union européenne - sous la pression franco-britannique - qui aboutit à un début de levée de l'embargo sur les armes à destination des rebelles syriens (en majorité islamistes), les Etats-Unis ont annoncé à leur tour, au prétexte que le régime de Bachar al-Assad utiliserait  du gaz sarin contre les rebelles, la livraison d’armes aux milices syriennes sunnites. Certes, le secrétaire d’Etat John Kerry a réaffirmé qu’il n’est question pour l’heure que d’"armes légères" et que son pays appuie toujours une solution politique, via notamment la prochaine conférence dite de "Genève 2".

Mais l'usage d'armes chimiques et l'implication de plus en plus directe de l’Iran et du Hezbollah (ennemis jurés des pétromonarchies sunnites du Golfe) dans la guerre civile syrienne, qui a permis au régime de reprendre l’avantage, risque de rendre "hors de portée" cette solution politique (Genève 2). Solution voulue par Moscou et acceptée à contre-cœur très récemment par Washington, qui subit les pressions contraires tant de ses "alliés" fondamentalistes du Golfe que des Européens, adeptes d’une "politique d’apaisement" vis-à-vis de l’islamisme sunnite international, qui menace la France et la Grande-Bretagne à la fois en raison de l’intervention au Mali et de leur non-action en Syrie.

Nouvelle Guerre Froide Russie-Occident ? Le calcul suicidaire des pays de l’OTAN

Echaudé depuis la fin de la Guerre Froide par les différentes interventions militaires des pays de l’Otan en Irak, en ex-Yougoslavie et en Libye, à chaque fois au nom de motifs "humanitaires" - mais en réalité surtout pour supprimer des régimes alliés de la Russie souvent au profit d’islamistes - Moscou a mis en garde contre l'instauration d'une zone d’exclusion aérienne sur la Syrie. Cette dernière est envisagée par Washington et ses alliés franco-britanniques. Le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a ainsi accusé les Etats-Unis de violer le "droit international" en prévoyant de recourir à des chasseurs F-16 ou à des missiles Patriot (basés en Jordanie) qui serviraient à imposer une zone d'exclusion aérienne. Voulue par l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie d’Erdogan (trois "parrains" de la récupération des révolutions arabes par les forces islamistes), l’aide militaire aérienne occidentale réduirait l’avantage de l’armée syrienne et pourrait être le prélude à un renversement de régime. A l'instar de ce qui s’est produit en Libye, où le mandat initial d’interposition des forces aériennes franco-britanniques s’est vite transformé en une guerre pour renverser le régime de Mouàmmar Kadhafi... Pour les dirigeants russes, les accusations des pays occidentaux concernant les armes chimiques relèvent donc du "mensonge" et ne servent qu’à justifier le futur renversement du régime alaouite de Damas, au détriment de la Russie, dont tous les alliés stratégiques méditerranéens, caucasiens, centre-asiatiques et arabes sont soit renversés (anciens dirigeants pro-russes de Serbie, d’Irak, et de Libye), soit encerclés (Iran, Chine, Asie centrale-Caucase-Serbie, etc) par les forces de l’Otan. Comme si la Guerre Froide n’était pas terminée et comme si la Russie demeurait l’ennemi suprême devant être "endiguée" par n’importe quel moyen, y compris l’islamisme radical. Rappelons que pendant la Guerre Froide, les ancêtres d’Al-Qaïda furent appuyés massivement par les Etats-Unis et les pays occidentaux pour affaiblir les Russes en Afghanistan…

Hélas, plutôt que de redéfinir ses intérêts stratégiques et les nouvelles menaces à l’aune de l’évolution géopolitique mondiale depuis 1989, marquée par la montée de la haine envers les peuples européens-judéo-chrétiens, qui devraient plutôt s’allier ("Russie, Europe et Etats-Unis même combat") face à la menace islamiste-sunnite, les Occidentaux perpétuent la vieille stratégie "pro-islamiste". Une stratégie tournée contre la Russie et ses alliés qui découle elle-même d’une vaste stratégie de "néo-containment" de la Russie et de ses alliés, jugés hostiles à l’empire anglo-saxon mondial. C’est dans ce contexte que le chef de la commission des Affaires étrangères à la Douma, Alexeï Pouchkov, a accusé les Etats-Unis d'avoir "fabriqué" les accusations d’utilisations d’armes chimiques en Syrie. Comme jadis la guerre contre l’Irak en 2003 a été justifiée par les accusations d’utilisation de gaz sarin contre les Kurdes et la détention d’armes de "destruction massives". L’ex-président G. W. Bush avoua plus tard que celles-ci servirent à justifier la guerre en Irak.  

