Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Stop à l’obsession allemande,
la France ne doit pas oublier
son destin méditerranéen

L'avenir européen de la France passe-t-il forcément par le couple franco-allemand ? C'est ce que semble croire la France, qui commet ainsi l'erreur stratégique de négliger sa façade géopolitique méditerranéenne.

Mare nostrum

Publié le

La France commet une double erreur stratégique en s’agrippant au couple franco-allemand comme une moule à son bouchot. Cette erreur a des conséquences dévastatrices dès lors qu’elle devient le substrat de la construction européenne à l’exclusion de tout autre modèle ou de tout autre ambition.

L’axe franco-allemand affaiblit la France

Beaucoup de Français sont aujourd’hui convaincus que le dynamisme du couple franco-allemand est la seule façon pour la France de peser efficacement en Europe et dans le monde.

Ceux-là se sont laissés berner par l’idée, qui sonne maintenant comme l’un des habituels lieux communs de la pensée unique, selon laquelle la France est au mieux une puissance régionale moyenne dont la visibilité dans le monde passe forcément par une Europe germanocentrée.

Au nom de cette illusion, la France a accepté sans broncher depuis vingt ans une série de couleuvres dont nous mesurons aujourd’hui les conséquences pour le rayonnement de notre République : réunification de l’Allemagne sans contrepartie diplomatique, désignation de Berlin comme capitale, élargissement bâclé de l’Union à l’ensemble des pays traditionnellement germanophiles, Pologne exceptée (si l’on considère que la France y reste une référence). L’Europe des 27 est une Europe délibérément favorable à l’Allemagne, et constitue un débouché naturel pour ses produits.

Pire, nous avons accepté de mener une politique économique étrangère à notre tradition pour satisfaire les exigences allemandes: désinflation, monnaie forte, banque centrale indépendante des peuples et obligée, par les traités, à la seule stabilité financière, sans prise en compte des conséquences sociales de ses choix. Le résultat est criant : l’euro, né à peu près à parité avec le dollar, s’est apprécié de près de 50% en 10 ans. Cette politique a systématiquement avantagé l’industrie allemande, et dévasté la nôtre. En effet, l’euro fort permet à l’Allemagne un approvisionnement énergétique à prix cassé (elle peut d’ailleurs se permettre de sortir du nucléaire...), sans pénaliser ses exportations, puisque la compétitivité de l’industrie allemande n’est qu’assez peu dépendante de ses prix. Notre industrie, qui exporte historiquement grâce à la faiblesse de ses prix, et qui a par ailleurs atteint un pic de productivité reconnu par les statistiques de l’OCDE, s’est en revanche pris, par le seul fait de l’euro fort, un déficit de compétitivité de 50% en 10 ans.

Croire que ce marasme se résoudra par un approfondissement de la collaboration avec l’Allemagne est évidemment la répétition d’une erreur bien connue, commise au siècle dernier. En réalité, le couple franco-allemand dans l’Europe des 9 ou des 10 constituait un noyau central utile à la consolidation d’un projet continental cohérent. Dans l’Europe des 27, il sert juste à domestiquer ou neutraliser la France, devenue simple banlieue d’un projet germanocentrique.  

La France n’est grande que par la Méditerranée

L’illusion fut sans doute d’imaginer que le Traité de Rome permettait de faire table rase de l’histoire européenne et de construire sur une rationalité pure, vierge de tout passif et de tout héritage culturel et diplomatique. La crise de l’euro que nous traversons permet de démythifier cette illusion. Elle nous rappelle que les faits sont têtus : les rivalités européennes sont encore à l’oeuvre dans la construction communautaire.

C’est pourquoi, en tournant le dos à la Méditerranée pour entrer dans un huis clos stratégique avec l’Allemagne, la France s’est dangereusement affaiblie et découverte.

