Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sexe en berne : la surprenante raison qui explique que la taille du pénis moyen a chuté ces dix dernières années

Selon une étude récente relayée par Gentside, les tailles de préservatifs les plus commandées étaient de plus en plus petites. L'étude avance que la taille moyenne du pénis en érection est passée de 15,4 cm en moyenne il y a dix ans à 12,95 cm aujourd’hui.

Cercle vicieux

Publié le
Sexe en berne : la surprenante raison qui explique que la taille du pénis moyen a chuté ces dix dernières années

"La croissance environnementale du stress responsable de moins bonnes érections." Crédit Reuters

Atlantico : Selon une étude récente relayée par Gentside (lire ici), les tailles de préservatifs les plus commandées étaient de plus en plus petites. L'étude avance que la taille moyenne du pénis en érection était passée de 15,4cm en moyenne il y a dix ans à 12,95cm aujourd’hui. Que pensez-vous des résultats de cette étude ? Sont-ils crédibles ? 

Patrick Constancis : Ces résultats sont tout à fait réalistes. Cette étude montrant une diminution de 2,5 cm de la taille des préservatifs en 10 ans demande bien sûr une analyse soigneuse et rigoureuse des critères de sélection, et de corrélation avec la taille du pénis, mais semble possible compte tenu des multiples facteurs pouvant intervenir à l'origine de cette anomalie.

Quelles sont les causes qui peuvent l' expliquer ? 

Certes l'influence grandissante des ondes électromagnétiques - téléphones portables, ordinateurs portables, boites de connexion internet...- et des multiples  dangers de l'agriculture industrielle - pesticides et autres toxiques, manque de vitalité des aliments...- sont actuellement mis en avant et à juste titre.

Plus évidente encore me semble la croissance environnementale du stress responsable de moins bonnes érections. En effet un organe qui fonctionne bien, voire plus, s'hypertrophie, alors que son hypofonctionnement l'atrophie. Cette hypoactivité érectile, et la prescription croissante de médicaments stimulants - IPDE5 tel le Viagra- en témoignent.

Ce rétrécissement a-t-il des conséquences sur la santé ? Si oui, lesquelles ? 

Cette hypotrophie relative ne doit pas inquiéter car heureusement une sexualité épanouie repose plus sur l'usage que l'on fait de son pénis, le contexte érotique, et non la taille de l'organe qui vient en dernier lieu. Donc normalement peu de retentissement sur la sexualité, et encore moins sur la fécondité qui dépend essentiellement de la qualité des spermatozoïdes excrétés. Le bémol pour la fécondité c'est qu'elle peut être perturbée par les ondes électromagnétiques et l'agroalimentaire qui endommagent la maturation des spermatozoïdes au niveau des testicules.

Est-ce un phénomène qui va continuer à progresser ? Nous dirigeons-nous vers une société de "micro-pénis" ? 

Concernant l'évolution générale de cette involution des pénis, tout dépendra de notre réactivité vis-à-vis de la nocivité des ondes électromagnétiques, de l'agroalimentaire, et surtout du stress croissant. Nous avons les outils afin de lutter contre le phénomène : une prise de conscience planétaire, la méditation. Il faut réagir suffisamment vite, mais les solutions sont là.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 07/06/2013 - 09:03 - Signaler un abus Encore un effort

    Et dans quelques années, le pénis ne sera pas plus grand qu'un clitoris ( équivalent du pénis chez la femme qui ne s'est pas développé au cours de l'embryogenèse). La théorie du genre rejoindra la réalité morphologique. Tous les enfants naitront par le biais de la technologie, il n'y aura plus aucun rapport sexuel possible, plus d'hétéros, plus d'homos, plus que de l'amour courtois, plus que des mots donc plus de maux... Merci la technologie, la manipulation génétique des plantes, les engrais, les PCB, les perturbateurs endocriniens, merci Monsanto... Avant d'avoir recours à la méditation prônée par l'auteur, il faudrait d'abord méditer sur ça.

