Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les sept chantages inacceptables des partisans du "mariage" unisexe

Sens de l'Histoire, amour, égalité, accusation d'homophobie... Les arguments des partisans du mariage homosexuel frôlent parfois le chantage. Petit guide pour les démasquer.

Arrêtons avec le chantage

Publié le - Mis à jour le 30 Décembre 2012

La sempiternelle accusation d’homophobie

Il y a bien sûr le chantage à l’homophobie. S’opposer au mariage unisexe serait faire preuve d’homophobie. Comme disait Muray, "la cage aux phobes est ouverte, garez-vous". A entendre ceux qui parlent comme  cela, aucune prise de position rationnelle ne serait possible : l’homo politicus ne serait mû que par ses plus bas instincts.

De même que les homosexuels seraient obligés d’être pour le mariage en raison de leurs orientations sexuelles (y a-t-il pire homophobie que de penser cela ?), quiconque est contre ne saurait être mu que par la phobie des homosexuels. Un tel chantage est, lui aussi, une manière totalitaire de clore le débat.

On lance ce genre d’invective comme si les positions des uns et des autres ne pouvaient se déterminer en raison, en fonction des intérêts, non de tel ou tel groupe mais de l’État, de la République. C’est pourtant sur ce seul plan qu’il faut débattre. Et c’est sur ce seul plan que les opposants au mariage homosexuel prétendent se placer.

« Mais s’ils s’aiment ! »

Chantage à l’amour ensuite. S’ils s’aiment (les homosexuels) pourquoi n’auraient-ils pas eux aussi le droit de se marier ? Mais les officiers d’état-civil n’ont jamais été là pour border les lits ! Il y a des tas de gens qui s’aiment et qui n’ont pas besoin pour cela de convoquer la République à "reconnaître leur amour".

Deux frères, deux sœurs vivant ensemble, un père et sa fille (hors de tout inceste, bien sûr) peuvent vivre ensemble des années ;  pourtant la loi ne leur accorde, s’agissant de frères et sœurs, aucune reconnaissance, même pas en matière de succession. Quatre amis peuvent jouer aux cartes tous les soirs au même bistrot depuis trente ans sans avoir besoin d’une reconnaissance légale. Le mariage est un contrat, c’est aussi une institution sociale qui n’a d’autre finalité que le bien de la société ; et elle vise d’abord à régler la filiation. Même s’il vaut mieux que les époux aient quelque sentiment l’un pour l’autre, ce n’est pas à la société d’en juger, ni à l’Etat d’y apposer son label.

Qui est vraiment libéral ?   

Chantage au libéralisme. Ne pas vouloir de mariage homosexuel, ce serait s’opposer à une mesure de libéralisation. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’ultra-libéraux, faute d’avoir réfléchi à la question, y sont favorables. Or c’est exactement le contraire.  La République n’a pas à se mêler des sentiments et a fortiori de la sexualité. Si l’institution du mariage existe de temps immémorial, c’est d’abord pour régler la filiation (et donc les successions et autres questions patrimoniales qui, elles, importent à la République). D’autant que, la nature étant ce qu’elle est, il faut 15 ou 20 ans pour faire un homme et non deux mois comme un chat ! Un cadre stable est donc nécessaire ; dès lors qu’il est admis que le ménage homosexuel n’est pas l’idéal pour élever un enfant, en instituant le « mariage » homosexuel, l’État, pour la première fois, s’intéresserait à la sexualité en tant que telle ! Est-ce là du libéralisme ? Il ne fait que reconnaître une solidarité de fait, dira-t-on ? Mais alors pourquoi en exclure, comme c’est le cas du pacs, les ménages frère et sœur, père et fille, mère et fils, les communautés religieuses, etc. ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Cap2006 - 18/11/2012 - 11:23 - Signaler un abus de quel chantage parlez vous ?

    1- celui de vouloir mettre fin à une hypocrisie ? homo oui, mais cachez vous... homo parents impossible à "interdire" donc toléré de fait... mais ces enfants sont moins protégés que les autres ... 2 - celui de vouloir rompre avec une loi ancestrale ? notre code de la famille date de napoléon... contester qu'il ait déjà évolué, et qu'il puisse de nouveau s'adapter à l'évolution de la composition des familles me parait légitime... 3- quel impact pour 98% des mariages "NORMAUX" dont la moitié se déchire avec bien peu d'égard aux enfants ... aucun... 4 - la défense d'une sous catégorie d'humain, avec des droits différents, est porteuse de l'homophobie déjà largement entretenue par les religions.