Certes, cette fois-ci, l’utilisation de gaz sarin par le régime syrien est peut-être fondée. Mais il faut rappeler que les rebelles, que nous allons armer et aider à renverser le régime alaouite d’Assad, ont eux aussi commis des "crimes de guerre" et utilisé l’arme chimique. Et ils seront peut-être encore plus totalitaires que leurs prédécesseurs laïques alaouites qui, au moins, protégeaient les minorités, aujourd’hui menacées. Ensuite, le moins que l’on puisse dire est que les Occidentaux ont du culot d’accuser les Russes d’être alliés de l’Iran et du Hezbollah pro-Assad, alors que les Occidentaux ont aidé Khomeiny à lâcher jadis le Shah d’Iran, puis, en 2003, aidé Téhéran à contrôler l’Irak post-Saddam Hussein. Depuis la Guerre Froide, nos démocraties obligées agissent comme des mercenaires géostratégiques des pétromonarchies sunnites du Golfe, marraines de l’islamisme international - Arabie saoudite et Qatar en tête - et grandes persécutrices de chrétiens, tout comme leur allié pakistanais qui possède la bombe atomique… Une bombe contre laquelle ils n’ont jamais pris de mesure, contrairement au projet iranien, alors qu’elle pourrait tomber dans les mains des Talibans et Al-Qaïda… Depuis les années 1990, ces parrains moyen-orientaux de "l’Internationale islamiste" ont obtenu de leurs obligés européens et américains qu’ils les aident à renverser les derniers régimes musulmans non-encore islamistes. Les Occidentaux ont en effet aidé Erdogan à démanteler le système laïque-kémaliste turc ; ils ont aidé directement ou indirectement à renverser l’Irak laïque de Saddam Hussein, la Tunisie moderne de Ben Ali, l’Egypte de Moubarak et la Libye de Kadhafi, en guerre avec le salafisme pro-saoudien. Tous ces régimes en guerre avec Al-Qaida ou les Frères musulmans ont été remplacés par des "démocrates islamistes" sponsorisés par le Qatar et le néo-Sultan turc Erdogan. Nos alliés sunnites obscurantistes du Golfe ont également obtenu de leurs obligés euro-occidentaux qu’ils acceptent la progression sur leur sol d’un islamisme radical déterminé à empêcher l’intégration (jugée "impie") des immigrés musulmans. Si l’Occident détestait ses propres valeurs et méprisait ses propres intérêts, il n’agirait pas autrement et choisirait ce genre d’"alliés"...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Folacha - 17/06/2013 - 06:28 - Signaler un abus Energie

    L'occident a-t-il vendu son ame contre du petrole ?

  • Par Bara - 17/06/2013 - 06:49 - Signaler un abus La population occidentale désavoue ses gouvernements...

    ... inféodés aux émirs wahhabites. Toute aide apportée aux sunnites contre les alaouites en Syrie pourrait causer la perte des gouvernants qui s'y livreraient. Quant aux pétromonarchies, elles devront un jour rendre compte de leur diplomatie du pétrodollar...

  • Par Jean-Pierre - 17/06/2013 - 07:51 - Signaler un abus "...un islamisme radical

    "...un islamisme radical déterminé à empêcher l’intégration (jugée "impie") des immigrés musulmans" . ??? . Pas en France, en tous cas... .

  • Par Anemone - 17/06/2013 - 08:56 - Signaler un abus 2 mots de trop...

    "l’Occident est-il EN TRAIN de se transformer en idiot utile des islamistes ?" Il l'est depuis un moment, jusque dans nos banlieues... De + lorsqu'on voit Tartarin aider au Mali ceux qu'il veut que l'Occident combattre en Syrie, je me dis que la France est encore plus bête que le reste du monde! A épingler sur le mur des juges!