Historiquement, la Méditerranée constitue notre sphère naturelle de prospérité, qu’elle soit économique ou culturelle. Sans cette façade maritime méridionale, la France n’aurait pu se construire, comme elle l’a fait pendant 2 500 ans, et elle n’aurait jamais connu le rayonnement mondial qu’on lui connaît. Les liens de toujours entre la France et l’Italie, entre la France et l’Afrique, notre compagnonnage spontané avec l’Espagne, sont au fondement de notre civilisation et de notre grandeur. Imagine-t-on le patrimoine français sans référence à la culture gréco-latine? Imagine-t-on un droit de veto de la France à l’ONU si elle n’avait tenu la place qu’elle devrait précieusement préserver en Afrique et dans le bassin méditerranéen ?

De ce point de vue, la France enchaîne depuis plusieurs mois les contre-sens historiques. Les humiliations que nous infligeons injustement aux Grecs et aux Italiens à l’occasion de la crise de l’euro, les stratégies de rupture que nous développons en Libye ou en Syrie, sont des choix malheureux.

Ils sont en cohérence avec une politique funeste menée depuis plusieurs années: refus de l’entrée de la Turquie dans l’Union, désintérêt patent pour les coopérations renforcées avec le Maghreb dans le cadre communautaire, méfiance institutionnelle vis-à-vis de l’Islam, avec qui nous avons coexisté pacifiquement pendant des siècles. Et regardons simplement l’état de décrépitude dans lequel nous laissons le port de Marseille. Il est une preuve évidente que nous fuyons notre destin méditerranéen, source de notre grandeur, pour nous enfermer dans un délétère couple franco-allemand.

En vérité, la France ne retrouvera sa place et sa prospérité qu’en jouant le rôle que son histoire lui confie : celui de constituer un grand bloc de prospérité de l’embouchure de l’Escaut jusqu’au Sahara, de la mer du Nord jusqu’au canal de Suez.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lebriard - 06/12/2011 - 07:05 - Signaler un abus République Fédérale en France....

    La Méditérrannée je m'en tape ....il faut séparer la France en deux ... Ceux qui travaillent et ceux qui foutent rien ....

  • Par Nanard10 - 06/12/2011 - 07:06 - Signaler un abus nanard10

    Tiens, maintenant on rappelle le destin méditerranéen. i I n'y a pas si longtemps, on vilipendait l'UPM, union pour la Méditerranée. Mais ce ne sont peut-être pas les mêmes.

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 08:06 - Signaler un abus Et l'Europe sans la France ?

    Avons domestiqué les autres pays ? Je trouve ces commentaires tellement absurdes que je me demande si l'Europe n'a pas intérêt à se faire sans la France et son peuple qui ne comprend rien à rien. Le couple franco-allemand est aussi un symbole ! Ce sont deux pays moteurs de l'Europe, deux puissances économiques et politiques. Quel est l'intérêt de s'associer à l'Espagne ou l'Italie ? Absurde !

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 08:13 - Signaler un abus Voici encore

    Une raisonnement intellectuellement malhonnête influencé par sans doute par l'idéologie ou un désir de revanche suite à ses dernières aventures. Voici un monsieur qui nous dit que nous devons nous allier à deux pays parmi les plus fragiles après la Grèce !! Fabuleux ! Nous n'infligeons aucune humiliation ! Chacun assume ses responsabilités !

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 08:16 - Signaler un abus Mais comment

    un tel incompétent a pu être nommé Président de l'Apec ?!!! Voilà un autre problème de la France : l'ENA, cette fabrique de dirigeant en carton.

  • Par sam84 - 06/12/2011 - 09:37 - Signaler un abus Qui a t'il derriere la façade?

    Vous avez raison d’employer le mot façade par ce que en méditerranée ce que l'on trouve derrière la façade lézardée, c'est la misère et les difficultés économique endémiques..... Mettre des pauvres ensemble n'ont jamais fait des riches ....Et avant de se porter au secours de quelqu'un qui se noie il vaut mieux être sur que l'on pourra le sauver,sinon c'est stupide car cela fera une victime de plus

  • Par Thomas Bishop-Garnier - 06/12/2011 - 10:10 - Signaler un abus Le monde entier a besoin de la France !