  • Par EOLE - 18/11/2012 - 11:24 - Signaler un abus LA BOITE DE PANDORE

    Concernant le droit de la famille, il existe des vides énormes dans notre législation. Le mariage pour tous ne fait pas partie des solutions mais à vouloir ouvrir cette boîte de Pandore le gouvernement s'expose à une explosion de revendications sur les droits de l'enfant puis de l'adulte adopté, celui des enfants en familles recomposées (2 au moins pour chaque enfant), le droit des paratres et maratres, grands-paratres et grand-maratres voire avunculatres, etc. qui concernent un nombre de personnes sans commune mesure avec la petite communauté d'homosexuels aux relations stables et voulant adopter... pour des motifs somme toute assez hédonistes et sans aucun rapport avec le bien-être des sujets/objets adoptés.

  • Par Glabre et Ingambe - 18/11/2012 - 11:26 - Signaler un abus sophisme

    Sur la sophistique , qui est une forme de terrorisme intellectuel, cet extrait d'un site : «Embarrasser un interlocuteur, lui jeter à la tête des raisons, bonnes ou mauvaises, qui l’ étourdissent, et lui ferment la bouche au moment où il devrait parler, le déconcerter par l’ imprévu des ripostes ou par l’ étrangeté des questions, abuser contre lui d’ un mot malheureux, et le tourner en ridicule par tous les moyens : voilà toute leur ambition.» http://wp.me/pvPzN-mR

  • Par Glabre et Ingambe - 18/11/2012 - 11:29 - Signaler un abus Vous avez oublié d'ajouter un

    Vous avez oublié d'ajouter un huitième chantage : la soit-disant innocuité. "Ce n'est pas grand chose" , "Ce n'est pas tant que ça" , "C'est si peu" ,

  • Par cg9cwi - 18/11/2012 - 12:19 - Signaler un abus Un autre

    Vous oublier le chantage aux mauvais parents: parents divorcés, célibataires, violents... Comme si les homos seraient plus vertueux que les autres. Non, il y aura malheureusement aussi des divorces, des séparations et de la violence dans les couples homos.

  • Par De France et de plus loin - 18/11/2012 - 12:27 - Signaler un abus Si Jésus était PD, il serait

    Si Jésus était PD, il serait pour le mariage pour tous ! Amen

  • Par www.mai68reloaded.com - 18/11/2012 - 12:50 - Signaler un abus L'argument massue...

    ...du "reductio ad homophobia": http://www.mai68reloaded.com/2012/mariage-pour-tous-entre-reductio-ad-homophobia-et-mepris-oligarchique/

  • Par OmbreDuZ - 18/11/2012 - 14:16 - Signaler un abus Modernité

    Je n'ai pas lu tout l'article, ça démarrait tellement mal que je n'ai pas la la suite. Je pense qu'on ne devrait plus avoir le droit de vote après 65 ans. Il faut retirer de l'échantillon statistique les trop jeunes et les trop vieux. 77% des français de moins de 35 ans sont pro-mariage gay, soit environ 4 jeunes sur 5. Après nous avons ce Monsieur et Dassault qui nous expliquent la modernité et la décadence. Je respecte son avis, mais voilà, la société a changé et vous prenez de plus en plus la poussière.

  • Par vangog - 18/11/2012 - 14:20 - Signaler un abus Ne pas confondre "égalité" et "égalitarisme"...

    L'égalité garantit l'accès de tous à des droits démocratiques, c'est a dire édictés en fonction d'une "norme" qui est celle de la majorité, telle que l'a voulu le code civil. L'égalitarisme est une déviation idéologique de l'égalité, qui tend a faire croire que les droits des minorités doivent s'imposer au plus grand nombre, par pure démagogie et dans un but électoraliste assumé. Selon cet égalitarisme totalitaire, qui l'utilise les mêmes armes que les vieilles idéologies, tout le code civil pourrait être "detricoté", en faveur des minorités, et au mépris du plus grand nombre! En bref, la victoire de la démagogie sur la démocratie, parfaite illustration de la politique selon Flamby..

  • Par De France et de plus loin - 18/11/2012 - 14:48 - Signaler un abus Vangog

    La majorité à déjà élu le président dont le programme prévoyait clairement le mariage gay . Bientôt, la majorité de nos représentants va voter ce texte et la majorité des citoyens ne descendront pas dans la rue pour s'insurger. Mais dans le fond, est ce bien l'avis de la majorité qui vous importe ou bien le votre? Vous avez perdu ce combat.

  • Par General3Gaulle - 18/11/2012 - 15:09 - Signaler un abus On peut rajouter...

    Faire croire que les 3 millions de français homosexuel seraient pour le mariage homo ce qui est faut. Je connais plein d'homos qui sont contre le mariage gay. ils ont déjà pas envie de se PACSER encore moins de se marier et voient d'un très mauvais oeil que les assos communautariste parlent en leur nom surtout. Je tient a saluer Xavier Bongibault un homo que a creer l'association "plus gay sans mariage" qui donnent enfin une visibilite aux homos qui sont CONTRE le mariage homo. Ce garçon est courageux. je tient a le remercier. Surtout que il subir les pressions des ayatollahs communautariste gay qui ont des méthodes détestables. Je vous invite a écouter son analyse http://www.youtube.com/watch?v=7tyh5-YUUEY Et son opinion est loin d’être rare chez les homos français. Pourtant depuis des décennies les médias ne donnent la parole que a ses assos communautariste gay qui sont des officines du PS. Ce genre de fausse association comme le sont sos racisme ou ni pute ni soumise. Des machines a faire du softpower socialiste.