  • Par lsga - 07/06/2013 - 09:50 - Signaler un abus @glyocite

    t'es pour au contre le mariage des hermaphrodites ?

  • Par Cybians - 07/06/2013 - 10:09 - Signaler un abus 12,5 de moyenne

    ça parait vraiment petit quand même. Le problème avec ce genre d'étude: - Ca touche à l'intime, donc difficile d'avoir une vision objective - Se baser sur la vente de capotes, c'est biaisé: elles ne sont pas consommées au même rythme suivant les personnes. Pour finir, incriminer les légumes et les méchantes ondes EM, pourquoi pas, mais un lien vers une étude scientifique aurait té un plus.

  • Par lsga - 07/06/2013 - 10:13 - Signaler un abus @Cybians: une étude scientifique ? pourquoi faire ?

    puisque le monsieur te dit que c'est à cause des ondes électromagnétiques produites par les franc-maçons pédophiles au nom du complot juif !  

  • Par gliocyte - 07/06/2013 - 11:04 - Signaler un abus honte à toi isba

    @isga. Relie mon commentaire sur le drame des hermaphrodites qui souffrent dans leurs chairs de leur double appartenance. Poser une telle question, c'est te moquer ouvertement de leur sort. Tu es la honte de ce média.

  • Par lsga - 07/06/2013 - 11:51 - Signaler un abus @glyocite : tu n'as pas répondu, et je ne rigole pas

    es-tu pour ou contre le droit au mariage des hermaphrodites ?

  • Par Cybians - 07/06/2013 - 12:37 - Signaler un abus @Isga @Gliocyte

    Franchement les hermaphrodites, on s'en fout. Et vous avez le droit de me traiter d'hermaphroditophobe si ça vous amuse, y a pas de soucis. Peut être que le PS planche en ce moment sur un mariage pour tous et avec soi-même ; et dans quelle mesure l'hermaphrodite peut être considéré comme la famille monoparentale parfaite. C'est bien de penser à ce genre de chose, y a pas de problème plus grave: le chomage, la crise, les impots, tout ça les français s'en foutent ;-)

  • Par lsga - 07/06/2013 - 12:47 - Signaler un abus @Cybians : les hermaphrodites, le talon d'achile de la droite

    Glyocite ne peux pas répondre.   Soit il dit qu'il est contre le mariage des hermaphrodites, et il apparaît comme un eugéniste qui veut les éliminer.   Soit il est pour, et il est donc pour le mariage homosexuel (car si un hermaphrodite se mari, peu importe le sexe du conjoint, c'est un mariage homo).   Bref, tout ce qu'il reste à des gens comme glyocite c'est de qualifier les hermaphrodites de victimes erreurs de la nature.   Ainsi, ils sont contre l'homosexualité soit disant contre-nature, contre les hermaphrodite soit disant erreur de la nature, et n'ont rien contre les mariages consanguins (ex: Christine Boutin) qui sont pourtant totalement contre-nature.

  • Par gliocyte - 07/06/2013 - 12:54 - Signaler un abus Et oh! @cybians.

    Relisez mon premier commentaire et ne m'assimiliez pas à Isga, je vous prie, qui d'ailleurs avoue rire du problème des hermaphrodites dont vous vous foutez royalement. Maintenant lisez des revues scientifiques où le problème des perturbateurs endocriniens est largement exposé et responsable d'hypo-fertilité masculine démontrée. instruisez-vous! ENSAS, par exemple, ça vous parle? Si l'action de moult produits sur l'embryogenèse est démontrée, il est concevable que celle-ci puisse s'exercer aussi sur le développement des organes sexuels. De toute façon je ne vois pas pourquoi je m'embête à communiquer avec vous. Je commence à me demander, au regard de votre commentaire s'il y a une once d'humanité chez vous, comme d'ailleurs chez certains commentateurs. La taille de votre engin doit certainement occupée toute votre pensée.