    La France est une nation européenne, une très grande nation et certainement la meilleure, mais pour le rester, il faut choisir le grand large et quitter le "Vieux continent" pour repartir à la conquete du Monde, qui ne doit pas avancer sans le genie français. Il y a effectivement la Meditérannée mais aussi l'Atlantique et le Pacifique, ou nous sommes presents.

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 10:25 - Signaler un abus Non le monde entier n'a pas besoin de la France

    Elle n'est certainement pas la "meilleure". La meilleure de quoi ? En quoi ? Sur quels critères ? Et quel génie ? La France doit partir à la découverte des autres, oui. Echanger, apprendre de l'autre et pour cela il faut surtout beaucoup d'humilité. Comme beaucoup d'autres pays, la France a fait des erreurs et elle continue d'apprendre.

  • Par Benvoyons - 06/12/2011 - 11:32 - Signaler un abus Le PS veut faire payer des impôts aux Français qui travaillent à

    l'étranger? alors que nous devrions les aider, même payer une assistance et même faire une prime pour l'aide à l'export de la France. Un étudiant Allemand part travailler à l'étranger avec l'aide du pays mais doit en retour une étude technique du pays et qui ne passe pas aux oubliettes car les universités Allemandes sont 100% dans les Universités. En France il faut tuer l'efficacité.

  • Par Benvoyons - 06/12/2011 - 11:43 - Signaler un abus La Méditérannée est un chaudron à effets négatifs pour le moment

    Il faudrait un vrai retournement des peuples musulmans pour éliminer la direction des pays par les religieux. Les religieux sont des Nazis qui ne pensent qu'a tuer comme les SS. C'est bien les mollahs qui poussent les peuples a tuer mais pas Dieu. Il faut que les peuples retournent les armes contre les faux DieuMollahs.

  • Par texarkana - 06/12/2011 - 11:51 - Signaler un abus Son destin méditérranéen ?

    Relisez l'Histoire : il a pris fin trés précisément le 5 juillet 1962, à l'indépendance de l'Algérie.

  • Par ISABLEUE - 06/12/2011 - 12:11 - Signaler un abus Ouais bof, la peste ou le choléra...

    Le STO ou le farniente... Quand à la Méditerranée dont vous parlez, personne n'en veut. et puis quoi encore ??? Restons des Européens svp

  • Par nestorandré - 06/12/2011 - 12:26 - Signaler un abus Excellent mais incompris

    Excellent article, mais la niaiserie de la plupart des commentaires montre à quel point les Français sont devenus incapables de comprendre leur histoire, d'où découle aussi leur avenir; mais peut-être faudrait-il dire "d'où découlerait leur avenir" s'ils n'étaient point si bêtes. Leur peur panique du monde méditerranéen et de ses voisins musulmans est un indice de dégénérescence sénile.

  • Par freddy - 06/12/2011 - 13:17 - Signaler un abus On ne tourne pas le dos au Maghreb.

    C'est lui qui nous tourne le dos. Au lieu de voter massivement pour des illuminés, les peuples de ces pays auraient dû envoyer un signal positif à l' europe et se convertir à la démocratie et à la laïcité, seule méthode pour vivre ensemble, comme disent les (bono)bobos!

  • Par Rhytton - 06/12/2011 - 13:25 - Signaler un abus A cause de l'Histoire, la France a besoin de l'Allemagne

    On peut etre consternes par la germanophobie socialiste, mais restons francophiles avant d'etre germanophiles! Mais surtout... soyons germanophiles avant d'etre anglophiles! Quant aux socialistes francais, sont-ils devenus autre chose que francophiles?? Voila un nationalisme qui leur est peu commun! Si la France a acces aux usines du monde via la Mare Nostrum, l'Allemagne a sa zone industrielle.