  • Par ODE - 18/11/2012 - 15:17 - Signaler un abus réponse à "de France et plus loin" 14h48

    Bonjour, vous écrivez "La majorité à déjà élu le président dont le programme prévoyait clairement le mariage gay ." - non il n'a pas été élu par une majorité mais par 47% des votes exprimés - qui dit majorité ne dit pas forcément vérité ou même légitimité, même en démocratie (sinon c'est une dictature) "Bientôt, la majorité de nos représentants va voter ce texte et la majorité des citoyens ne descendront pas dans la rue pour s'insurger. " Qu'en savez-vous? Vous êtes devin? "Mais dans le fond, est ce bien l'avis de la majorité qui vous importe ou bien le votre?" Drôle de question. C'est ma liberté de penser ce que je veux même si cela n'est pas l'avis d'une "majorité" (soit dit en passant, la majorité est contre le mariage homosexuel, vous êtes dans l'erreur) "Vous avez perdu ce combat.": pardon, comment pouvez-vous le savoir??? -il ne sera jamais fini: le lobby LGBT réclame déjà la PMA, la gestation pour autrui, le mariage à l'église... - aucune cause n'est perdue tant qu'il se trouve quelqu'un pour la défendre - tout ce qui a été fait, par définition, peut être défait. Vous voulez croire à vos chimères.

  • Par yeria - 18/11/2012 - 15:31 - Signaler un abus interdit

    il est interdit d’être anti. Alors pourquoi les gay s'en priveraient ?

  • Par ZOEDUBATO - 18/11/2012 - 16:10 - Signaler un abus L'exigence du respect des civilités

    Lorsque je reçois du courrier électronique portant la mention DUPONT au lieu de MME ( MR ) DUPONT je réponds par un mail de protestation pour incivilité citoyenne. Si le 2ème envoi ne comporte toujours pas l'indication de la civilité j'annule tous mes comptes, abonnement, etc auprès de l'organisme. Si une réponse est obligatoire je renvoie, sans répondre au demandes formulées, mon mail de protestation contre une familiarité indue qui ressemble fort à à celle d'un seigneur toisant Ses serfs Est-ce que si nous sommes nombreux à pratiquer de la sorte le gouvernement ne comprendrait pas qu'il doit respecter les citoyens et leurs opinions ?

  • Par De France et de plus loin - 18/11/2012 - 17:10 - Signaler un abus Ode

    Les francais devaient choisir leur president et ils l'ont fait. Ca legitime davantage le projet de loi que vos sondages personnels . La majorite ne fait pas la verité mais les minorites religieuses et conservatrices non plus . Vous parlez de chimeres? En voila : Les oppositions successives au divorce, a la contraception, a l'avortement, au PACS et maintenant au mariage gay. Je maintien: ce combat est perdu, confirmation dans quelque temps.

  • Par Imragen - 18/11/2012 - 17:32 - Signaler un abus @defrance et de plus loin

    Oh l'argument simpliste et niais !!!! On n'a pas voté pour le mariage gay, on a voté pour un président. Certes, il y avait un programme. Et ceux qui ont un peu vécu savent que tout ne se réalise pas, loin de là. !!! Il y en a déjà, en particulier le refus de la règle d'or. Et puis que risquez vous à un débat en profondeur si vous êtes si sûr du résultat ?

  • Par Imragen - 18/11/2012 - 17:35 - Signaler un abus @defrance et de plus loin

    Compte tenu de certains de vos commentaires, je me demande si, au fond, vous n'êtes pas homophobe.

  • Par ODE - 18/11/2012 - 17:38 - Signaler un abus @de France et plus loin

    Pas d'accord avec vous sur le fond: ce n'est pas une élection qui légitime un projet de loi. Si c'était vrai, cela invaliderait toute tentative de n'importe quel peuple que ce soit de s'opposer à un gouvernement!!! Une élection n'est pas non plus un laissez-faire. La vie politique, ce n'est pas M.Hollande et son gouvernement qui la font!! Dans une démocratie, c'est moi, et c'est vous. l'élection de M.Hollande n'est en aucun cas une validation du mariage homosexuel! De plus, "les Français" comme vous dites ont été 47% des votants à "choisir" Hollande, du coup il y en a bien une grande quantité qui ne l'ont pas choisi! La démocratie, ce n'est pas "ferme ta gueule parce que tu es dans l'opposition", quand même! Non, votre discours ne tient pas! "La majorite ne fait pas la verité mais les minorites religieuses et conservatrices non plus .": certes. Du coup, je n'ai aucune raison de suivre les progressistes qui se croient dans "le sens de l'histoire". Les progressistes ne peuvent pas plus que les conservateurs prétendre être du côté de la vérité. Ma vérité vaut bien la vôtre. Comme vous le dites, le reste est affaire de combats politiques.

