Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Février 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sombre prédiction d’un spécialiste européen de l’islamisme radical : le problème de l’Europe va aller en s’aggravant

L'analyse effrayante du chercheur norvégien Thomas Hegghammer a encore récemment été corroborée par l'attentat de Berlin. Vaincre l'Etat Islamique ne suffira absolument pas et c'est bien l'islam radical sur le plan idéologique qu'il faut combattre.

En attendant des jours meilleurs

Publié le
Sombre prédiction d’un spécialiste européen de l’islamisme radical : le problème de l’Europe va aller en s’aggravant

Atlantico : Le Washington Post revenait récemment sur l'argumentaire du chercheur norvégien Thomas Hegghammer qui estime que la situation en matière de terrorisme en Europe est vouée à empirer à l'avenir. Il se base notamment sur la situation de précarité d'une forte part des jeunes musulmans européens, mais aussi sur le retour de combattants du front syro-irakien, entre autres. Un tel constat vous semble-t-il pertinent ? Doit-on craindre une résurgence du terrorisme en Europe ?

Roland Lombardi : Je pense en effet, que la menace terroriste risque plutôt de s’intensifier. Daesh affaibli sur le terrain, les volontaires au djihad ont de plus en plus de mal à rejoindre les théâtres d’opération en Libye et surtout en Irak ou en Syrie. Sans parler de ceux qui en reviendront ! De fait, comme d’ailleurs le leur recommandent les responsables de Daesh eux-mêmes, ils seront plus tenter d’agir là où ils vivent, notamment en Europe, le ventre mou de l’Occident. On l’a bien vu avec les derniers attentats qui ont touché la France et dernièrement l’Allemagne.

Certes, Daesh sera vaincu à plus ou moins long terme. Mais une fois l’EI disparu, un autre mouvement verra sûrement le jour et n’oublions pas qu’Al-Qaïda existe toujours… Ainsi, le problème n’est pas tant les problèmes socio-économiques (même s’ils ont leur importance), ni même le terrorisme (qui est en définitive un mode opératoire comme un autre) ou encore l’organisation (interchangeable) mais bien l’"idéologie", à savoir le wahhabisme et le salafisme djihadiste, en un mot, l’islamisme conquérant et politique, qui survivra à Daesh et qui sera plus difficile à vaincre…

On combat le terrorisme par la force et la détermination mais aussi par l’intelligence. Car, en effet, le seul moyen de lutter contre une idée est de lui opposer une autre idée. Le problème est de savoir si, pour l’heure, l’Occident –ou du moins nos dirigeants actuels-  a quelque chose de grand, de solide et de sérieux à proposer comme "idée"…

De plus, n’oublions pas que ceux qui sont en première ligne pour combattre le djihadisme sont les musulmans eux-mêmes et surtout, les autorités religieuses sunnites. Aussi diverses et divisées qu’elles soient, ce sont elles qui devraient entreprendre une réelle "révolution religieuse" et un véritable "aggiornamento" dans l’islam, comme l’a appelé de ses vœux Al-Sissi, le Président égyptien, dans son fameux discours de décembre 2014 à Al-Azhar… Mais ça c’est une autre histoire…

Quels sont les principaux ressorts et mécanismes qui corroborent cette thèse ? De quelles armes disposons-nous pour intervenir dessus et lesquelles utilisons nous aujourd'hui ? L'état d'urgence est-il suffisant ?

Malheureusement, l’Europe, géant économique, n’est cependant qu’un nain politique et géopolitique. Elle est pour l’instant démunie. Mais elle est moins démunie "matériellement" que moralement. Je m’explique : en dépit d’un manque de moyens certains, les polices européennes sont relativement efficaces. Les services de sécurité et de renseignement européens s’adapteront rapidement en prenant exemple sur leurs collègues espagnols, italiens et surtout, français qui ont déjà acquis une certaine expérience dans la lutte contre le terrorisme en général et le terrorisme islamiste en particulier. Par ailleurs, la coopération à ce niveau va inévitablement se développer et monter en puissance. Toutefois, c’est au niveau politique que je suis beaucoup moins optimiste. Quid des inefficaces accords de Schengen ? Quid de la politique catastrophique concernant  l’accueil des migrants ? Quid des divergences de vues sur la Méditerranée et le Moyen-Orient ? Et enfin, quid du courage de nos dirigeants ? 

