Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand la sur-protection des joueurs de tennis français par le système
de formation finit par nuire
à leur mental !

Mais pourquoi les joueurs de tennis français semblent-ils si mous par rapport à leurs adversaires ? Pourquoi ne sont-ils pas motivés par la rage de vaincre ? Les réponses sont à chercher du côté de leur encadrement psychologique.

Mental d'acier...émoussé

Publié le - Mis à jour le 11 Juin 2012

Dans notre héritage conscient et inconscient, c’est notre histoire qui nous guide. Et notre histoire c’était les Mousquetaires, tout était organisé dans le système et dans le coaching mental pour monter sur la plus haute marche en Coupe Davis. Nous n’avons pas eu le même héritage en individuel et la méthode utilisée en collectif était meilleure que celle utilisée dans l’individuel. Le système d’encadrement du collectif de l’équipe de France était bien meilleur.

Dernière chose, les Français ne sont pas condamnés à échouer. Prenez la natation, sport où nous n’avions pas d’héritage. Désormais, nous avons une véritable escouade. Qu’est-ce-qui a changé ?

C’est une direction technique nationale qui a mis en place des minimas de sélection draconiens et qui ont provoqué une explosion de colère des entraîneurs et des nageurs.

Mais les méthodes d’entraînement ont changé, la représentation de l’effort à fournir pour arracher sa qualification a changé. Il y a eu un double effet : celui de la transformation du système allié à l’effet locomotive de Laure Manaudou.

N'est-ce pas plus difficile de gagner que d'éviter de perdre? Pourquoi certains joueurs n'arrivent-il pas à gérer leur avantage ?

J’ai toujours pensé qu’il fallait mieux avoir son avantage et savoir le gérer que de courir derrière les points. Laura Flessel disait qu’elle avait besoin d’être menée au départ. Moi qui a été sportif je préférais le contraire. Mais ce que l’on pourrait dire, c’est qu’il n’y a pas de constantes psychologiques applicables à tout le monde, il est fondamental de tenir compte des schémas psychologiques de chacun.

Quand on fait du coaching, il faut connaître la structure psychologique de celui avec lequel on travaille, il ne faut pas qu’il s’adapte aux recettes du coach, mais que le coach puisse adapter son travail à sa personnalité. Ensuite, il y a des techniques pour gérer l’avantage et d’autres pour gérer le retard. La bonne préparation, prépare aux deux possibilités. On n’est pas du tout dans le même état psychologique, là encore ce sont des routines qu’il faut mettre en œuvre. Chaque stratégie à ses avantages. Ce sont deux situations différentes et il n’y a pas de systématisation possible. Et quand bien même on le faisait il faut quand même mieux gérer l’avantage que courir après les points.

Propos recueillis par Priscilla Romain  

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LSD - 10/06/2012 - 19:58 - Signaler un abus interessant

    article, le cocon fédéral n encourage effectivement pas a la rage de vaincre et le depassement de soi. En France les gens n ont pas assez faim mais ils ne sont egalement pas assez mis dans des conditions de concurrence,de compétition. De la a dire que c est propre au modèle socialiste appliqué au sport il n y a qu un pas..que j ose franchir

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hubert Ripoll

Hubert Ripoll est psychologue du sport et essayiste. Il a travaillé auprès de plusieurs équipes de France et avec de nombreux champions olympiques et champions du monde. Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages sur la psychologie des champions et des coachs sportifs. Il a publié Le mental des champions (Payot, 2008), Le mental des coachs (Payot, 2012), La résilience par le sport (Odile Jacob, 2016).

On peut retrouver l’ensemble de son travail et de ses analyses sur les blogs Le mental des champions, Le mental des coachs, La résilience par le sport.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€