  • Par kettle - 18/11/2012 - 17:42 - Signaler un abus 99% des francais sont contre

    Referendum !

  • Par ODE - 18/11/2012 - 17:47 - Signaler un abus @de France et plus loin (suite)

    "Vous parlez de chimeres? En voila : Les oppositions successives au divorce, a la contraception, a l'avortement, au PACS et maintenant au mariage gay. Je maintiens: ce combat est perdu, confirmation dans quelque temps." A mon avis, on ne peut pas l'affirmer si vite - si ce n'est qu'en effet le lobby gay dispose de moyens financiers et politiques gigantesques, disproportionnés, et sans rapports avec les moyens de l'autre camp. Côté opinions, on voit bien qu'énormément d'élus manifestent leur désaccord. Admettons cependant que le combat soit perdu comme vous dites. Il est peut-être perdu politiquement... mais pas forcément dans les foyers... Peut-être perdu pour un an, deux ans, vingt ans... et après? qui peut écrire l'histoire à l'avance? L'histoire n'est pas écrite, elle accepte l'imprévu. Encore une fois: tout ce qui est fait peut être défait. Comme disait Valéry, les civilisations sont mortelles... Vous êtes d'accord qu'il est bon de combattre pour des idées que l'ont croit justes et bonnes? Faut-il cesser de combattre sous prétexte qu'on subit une défaite? Non, l'avenir n'est pas écrit. Pas plus demain que dans 20 ans. Comme vous dites: nous verrons!

  • Par golvan - 18/11/2012 - 17:52 - Signaler un abus @defrance...

    "les minorités religieuses et conservatrices non plus" Voilà le degré zéro de l'argumentation mais on y est habitué de la part d'un socialiste béni oui-oui. Les socialistes font semblant de croire que seules les Eglises s'opposent au mariage gay. Cela évite d'imaginer que l'homosexualité, si elle est actuellement tolérée, n'est pas forcément très populaire, et que les homos réfugiés dans leur ghetto du Marais préféreraient qu'on les oublie un peu. Ils savent que le délire d'officines socialistes sectaires pourrait s'avérer très mauvais pour leur petite communauté qui est tolérée mais pas forcément appréciée. Et que penser d'un PS qui d'un côté drague vulgairement les musulmans alors que ces derniers agressent les homos, et de l'autre côté estime que le mariage homo "c'est le sens de l'histoire". C'est d'ailleurs un peu le côté schizophrène de Caroline Fourest, lesbienne notoire, qui se fait rembarrer à la fête de l'huma mais qui refuse de considérer l'incompatibilité de la religion musulmane avec les démocraties occidentales. Et vous "defrance..." vous pensez que le mariage homo est compatible avec le vote musulman ? Ou bien vous vous en foutez, comme vos coreligionnnaires du PS

  • Par ODE - 18/11/2012 - 17:54 - Signaler un abus @Ombre duZ

    vous faites preuve de bêtise cher monsieur: voilà un article argumenté, qui réclamerait en réponse des arguments adaptés. Au lieu de cela, vous parlez d'interdire aux gens de s'exprimer. Qui est totalitaire? Qui est intolérant? Vous croyez au sens de l'histoire, qui est une chimère communiste. Vous croyez au progressisme, une idéologie qui date du XIXe siècle: c'est vous qui prenez la poussière!! Attention! Vous versez dans la phraséologie primaire chère aux socialistes depuis les années 50: nous sommes la Lumière, ils sont l'Ombre. Je suis moderne, ils sont poussiéreux. Evidemment, cela évite d'avoir à penser... A écouter ceux qui ne sont pas d'accord avec vous... A se rendre compte qu'ils ne sont pas si bêtes que vous semblez le croire... A respecter les autres, tous les autres... A comprendre que nous aussi, nous pensons à la société de demain, à l'avenir de nos enfants... Mais vous, comme tout bon dictateur, vous pensez à nous enlever le droit de vote (encore que je ne sois pas dans les bonnes statistiques d'après votre sondage): bravo! Belle preuve de démocratie et d'humanisme! Pourquoi pas des camps de rééducation pour les mal-pensants? Vous y avez songé?

  • Par altona - 18/11/2012 - 19:13 - Signaler un abus Petit Rappel

    Ce sont les enfants des hétéros qui paieront leur retraite en attendant !!