Dans ce type de terrorisme, dont le but est clairement de faire éclater les sociétés européennes et déclencher des guerres civiles, il faut tout faire (notamment par des mesures d’exception que les Etats européens se refusent encore à prendre) pour que les citoyens, perdant patience, ne prennent un jour des dispositions dramatiques pour se défendre eux-mêmes. Comment réagiront-ils lorsqu’une école ou un petit village seront attaqués ? Certes, on ne cesse de le répéter, le risque zéro n’existe pas. Toutefois, le danger doit être réduit au minimum. Et c’est là que le bât blesse. On sent très bien que nos dirigeants hésitent et tergiversent. Chose étonnante pour des chefs d’Etat "en guerre" ! Finalement, le sentimentalisme (à géométrie variable), l’angélisme, les idéologies et le manque de courage (et "la diplomatie des contrats" notamment pour la France) sont les véritables plaies des politiques européennes face au terrorisme, à l’islamisme, à la crise des migrants ou face aux bouleversements proche-orientaux. Passons sur le moralisme inquisiteur, la mièvrerie, les mensonges et les manipulations de la plupart des médias européens concernant la crise des "réfugiés" (qui est surtout et d’abord, une grave crise géopolitique pour le continent) ou plus récemment, sur la libération d’Alep. Passons aussi sur certaines élites et intellectuels bien-pensants, parfois décrits comme "spécialistes" du monde arabo-musulman, ceux que Gilles Kepel appelle justement les  "islamo-gauchistes", et qui ne voyant pas plus loin que leurs idéologies faisandées, recherchent encore des excuses et des circonstances atténuantes aux terroristes ! Comble de l’ignominie, certaines de ces belles âmes osent même qualifier les jeunes français, partis faire le djihad en Syrie ou en Irak, de "vétérans" ! 

Par contre, nous ne pouvons que déplorer les discours lénifiants et dignes de simples présidents d’ONG de la part d’Angela Merkel et de François Hollande. Là où nous aurions aimé écouter une femme et un homme d’Etat, c'est-à-dire une Thatcher et un Clemenceau, nous n’avons entendu que des politiciens déconnectés des réalités et de leurs peuples, une sorte de Mère Teresa et d’Abbé Pierre, mais sans, bien sûr, les hautes et sincères qualités morales et humaines de ces derniers !  C’est pitoyable et surtout dangereux ! Car au niveau des Etats, ce que nous considérons comme de la tolérance, de la solidarité ou de la charité universelle…est, au contraire, le plus souvent perçu comme de la faiblesse. Et en projetant une image de faiblesse, nous récoltons et récolterons encore de la violence.

Par ailleurs, en dépit des mesures prises depuis 2015, la majorité des Européens et des Français par exemple, ne se sentent pas protégés par leurs responsables, en qui ils n’ont d’ailleurs plus aucune confiance. Ils sont en colère. Une colère qui se défoule pour l’instant dans les urnes et les réseaux sociaux, mais jusqu’à quand ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par evinrude - 25/12/2016 - 11:02 - Signaler un abus Censure

    Il existe des livres rigoureux sur ces questions de Daniel SIBONY depuis plusieurs années et dont les médias ne donnent aucun écho. « Islam, phobie, culpabilité » et « Un certain vivre ensemble. Musulmans et Juifs dans le monde arabe » (tous les deux chez Odile Jacob). Ces livres éclairent la façon dont la mouvance musulmane conçoit le vivre ensemble, selon leurs critères, et les mécanismes qui paralysent l’Europe à faire face à cette nouvelle pression idéologique. SIBONY est un expert du coran qu’il lit en arabe car c’est sa langue maternelle et il est également un expert de la façon dont une idéologie se transmet, se maintien, se déploie et s’impose. Un autre livre incontournable pour comprendre en profondeur les enjeux de l’islam, du même auteur : « Les trois monothéismes ».

  • Par minilamber - 25/12/2016 - 11:11 - Signaler un abus Remarquable

    Très bon article, enfin il est question de la vrai vie, du vrai monde tel qu'il est. Marre des journaleux qui décrivent le monde tel qu'il voudrait qu'il soit et non tel qu'il est ! Bravo monsieur Lombardi, je m'inscrit à votre Lettre d'alerte, merci à Atlantico de publier se type d'article qui justifie, à eux seuls, mon abonnement.

