Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Sharko" : Ce polar refermé, on est aux portes de l'enfer...

Atlanti-culture

Publié le
"Sharko" : Ce polar refermé, on est aux portes de l'enfer...
 LIVRE
 
 « Sharko » 
 
de Franck Thilliez
 
Ed. Fleuve Noir
 
574 pages
 
21,90 €.
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
 
THEME
 
Pour la sixième fois, le couple à la ville et au boulot, Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics au 36 Quai des Orfèvres à Paris et parents de deux jeunes garçons, récupèrent une enquête bien tordue. 
 
Hors cadre légal et à la demande de sa tante, Lucie enquête sur la mort de son oncle. Elle arrive dans une maison de la banlieue sud-parisienne, descend dans la cave, un type lui tombe dessus et tente de l'étouffer avec une bâche en plastique; elle se débat, lui tire dessus à bout portant, le tue. 
 
Franck, lui, ignore tout de cette bavure; il ne sait ni le pourquoi ni le comment, et il va couvrir sa femme en maquillant la scène du crime. 
 
Le « 36 » récupère l’enquête : normal, le type abattu par Lucie n’était pas un citoyen lambda, il s’appelait Julien Ramirez, un personnage au passé aussi sombre que glauque et qui conduit dans un univers sanglant… 
 
L’enquête est confiée au couple et à son équipe, lesquels vont s’enfoncer dans la noirceur humaine.
Henebelle et Sharko vont-ils résister à l’histoire ? Comment leur couple va-t-il surmonter l’épreuve, et t’équilibre fragile sur lequel il est construit sera-t-il maintenu ? Et comment, pour Sharko et Henebelle, boucler l’affaire sans que leur équipe ne pointe le lien qui les accrochent au cadavre ? On lit : « Le cerveau de Lucie surchauffait, Frank gardait la tête froide », et on relève une citation de William Shakespeare : « On dit que le sang veut du sang »…
 
POINTS FORTS
 
-Comme dans un épisode de la série télé « Columbo », dès le début de « Sharko », on connait l’identité du coupable. De la coupable, en l’occurrence : Lucie Henebelle. « Elle avait pénétré chez quelqu'un en pleine nuit et tué avec son arme de service », et encore : « Flic ou pas, aux yeux de la loi, elle avait commis un homicide ».
 
-Maître dans l’art de mener un récit, une intrigue, sur près de 600 pages Franck Thilliez déroule une enquête qui, au fil des chapitres, se resserre sur Lucie.
 
-Maniant le polar à la perfection, l’auteur propose un roman où captivant et stressant font bon ménage.
 
-En auteur malin, Thilliez ajoute dans ce « Sharko » de haute volée un furieux plongeon dans les profondeurs d’un monde illuminé par l’horreur et le sang.
 
 
POINTS FAIBLES
 
Franck Thilliez n’épargne pas le lecteur de « Sharko » : il ne laisse rien au hasard dans l’enquête et enchaîne torture,  barbarie, sadisme, vie de couple, exploitation humaine: un point faible que l’on pointe sur le ton de la plaisanterie car, dans ce roman, l’auteur livre un sans-faute.
 
 
EN DEUX MOTS
 
Un auteur toujours en quête de perfection. Une enquête à la construction aussi perverse que ciselée. On va de bouleversements en surprises, ça mène à l’effarement. 
 
Un roman empli de sueur, de sang et de larmes. Le livre refermé, on est aux portes de l’Enfer…
 
 
UN EXTRAIT
 
Ou plutôt deux :
 
- « Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse. Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier. À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux ».
 
 -,« L’homme avait trouvé son maître sur l’échelle des prédateurs : le requin, fruit de millions d’années du travail de la nature, remarquable conclusion d’une évolution sans faille. Une machine aux multiples rangées de dents, à la silhouette aérodynamique parfaite, capable de sentir une goutte de sang diluée dans une piscine olympique. Un générateur de peur ».
 
L'AUTEUR
 
Né le 15 octobre 1973 à Annecy (Haute-Savoie), Franck Thilliez est un écrivain français. Après une formation d’ingénieur en nouvelles technologies, il a publié quinze romans et est aujourd’hui un des plus importants vendeurs français de polar. Pour la sixième fois, il revient en librairie avec « Sharko »- un titre aussi simple et efficace que son héros qu’il avait abandonné et mis en veille en 2015 avec « Pandemia ». « Je m’astreins à tenir compte du passé pour écrire son avenir, confie Franck Thilliez qui à ce jour a vendu plus de 4 millions d’exemplaires. Dès le départ, d’ailleurs, j’ai pris l’option « primitive » de faire vieillir Sharko et Lucie (NDLR : son épouse) en même temps que nous. Il prend de l’âge, même pendant les deux ans de « non-écriture ». A moi de m’en accommoder. Notez, cela me donne des trucs à raconter ! »
 
Il est également scénariste pour la télévision- il a ainsi écrit avec Nicolas Tackian la série « Alex Hugo » (2014). Par ailleurs, Franck Thilliez est membre du collectif d'artistes « La Ligue de l’imaginaire » (avec, entre autres, Maxime Chattam, Henri Loevenbruck ou encore Bernard Werber).
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Bressan pour Culture-Tops

Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€