  • Par Le gorille - 17/06/2013 - 09:11 - Signaler un abus Mammon, le grand manitou de l'Occident !

    @ Folacha - 17/06/2013 - 06:28 Oui ! Enfin ! L'occident ne croit pas avoir une âme : il est devenu athée, et ne sait même plus qui il est. Ah si ! Le dieu mammon est son grand manitou !

  • Par Le gorille - 17/06/2013 - 09:16 - Signaler un abus Dur de prêcher dans le désert

    Merci Del Valle d'avoir la foi, en prêchant ainsi dans le désert. Ils sont tous obnubilés, les décideurs occidentaux... et en plus ils osent porter des jugements de valeur à la fois sur les personnes des dirigeants et les régimes . Le crime ou la faute politique absolue !

  • Par evy - 17/06/2013 - 09:24 - Signaler un abus il faudrait arrêter de nous mêler..

    Les gouvernants de la Syrie sont des Alaouites (musulmans modérés) et les rebelles sont pour la plupart des islamistes. Pourquoi l'occident veut toujours se mêler et apporter une démocratie qui n'existe même pas chez nous ( nos gouvernants actuels se conduisent en dictateur) les français n'ont rien à dire. Le referendum doit surtout être évité ! On nous impose la stupidité des ministres. Ils n'ont pas beaucoup de cerveau, alors comment vont il réfléchir pour la Syrie ?

  • Par gliocyte - 17/06/2013 - 09:56 - Signaler un abus Tout n'est que folie.

    Pourquoi isoler la Russie, la mettre au banc des accusées? N'est-elle pas un rempart contre la progression des intégristes islamiques? Les pays occidentaux ne doivent-ils pas, d'abord, être solidaires entre eux? A chaque fois, l'Europe et les Etats Unis ont mis en avant la "sacro-sainte" démocratie pour s'arroger le droit d'intervenir, ce qui a toujours conduit à un renforcement du pouvoir islamiste. Un constat s'impose : La démocratie est devenue la meilleure alliée des intégristes islamiques. On nage en plein paradoxe. Ex: En 2012, le Qatar est devenu membre associé de O.I.F (org internationale de la francophonie) qui contribue à la prévention des conflits au sein de l'espace francophone( Quid du Qatar!!), favorise la démocratie et l'effectivité des droits de l'homme!! Qui parle français au Qatar? Personne! Les Français expatriés ou qui y travaillent parlent anglais! Le Qatar, un pays des droits de l'homme??? On nage plus, on coule dans le paradoxe. Allo, allo "y a" quelqu'un? Au moins un politique sensé en Occident (hors Russie?) L'Occident a t-il décidé de devenir musulman? Et le nombre de Catholiques persécutés et tués, augmente...dans l'indifférence générale.

  • Par MichelCollin - 17/06/2013 - 10:21 - Signaler un abus Tout à fait d'accord…

    Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse : l'occident, allié objectif de l'islamisme sunnite… Ce n'est tout de même pas une raison pour faire l'apologie de ce que furent les régimes de Ben Ali ou de Moubarak… Il existe un nouveau paramètre dont on parle peu : l'exploitation du gaz de schiste aux USA explique en partie le désintérêt d'Obama pour le Moyen-Orient…

  • Par laïcité - 17/06/2013 - 10:44 - Signaler un abus Une fois de plus, je suis mille fois d'accord avec votre article

    Les Occidentaux, avec à leur tête les Etats-Unis et l'irresponsable Obama, se comportent comme de petits CRÉTINS naïfs qui se font manipuler par les théocraties moyenâgeuses du Golfe et par le retors Erdogan !...il est vrai que les pays occidentaux surendettés, ruinés et assoiffés de pétrole sont prêts à toutes les concessions irresponsables !...Rarement au cours de l'Histoire, les Occidentaux se seront montrés aussi irresponsables et ils sont en train d'illustrer une fois de plus la célèbre phrase de Lénine qui avait affirmé que, je cite: "Les capitalistes occidentaux étaient prêts à vendre la corde pour se faire pendre ", une phrase plus que jamais d'actualité !...Les lobbys occidentaux surpuissants et aux vues en permanence court-termistes sont en train d'embarquer l'Occident tout entier vers la catastrophe !