  • Par cauchoise - 25/12/2016 - 11:34 - Signaler un abus Par où commencer

    Un article qui voit plus loin que le bout du nez de nos dirigeants. Le respect droit-de-l'hommiste a l'égard de terroristes dont fait preuve toute l'Europe finira par la tuer, il faudrait commencer par considérer le salafisme/wahabisme comme des sectes nuisibles et les interdire, avec expulsion, considérer les terroristes et leurs suppôts comme des traîtres et leur appliquer les lois de la guerre. Fini les courtes peines de prison avec télévision, repas hallal, sports et visites des familles, bonjour les oubliettes ... ! Je sais, j'écris là des horreurs, certains vont considérer que je mérite la corde ...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 25/12/2016 - 11:40 - Signaler un abus Nous y sommes aux 15% nous aussi..

    Mais chez nous, grâce à la natalité et aux allocations ça progresse beaucoup plus vite. Certains promettent même 50/50 en 2040... Mais ils se trompent ce sera bien avant !!!

  • Par Wortstein - 25/12/2016 - 11:45 - Signaler un abus Pour combattre l'Islam

    Il faut marteler le caractère profondément hérétique et criminogène de leur foi. Il suffit d'ouvrir le Coran, de lire la délirante Sirah sensée expliquer 2 siècles plus tard l'hermétisme de leur livre et de la vie parfaitement romancée de Muhammad, les hadiths par millions aussi fiable que le téléphone arabe. Tout ça n'est qu'une mystification d'une idéologie nazoréenne rendue folle par la volonté de domination des premiers califes. De la merde barbare dont on voit chaque jour le cancer métastatique contaminer nos pays. Il n'y a rien à garder. L'Eglise devrait rappeler le caractère profondément hérétique de cette doctrine et créer les conditions de l'affrontement idéologique que les barbus perdront car ils sont autoréférencés et incapable d'expliquer les inepties liées au Coran qui n'est à l'origine qu'une traduction en arabe primitif d'ancien textes saints juifs, messianiques et chrétiens écrits en hébreux et en araméen. Il est rappelé pas loin de 60 fois dans le Coran qu'il s'appuie lui-même sur des corans antérieurs. (Quorono: mot araméen voulant dire lexionnaire ou pense bête pour les récitations).

  • Par jc0206 - 25/12/2016 - 11:57 - Signaler un abus Je suis très inquiet

    Quand je vois le chemin qu'il nous reste à faire. Depuis qu'on nous dit qu'il faudra apprendre à vivre comme les Israéliens, nous n'avons rien fait et parfois le contraire ! Nous avons perdu la guerre parce que nos politiques son acoquinés avec le Qatar et l'Arabie Saoudite.

  • Par vangog - 25/12/2016 - 13:16 - Signaler un abus La religion musulmane est une politi-religion

    et elle profite des pays les plus faibles comme la France pour y consacrer ce mélange des genres. La faiblesse de la France vient de ses dirigeants veules et passifs, mais aussi de son éducation et de sa Justice, fortement féminisés lors des trente dernières années (Wouah! Wouah!). L'idée est de rétablir le mérite républicain et une sélection "patriotique" dans ces deux institutions...beaucoup de testostérone afin de combattre défaitisme et laxisme! Des enseignants (tes) amoureux de la France auront à cœur de refuser le mélange des genres entre politique et religion. Des juges ne le tolèreront pas et les politiciens combattront le communautarisme, cultivé par gauche et droite archaïques...

  • Par Eolian - 25/12/2016 - 13:24 - Signaler un abus Merci

    Merci pour cet excellent article. Nous en avons assez de ce "politiquement correct" qui nous tue littéralement. On en a assez de ces "bisounours". Nous en avons assez de la presse "MainStream" qui désinforme allègrement. Merci M. Lombardi et Atlantico.

  • Par Ganesha - 25/12/2016 - 16:08 - Signaler un abus Le point central

    Voici un article qui commence en fanfare ! Dans sa première question, Atlantico évoque ''la situation de précarité d'une forte part des jeunes musulmans européens''. Et dans sa réponse, m. Lombardi met en avant ce qui est, également à mon avis, le point central : ''Le problème est de savoir si, pour l’heure, l’Occident –ou du moins nos dirigeants actuels-  a quelque chose de grand, de solide et de sérieux à proposer comme "idée"…''. Ensuite, il se perd dans des considérations secondaires. Faut-il, s'inspirant des israéliens, donner des armes à tous les français et leur apprendre à tirer à tirer sur les ''camions fous''. A Nice comme à Berlin, les deux camions ont terminé avec leur pare-brise criblé de balles. Celui de Berlin a été stoppé plus vite et a causé moins de morts. Mais, donc, soyons sérieux ! L'urgence, c'est d'élire un personnel politique nouveau ! Créer un système économique totalement différent, qui propose enfin à l'ensemble des peuples d'Europe, une autre perspective que de s'enfoncer de plus en plus profondément dans la Crise. Quant aux autres continents, ils seront libres de s'en inspirer… pour les mettre en application chez eux !