  • Par lsga - 07/06/2013 - 13:26 - Signaler un abus @glyocite : soyez plus clair

    vous êtes pour ou contre le droit au mariage des hermaphrodites ?  

  • Par THEGAP - 07/06/2013 - 13:28 - Signaler un abus Les ondes? Bigre!

    Désolé mais c'est un poisson d'avril ! Il n'y a aucun article scientifique qui appuie un effet des ondes EM... C'est tragique Ce pays vit et se nourrit d'illusions.

  • Par THEGAP - 07/06/2013 - 13:43 - Signaler un abus Troll du genre

    Dans le cadre de l'offensive du genre par tous les djihadistes du progrès, il n'y a plus un seul débat où un trans/micropenis/megaclito/les deux à la fois/etc ne demande à tous si on le soutient dans son combat. C'est assurément un grand progrès.

  • Par Cybians - 07/06/2013 - 13:49 - Signaler un abus @gliocyte

    Je ne voulais pas que mon commentaire soit mal pris, Pour revenir dans le sujet et clarifier ma pensée: - Cet article est nul sans source sur les Ondes EM - J'ai un téléphone portable dans ma poche, et mon sexe n'a pas rétréci pour autant, et je ne le colle pas souvent à l'oreille, donc il n'est certainement pas responsable d'une quelconque atrophie cérébrale non plus ;-) - Je le dis et le répète, journalisme sans source, n'est pas journalisme. Malheureusement Atlantico regorge de ce genre d'article. "La taille de votre engin doit certainement occupée toute votre pensée" C'est possible ;-) PS: je ne prend parti ni pour vous ni pour Isga.

  • Par Ilmryn - 07/06/2013 - 14:15 - Signaler un abus C'est une énorme gag cet article ?

    Depuis la taille des préservatif (aucune méthode ni mesure->poubelle ) en passant par la taille des pénis français (quasi le record du monde... du mensonge, pas de mesure->poubelle) jusqu'aux mystérieuses ondes & méchants pesticides, le pauvre Patrick Constancis (et journalistes associés) semble avoir définitivement largué la rampe. . Mention spécial à l'hilarante "prise de conscience et méditation" qui va sauver la planète ET augmenter la taille des zizis. Bigre ! . Tarés !

  • Par el zorro - 07/06/2013 - 17:27 - Signaler un abus rien n'est perdu

    Mieux vaut une petite travailleuse qu'une grosse fénéante

  • Par Tanis - 07/06/2013 - 19:27 - Signaler un abus Dicton artistique

    Ce n'est pas à la taille du pinceau qu'on juge le travail de l'artiste ...

  • Par ABCD - 08/06/2013 - 02:20 - Signaler un abus La fin des féministes

    Tout ça est catastrophique. Les sexes vont disparaître. Finies les pénétrations, finis les délits sexuels, finis les homos, finis les pédophiles sodomiaques, finies les différences, tout s'écroule. Même la théorie des genres ne tient plus debout, faute de genres. Les lois sur la parité tombent doucement dans l'oubli. Les féministes ont enfin perdu définitivement la partie. Ouf. On les a eues à l'usure. C'est bien fait!

  • Par mediaplayer - 08/06/2013 - 07:41 - Signaler un abus Mobile Dick !

    Le mien ressemble à une baleine... Surtout dans la poche avant droit de mon pantalon !...

  • Par BCPANORAMA2 - 09/06/2013 - 08:47 - Signaler un abus A SUIVRE....

    Prochaines publications: 1/- Le clitoris se fait prier. 2/- Vagin- Ca ne mouille plus.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Patrick Constancis

Patrick Constancis est ancien Chef de Clinique – Assistant des Hôpitaux de Paris. Il a également enseigné l’Anatomie classique aux jeunes étudiants en Médecine, puis la Chirurgie Andrologique et Urologique aux jeunes Chirurgiens des Hôpitaux de Paris dans le premier service d’Andrologie mondial créé par le Pr Gabriel Arvis à l’Hôpital St Antoine de Paris en 1978.  

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€