Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment Eva Joly a-t-elle pu
se trahir à ce point en soutenant
le syndicaliste Mathieu
contre le procureur ?

Cette semaine, Gilles-William Goldnadel revient sur le soutien d'Eva Joly à Xavier Mathieu, sur "les pratiques obscures" des responsables de la CFDT de SeaFrance et sur la Hongrie de Viktor Orban.

La semaine Goldnadel

Publié le

Naïf que j’étais. Que Mélenchon, Nathalie Artaud ou le gentil Poutou se rendent à Amiens pour manifester leur solidarité envers l’infortuné cégétiste Mathieu, à l’encontre duquel, le procureur général a osé réclamer une amende de 1500 euros pour avoir refusé de se plier à la loi qui oblige tout justiciable, dans les mêmes circonstances, à un prélèvement ADN, me paraissait inscrit dans leur patrimoine génétique. Mais Eva Joly !

 

Quand la juge Eva Joly encourage à violer la loi

J’ai souvent confessé ma faiblesse pour le magistrat instructeur que j’ai connu et qui, au moins par comparaison avec certains de ses collègues de la section financière de l’époque, ne ressemble pas à la caricature du juge inhumain et borné que j’ai vu dessinée tant de fois.

Qu’on m’autorise une anecdote pour montrer qu’elle n’était pas dénuée d’un certain sens de l’humour dont sa sortie offusquée à l’encontre des gausseries sur son accent pourrait laisser douter.

Alors que je lui rendais visite, dans l’intérêt d’un mien client dans la peine, j’aperçois, ostensiblement accrochés aux murs de son cabinet, quelques tableaux de conjugaisons du présent et de l’imparfait du subjonctif. Perplexe, j’interroge alors l’interrogatrice professionnelle qui m’explique que l’un de ses mis en examen a réclamé le concours d’un interprète destiné à lui traduire les questions inintelligibles de sa scandinave de juge… Après nous être regardés en silence, nous sommes partis d’un fou rire irrépressible. Je puis en conséquence témoigner, qu’à l’époque, Eva ne manquait pas d’esprit d’autodérision. Las, il semblerait que la fréquentation des Verts ne lui réussisse que médiocrement.

Retour en Picardie. Je rappelle que le cégétiste avait bénéficié de l’infinie clémence de la juridiction correctionnelle de Compiègne qui l’avait relaxé de toute charge, en dépit du non-respect apparent de la réglementation en vigueur. Assez logiquement, le parquet avait fait appel, ne serait-ce qu’en raison du contexte de violence qui avait précédé l’infraction.

Que les éminences de la gauche extrême ne puissent admettre qu’un des leurs soit un justiciable comme un autre, nul ne peut l’ignorer, et on a pu apprécier leur efficacité, des manquements récidivants de José Bové, le syndicaliste, aux exactions terroristes de Battisti, l’écrivain. Il est vrai que la bienveillance médiatique relativise quelque peu la valeur de l’exploit.

Mais qu’un magistrat instructeur, qui a bâti sa réputation sur sa rigueur à réprimer sans failles la violation de la loi par quiconque, puisse à ce point se trahir lui-même, en dit long sur les ravages d’une idéologie abêtissante qui promeut l’esprit de caste.

 

"Les pratiques obscures" des responsables de la CFDT de SeaFrance

Compte tenu de leur conception intransigeante de la justice prolétarienne, je suggérerai à nos belles consciences de pousser jusqu’à Calais aux fins de soutenir les responsables de la CFDT de SeaFrance qui risquent de subir eux aussi les foudres de l’injustice.

Ils ne s’en laisseront certainement pas compter par les témoignages de ceux qui ont dénoncé leurs méthodes mafieuses et leurs menaces de mort.

La CFDT nationale vient de condamner, mais un peu tard, « les pratiques obscures et frauduleuses des responsables CFDT de SeaFrance ». Pourtant, dès 2009, la Cour des Comptes avait dénoncé les méthodes douteuses d’un syndicat qui monopolisait les recrutements opaques.

Il est vrai, que là encore, la presse, régionale ou nationale, si prompte à incriminer les politiques et les entrepreneurs, avait respecté l’omerta de rigueur. (Voir mon dernier blog notes : « Cette étonnante indulgence médiatique vis-à-vis des turpitudes syndicales »). Mais qui osera dire que ce sont les syndicats les moins représentatifs d’Europe, qui auront détruit les industries maritimes et portuaires françaises avec plus d’efficacité qu’un bombardement aérien ? Et ici, inutile d’incriminer la finance internationale où la concurrence chinoise.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ann O'nymous - 09/01/2012 - 15:13 - Signaler un abus Amusant...

    L'auteur conteste les décisions de justice. Pourquoi Eva Joly ne le ferait-elle pas ?