  • Par Professore - 25/12/2016 - 18:16 - Signaler un abus Perplexité

    Monsieur Lombardi, il y a un pays qui comble vos voeux, c'est la Corée du Nord : frontières fermées, service militaire obligatoire et il n'y a pas d'attentats connus, pas d'immigrants non plus, personne ne souhaite (encore) s'y installer.

  • Par jmpbea - 25/12/2016 - 18:39 - Signaler un abus Il faudra beaucoup plus d'attentats...

    des tueries bien plus importantes...pour faire bouger nos gouvernants, l'armée, la police....le pire serait l'islamisation rampante...c'est celà le mal ultime...tout le reste sera jugulé par de nouvelles lois, des renvois systématiques, des peines de prisons fortes et sans réduction possible, une action sans faille de l'armée et de la police avec autorisation de tir ... Des centres para-militaires pour les jeunes en voie de radicalisation etc....

  • Par Olivier K. - 25/12/2016 - 19:28 - Signaler un abus Histoire bifurcation et illusion de la raison

    Les tentatives d'interprétation de l'histoire ou de prédiction du futur resteront vaine tant que les hommes ne comprendront pas que ce qui gît en leur cœur conduit l'histoire dans une succession de bifurcation et de cristallisation. Gardez cette article et relisez-le dans dix-ans... Vous confondez cri d'agonie et soupir de vie. Le sens de l'histoire est naturellement celui de la vie.

  • Par emem - 25/12/2016 - 19:39 - Signaler un abus Djihah n'est pas synonyme de terrorisme islamique

    Tant que l'Occident ne comprendra pas que Daesh et EI ne sont que la partie émergée d’un iceberg gigantesque, le djihad islamique, le "problème de l'Europe (Et de l'Occident en général) ira sûrement en s'aggravant. Cette partie émergée, cet islam prétendu "radical", est certes effrayante mais peu productive. L'islam en effet n'a qu'un seul but, islamiser le monde entier, le soumettre à la charia, et cette islamisation ne peut plus se faire par la force comme l'avait été celle du proche orient puis du bassin méditerranée au septième siècle. Elle se fait de manière plus insidieuse par une colonisation de peuplement confortée par une démographie galopante. Dire qu'un musulman va faire son djihad en Syrie ou ailleurs ne veut rien dire. Il devient terroriste mais son djihad il l'avait commencé bien avant.

  • Par valencia77 - 25/12/2016 - 20:52 - Signaler un abus suivez l'avis de lasenorita.

    Ensuite nuke Mecca, Ryad et Medina. Videz la france de tous les musulmans. Arm yourselves.

  • Par Mario - 25/12/2016 - 21:50 - Signaler un abus Je crois que le but des

    Je crois que le but des intégristes n'est pas de créer une guerre civile qu'ils perdraient par le nombre qui encore pour quelque temps leur est défavorable . Non ils parient plutôt sur notre incapacité à réagir qui sous les coups de boutoirs terroristes nous ferons couber l'échine jusqu'à demander grâce . La démographie est leur meilleure alliée associée à notre lâcheté . De plus par leurs actions sans cesse renouvelées du voile, du Burkini, de toutes les demandes liées à leur culture ( halal...), ils habituent nos esprits au monde musulman et toute sa culture . Ces gens vivent dans le temps long. Ils n'ont aucun intérêt que ça explose sauf pour nous terroriser encore plus et accélérer notre propre soumission. Agir nécessite beaucoup de courage que nous n'avons plus et nous préfèrons se cacher derrière les droits de l'homme pour

  • Par Mario - 25/12/2016 - 21:53 - Signaler un abus Préférons nous cacher

    Préférons nous cacher derrière les droits de l'homme pour ne rien faire. Nous choisissons le déshonneur pour éviter la guerre et là encore nous aurons les deux;

  • Par Deneziere - 25/12/2016 - 21:56 - Signaler un abus Est-ce bien la peine de forcer le trait ?