  • Par lorrain - 18/11/2012 - 19:31 - Signaler un abus @l'ombre du z et de france et...

    vous parlez tous les 2 de sens de l' histoire et autre conneries, quand à l' ombre, alors là, supprimer le droit de vote sous prétexte d' age... même hitler en 33 n' avait pas osé en parler, je vous félicite. finalement, le parti socialiste ne devient-il pas parti socialiste des travailleurs. en tout cas, ça y ressemble de plus en plus. même le PCF a admis les crimes de staline, vous , vous voulez juste faire pire

  • Par géodith - 18/11/2012 - 19:34 - Signaler un abus J'ai juste un gros probleme de compréhension

    Derrière le mariage gay, il y a le probleme de la PMA. Quand on sait que les lois ne sont toujours pas précisées concernant les dons d'embryons, les droits des embryons, la recherche sur les embryons... comment peut-on vouloir se rajouter un probleme supplémentaire avec ce mariage homo qui ne semble pas tellement demandé. Le plus juteux, c'est quand même que ce soit un gars, père de 4 + 1 mômes avec 2 femmes differentes sans aucune attache maritale avec elles et vivant avec Adultresse qui se focalise la-dessus ! "le mariage pour tous sauf pour moi !" Idem : les économies pour tous sauf pour moi !

  • Par DEL - 18/11/2012 - 21:11 - Signaler un abus Position d'un citoyen de base

    1 Le mariage homosexuel, je m'en contrefiche. 2 Que mes frères humains homosexuels, dont je ne suis pas, assument leur différence, me paraîtrait un minimum responsable, et donc qu'ils ne réclament pas ce qu'ils ne peuvent assumer, puisque ne pouvant créer la naissance entre eux. 3 un enfant peut se passer de père sans trop de dégats, de mère surement pas. 4 L'église ne doit pas donner sa position en tant que telle, car alors elle contreviendrait au principe de laïcité; en revanche les croyants en quelque religion que ce soit le peuvent au titre de citoyen. 5 Je crains fort que ce débat n'ait été lancé que pour cacher les décisions économiques désagréables qui viendront et qui révèleront que ceux que l'on appelle "de gauche" sont en fait " de droite" et donc qu'ils favoriseront les financiers, les riches et non les classes moyennes et les pauvres.

  • Par yoda - 18/11/2012 - 21:49 - Signaler un abus @Ode

    cela légitime quoi ? beaucoup de personnes ont voté pour hollande car ils voulaient viré sarkozy, (c'est mon cas) quand au programme comme vous dite !!!! parlons en ! le fameux traité si décrié il l'a signé, la tva si décriée allons y gaiement alors rien n'est légitime ! et plus il faut le bazar en france avec tout ces conneries qui foutra en l'air la société encore plus qu'elle ne l'est ! !

  • Par HdT - 19/11/2012 - 00:17 - Signaler un abus @ OmbreDuZ (18/11/2012 14h16)

    En rapport de ce que vous écrivez, je suis convaincu que de prime abord il faut vous retirer ce que vous suggérez de retirer aux autres, mais s'arrêter en si bon chemin serait dangereux pour la démocratie, donc autant vous ôtez également le droit d'exister car c'est ni plus ni moins ce que vous proposez aux autres. On peut donc légitiement considérer, selon vos écrits, que vous seriez pour éliminer (déportation et gazage?) tout un pan de la société qui vous dérange. A partir de ce constat, et tout en vous regardant, non pas pour me souvenir de vous mais seulement pour constater si mon unité s'améliore pour sa précision au tir, je dis: "Feu!". Après, j'irai retrouver ma famille, mes parents, mon toutou qui lui ne vote pas mais aurait peut-être des choses à dire quant à son lit pas assez grand ou son assiette manquant de Saint-Jacques, j'aurai même déjà oublié votre nom si tant soit que j'aurai d'ailleurs pris le temps de le lire. Ce sont des gens comme vous qui ont façonné et mené les camps de la mort, ce sont des gens ordinaires comme moi qui ont fait le coup de feu pour passer le balai et espérer un autre regard sur le monde. Vous êtes un cave et sans doute même bien pire.

  • Par Guff - 19/11/2012 - 08:28 - Signaler un abus La garde au père.

    Comment garantir qu'un relation soit "stable"? En cas de divorce, pour l'homosexualité "masculine", le père aura toujours la garde. Cela risque de faire jurisprudence pour les hétéros. Ouf.

  • Par Le gorille - 19/11/2012 - 10:17 - Signaler un abus Puissent les aveugles vous lire !

    Oui ! Puissent les aveugles politiques, ou sourds si vous le voulez, puissent vous lire et vous entendre, ou mieux encore vous comprendre ! Votre plaidoyer, dans sa forme légère, est aussi fort que tous les autres, sinon plus, car plus concis, plus incisif, plus pertinent encore ! Surtout dans la dernière phrase : "Ce serait plutôt aux politiques de se demander s’ils ont le droit de changer le sens des mots !" Là est aussi et plus encore le vrai scandale interllectuel ! Merci de votre intervention.