  • Par fms - 09/01/2012 - 15:57 - Signaler un abus et lorsque la référence aux racines chrétiennes

    sera inscrite dans la constitution européenne, l'auteur de cet article s'offusquera-t-il ?

  • Par Mani - 09/01/2012 - 16:03 - Signaler un abus @Ann O'nymous

    "L'auteur conteste les décisions de justice. Pourquoi Eva Joly ne le ferait-elle pas ?" C'est simple : parce que l'auteur est avocat et Eva Joly procureur. Participer à une manifestation visant à faire pression sur la justice pour modifier un jugement, c'est une chose qu'un procureur ne ferait JAMAIS. Eva Joly a donc clairement tourné casaque - mais à la limite, on s'en doutait déjà.

  • Par slavkov - 09/01/2012 - 16:08 - Signaler un abus les rouges

    ... quand un scandale vient d'une gauchiste rouge, aucune polémique n'est admise ...

  • Par Aie - 09/01/2012 - 16:32 - Signaler un abus Les verts sont dans la m....

    Ce n'est pas Joly qui sauvera la France, on le sait tous, sauf elle

  • Par Laulau - 09/01/2012 - 16:34 - Signaler un abus Loi inique

    Lorsque la loi est inique on se doit de la refuser même si l'on est procureur et je m'étonne qu'un avocat ne le sache pas. Être fiché comme un malfaiteur parce qu'on a participé à une action syndicale n'est pas admissible, mais je vois que cela passe très bien aujourd'hui. C'est le modèle hongrois qui vous travaille ,

  • Par DeSuisse - 09/01/2012 - 16:43 - Signaler un abus Loi inique? AhAhAh!!!

    L'action à laquelle a participé ce triste personnage aujourd'hui justement condamné mais qui sera gracié par le prochain président n'avait au mieux rien de syndical (j'ai trop de respect pour les actions syndicales) mais au contraire tout de l'acte répréhensible délibéré. Le fait syndical n'abolit pas le respect de la loi. A défaut, il le décrédibilise et se voit condamné comme ici!

  • Par Mani - 09/01/2012 - 16:46 - Signaler un abus @Laulau

    Lorsque la loi est inique, elle l'est pour tout le monde. Visiblement, ici, elle ne l'est que lorsqu'un syndicaliste est concerné. Si ça ne vous choque pas, c'est que vous êtes peut-être vous-même syndicaliste... sinon, je ne vois pas. Au passage, on peut sans problème être "fiché comme malfaiteur" sans donner son ADN. Il n'y a strictement aucun rapport entre les deux.

  • Par FIGAROCB - 09/01/2012 - 17:52 - Signaler un abus Le vrai sisage du syndicalisme en France !

    Tous ces syndicalistes français "jusqu"auboutistes" gauchistes et qui ne représentent qu'eux mêmes, se permettent de détruire en toute impunité certains secteurs économiques du Pays est tout simplement scandaleux! On ne voit cela qu'en France ! Solution : arrêter de subventionner les syndicats, ils devront se financer que par les cotisations d'où recherche d'adhérents. Ils seraient représentatifs.

  • Par alankin - 09/01/2012 - 19:24 - Signaler un abus rappellons nous la Sncm et la CGM

    préemptées en totalité par les syndicats. amenées quasiment en cessation de paiement. la sncm a connu des années de détournement des recettes du bord (c'est ce qui rapporte le plus), et il y avait détournement systématique des denrées alimentaires. les menaces ne manquaient pas auprès des commissaires du bord. Un de mes amis a vu bien souvent un couteau planté dans sa porte, des pneus crevés etc..

  • Par vangog - 09/01/2012 - 21:04 - Signaler un abus Les journaux de Gauche ont un traitement quasi Stalinien de ces

    procédés syndicalo-Mafieux; Fermer les yeux sur les condamnations syndicales (que la CFDT a attendu le tout dernier instant pour dénoncer mollement), se boucher les oreilles pour ne pas entendre les appels des libéraux pour sauver du naufrage SEAFRANCE, jurer que ces pratiques sont exceptionnelles et justifiées par la crise, que peut gagner la Gauche a une telle manipulation de l'opinion?

  • Par le Gône - 09/01/2012 - 23:41 - Signaler un abus Quoi se "trahir"..

    Elle a pas changée..c'est une hysterique gauchiste..point barre..pourquoi voulez vous qu'elle se trahisse elle n'a aucune dignité et son passé professionnelle ne plaide pas pour elle..bien au contraire!!qu'elle retourne en Norvàge ils sont tous comme elle dans ce pays (j'y ai travaillé 2 ans!!)

  • Par Laulau - 10/01/2012 - 07:50 - Signaler un abus Ici Londres ....