    Le constat est lucide, mais l'article "psychote" trop. Nous avons de très nombreux atouts. Les démocraties ne sont pas faibles, elles sont lentes. Mais quand les décisions sont prises, elles sont durables car légitimes. Nos politiciens ont l'air d'être faibles. Mais ils vivent dans une démocratie. Quand le peuple parle fort, ils suivent. On le voit en ce moment, sous a pression du FN, ils disent, même à gauche, des choses qui auraient été impensables il y a 5 ans. Enfin, il n'est pas dit que le modèle Français de réponse à l’islamisme soit inférieur aux modèles Russes et Israélien, ni même comparable. La légitimité des arabo-musulmans en Russie et en Israël est impossible à contester, alors qu'en France elle est ténue et artificielle.

  • Par Mario - 25/12/2016 - 21:59 - Signaler un abus Une des premières lâchetés

    Une des premières lâchetés est d'abandonner des territoires entiers pour avoir la paix, d'accepter des accommodements déraisonnables pour être tranquille. Même dans les familles d'origine européenne où un de leurs enfants se marie à un musulman et se convertie, cette famille est obligée d'avaler des couleuvres pour continuer à voir leur enfant. Il me semble que cela risque d'être très compliqué, en sachant que cette religion, si elle est appliquée à la lettre est difficilement compatible ave cla democ

  • Par Mario - 25/12/2016 - 22:01 - Signaler un abus Avec la démocratie. Comme

    Avec la démocratie. Comme dirait H16 , ce pays est foutu!!!!!

  • Par edac44 - 25/12/2016 - 23:28 - Signaler un abus Tiens, mon appel aux armes a été censuré !... dommage !...

    Donc, j'en remets une couche pour dire à tous que, concernant les fichés "S", la seule précaution à prendre pour la sauvegarde des futurs victimes dont ce gouvernement de "socialopes" n'a rien à "cirer", est de tous les éradiquer, ou encore de les "neutraliser" selon l'hypocrisie médiatiquement consacrée. Et si le simple citoyen ne prend pas cette tache à son compte, ce ne sont pas les "droitsdel'hommistes" et leur lâcheté de vendus qui vont s'en charger. La légitime défense, ce n'est pas attendre de se faire tirer dessus pour riposter, il faut savoir si l'on tient vraiment à sauvegarder nos libertés.

  • Par JG - 25/12/2016 - 23:48 - Signaler un abus Je l'ai déjà dit mais je le répète

    Face à une agression, psychologues et psychiatres vous apprennent qu'il n'y a que 3 réactions possibles : 1°) La soumission : nous y sommes à cause de nos politicards lâches et véreux mais dans les situations de guerre, c'est le cas de 70% de la population. 2°) La fuite : les plus riches et/ou les plus lucides et/ou les moins courageux : 20% : en général les hommes politiques sus-cités, largement au courant ,sont les premiers à fuir, accompagnés des journalistes.... 3°) Le combat : les plus courageux ou quand on n'a plus d'autre choix : 10% Et n'oubliez pas : vous ne choisirez pas votre ennemi, c'est lui qui vous choisira....

  • Par Ganesha - 26/12/2016 - 04:14 - Signaler un abus Valencia77 écrit ''nuke Mecca''

    Vraiment consterné par la suite de commentaires ci-dessus, et félicitation à la censure d'Atlantico d'en avoir supprimé quelques uns. Apparemment, les censeurs ne parlent pas anglais : quand Valencia77 écrit ''nuke Mecca'', cela veut dire ''jeter une bombe atomique sur La Mecque'' ! Les lecteurs d'Atlantico sont soudain pris d'une frénésie meurtrière. Avaient-ils déjà 20 ans pendant les années 1960? Ont-ils connu la guerre d'Algérie ? Se souviennent-ils de ce que représentent les horreurs d'une guerre civile ? Vous n'avez vraiment rien de plus intelligent à proposer ?

  • Par borissm - 26/12/2016 - 05:55 - Signaler un abus Article remarquable

    qui, comme le dit minilamber, justifierait à lui seul mon abonnement (et ça nous change des considérations filandreuses de Thomas Guénolé). Belle analyse, c'est clair, net et sans bavure(s). Mais la dernière phrase, qui résume tout, est la meilleure : "il nous faut des hommes d'Etat et non des petits gestionnaires". Ca, on n'a pas en magasin, et ce n'est pas demain la veille qu'on en verra un pointer son nez. Alors, si on s'en chargeait nous-mêmes ?