  • Par zouk - 17/06/2013 - 11:18 - Signaler un abus Syrie

    Envoyer des armes aux "rebelles" (qui sont-ils?), et même, ce qui est des plus douteux, si l'on peut s'assurer qu'elles ne finissent pas aux mains des islamistes déjà armés par le Qatar et l'Arabie Saoudite ne peut résulter qu'en un accroissement de l'aide russe au régime, donc des combats et des massacres. Oui, il faut cesser de jouer les idiots utiles au bénéfice des Qatar et Arabie Saoudite et la certitude du massacre des minorités chrétiennes en premier, mais druzes, alaouites... ensuite

  • Par cdg - 17/06/2013 - 11:27 - Signaler un abus esprit munichois

    Je vois pas en quoi aider les iraniens et le hezbollah a ecraser l insurection est une bonne chose pour nous. C est quand meme pas des saints (rappel: l iran nous a meme envoye une vague de terroristes et El assad pere a fait executer un ambassadeur de france au liban) Les opposants a El Assad ne sont pas tous des saints (et pour cause, nous avons laisse tomber les plus moderes d entre eux. ils se sont logiquement tournes vers ceux qui les fournissent en armes, les radicaux) mais leurs opposants sont encore pire En 1936, la France a choisit de laisser tomber les republicains espagnols contrairementa Hitler qui a soutenu franco. Ca a permi a son armee de valider ses theories (par ex l utilisation de l aviation) ce qui nous a valu une honteuse defaite en 40. Manifestement, l esprit munichois est toujours la en france

  • Par monteils - 17/06/2013 - 12:16 - Signaler un abus Armons nos ennemis , une constante de la Gauche

    En 1938 le ministre communiste du Front Populaire, Pierre COT, avait donné les avions français aux républicains espagnols. En 1940 la Lutwaffe a pu mitrailler l'

  • Par monteils - 17/06/2013 - 12:19 - Signaler un abus Armons nos ennemis , une constante de la Gauche , suite

    En 1938 le ministre communiste du Front Populaire, Pierre COT, avait donné les avions français aux républicains espagnols. En 1940 la Lutwaffe a pu mitrailler l'armée française en déroute et les colonnes de civils Décidément l'histoire begaie

  • Par Darkmaninof - 17/06/2013 - 12:47 - Signaler un abus L’impérialisme d'une nation dégénérée

    aura raison de nous tous.A moins que .....

  • Par Chaps_the_Idol - 17/06/2013 - 13:53 - Signaler un abus Merci

    Merci pour l'article. Je me rends en juillet à Tripoli au Liban, dans le quartier de Qobbe, la montée de l'islamisme est encouragée par ces Qataris et Saoudiens, la mouvance sunnite est d'une dangerosité sans nom ... je ne comprends pas la politique du Quai d'Orsay ni de Mr Hollande, j'en finis par être persuadé que pour sauver ma peau, la conversion au sunnisme en France est mon seul salut. Arriver à cette conclusion m'effraie grandement ... on s'est trompé de combat Mr Hollande, on a rejoint le mauvais camp, cela arrive mais cela entraine des conséquences terribles sur l'avenir de notre laicité et démocratie ... j'ai honte ... tout ça, toute cette histoire de France pour en arriver là ... quel drame

  • Par ISABLEUE - 17/06/2013 - 14:22 - Signaler un abus La tentative de coup d'Etat au Qatar ??

    rien dans la presse française ???

  • Par Le Hollandais - 17/06/2013 - 15:32 - Signaler un abus Non non...

    L'Occident s'est transformé en idiot utile des islamistes, le jour oú nos 'élites' politico-médiatiques nous on parlé des 'modérés' face aux islamistes ; séparation toute fictive et notion occidentale s'il en est.

  • Par mag - 17/06/2013 - 21:23 - Signaler un abus mag

    Nous allons au devant d'une 3ème guerre mondiale ! La Russie avec juste raison ne laissera pas la Syrie ! Nous n'avons fait que des conneries à vouloir nous occuper des pays Arabes, surtout N.Sarkosy avec la Lybie ,avant il y avait plus de stabilité dans ces pays !Mais nos lèches babouches de politiques continuent leur politique "sale" et obéissent en douce à Obama qui veut aider les frères musulmans à instaurer un califat mondial ! Pourquoi ne descendons-nous pas dans la rue , en disant STOP , nous ne voulons pas de cette politique ! Occupez vous de votre pays avant tout ?Quelle monstruosité d'armer des meurtriers en puissance venus de l'étranger ! j'espère que Bachar gagnera ,montrant au monde entier que personne n'a le droit de faire cela dans son pays !

