Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Stratégie victimaire et inversion des rôles : ces collectifs contre l’islamophobie qui visent à faire taire toute critique de la religion musulmane

Plus l’on tue au nom de l’islam, plus l’Occident combat "l’islamophobie", plus on parle en bien de l’islam pour ne "pas faire l’amalgame"... Tel est le paradoxe de "l’islamiquement correct" signifiant le fait que la médiatisation des attentats jihadistes ne déclenche pas dans nos sociétés culpabilisées une mise à l’index des préceptes sacrés qui justifient la violence islamiste, mais renforce au contraire la propension à présenter toujours l’islam de façon positive. Extrait de "La stratégie de l'intimidation" d'Alexandre Del Valle, aux éditions du Toucan / L'Artilleur.

Bonnes feuilles

Publié le - Mis à jour le 28 Mars 2018
Stratégie victimaire et inversion des rôles : ces collectifs contre l’islamophobie qui visent à faire taire toute critique de la religion musulmane

En France, deux principaux organismes musulmans communautaristes ont pour mission déclarée de lutter contre l’islamophobie: l’Observatoire national contre l’islamophobie, – instance proche du Conseil français du culte musulman (CFCM), lié aux instances du ministère de l’intérieur et du Culte. Celui-ci comptabilise les plaintes déposées et transmises au parquet par la police ou la gendarmerie. Puis le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), créé en 2003, qui reproche d’ailleurs au premier d’être trop lié à l’État.

Le CCIF ne se contente pas des plaintes officielles et des statistiques policières, jugées minimalistes et suspectes par principe, ce qui le fonde à prendre en compte toute déclaration émanant de citoyens lambda comme d’activistes religieux, y compris islamistes radicaux. Même si dans son rapport annuel 2017, basé sur les chiffres de l’année 2016, le CCIF affirme que l’islamophobie est «en évolution», malgré le constat d’un recul des actes islamophobes déclarés auprès du CCIF comme des services de police, il appuie son affirmation sur «l’émergence d’une politique sécuritaire affectant les musulman-e-s de manière disproportionnée». Le rapport estime que les discriminations auraient lieu, dans 64% des cas, dans des services publics et que les femmes voilées seraient les principales visées par les actes islamophobes (75% des dossiers, dont 100% des agressions physiques les plus graves; > 8 jours d’ITT). En total accord avec les visions «islamo-gauchistes» (voir chapitre VI), le CCIF déplore «l’émergence d’une islamophobie sécuritaire qui affecterait les musulman-e-s à travers une politique anti-terroriste mettant à mal l’État de droit». On retrouve ainsi l’idée centrale de notre essai selon laquelle plus les islamistes terroristes frappent les mécréants, plus les islamistes non terroristes se posent en «vraies victimes». Le CCIF pointe «l’État d’urgence» responsables de «427 dossiers» (dont: 297 perquisitions, 100 assignations à résidence et 30 interdictions de sortie du territoire). Il déplore les «points de tension dans le secteur de la santé» (30 dossiers, dont des «refus de soins»), alors que ce sont en fait les islamistes qui agressent régulièrement des médecins masculins, refusent que ceux-ci soignent leurs femmes et qui troublent par conséquent de plus en plus les hôpitaux en y violant le principe d’égalité entre les sexes et de laïcité. «Les milieux de l’éducation (> 40 dossiers)» sont également visés, dont des «signalements abusifs pour ‘radicalisation’», ce qui atteste une fois de plus la stratégie orwellienne d’inversion des responsabilités. Enfin, le CCIF déplore « un État de droit et un vivre-ensemble poussés à leurs limites, par des polémiques islamophobes et racistes récurrentes: déclarations politiques, affaire du « burkini»».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 24/03/2018 - 15:21 - Signaler un abus Dehors, les haineux de nos démocraties chrétiennes!

    s'ils veulent mettre en œuvre leurs dictatures islamistes, qu'ils le fassent chez eux, et qu'ils emmènent avec eux les collabos type E. Macron, Juncker, la bécasse Moguerrini...Dehors, c'est clair?...

  • Par padam - 24/03/2018 - 16:20 - Signaler un abus Reconquista!

    A quand le "Printemps européen" et le grand dégagisme?...

  • Par walchp - 24/03/2018 - 17:15 - Signaler un abus La France n'est pas une terre d'Islam

    .

  • Par walchp - 24/03/2018 - 17:19 - Signaler un abus 4 victimes à Carcassone

    On dézingue 4 " fichés S" qui ne présentent " aucun signe avant coureur de passage à l'acte"

  • Par walchp - 24/03/2018 - 17:26 - Signaler un abus La conclusion logique de cet article fout la trouille....

    A tous nos politiques

  • Par zen-gzr-28 - 24/03/2018 - 17:53 - Signaler un abus Quel budjet pour les assos. antiracistes

    que d'associations à vocation anti-racistes

  • Par Atlante13 - 24/03/2018 - 17:59 - Signaler un abus Dans 30 ans,

    le France sera une terre d'islam, les islamistes seront majoritaires. Qu'on le veuille ou non, c"est déja écrit dans la courbe d'évolution de la démographie.

  • Par zen-gzr-28 - 24/03/2018 - 18:11 - Signaler un abus Quel budjet consacré pour les (suite)

    associations anti-racistes, par an ? Sauf erreur de ma part, elles sont de gauche, voir d'extrême gauche. Leurs abus ne heurtent aucun politique ? Les procédures engagées sont leur fond de commerce. Elles fonctionnent à sens unique ignorant le racisme anti-blanc ou anti-français.La France a accueilli beaucoup d'immigrés depuis des lustres qui se sont bien intégrés.La vague des derniers pose problème. Pourquoi donc ? Pas à cause de la France, semble-t-il. Alors, que la république soit respectée par ces nouveaux arrivants et que cesse cette victimisation qui devient insupportable.