  • Par Rhytton - 06/12/2011 - 13:39 - Signaler un abus Francs et Saxons ont les memes racines

    Francais et Allemands ont bcp d'elements de culture en commun, et si la France a un lien encore tres fort avec des pays de l'Est (dont la Pologne, la Roumanie ou la Hongrie) la zone tampon inventee par l'Angleterre apres les guerres napoleoniques avec la Belgique et la Hollande a permis la genese de l'Allemagne. Cela nous force a composer avec l'Histoire et a voir ce partenariat comme une synergie

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 14:16 - Signaler un abus @nestorandré

    Ce n'est pas le moment de délaisser l'Europe du nord pour la méditerranée compte-tenu de leur situation actuelle. L'histoire de la France est européenne majoritairement ne vous en déplaise. La France et l'Allemagne sont deux pays moteurs de l'Europe, et ce depuis la création de la CECA. Se détourner de l'Allemagne maintenant serait un non sens complet.

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 14:21 - Signaler un abus @Benvoyons

    Je ne pense pas qu'il soit opportun de comparer religieux et SS. Sachant que les nazis ont justement massacré beaucoup de religieux. Mais lorsque la religion veut régir (donc limiter) les libertés publiques il faut savoir le dénoncer quelle que soit la religion. Et sur ce point, beaucoup manquent de courage...

  • Par ISABLEUE - 06/12/2011 - 14:23 - Signaler un abus nestorandré

    A votre place, je traverserai la Méditerranée, je ne voudrais pas continuer encore à vivre en Europe où les gens sont bêtes et ne comprennent rien. Bon vent;

  • Par ISABLEUE - 06/12/2011 - 14:25 - Signaler un abus PPFFF ...

    et puis à tous, là , je vous signale qu'en Allemagne, il y a PLUS DE PAUVRES qu'en France. Alors votre suivisme ne me convient pas. Que nos industriels reviennent au pays et ça ira certainement mieux.

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 14:36 - Signaler un abus @ISABLEUE

    Ne vous contentez pas de lancer des jugements péremptoires. Argumentez donc. Qui suit l'autre ? Combien de pays européens ont dû suivre les décisions françaises ? Ne pourrait-ils s'en plaindre ? Et l'Allemagne a dû faire des compromis, ne serait-ce que pour la Grèce sous la pression... de la France. Nous serons plus influents ensemble ne l'oubliez pas.

  • Par sheldon - 06/12/2011 - 15:10 - Signaler un abus Ce n'est pas parce qu'il y a de + en + d'arabes que la France ..

    est méditerranéenne ! S'il y a eu l'on parle de la France et de la Navarre, le sud-ouest n'est pas la Méditerranée (mais a été anglais !). C'est un glissement pour faire apparaitre naturelle l'arrivée de populations du maghreb que l'on veut nous dire "méditerranéen". Certes entre Marseille, Alger, Naples il n'y a pas d'énormes différences, mais ne généralisons pas. Mistral n'est pas un sarrasin !

  • Par ISABLEUE - 06/12/2011 - 15:18 - Signaler un abus Nous serons ensemble + influents sur quoi ?? les dettes ??

    Si on avait regardé la Grece à la LOUPE avant de la faire rentrer dans l'Europe, cela aurait été un peu mieux. Qui a organisé cette Europe foireuse ?? Qui veut encore plus enfoncer la Grece avec des taux d'intérêts défiant toute concurrence ? et l'Italie ? Leur organisation à la c. et maintenant il faudrait dire amen .??

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 15:31 - Signaler un abus @ISABLEUE

    Cela fait longtemps que la Grèce est dans l'Europe et curieusement cela dérange que depuis peu. Personne ne veut enfoncer la Grèce c'est justement pour cela que la France et l'Allemagne sont intervenues en faisant notamment pression sur certaines banques pour qu'elles renoncent à une partie de la dette. Mais enfin est-ce que vous lisez / regardez les infos ?