  • Par Bienconscient5454 - 17/06/2013 - 23:37 - Signaler un abus Danger Danger

    Nos politiques Français et Européens sont à la solde des pays des pétrodollars et l'islamisation se fera de gré ou de force, à moins d'un sursaut du peuple Français et patriote, gaulois irréductibles pour chasser définitivement tout ce qui a un rapport avec l' islam et les politiques complices. Une grande révolution enfin.

  • Par Bienconscient5454 - 18/06/2013 - 00:23 - Signaler un abus Danger Danger suite

    Voila où nous mènera ce laxisme qui dure depuis plus de 50 ans http://www.causeur.fr/islam-marwan-muhammad-ivan-rioufol,23049

  • Par Le Lampiste - 18/06/2013 - 01:57 - Signaler un abus @cdg : munichois, vous avez dit ?

    Qui se couche devant ceux qui ne pensent qu'à nous détruire? Avant de nous resservir la rengaine des va-t-en-guerre et d'un prétendu honneur à défendre on ne sait quoi, mais surement pas nos valeurs, faudrait peut être réviser votre histoire. Et en particulier, répondre à la question suivante : une "république populaire" espagnole, alliée soumise au Petit Père des Peuples, lui même allié à un certain caporal moustachu, aurait-elle pu refuser à ce dernier l'accès à son territoire dès juillet 40? Question suivante: Gibraltar étant tombé, qui aurait contrôlé entièrement la Méditerranée, l'Afrique et Suez, vital pour la Grande Bretagne, seule au combat jusque fin 41? Qui a rendu le moustachu fou de rage après le refus de passage par l'Espagne en 40? Qui donc a empêché la défaite contre ces dictatures que vous haïssez tant? Quand vous aurez répondu à ces questions, vous saurez que la soi-disant aide à ces très chers rouges aurait pu nous couter encore plus cher. Mais il est vrai que depuis longtemps, la réécriture de l'Histoire a atteint un degré tel que l'on raconte même aux enfants des écoles des contes fantastiques et des exploits auprès desquels un James Bond est un film historique!

  • Par Bézafull - 18/06/2013 - 17:08 - Signaler un abus Suicide de l'Occident !

    Saloperie yankee , d'avoir liquider SADAM , ce M. Sadam Hussin à voulu reprendre sa propriétée le KOWET c'était sa propriétée POINT FINAL. Les europeens on toujours voulu partager les pays à leurs guisent , de la M...E.

  • Par mag - 18/06/2013 - 19:20 - Signaler un abus mag

    voici un lien de ce qui s'est passé aujourd'hui et dont les médias ne parlent pas ,que j'ai pris sur le site facebook "tous avec Bachar ". Poutine ne cédera pas sa position ! Voila un homme qui en a ! Pas comme ce clown d'Obama ! Bravo Poutine et aidez Bachar à virer tous ces criminels soit disant "rebelles " de la Syrie ! !http://allainjules.com/2013/06/18/alerte-info-g8-le-coup-de-gueule-de-vladimir-poutine-a-lough-erne-sur-le-cas-assad/

  • Par cbrunet - 18/06/2013 - 23:03 - Signaler un abus Education...

    Une personne correctement éduquée, ne pose jamais de question s'il n'en connait pas la réponse au préalable . Et mr Del Valle à reçu une éducation sérieuse ! Oui nos traînes-sabre, aboyeurs, et autres compagnons de routes merdeuses se trompent encore . Plaise à Dieu une résistance russe musclée .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc), il intervient pour le groupe Sup de Co La Rochelle et des institutions patronales et européennes et est chercheur associé au CPFA (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment auteur des livres Le Chaos Syrien, printemps arabes et minorités face à l'islamisme (Editions Dhow 2014), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (Editions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (Editions du Toucan).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€