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 26/12/2016 - 07:02 - Signaler un abus Nos "petits" gestionnaires

    savent celà depuis bien longtemps , mais l'essentiel de leur gestion est de se faire élire-réélire . Ajoutez a celà 40 % de hors sol ( sous perfusion économique&sociale non justifiée : du "gras" retraité au "gavé" de salaire aux "indemnites" diverses et variées comme par ex:les subventions a la presse ,aux assos....... BREF : jusque-là ces majorité- faisant du déficit- se complaisait dans leur système qui parait a bout de souffle pour l'avenir mais pas sans ressources.

  • Par Anguerrand - 26/12/2016 - 07:48 - Signaler un abus Les pays comme la Pologne ou la Hongrie n'ont pas acceptée

    l'immigration et en particulier l'immigration islamique. Ils ne sont pas concernées par les attentats, comme par hasard. En France il faudra bien que les musulmans fassent allégeance à La FRANCE, en sachant parler français, en s'intégrant totalement à notre société, chanter notre chant national,etc.... Chez eux ils font ce qu'ils veulent en France ils devront accepter nos valeurs à 100%. Dans le cas contraire nous allons droit vers une société a l'américaine ( et encore, ils n'ont pas de problèmes avec l'islam, ou très peu) .Trump à raison s'il refuse l'immigration musulmane génératrice de guerre, d'assassinats, et de problèmes politiques). Sinon sous PEU il y aura soit une guerre civile, soit une majorité de musulmans en France et nous seront colonisés par La Charia, ça tente quelqu'un ? Les USA ont calculé que les noirs seront majoritaires avant 30 ans compte tenu de la natalité noire, idem chez nous où nous cumulons cette même natalité plus l'immigration continue.

  • Par Paul Emiste - 26/12/2016 - 09:27 - Signaler un abus Mais où iront ils?!

    Qui? Mais nos politicards millionnaires bien sûr, ceux qui décident afin d´être bien vu et réélus, et qui partiront avec famille et pognon une fois que ça va péter. Où? Mais aux USA pardi, là où les musulmans deviendront personæ non gratta grâce à Trump, sur qui, toujours les mêmes politicards déversent tout leur fiel politiquement correcte.

  • Par goethe379 - 26/12/2016 - 09:37 - Signaler un abus Comme en France

    15% de musulmans en Russie dites-vous; c'est presque la même chose en France, sauf que nous ne savons pas comme le gouvernement Russe, faire respecter l'ordre.

  • Par edac44 - 26/12/2016 - 10:51 - Signaler un abus C'est aux musulmans de nous débarrasser des terroristes sinon ..

    ce sera au reste du monde de nous débarrasser des musulmans !... Et les musulmans du monde entier feraient bien d'intervenir rapidement auprès de leurs barbares intégristes avant que la haine s'installe définitivement un peu partout dans le monde et n'ensanglante la planète toute entière. "Bombarder" La Mecque ne saurait être qu'un simple préambule pour mettre le feu aux poudres et engendrer un génocide planétaire sans retour. Mieux vait mourir les rames à la main que de céder aux islamistes !... VIVA LA MUERTE Y NO PASARAN !...

  • Par edac44 - 26/12/2016 - 10:52 - Signaler un abus Correctif " Mieux vait mourir les armes à la main que de céder .

    Mieux vaut mourir les ARMES à la main que de céder aux islamistes !... VIVA LA MUERTE !... NO PASARAN !...

  • Par edac44 - 26/12/2016 - 10:54 - Signaler un abus Correctif " Mieux vaut mourir les armes à la main que de céder .

    et merde !... putain de clavier !...

  • Par lasenorita - 26/12/2016 - 11:17 - Signaler un abus Il faut expulser les musulmans de France!

    En 1962,les musulmans ont expulsé TOUS les non-musulmans de leur pays natal: parmi ces ''Français'' non-musulmans ''nés en Algérie'' se trouvaient: des personnes âgées, des enfants, des malades.. mais les musulmans les ont tué TOUS en leur disant: ''La valise ou le cercueil'' parce que les ''Accords d'Evian'' leur avaient ''donné'' l'Algérie! Nous étions un million de ''Français'' non-musulmans à vivre en Algérie, en 1962...puis... 4 millions d'Algériens sont arrivés en France.. ces ''étrangers'' musulmans, parfois clandestins, ont été mieux reçus par nos gauchistes que les ''Français'' non-musulmans. .Le F.L.N. ,qui gouverne en Algérie, ne veut pas que les anciens de l'O.A.S. retournent dans leur pays natal mais, eux, les assassins du F.L.N. peuvent venir en France se faire soigner, y vivre, acheter des propriétés..eux, les fellouzes qui ont ''nationalisé'' les biens des non-musulmans, en 1963 et qui sont RESPONSABLES de la mort de milliers de ''civils innocents'' et de soldats ''désarmés'' qu'ils ont massacrés.. tandis que de Gaule avait cédé à leurs toutes leurs exigences!..