    Les vichystes pullulent sur ce forum!

  • Par vodkov - 10/01/2012 - 08:06 - Signaler un abus C'est la loi !

    En 1998, date de la création de ce fichier, ne devaient figurer que les violeurs et délinquants sexuels. En 2001, le gouvernement socialiste y ajoute les coupables de dégradations dangereuses et d'extorsions. En 2003, le ministre Nicolas Sarkozy l'étend à quasiment tous les délits, même aux simples « mis en cause ».

  • Par vodkov - 10/01/2012 - 08:07 - Signaler un abus Respect du droit à la vie privée

    A noter qu'en 2010 la Cour de Cassation et un tribunal bordelais invoquent l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme sur «l'ingérence de l'autorité publique dans l'exercice du droit au respect de la vie privée» pour relaxer des faucheurs de cultures OGM ayant refusé de se soumettre à des prélèvements d'ADN

  • Par Takezo - 10/01/2012 - 09:55 - Signaler un abus @Laulau

    l'insulte, l'arme de la pauvreté intellectuelle...

  • Par Thierry5635 - 10/01/2012 - 12:28 - Signaler un abus La Fouquier-Tinville instrumentalise et méprise la loi...

    qu’elle fut supposée faire appliquer. J’écris « supposée », car l’accusatrice publique haineuse et assoiffée de médias se distingua par ses instructions à charge ainsi que par sa méchanceté. A titre d'exemple, la mesquinerie qu’elle mit à prendre des vacances en juillet pour convoquer avocats et mis en examen juste pendant le week-end du 15 août montre la mesquinerie de l’alliée du plat Hollande.

  • Par Mani - 10/01/2012 - 14:07 - Signaler un abus @Takezo

    Bah, j'ai lu aujourd'hui encore, dans les commentaires du Monde, quelqu'un qui met dans deux phrases consécutives Hitler et Sarkozy. A ce niveau, quand on évoque Vichy à tout bout de champ, la pauvreté intellectuelle devient un euphémisme pour désigner la bêtise pure et simple (et une touche d'ignorance crasse avec ça). C'est malheureux mais c'est ainsi...

  • Par laurentso - 10/01/2012 - 14:34 - Signaler un abus Argumentation saugrenue,

    pourquoi Eva Joly, sous prétexte qu'elle est ancienne magistrate, devrait systématiquement se ranger du côté des Juges, pis encore, du côté des Procureurs ? Cette femme est libre d'exprimer ses idées et de soutenir qui elle veut. Si vous considérez qu'un pays démocratique doit traiter un syndicaliste comme un délinquant sexuel, libre à vous d'exercer vos talents en Corée du Nord ou en Iran...

  • Par fauvette13 - 10/01/2012 - 14:52 - Signaler un abus @laurentso

    Vous portez admirablement bien votre nom,avec un "t" cela serait mieux encore. On ne parle pas de se ranger du côté des juges mais de la loi. Faites changer cette loi si elle vous déplaît. Mais il me semble que la Corée du Nord ou l'Iran auraient une attitude plus expéditive : peine de mort ou rien. Et apparemment piquer dans les caisses comme ont fait nos chers syndicalistes ne vous gêne pas.

  • Par DeSuisse - 10/01/2012 - 17:04 - Signaler un abus @Laulau

    Vous n'êtes pas à Londres mais dans le cul de basse-fausse où votre syndicalisme benêt et entêté vous mène tout droit. Comme ce 'Matthieu'', vous ne réfléchissez pas, vous explosez de haine sans respect pour les autres et la loi, en dévoyant le combat de vos prédécesseurs dans des pratiques maffieuses qui n'ont plus rien de syndicales.

  • Par E.LE THOMAS - 12/01/2012 - 00:44 - Signaler un abus NON

    Pour une fois j'arrive presque à vous comprendre Mr Golnadel! Est ce moi qui est fait mon coming out, ou vous qui devenez moins d'extrême droite...Comme quoi le monde change!

  • Par Indigène Indigné - 12/01/2012 - 18:03 - Signaler un abus @ E.LE THOMAS

    Goldnadel d'extrème droite ??? Jamais rien vu de tel dans ses articles. Tout au contraire, des commentaires d'actualité certes différents de ceux de la mass-média habituelle, mais toujours très justes. Ne seriez vous pas en train de retourner votre veste (sport national assez prisé des français) ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles-William Goldnadel

Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est l'auteur de Réflexions sur la question blanche et de Le vieil homme m'indigne ! : Les postures et impostures de Stéphane Hessel, parus chez Jean-Claude Gawsewitch. Gilles-William Goldnadel est également secrétaire national de l'UMP aux médias et à la désinformation.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€