Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le strabisme divergent de Macron : un œil sur Poutine, l'autre sur le footballeur Adrien Rabiot !

Il doit s'occuper de tout, notre président. C'est qu'il en a, de la vitalité…

Pénalty ?

Publié le
Le strabisme divergent de Macron : un œil sur Poutine, l'autre sur le footballeur Adrien Rabiot !

 Crédit LUDOVIC MARIN / AFP

Emmanuel Macron est à Moscou. Mais dans ses pensées, il est à Clairefontaine. Là où doivent s'entrainer les Bleus. Poutine lui parle de l'Iran, de Trump, de la Syrie. Et il s'étonne du regard absent de Macron : "Qu'est-ce qu'il y a Emmanuel ?" Le Président : "Il y a qu'un footballeur de ma sélection nationale a refusé sa sélection car on ne lui a proposé qu'un poste de suppléant."

"Ça alors !" dit Poutine. "Une balle dans la nuque, et l'affaire de ce déserteur serait réglée". Puis, le chef du Kremlin se reprend : "Ah non, ça c'était du temps du regretté camarade Staline". Et la conversation reprend, obscurcie par l'ombre maléfique d'Adrien Rabiot…

Ce dernier, qui a des prétentions qu'il juge légitimes a refusé de se rendre à Clairefontaine où 23 joueurs doivent s'entrainer.

Suppléant, cela ne lui va pas. Il trouve ça humiliant. Un cas de rébellion caractérisé dont toute la France parle, se déchirant entre les pro-Rabiot et les anti-Rabiot.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe, s'indigne. La Fédération de Football proteste. C'est normal, car c'est leur boulot. Et comme il s'agit manifestement d'une affaire nationale qui fait trembler la République, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a jugé nécessaire de faire une déclaration officielle pour fustiger l'infâme Rabiot. "Quand on a l'honneur de faire partie de l'équipe de France, de représenter notre pays… etc. etc. "

Oui le porte-parole du gouvernement ! La Grève de la SNCF ? Pff… ! La grogne des fonctionnaires ? Pff … ! Les protestations contre la hausse de la CSG ? Pff … ! La devise de la République, c'est maintenant Liberté, Egalité, Fraternité et Ballon Rond.

Si c'est Benjamin Griveaux qui s'est dévoué pour communiquer les sentiments footballistiques de M. Macron, c'est que Bruno Roger-Petit était à Moscou avec le président. Un porte-parole de l'Elysée parlant en terre étrangère de la tragicomédie de Clairefontaine, ça aurait été un peu trop. Un peu de pudeur s'imposait quand même.

Mais il fallait que Macron et les siens se montrent proches du peuple. Le peuple aime certainement le foot. Mais il est passablement écœuré par les sommes astronomiques que touchent les joueurs. Et il n'apprécie pas qu'on le prenne pour un con…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par 2bout - 25/05/2018 - 11:04 - Signaler un abus Et aussi, …

    Le strabisme convergent des luttes commence par une bonne paire de lunettes ! Converger, c'est vouloir que l'âge moyen d'un adhérent de la CGT soit de 49 ans. On conviendra également que manifester en déambulateur soit plus aisé à Marseille avec Mélenchon qu'à Paris de République à Nation car la Canebière s'étend sur un kilomètre seulement et est en pente. Diverger, c'est à l'occasion rappeler que Rabiot est un produit manufacturé au PSG dans lequel seul Corbière retrouve avec complaisance un côté Cantona du millionnaire révolté. Pourtant, Corbière est un bitérrois mais ce dont je peux personnellement témoigner, c'est que le seul adhérent à la CGT de la famille a dépassé depuis longtemps l'âge requis pour lire Tintin, et de cela la centrale syndicale a peut-être suffisamment conscience pour chercher à offrir un maximum de confort à ses adhérents. La solution proposée ce week-end : le défilé statique avec Mélenchon !

  • Par 2bout - 25/05/2018 - 11:25 - Signaler un abus ...

    Les abonnés au journal "Ensemble" de la CGT sont à l'image des abonnés à "La vie du rail", parmi eux les retraités sont plus nombreux que les actifs.

  • Par kelenborn - 25/05/2018 - 11:28 - Signaler un abus Ahhhh 2 boues

    Je te lis et relis ( moins que tu ne me lis certes mais...) Cette phrase est admirable: "Diverger, c'est à l'occasion rappeler que Rabiot est un produit manufacturé au PSG dans lequel seul Corbière retrouve avec complaisance un côté Cantona du millionnaire révolté." A coup sur tout converge pour faire de toi le Rabiot de l'Académie Française distribuant des leçons de syntaxe à la Cantona-de! Et la suivante est pas mal non plus! Mais je te déconseille de descendre la Canebière en déambulateur car c'est un exercice dangereux quand, comme toi, on a les genoux convergents et les mollets divergents. Cela dit, rien n'est jamais perdu pour toi: tu enlèves les points à tes phrases , ce qui en fait une de 11 lignes et au lieu de signer pitoyablement ahh2 bouh , tu pourras signer Marcel Prout, l'oeil rivé sur le pot d'échappement de ta mobylette! Rien n'échappe à l'oeil vigilant de Kelie dont le regarde converge toujours sur le vide existentiel qui est le tiens!

  • Par kelenborn - 25/05/2018 - 11:37 - Signaler un abus Ahhh très bonne et con vergeante

    Regardez bien celle la ds les dépèches: "L'artiste allemand Alexander Karle fait couler de l'encre dans son pays. En effet, il défraie la chronique pour avoir fait des pompes sur l'autel de la basilique catholique Saint-Jean de Sarrebruck, dans le nord de l'Allemagne. Ceci dans le cadre d'une performance artistique."....Encore un qui tel Ah2bouh dépense beaucoup d'énergie pour pas grand chose! Nafissatoi Diallo a fait bien plus parler d'elle et a gagné plus de pèse en FAISANT DES PIPES DANS UN HOTEL" Et comme chante Gerra imitant Renaud, l'addition pour madame Sainclair!!!! Tu vois Ah2Bouh , toutes les bons plans tu les rates: plutôt que descendre la Canebière à Mobylette, tu pourrais offrir ta Kahn à ta belette!

  • Par cloette - 25/05/2018 - 13:31 - Signaler un abus ha ha ha

    Très bon !!

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/05/2018 - 22:30 - Signaler un abus Rabiot...Rabiot ...du verbe

    Rabiot...Rabiot ...du verbe rabioter(en mettre de coté)indispensable chez un footeu dont la carrière est très courte. Vouloir du rabiot....normal aussi pour un footeu qui demande un supplément de reconnaissance...... Finalement, il porte bien son nom le gamin !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€