  • Par Babeux - 19/11/2012 - 11:30 - Signaler un abus Neanmoins

    Le mariage pour tous permettrait de resoudre une seule chose : La Paternité de l'UMP, si Copé et Fillon s'unissent il pourrons être les deux Papas de l'UMP...Non?

  • Par Glabre et Ingambe - 19/11/2012 - 13:30 - Signaler un abus Ouiiin !

    Avec eux, on est toujours dans la surenchère faite d'hystérie et de caprices.

  • Par VeLiVoS - 19/11/2012 - 14:54 - Signaler un abus De France et de plus loin - 18/11/2012 - 17:10

    "Ce combat est perdu d'avance" —— On n'est pas dans un jeu, du genre "celui qui a gagné, celui qui a perdu", on a passé l'âge de ces conneries qui régissent encore l'état d'esprit des franc-maçons en effet, tout emplis de leur haîne, notamment de "l'infâme" ‼ Nous sommes dans le combat des idées et ceux qui s'opposent à ce projet de loi considère que NOUS AURONS TOUS À Y PERDRE que ce projet passe, TOUS. Ce projet de loi va progressivement créer le bordel, amplifier notamment l'intégrisme, l'intégrisme musulman n'ayant pas besoin de ça pour montrer son visage, rompre davantage les tabous (pédophilie, inceste, polygamie, zoophilie, …) !   Quand la pillule a été légalisée, peu croyaient que l'avortement le serait, quand l'avortement a été légalisé, peu pensait qu'un PACS passerait, quand le PACS est passée, on nous a fait croire que c'était seulement ça que voulait le lobby homo. De France et de plus en plus loin, dans quelques années, nous aurons tous perdu à ce petit jeu. Vous ne pourrez gagner à vous associer à des menteurs, ou ne gagnerez pas à mentir à ceux qui vous entourent pour que votre idéologie utopiste passe.

  • Par VeLiVoS - 19/11/2012 - 15:01 - Signaler un abus De France et de plus loin, dans la contradiction …

    "Les francais devaient choisir leur president et ils l'ont fait. Ca legitime davantage le projet de loi que vos sondages personnels." ——— Expliquez-moi alors que les mêmes qui vous disent : • un référendum ne peut refléter parfaitement, par ses questions, un sujet avec précision, les mêmes sont capable de de dire avec tout l'aplomb nécessaire … • que le fait d'avoir voté pour un candidat pourvu d'un programme de 60 propositions, toutes différentes les unes des autres, sociales, sociétales et économiques notamment, que cela suffit à valider tout ce programme ‼ → N'y a-t-il pas là contradiction ?   → Et si non, pourquoi hollande président n'applique-t-il pas les déclaration de hollande candidat notamment sur la TVA ?

  • Par L'Empereur - 19/11/2012 - 16:57 - Signaler un abus De France et de plus Loin

    Cette personne fait certainement partie de celles qui ont brûlé les drapeaux Français au soir de l'élection de notre actuel Président de la République. Les conversations "logiques" et "argumentées" seront donc compliquées. Pour le reste, je ne suis pas Catholique, et ne suis rattaché à aucune religion. Et je ne suis pas contre le mariage homosexuel. Je suis contre le fait que cela amène à l'autorisation d'adoption en revanche. Un enfant a besoin d'un père et d'une mère, la nature est ainsi faite. Que les homosexuels soient de plus mauvais ou de meilleurs parents que les hétérosexuels est hors de la question et n'est pas le sujet. Le sujet étant l'équilibre, une chose que nous ne connaissons plus en France depuis le départ du Général de Gaulle. Si cela était autre qu'une basse manoeuvre politique, le gouvernement ouvrirait un référendum. Mais l'issue du scrutin étant connue, celui-ci ne prendra pas le risque.

  • Par ohtna - 19/11/2012 - 17:13 - Signaler un abus @golvan

    Comment pouvez-vous, dans un même commentaire, prétendre à une quelconque utilité de votre intervention en réduisant le sujet, les potentiels interessés par la question du mariage gay (j'entend, les gay eux-mêmes), et plus particulièrement "l'homosexualité" en général à "les homos réfugiés dans leur guetto du marais" qui "préfèreraient qu'on les oublie un peu" ? Êtes-vous sérieux ? Quelle taille fait la fenêtre par laquelle vous observez le monde ? Celle d'une lucarne donnant sur un quartier parisien ? Et au pire des cas, si l'on se rabaisse à considérer ce raccourcis dangereux et à y répondre, est-ceil utilie d'aller plus loin que ça : pour ceux que vous designez comme personnes qui souhaitent avoir la paix l'auront, le mariage n'est et ne sera pas pas un devoir, c'est un droit. Cela tombe bien, voyez ?

  • Par giloudreux - 19/11/2012 - 17:16 - Signaler un abus excellent article

    rien à redire! il est complet .Merci à son rédacteur

  • Par Wilfrid23 - 19/11/2012 - 17:24 - Signaler un abus C'est la fin...