  • Par lasenorita - 26/12/2016 - 11:20 - Signaler un abus Les ont tués

    Je corrige.. Pourquoi les musulmans ne RESTENT-ils pas dans ''leur'' beau pays ''indépendant'' laissé par les ''Français'' non-musulmans??Pourquoi nos politicards les acceptent-ils chez nous??

  • Par lasenorita - 26/12/2016 - 11:28 - Signaler un abus avait cédé à toutes leurs exigences!

    Je corrige..après le 19 mars 1962:: 5.000 Habitants de la ville d'Oran ont été tués le 5 juillet 1962, 3.000 ''civils innocents'' ont été enlevés, des Algérois ont été tués par ''l'armée française'' à la rue d'Isly parce qu'ils manifestaient ''pacifiquement'' contre l'indépendance de l'Algérie, 150.000 harkis ''désarmés'' ont été massacrés par les Algériens parce que la plupart des soldats avaient été rapatriés et ceux qui étaient encore en Algérie avaient ''reçu l'ordre'' de ''garder le fusil au pied''.. livrant ainsi la population non -musulmane à la BARBARIE du F.L.N...

  • Par lasenorita - 26/12/2016 - 14:02 - Signaler un abus ''Ont-ils connu la Guerre d'Algérie''??

    Ganesha Oui, j'ai connu la ''guerre d'Algérie'' je suis née à Alger en 1934,j'avais donc 20 ans pendant la ''guerre d'Algérie''..et ce qui me révolte est de constater que les Algériens,qui ont ''combattu'' pour ''l'indépendance'' de ''leur'' pays,vivent maintenant en France où leurs enfants et petits-enfants sont ministres, députés, sénateurs et peut-être présidents de la République.. au lieu de RESTER chez eux, eux qui ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens! Je suis aussi révoltée quand je vois que ces ASSASSINS sont très bien reçus par nos politicards ..mieux reçus que les ''Français'' non-musulmans.. ces ''Français'' non-musulmans qui sont venus se battre, en France, contre les Allemands et dont beaucoup y ont laissé leur vie!.. Je vous rappelle que dans ''les pays musulmans'' les non-musulmans n'ont aucun droit, on y brûle les églises, détruit les cimetières chrétiens et que les musulmans qui viennent en France ont ''la haine'' des Français et de la France, ils viennent chez nous pour les ''allocs'', pour se faire soigner gratuitement, pour vendre de la drogue, pour commettre des attentats et pour répandre l'islamisme dans notre pays

  • Par superliberal - 26/12/2016 - 16:46 - Signaler un abus Terrorisme contre-productif

    Risquer de se faire virer manu-miltari d'Europe pour le plaisir de tuer une infime minorité de koufars quand la démographie vous offre l'Europe sur un plateau dans quelques dizaines d'années et ceci de façon définitive est la preuve la plus évidente que ces gens sont bêtes à manger du foin. Quand l'extrême droite sera au pouvoir (2022 en France ?) il ne fera pas bon être Musulman surtout si entre temps les attentats se multiplient...les terroristes meilleurs amis de l'extrême droite ?

  • Par POLITQ - 26/12/2016 - 18:47 - Signaler un abus NOS POLITIQUES COMPLICES DES TUEURS

    Valls a dit après le Bataclan "être désolé, mais les Français doivent s'habituer à ces tueries, il y en aura d'autres, on fait ce que l'on peut, mais nous ne pourrons pas l'empêcher". Donc la seule chance que nos immondes femmes et hommes politiques bougent c'est que l'une ou l'un d'entre eux se fasse faire sauter, le plus haut possible, afin qu'ils comprennent qu'il est IMPOSSIBLE d'accepter que ces pauvres crétins de Français moyens se fassent dézinguer sans RIEN entreprendre de SERIEUX. Mais…… C'est déjà impossible de virer des "nuits debouts", des zadistes crasseux, …… nous allons continuer à mourir …….

