Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Super rémunération : Florence Parly était-elle le Thomas Pesquet de la SNCF ?

En ces temps de contrainte budgétaire et de pouvoir d'achat lui aussi soumis à des restrictions, il y a des oasis où la prospérité salariale trouve à s'épanouir.

Bonnet blanc

Publié le - Mis à jour le 14 Octobre 2017
Super rémunération : Florence Parly était-elle le Thomas Pesquet de la SNCF ?

Ainsi, Florence Parly du temps de son salariat à la SNCF a encaissé plus de 50.000 euros nets par mois ce qui excitera les envieux et me fera poser une seule question : son talent était-il à la hauteur de celui de l'astronaute Thomas Pesquet ou d'autres personnalités qui atteignent ces cimes de rémunération.

Ce genre d'information éloigne de notre mémoire les tribulations d'Agnès Saal et de ses frais de taxis et nous plonge directement dans l'opacité d'une certaine nomenclature étatique.

Les faits sont à peine croyables et mériteraient qu'une association de contribuables s'en emparent. Ou un syndicat de cheminots.

Durant le premier semestre 2017, Madame Parly a perçu 52.569 euros nets mensuels ( donc un total ouaté de 315.418 euros ) de la SNCF alors qu'elle assumait le titre de " directrice générale chargée de SNCF Voyageurs " ce qui parait important sur une carte de visite mais probablement accompagné de tâches largement accessibles.

En clair, elle n'était pas Maud Bailly ( inspectrice des Finances ) , éminente conseillère budgétaire à Matignon du temps de Manuel Valls et ancienne responsable opérationnelle de la gare Montparnasse.

Décidément, l'ENA mène à tout même à 35 fois le Smic !

Dans la déclaration de la ministre des Armées – qui n' a donc pas le train de vie de quelqu'un comme Jean-Yves Le Drian… - effectuée auprès de la HATVP ( Haute autorité pour la transparence de la vie publique), on découvre un ajout significatif.

A savoir des jetons de présence et des dividendes puisque Florence Parly avait l'avantage de siéger aux conseils d'administration d'Altran, BPI France, Ingenico et Zodiac Aerospace pour un montant de 139.119 euros en 2016.

C'est clair, cette dame ne conçoit pas la vie comme celle de Charles Hernu, Gérard Longuet ou – répétons-le – Jean-Yves Le Drian. Elle s'inscrit dans un matérialisme peu compatible avec la vie de son mentor, un certain Lionel Jospin.

On pourrait lui trouver comme circonstances atténuantes d'avoir d'affreuses charges de famille mais là encore, l'impétrante joue de malchance puisque son compagnon Martin Vial n'est autre que le président de l'APE ( Agence des participations de l'Etat ) et l'ancien président de la Poste ou d'EuropAssistance dans le groupe aisé et prospère qu'est Generali.

Afin d'éviter tout conflit d'intérêt, son compagnon a d'ailleurs pris du recul vis-à-vis du secteur de la défense.

Les jeunes soldats de l'opération Sentinelle qui effectuent des palpations sur les personnes suspectes sont loin de suspecter que leur ministre de tutelle a autant aimé palper autant d'argent. Tout ceci nous ramène à l'entre-soi d'une certaine gauche que ne cesse de dénoncer des plumes comme Nicolas Domenach, Bruno Jeudy ou le lucide Joseph Macé-Scaron.

Pour ma modeste part, je conçois que ce qui est rare se paye cher. Mais le talent allégué de Madame Parly est-il si établi dans l'échelle finement graduée de la rareté ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 13/10/2017 - 08:53 - Signaler un abus LA NAUSÉE!

    Tout simplement scandaleux, mais la Gauche n'aime rient tant que de dénoncer chez les autres les scandales dont ses partisans vivent assurément très bien. Et ce n'est pas un Inspecteur des Finances qui va corriger le tir. Mais au moins les Français savent-ils pourquoi la dépense publique ne cesse d'augmenter.

  • Par vangog - 13/10/2017 - 10:43 - Signaler un abus L'apparatchik socialiste, dans toute sa médiocrité!

    "À sa sortie en 1987 de l'ENA, Florence Parly est administratrice civile à la Direction du budget1. Responsable de la synthèse des comptes sociaux, elle s'occupe de la création du RMI puis de la Contribution sociale généralisée2"...ça m'a suffi pour comprendre...plus ces socialos créent des pompes à fric et des pompes à électeurs efficaces pour l'état PS, plus ils sont rémunérés...

  • Par l'enclume - 13/10/2017 - 12:00 - Signaler un abus Tout n'est pas perdu, ça peut se soigner !!!!!

    Plus fort que Fillon la nénette

  • Par Henrik Jah - 13/10/2017 - 12:28 - Signaler un abus Scandaleux

    Honteux vu l'état déplorable du service. Il y a un an mon TGV direction Paris a été bloqué à Toulon car des Roms avaient volé les cables et aucun dédomaggement de la part de la SNCF, j'ai du trouver un logement pour la nuit moi-même car aucun train ne pouvait plus partir ce jour là. Et il y a 2 mois je suis sans le TGV en 1ère classe et un contrôleur indique à un usager manifestement CSP++ que la SNCF a vendu plus de billets que disponibles et qu'il doit aller s'asseoir dans le couloir ou bien où il pourra alors que le type il a payé son billet plein pot pour voyager en 1ère classe. Franchement c'est du foutage de gueule non?

  • Par moneo - 13/10/2017 - 17:44 - Signaler un abus elle est virée quand?

    parce que Fillon c'est du pipi de chat à côté....mais bon c'est légal ,c'est une femme ;elle a fait l'ENA donc on l'a dans le .....dos

  • Par Atlante13 - 13/10/2017 - 20:59 - Signaler un abus Après ça

    elle va nous expliquer qu'elle a redressé les comptes de la SNCF, et que l'Etat, c.a.dire nous, n'aura plus a verser les 3 milliards de déficit structurel annuesl, non? Vive la GAUCHE.

  • Par Paul Emiste - 14/10/2017 - 17:50 - Signaler un abus Ben oui...

    C´est une socialiste-qui-n´aime-pas -les-riches, du moins ceux qui ont gagné en prenant des risques et travaillant 60 heures pas semaine. À vomir sans modération.

  • Par Paul Emiste - 14/10/2017 - 17:52 - Signaler un abus NOta benne.

    Elle a presque le même poste et le même salaire que l´ancien patron des chemins de fer autrichiens, qui n´est autre que Monsieur Kern, le candidat à la chancellerie du parti ... socialiste autrichien.

  • Par Fauxcon - 14/10/2017 - 22:58 - Signaler un abus La comparaison avec Thomas Pesquet

    n'est pas appropriée. Le seul point commun qu'elle a avec l'astronaute, c'est qu'elle peut comme lui s'envoyer en l'air. Mais je doute qu'elle prendrait le risque de se faire envoyer dans l'espace.

  • Par A M A - 15/10/2017 - 09:24 - Signaler un abus Rien d'étonnant.

    Rien d'étonnant. La bande se gave tant qu'elle est au pouvoir. Imaginons ce qui, encore caché, se passe par ailleurs.... O tempora, o mores.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Yves Archer

Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research.
 
Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'un doctorat en Economie de l'Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€