    Après avoir détruit l'Eglise, la Nation, l'Education, piétiné l'Identité et j'en oublie... On arrive au "mariage pour tous" et ce qui va suivre inévitablement, polygamie... On voudrait détruire la civilisation occidentale qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

  • Par EOLE - 19/11/2012 - 19:00 - Signaler un abus Et pourquoi pas la polygamie?

    Puisqu’il est question d’ouvrir la boîte de pandore du code civil au chapitre de la famille, peut-on faire une suggestion qui touche bien plus de monde que la minorité homosexuelle susceptible d’adopter ? Introduisons, pardonnez le terme, la polygamie. En effet comme ne l’ont pas encore proposé madame le ministre des affaires sociales et sa bouffonne de prédécesseur, malgré la clientèle électorale correspondante et comme on peut s’étonner que la porte parole du gouvernement ne nous ait pas encore apostrophé sur cette criante bévue de ce phallocrate de Napoléon, il y a une flagrante injustice inégalitaire qui fait que les femmes, aimées et aimantes, de nos compatriotes de confession musulmane ne voient pas reconnues leur droits légitimes d’épouse au cas où leur mari ont déclaré un premier mariage. Ainsi se trouvent-elles dans une situation de quasi réprouvées sociales, au ban de la société avec des enfants ayant père et mère mais à la reconnaissance incertaine voire douteuse. Ne serait-il pas temps de mettre fin à cette abominable marginalisation d’une partie de nos concitoyens présents et futurs ou à tout le moins en prochain droit d’exprimer leur vote aux élections locales ?

  • Par macLoscope - 19/11/2012 - 22:57 - Signaler un abus Pardon?

    ‘Le vrai drame, soit dit en passant, ce sont les millions d’hommes et de femmes qui voudraient conclure un vrai mariage - avec une personne de sexe opposé - et qui ne trouvent personne. ‘ pardon ? Depuis quand ça, c’est une ‘vraie question’ ? franchement… je suis la seule à avoir bogué là-dessus ? alors pourquoi pas faire un service de rencontre encouragé par l’Etat ?! C’est juste une impression, mais je pense que la quasi-totalité des personnes qui désirent se marier ont déjà quelqu’un en tête, sinon je ne vois pas non plus très bien à quoi ça sert… à quoi bon se marier si on a personne ? et depuis quand le fait de n’avoir personne avec qui se marier est une question d’Etat ? certainement que pour certains, le mariage ne servirait qu’à régler la filiation, mais je suppose que ce n’est pas la majeure partie des gens ‘Et que signifie un droit égal pour des gens qui se sont mis volontairement dans des situations hétérogènes ?’ et ne pourrais t’on pas dire que les hétéros sont des personnes qui se sont également mises volontairement dans des situations hétérogènes ? Depuis quand les gens choisissent ‘volontairement’ de leur orientation sexuelle ?

  • Par macLoscope - 19/11/2012 - 22:58 - Signaler un abus Pardon?

    Parce que la plupart des gens ont tendance à penser qu’il s’agit d’un phénomène de mode, je trouve qu’avec cet argument on a bien franchi la limite de l’irrespect, comme si les gens homos l’étaient dans le seul but de s’afficher… ‘L’enfant a des droits, il n’est pas un droit’ J’entends l’argument, sauf que encore cette fois, je ne le trouve pas recevable… vous détournez l’attention là-dessus grâce à des principes que personne ne peut renier, mais la question n’est pas là. Beaucoup de couples aspirent à avoir un enfant, et cela ne dérange personne. Je ne vois pas d’aberration dans le fait que des couples homosexuels n’aspirent pas eux aussi à vouloir élever un enfant

  • Par Vertigo - 19/11/2012 - 23:01 - Signaler un abus Tout se transforme, tout se

    Tout se transforme, tout se perd mais rien ne se crée. L'abus d'idéologie bien-pensante nuit gravement à votre société.

  • Par Livefreeordie - 19/11/2012 - 23:22 - Signaler un abus Une profonde méconnaissance du libéralisme

    Le simple emploi du terme " ultra libéral" vous décrédibilise dans votre leçon de libéralisme que vous tentez de donner... La suite on l'a connaît ...

  • Par cloberval - 20/11/2012 - 02:44 - Signaler un abus recours pour inconstitutionnalité

    A mon avis une loi modifiant la parentalité naturelle sera inconstitutionnelle. Les parents naturels ont une responsabilité de leur enfant qui est pour lui une sûreté naturelle et ils ne peuvent en être déchus qu’exceptionnellement s'ils en sont indignes. Quant un enfant existe dès sa conception ou si on veut repousser cela quand il nait sa sûreté dans sa faiblesse c'est forcément sa mère. Comment dire de la mère qu'elle n'est qu'une sûreté légale pour l'enfant alors que la vie de sa mère garantit sa propre vie? Et comment ne pas reconnaitre le père pour tel sans diminuer sa protection et celle de sa mère ? . Je vois encore moins pourquoi à la faveur d'une majorité oppressive sur cette question une fantaisie exigée par des groupes minoritaires en échange de leur vote imposerait à un enfant la suppression légale de son imprescriptible droit naturel à une sûreté qu'il ne peut même pas repousser lui-même car elle est inhérente à sa vie autant qu'à son statut naturel. Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

  • Par geek_75 - 20/11/2012 - 05:44 - Signaler un abus Super article !