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 15:37 - Signaler un abus @ISABLEUE

    Mais je ne comprends pas ce que vous voulez. Vous ne voulez pas suivre l'Allemagne ? Et on devrait suivre la France ? C'est fou de voir comme certains sur ces forums n'arrivent même plus à réfléchir. Ils se contentent de régurgiter des inepties sans même chercher à vérifier leur propos. Ceci étant oui l'Europe est perfectible. Reste à savoir quelle direction on veut emprunter.

  • Par nikaye - 06/12/2011 - 16:06 - Signaler un abus Deni de réalité

    La Turquie responsable d'un génocide, ayant occupé une partie de l'Europe pendant 400 ans, réduit en esclavage plus de trois millions d'européens. Ce pays du continent asiatique, n'a rien à faire en Europe. Pendant mille ans les babaresques ont ravagés les côtes européens. Massacrés, femmes, enfants, veillards (renseigné vous sur la signification du drapeau corse).

  • Par frederichlist - 06/12/2011 - 17:23 - Signaler un abus Souverainisme, mon amour...

    Mais où est le modérateur des commentaires? Par pitié. Quant à l'article, je ne vois pas en quoi l'idée de zone d'influence est d'actualité. Les entreprises ne se privent déjà pas pour délocaliser en Afrique du Nord. Il faut produire sur le territoire français, ni en Asie, ni au sud de la méditerranée. L'Allemagne va bien certes, mais son peuple se paupérise. Doit-on suivre?

  • Par Lepongiste - 06/12/2011 - 18:27 - Signaler un abus D'accord mais tout ça c'est fini depuis 1962 !!

    Les gens la bas sont élevés dans la haine de la France c'est tout ce que le FLN a trouvé pour solidariser son peuple contre un ennemi !! ''Historiquement, la Méditerranée constitue notre sphère naturelle de prospérité, qu’elle soit économique ...Sans cette façade maritime méridionale, la France n’aurait pu se construire, comme elle l’a fait pendant 2 500 ans... 2500 ans vous êtes sûrs !!

  • Par Lepongiste - 06/12/2011 - 18:28 - Signaler un abus L'Allemagne ne va pas si bien que ça !!

    Vous arrive t il de lire les dernières infos ?

  • Par frederichlist - 06/12/2011 - 20:25 - Signaler un abus L'illusion allemande

    L'Allemagne fait 70% de ses excédents en zone euro, elle entrera donc en récession en 2012, le chômage y est masqué par les jobs à un euro, ses dettes sont énormes, les salaires n'augmentent plus depuis 10 ans.La population est elle vraiment gagnante ? Non. C'est un anti-modèle qui tend à protéger à terme la rente (l'épargne de la population vieillissante) plutôt que l'investissement. Dangereux.

  • Par frederichlist - 06/12/2011 - 20:29 - Signaler un abus L'illusion allemande

    Je vous conseille de lire ceci Sur les politiques de rigueur : http://lespoir.jimdo.com/2011/10/31/le-lib%C3%A9ralisme-%C3%A9conomique-a-t-il-enfant%C3%A9-hitler/ ou celui ci sur le mal fondé de l'ouverture nationale à outrance http://lespoir.jimdo.com/2011/11/20/le-commerce-contre-les-peuples/

  • Par Takezo - 06/12/2011 - 22:15 - Signaler un abus @frederichlist

    Mais cher monsieur, aucun pays ne va bien en ce moment. Si vous deviez poster un message pour chacun... Anti-modèle ? Magnifique... Et concernant la question de la méditerranée ? Il y a t-il un modèle ? La France et l'Allemagne peuvent continuer à jouer un rôle central en Europe. Doit-on renoncer à cela ? Voilà la vraie question ! Mais personne ne parle d'adopter les lois allemandes !

  • Par frederichlist - 07/12/2011 - 08:59 - Signaler un abus Allemagne

    Si vous ne voulez pas des lois allemandes, nous serons d'accord, par contre dire que personne n'en veut c'est faux. Que fait Sarkozy? Règle d'Or, fédéralisme, compression des salaires...Et je n'ai pas dit que la Méditerrannée était un modèle non plus. Nous avons une tradition centralisatrice, égalitaire et protectrice qui fut un jour compatible avec l'industrie. La question c'est le libre échange.