  • Par zen-gzr-28 - 24/03/2018 - 18:14 - Signaler un abus Quel budjet consacré pour les (suite)

    associations anti-racistes, par an ? Sauf erreur de ma part, elles sont de gauche, voir d'extrême gauche. Leurs abus ne heurtent aucun politique ? Les procédures engagées sont leur fond de commerce. Elles fonctionnent à sens unique ignorant le racisme anti-blanc ou anti-français.La France a accueilli beaucoup d'immigrés depuis des lustres qui se sont bien intégrés.La vague des derniers pose problème. Pourquoi donc ? Pas à cause de la France, semble-t-il. Alors, que la république soit respectée par ces nouveaux arrivants et que cesse cette victimisation qui devient insupportable.

  • Par Borgowrio - 24/03/2018 - 18:47 - Signaler un abus N'appelez point à la paix dès que vous avez la majorité ( Coran

    Le Coran comme loi . Là où il y a une mosquée , c'est une terre d'Islam de droit divin . Zemmour nous l'a expliqué , ce lanceur d'alerte là qui n'est pas Elise Lucet , on l'a viré des plateaux télé et trainé dans la boue . Vous comprenez pourquoi les cadres de l'Islam en France organisent des prières de rues pour faire dire à nos compatriotes naïfs ... " construisons des mosquées et nous aurons la paix

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/03/2018 - 09:53 - Signaler un abus Poutine ne croit plus en l'Europe !

    Tout cela ne fait que confirmer un constat..... L'Africanisation inéluctable de l'Europe, et explique pourquoi Poutine pense avoir plus de chances de sauver sa peau avec les Chinois.... Il sait qu'il sera obligé de leur abandonner les territoires à l'est de l'Oural, mais ça lui offrira 50 ans de répit.

  • Par Brasidas - 25/03/2018 - 11:17 - Signaler un abus lisez le livre de Caldwell

    Une révolution sous nos yeux.

  • Par lasenorita - 25/03/2018 - 12:11 - Signaler un abus Tous les attentats sont commis par des musulmans!

    Hollande a reçu des sous du F.L.N. pour sa campagne électorale, c'est la raison pour laquelle il a fait ''la repentance'' de la France pour les musulmans tués par l'armée française mais il ignorait, peut-être, que le F.L.N. a tué davantage de musulmans que notre armée! Macron a reçu, lui aussi, des sous du sanguinaire Bouteflika(responsable de la mort de milliers de musulmans) à qui il a dit (pour le remercier) que ''la colonisation est un crime contre l'humanité'' mais il a oublié de rajouter que la ''colonisation musulmane'' actuelle (et celle aussi du 7ième siècle) est davantage un ''crime contre l'humanité'' que la ''colonisation française'' ...Les ''vrais'' Français non-musulmans ne sont plus en sécurité chez eux. .à cause de nos dirigeants qui laissent entrer, dans notre pays, des terroristes islamistes!

  • Par lasenorita - 25/03/2018 - 13:19 - Signaler un abus Les Français ont la mémoire courte!

    Nos gouvernants CONTINUENT de laisser entrer, sur notre territoire, des terroristes musulmans! Ces musulmans,qui ont tué et torturé des milliers de nos soldats et des ''civils innocents'', afin d'être ''indépendants'', qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal en leur disant: ''la valise ou le cercueil'', qui ont nationalisé les biens des non-musulmans, ces égorgeurs musulmans qui n'ont pas respecté les ''Accords d'Evian''..et qui sont bien accueillis chez nous maintenant, ...mieux accueillis que les réfugiés ''français'' non-musulmans!..et ces gauchistes, qui ont ''aidé'' les musulmans à commettre leurs crimes, osent traiter ''certains'' Français de racistes et de fachos...Qui sont les racistes et les fachos???

  • Par venise - 25/03/2018 - 16:19 - Signaler un abus obédiences

    le titre cite la religion musulmane, elle pose probléme, ou non, ou posera problème ou jamais,il n'est pas écrit sur le front de chacun la manière avec laquelle il aborde sa religion, moi, catholique je pourrais verser dans l'intégrisme, mon voisin, musulman, aussi, et les intégrismes ont diverses nuances, ils deviennent outils de combat parfois, souvent en ces temps et le terrorisme est l'outil qui va conforter l'intégrisme et s'en nourrir, mais en routine paisible point de combat à part le jour du cochon à la cantine on a réussi ça, s'en tenir au cochon! quand les armes se tairont il nous restera ce quotidien des us et coutumes Musulmans, refusez qu'on vous désigne "musulmans" et prenez votre liberté spirituelle sinon jusqu'à la nuit des temps le califat chimérique va nous tirer par le fond, tous

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexandre Del Valle

Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France SoirIl Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur associé au Cpfa (Center of Foreign and Political Affairs). Il a publié plusieurs essais en France et en Italie sur la faiblesse des démocraties, les guerres balkaniques, l'islamisme, la Turquie, la persécution des chrétiens, la Syrie et le terrorisme.

Il est notamment l'auteur des livres Comprendre le chaos syrien (avec Randa Kassis, L'Artilleur, 2016), Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie (éditions Maxima), Le dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara (éditions des Syrtes) et Le complexe occidental, petit traité de déculpabilisation (éditions du Toucan), Les vrais ennemis de l'Occident : du rejet de la Russie à l'islamisation de nos sociétés ouvertes (Editions du Toucan)

Son dernier ouvrage, La statégie de l'intimidation (Editions de l'Artilleur) est paru en mars 2018

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€