Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

SFR entend déployer le haut débit sans argent public ? Halte là !

SFR va déployer le haut débit partout en France mais ce, sans utiliser l'argent public. Cette démarche a pris de court les sénateurs qui voient une menace dans cette manoeuvre.

Coup d'Etat

Publié le
SFR entend déployer le haut débit sans argent public ? Halte là !

Drame abominable en République Socialiste du Bisounoursland : on est en train de perdre une belle occasion de dépenser de solides sommes d’argent en provenance directe des poches du contribuable. Pour certains élus, c’est une véritable torture.

Tout a commencé en juillet dernier. Dans la moiteur d’un été aux températures évidemment trop élevées suite à un réchauffement climatique débridé, la société SFR a annoncé prendre l’initiative de déployer la fibre optique partout en France, et ce, sans utiliser d’argent public.

La stupeur, que dis-je, l’effroi mêlé de consternation se sont immédiatement répandus dans le pays, à commencer chez les élus.

C’est en tout cas ce qu’on pouvait comprendre aux réactions pour le moins effarées de certains d’entre eux et notamment Patrick Chaize, le sénateur de l’Ain et président de l’AVICCA, l’association qui représente les collectivités locales dans le numérique. Pour lui, pas de doute, la proposition de SFR est carrément " ubuesque et ressemble à un coup de poker pour déstabiliser le secteur et remettre en cause ce qui a été fait ". Ah ça, vraiment, on frise l’incident au Babyliss de combat !

D’autant que même si notre élu ne semble pas en croire ses petits yeux apeurés, les efforts de la firme de télécommunication pour doubler son concurrent Orange partout où elle le peut laisse entrevoir que la société de Drahi ne plaisante pas : si elle est à ce point prête à tout pour damer le pion de l’opérateur national, on pourrait se laisser penser qu’effectivement, la volonté de fibrer tout le pays est bien là.

Zut, mince, crotte et caca boudin, cela n’est pas du tout ce qui était prévu !

À tel point que des mesures sont d’ores et déjà envisagées pour remettre sur le droit chemin l’impétrant fibreur fou.

Et là, alors que les choses prenaient déjà une tournure particulièrement étrange, la situation devient proprement invraisemblable puisqu’en dernière analyse, l’opérateur détenu par Patrick Drahi est en passe de se substituer à la puissance publique en investissant massivement dans les territoires ruraux, où – normalement – ces investissements sont pris en charge par les collectivités. 

Et ça, mes braves petits amis contribuables, c’est une déclaration de guerre d’autant plus douloureuse qu’aux yeux des élus, rien n’empêche aujourd’hui SFR de mettre sa menace à exécution ! 

Saperlipopette ! Où va le monde si, maintenant, des sociétés privées se passent des politiciens et de tout leur aréopage froufroutant d’administrations dispendieuses ? Où va-t-on si on laisse ainsi une société utiliser son bon droit et son pognon pour amener le progrès et la lumière dans ces endroits que les élus entendaient gratifier de leurlumière et de leur progrès ? Au début, on laisse faire, goguenard. Ensuite, on se consterne, on s’agite, mais on voit les choses échapper à tout contrôle. À la fin, on se retrouve avec des services distribués par des sociétés privées qui ne demandent rien aux politiciens et sur lesquelles il devient impossible de faire pression ni d’obtenir l’un ou l’autre bakchich dodu en arrière boutique. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 25/09/2017 - 19:00 - Signaler un abus Excellente démonstration sur une France socialiste......

    et corrompue. Décidément nous n'en sortiront jamais.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

H16

H16 tient le blog Hashtable.

Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€