  • Par Takezo - 07/12/2011 - 16:13 - Signaler un abus @frederichlist

    La règle d'or est une bonne chose. Quand vous parlez de fédéralisme, il faudrait être plus clair. La France ne sera sans doute jamais un état fédéral hélas, ce qui explique en partie le faible développement de certaines régions, contrairement à l'Allemagne (ou d'autres pays). Quant à l'Europe, il y a encore du chemin à faire. Compression des salaire : encore un argument asséné comme une vérité...

  • Par Takezo - 07/12/2011 - 16:17 - Signaler un abus @frederichlist

    ...mais sans fondement. Encore une fois vous ne comprenez pas, il ne s'agit pas de suivre tel ou tel pays mais d'avoir un rôle moteur ou non. Et il s'agira pour la France, l'Allemagne et ceux qui suivront de trouver un compromis. Il n'y a pas d'obsession allemande comme il n'y a pas d'obsession française. Il y a des pays qui pèsent et d'autres non. Pourquoi se tourner vers ceux qui ne pèsent pas ?

  • Par Takezo - 07/12/2011 - 16:20 - Signaler un abus enfin

    plutôt que de vouloir "jouer un rôle[...] de l’embouchure de l’Escaut jusqu’au Sahara, de la mer du Nord jusqu’au canal de Suez", la France devrait plutôt consacrer son énergie à améliorer les conditions de vie sur son territoire avant de penser à celui des autres.

  • Par frederichlist - 07/12/2011 - 23:49 - Signaler un abus Allemagne

    @takezo :la flexibilisation du marché du travail en Allemagne n'est pas un mythe, la baisse des salaires non plus -http://www.marianne2.fr/Le-prix-de-la-prosperite-allemande-42-de-salaire-moyen-_a212320.html - or il me semble que c'est une régression, et non un signe de bonne santé. Je suis partisan non pas de la méditerranée mais d'une France souveraine dans une Europe des nations.

  • Par frederichlist - 07/12/2011 - 23:55 - Signaler un abus Aussi

    Selon moi, nous devrons bientôt rompre avec l'Union Européenne telle qu'elle existe, néolibérale et irrespectueuse des volontés populaires. La sortie de l'euro me semble de plus en plus probable, voire souhaitable ; il sera alors question de souveraineté, afin de pouvoir garantir les pactes sociaux dans les pays qui veulent continuer à financer une haute protection sociale, comme la France.

  • Par Takezo - 08/12/2011 - 08:20 - Signaler un abus @frederichlist

    L'Europe a aussi été créée pour pacifier notre continent. Je me sens européen. Nous avons une histoire commune, des racines communes. Cette volonté de casser l'Europe (certes pas parfaite) et ce sentiment germanophobe rappelle des heures sombres.

  • Par Takezo - 08/12/2011 - 08:24 - Signaler un abus @frederichlist

    et par pitié encore une fois, le rapprochement de l'Allemagne et de la France (et d'autres pays) ne signifie pas que l'un va adopter le code du travail de l'autre ou son code pénal ou je ne sais quoi. On ne va pas tous danser en lederhose avec une bière à la main.

  • Par Takezo - 08/12/2011 - 08:28 - Signaler un abus @frederichlist

    enfin oui je préfère un état libéral. Je me méfie de l'état tout puissant, l'état qui se mêle de tout et qui finit par une dictature tant son désir de contrôle est implacable.

  • Par Rhytton - 09/12/2011 - 10:55 - Signaler un abus Pour conquerir le monde, il ne faut pas avoir une vue courte...

    Mais que fait-on du Delta du Mekong et de Pondichery?? En vérité la France ne retrouvera sa place et sa prospérité qu’en jouant le rôle que son Histoire lui confie : celui de constituer un grand bloc de prospérité de Mercure a Pluton.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'ENA (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un DEA d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€