  • Par POLITQ - 26/12/2016 - 19:04 - Signaler un abus POLITQ

    A Ganesha ….. : Pauvre Ganesha….. Vous n'avez pas compris l'article…. Et oui , tout le monde ne maîtrise pas le Français…. Cela s'apprend, et certes, tout le monde n'a pas la chance d'aller suffisamment à l'école et dans de bonnes conditions ….. Courage! Essayez-vous à l'arabe, cela vous correspond mieux. Et vous pourrez plus facilement communiquer avec ceux que "vous kiffez". Bisous.

  • Par Citoyen Ordinaire - 26/12/2016 - 21:01 - Signaler un abus Pendant ce temps la...

    C'est la chasse aux crèches et aux symboles chrétien qui est faite en Europe....

  • Par Olivier62 - 27/12/2016 - 11:50 - Signaler un abus Le terrorisme moyen d'intimidation de la population de souche ?

    Il est inutile de s'interroger sur nos dirigeants politiques qui seraient faibles ou aveugles devant le terrorisme islamique. Au contraire ils savent très bien ce qu'ils font en faisant entrer des millions de musulmans en Europe. L'objectif est de mettre en place le "grand remplacement" et la liquidation ethnique des populations de souche. Le terrorisme islamiste est un moyen d'élever le niveau de violence dont sont victimes les "de souche" et leur faire trouver cela "normal"; les politiciens assurent l'impunité des musulmans puisqu'on continue à en faire venir et qu'on ne remet pas en cause le rôle de cette religion et ses appels à la violence. Il y a donc une forme de complicité de nos politiciens.

  • Par zouk - 27/12/2016 - 12:20 - Signaler un abus Islamisme

    Certainement une menace, d'autant que nous nous trompons sur la nature de l'agression: nous nous croyons en guerre, alors qu'il s'agit d'une lutte sur la conception du monde. Agissons donc sur les esprits par l'éducation et le soutien aux musulmans qui ne souhaitent certainement pas retourner aux sociétés rigides comme le wahabisme. Je sais, certains vont hurler: le retour à l'action psychologique!! Au moins, elle ne tue pas. Si le pétrole permet à l'Arabie Saoudite de bloquer sa population dans le wahabisme en la dispensant de chercher les voies du développement mais cela commence à susciter beaucoup de protestation dans sa jeunesse mieux éduquée.

  • Par POLITQ - 27/12/2016 - 16:23 - Signaler un abus ISLAMISME de Zouk

    Les musuls modérés n'existent pas. Ils ne le sont que lorsqu'ils sont en position de faiblesse, pas suffisamment nombreux pour imposer leur culture pourrie. Il suffit de voir ce qui se passe dans tous ces quartiers où des fous furieux s'installent et font tache d'huile. Petit à petit, en cercles concentriques, les "soi-disants modérés" qui tangentent ces cloaques deviennent à leur tour des musuls "normaux", c'est à dire intolérants, menaçants, rétrogrades. Ils FAUT qu'ils sentent une MENACE SERIEUSE, TERRIBLE, au-dessus d'eux. Et ils ont eu Mitterrand, Chirac, Jupé, Hollande, Jospin, RISIBLE, NON ?…..

  • Par Liberte5 - 27/12/2016 - 23:00 - Signaler un abus Excellent article

    qui pointe toutes les déficiences de la France pour combattre l'islamisme et recadrer l'islam. Différents intervenants ayant bien cerné les problèmes qui nous paralysent.

  • Par valencia77 - 27/12/2016 - 23:32 - Signaler un abus Ganesha

    Nuke Mecca n'est pas une guerre civile Donc, vous faites pas de souci a ce sujet. Now let's see what happens here after January. Atlantico seems to appreciate my simple and logical solution to problems.

  • Par valencia77 - 27/12/2016 - 23:46 - Signaler un abus population noir US

    No problema, ils se flinguent entre eux aussi vite qu'ils se reproduisent. Un bon pourcentage des jeunes est en prison donc ne reproduisent pas. mais faut arreter l'immigration d'Afrique. Mexicains, ils travaillent et son Christianos! Use logic to reach conclusions.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Lombardi

Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste chez JFC-Conseil. Il est par ailleurs docteur en histoire et chercheur associé à l'IREMAM, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman d’Aix-Marseille Université, également membre actif de l’association Euromed-IHEDN.

Il est spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

Sur Twitter @rlombardi2014

Sur Facebook 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€