    Simplement merci au rédacteur.

  • Par Sydreai - 20/11/2012 - 14:20 - Signaler un abus Hors sujet monumental....

    Un texte inutile au possible pour tenter de détourner les paroles de gens qui ne cherchent que la reconnaissance civile de leur amour et la possibilité de facilité la fabrication d'une famille autour de cet amour. C'est bien de voir que des gens pour qui la loi n'aura aucun effet, se donne beaucoup de mal pour pondre de telles horreurs uniquement dans le but de privé des personnes, dont ils trouvent le style de vie inadéquate à leur façon de penser, du bonheur d'être reconnu par l'état comme vivant ensemble et fournissant ainsi les mêmes droits qu'aux personnes hétérosexuelles. Jalousie? Peur? Stupidité? un mélange des trois, oui surement, donnant ce genre de texte.... Certains gagneraient à réfléchir au lieu d'écrire ce genre de chose, et même de mettre des commentaire tout aussi pitoyable.

  • Par Mimi Defrance - 20/11/2012 - 15:36 - Signaler un abus Femmes seules

    Bravo pour cet article, vraiment complet et réaliste. En ce qui concerne le statut de femmes seules avec charge d'enfant, c'est très difficile. Plusieurs cas dans mon entourage ont conduit à la paupérisation de ces familles monoparentales. Certaines ont souhaité cette situation, d'autres, non. Mais au final des difficultés financières importantes et matérielles aussi avec l'éducation des enfants, extrêmement difficile. La liberté voulue pour certaines d'entre elles, peut paraître formidable mais au bout du compte on est en droit de se demander si elles y ont gagné.

  • Par kassian - 20/11/2012 - 18:10 - Signaler un abus @OmbreduZ

    vous pensez que parce que "77% des français de moins de 35 ans sont pro-mariage gay" (à vérifier) il faudrait en faire une règle. Brillant. Parce qu'après 35 ans on est bon à jeter à la poubelle, c'est bien connu. D'ailleurs cet argument illustre à merveille à quel point l'automatisme intellectuel, la remise à zéro neuronale initiée par la bien pensance, peut bypasser le cerveau et son action d'analyse sur des sujets de société. Si votre cerveau avait fonctionné comme moteur de votre prise de décision, vous auriez invoqué des arguments plus valables. Pire, s'il avait vraiment fonctionné, vous auriez peut-être même abouti au résultat inverse que celui que vous défendez. Si vous étiez curieux et ouvert d'esprit, vous liriez quelques livres sur la psychologie de l'enfant, dont certains abordent le sujet de façon clinique et objective. Inutile de vous dire que les conclusions sont sans appel. Inutile également de vous présenter ces arguments puisque votre cerveau en court-circuit n'est en mesure d'en processer aucun. Dommage pour vous.

  • Par Kulashaker - 20/11/2012 - 18:49 - Signaler un abus @ Sydreai

    Contrairement à ce que vous dîtes, ce projet va impacter aussi les hétérosexuels parce que les mentions "père" et "mère" du Code Civil risque de ne plus exister. On parle même de remplacer cela par parent 1 et parent 2. Donc cela implique tout le monde, ce projet n'implique pas que les homosexuelles. De plus, je rajouterais que les hétéros ont leur mot à dire sur le projet d'adoption car oui, nous avons également une conscience et cette conscience est choqué par le fait que des couples homos puissent adopter des enfants. L'enfant mérite de connaître ses parents biologiques et l'éviction de la mère ou du père paraît être une solution mortelle.

  • Par Le gorille - 21/11/2012 - 00:01 - Signaler un abus Et tout ça pour des voix !

    Quel ramdam pour gagner les élections ! Car, vu le niveau intellectuel présenté par numéro 1 et son adjointe à l'Injustice, il est extrêmement difficile de concevoir que leurs cerveaux aient seulement pu envisager une demi-seconde qu'il y quelque raison à changer la loi. Non ! L'unique raison est d'obtenir, à la marge (difficile de faire plus quand même), le vote d'une certaine minorité de la population dite aux moeurs pas catholiques.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Roland Hureaux

Roland Hureaux a été universitaire, diplomate, membre de plusieurs cabinets ministériels (dont celui de Philippe Séguin), élu local, et plus récemment à la Cour des comptes.

Il est l'auteur de "La grande démolition : La France cassée par les réformes"

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€