Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Selon Franz-Olivier Giesbert : "Il y a du Chirac en Sarkozy. La même obstination increvable"

Une reconstitution de la carrière de l'ancien président et maire de Paris, que le journaliste et biographe a rencontré à plusieurs reprises. Extrait de "Chirac une vie" de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Flammarion 2/2

Bonnes feuilles

Publié le - Mis à jour le 25 Janvier 2016
Selon Franz-Olivier Giesbert : "Il y a du Chirac en Sarkozy. La même obstination increvable"

Feu follet ou feu de paille , Jacques Chirac est convaincu que l'étoile de Nicolas Sarkozy pâlira vite. En attendant, à l'aube de son second mandat,; elle est au firmamanet. Dans les médias, il n'y en a que pour le nouveau ministre de l'Intérieur : à en croire les sondages, c'est la nouvelle coqueluche des Français. 

Dès le premier jour, Nicolas Sarkozy se pose en candidat à la succession de Jacques Chirac. Il entend bien, de surcroît, faire la course en tête et le dit avec une désarmante sincérité.

Quatre ans plus tard, après avoir tout vécu et tout subi, il donnera à l'auteur la clé du personnage qui l'aura habité tout au long du quinquennat :

"Je suis Forrest Gump. Il y a une petite voix en mpoi qui me répète sans cesse : 'Cours, cours, Forrest.'" 

Il ne sait pas s'arrêter. Il a toujours besoin de courir ou d epédaler. L'été, par exemple, il est du genre à faire ses soixante kilomètres par jour en bicyclette. "J'aime les efforts longs, dit-il. J'adore dégouliner de sueur. Quitte à m'arrêter de temps en temps au bord d'un lac. Le lac c'est la sérénité." Il y a du Chirac en lui. La même obstination increvable. La même endurance à toute épreuve, qui frise le masochisme. Sans parler de cette aptitude à circuler à l'aise dans tous les milieux ou de cette connaissance de la France profonde qu'ils ont, l'un et l'autre, labourée sans discontinuer.

Quelque chose pourtant les dresse l'un contre l'autre. Une sorte de répulsion réciproque. Ils se voient mutuellement sous les traitrs diaboliques d'una avatar du duc de Noailles, tel que le décrit Saint-Simon dans ses Mémoires : "Une vie ténébreuse, enfermée, ennemie de la lumière, tout occupée de projets, et de recherches de moyens d'arriver à ses fins, tous bons, pour éxecrables, pour horribles qu'ils puissent être, pourvu qu'ils le fassent arriver à ce qu'il propose, une profondeur sans fond."

Extrait de "Chirac une vie" de Franz-Olivier Giesbert, publié aux éditions Flammarion, 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 24/01/2016 - 15:16 - Signaler un abus En d'autres termes

    Giesbert hésite finalement à promouvoir ou Juppé ou Sarkozy. Qui va, en couverture, « débouler en tête » pour 2017 ?

  • Par Vincennes - 25/01/2016 - 15:28 - Signaler un abus Comment croire que cette "langue de vipère" et je suis poli

    Comment croire qu'il puisse vouloir soutenir Sarko ? je l'ai entendu dire chez cette TEIGNEUSE de LEVY, sur BFMTV : "avec le tas de m.....e qui va lui tomber sur la gueule" !! pour un ancien directeur de journal.....quelle classe!! mais aussi chez la non moins teigneuse ELKRIEFF en parlant de Coppé :"qu'il retourne dans les égouts, c'est sa place" !!! et encore : "ni fleurs, ni couronne". Je n'aime pas Coppé mais quand même...... et cette sotte d'Elkrieff de se marrer comme elle fait pour mieux "faire un petit dans le dos" de ses invités. Quelle clique sur BFMTV (Neumann + Cabana qui viennent de Mariane) cette même Cabana, maintenant au Point et digne d Giesbert

  • Par Vincennes - 25/01/2016 - 17:04 - Signaler un abus Sans état d'âme ce mec, copain d'Hollande, ose venir faire

    de la pub pour son bouquin......le même qui disait que Sarko avait désacralisé la fonction présidentielle .......oubliant, par contre, de critiquer les nombreuses turpitudes de son "poulain" hollandais .... petit, court sur pattes et grassouillet à la cravate de travers/aux costumes mal taillés,. Je me demande comment ce journaliste impulsif aux propos outranciers dès qu'il parle de la droite a pu être, un jour, dirlo du Point...... sur le site duquel on peut, désormais, s'exprimer sans être "modéré. J'espère qu'il fait partie de la liste de D.ERNOTTE pour LES DEPARTS à la retraite étant donné son âge

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Franz-Olivier Giesbert

Franz-Olivier Giesbert est journalistebiographe, présentateur de télévision et romancier.

Il est depuis l'année 2000 à la tête de l’hebdomadaire Le Point.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€