Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Radars : les limitations de vitesse
tuent la responsabilité individuelle

Le gouvernement envisage de supprimer les indications prévenant de la présence de radars au bord des routes. Pour l'auteur de "Leçons de conduite", le véritable problème concerne les limitations de vitesse qui, par leur existence même, infantilisent les automobilistes.

Dans le panneau

Publié le

S’il y a des limitations de vitesse, qu’on les fasse respecter, avec ou sans radars, ouvertement ou sournoisement, ne me choque guère. Qu’on essaye de les contourner, grâce à des instruments de plus en plus sophistiqués, me paraît bien normal. L’Etat veut se faire respecter, les citoyens veulent frauder, c’est le jeu.

Ce qui me choque, c’est plutôt que les limitations de vitesse existent. Chaque automobiliste sait qu’on peut être dangereux à 30 km/h et inoffensif à 200. Chaque route, chaque virage a sa personnalité. Chaque conducteur a ses habitudes. Chaque voiture a ses défauts. Imaginer que des règles grossières, 50, 90, 130, puissent s’appliquer à tous et en toutes circonstances est dérisoire.

Pire encore, c’est exonérer le conducteur de la responsabilité de se faire son propre jugement sur la vitesse et les risques encourus. La route, espace de liberté, est devenu le lieu ultime de l’infantilisation. On garde les yeux rivés sur l’aiguille du compteur, tremblant à l’idée de devoir passer deux jours chez les Alcooliques Anonymes (pardon : de faire un stage de récupération des points). Résultat, on ne regarde plus la route. Et si par malheur un accident arrive, on aura la satisfaction de mourir en règle.  

Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Il a fallu attendre 1973 pour que le joyeux Pierre Messmer impose les limitations de vitesse générales (elles existaient auparavant sur des tronçons particuliers). Le nombre de morts sur les routes a-t-il diminué depuis ? Oui. Pour une raison simple : les voitures sont plus solides, les routes plus sûres. Etait-on fou, irresponsable et meurtrier avant 1973 ? Non. Demandez à Françoise Sagan. C’était l’époque où elle pouvait écrire que la vitesse “aplatit les platanes au long des routes, elle allonge et distord les lettres lumineuses des postes à essence, la nuit, elle bâillonne les cris des pneus devenus muets d'attention tout à coup, elle décoiffe aussi les chagrins: on a beau être fou d'amour, en vain, on l'est moins à 200 à l'heure”. Combien de suicides d’amour le gouvernement n’aurait-il pas évité en laissant les Français libres de rouler ?

Je me plais à croire qu’en l’absence de limitation de vitesse, les comportements sur la route s’auto-réguleraient. Je partage l’optimisme du colonel Moore-Brabazon, pionner de l’aviation et député britannique haut en couleurs, protestant en 1934 contre l’instauration d’un code de la route en Angleterre. “Les gens vont s’habituer à ces nouvelles conditions de circulations. Les plus anciens membres de cette Chambre se rappelleront tous les poulets massacrés dans les premiers temps de l’automobile. Nous revenions le radiateur plein de plumes. Même chose avec les chiens : aujourd’hui, ils ont pris l’habitude de s’éloigner des autos et on n’en tue plus un seul. C’est ce qu’on appelle l’éducation, même chez les animaux inférieurs. Preuve que ces problèmes vont se résoudre d’eux-mêmes.” Les hommes ne sont pas plus bêtes que les poulets : ils tiennent à leur vie.

En tout cas, soyez rassurés, il y aura toujours un moyen d’échapper aux limitations de vitesse : les faire soi-même. Vous l’aurez remarqué, les voitures de Ministre sont équipées de girophares, quand elles ne sont pas escortées par la gendarmerie nationale. N’est-ce pas, Monsieur le Président, qu’on s’éclate en roulant à tombeau ouvert du Bourget à l’Elysée?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par texarkana - 12/05/2011 - 11:33 - Signaler un abus C'est le caractére latin, individualiste!

    Exemple vécu : voiture qui pile au milieu de la chaussée, faisant un carambolage derrière, pour laisser traverser une jolie fille, puis redemarre et passe en trombe sur le passage piéton, "assez perdu de temps"...

  • Par LouisArmandCremet - 12/05/2011 - 11:39 - Signaler un abus Assez s'accord..

    Assez d'accord mais l'une des conséquences est d'expliquer que rouler à 160 avec une grosse cylindrée sur une autoroute déserte est moins dangereux que de rouler dans les mêmes conditions avec une clio à 130... Faire des limitation en fonction du modèle de voiture serait logique mais politiquement incorrect !

  • Par zen aztec - 12/05/2011 - 13:13 - Signaler un abus tout est infantilisation

    les comités de surendettement ,l'incroyable protection dont bénéficient les salariés,la sécu,l'état nounou en général...

  • Par texarkana - 12/05/2011 - 16:14 - Signaler un abus @ zen aztec

    Je préfére l'"état nounou" à la jungle et à la loi du plus fort , et pourtant je suis plutôt libéral sur le plan économique.

  • Par JP van St Jans - 12/05/2011 - 17:32 - Signaler un abus La route idéale est dépourvue de signalisation.

    Ca n'est pas une blague, c'est la conclusion logique énoncée par une directeur de DDE (pas des moindres) au cours d'assises de sécurité routière face à un substitut de procureur effondré. Ce sont les abords routiers, l'état de la chaussée, l'éloignement des bas-côtés ou la proximilté des lampadaires, etc. qui font que l'on roule plus ou moins vite ; instinctivement. Et en toute sécurité.

  • Par JP van St Jans - 12/05/2011 - 17:38 - Signaler un abus @ LouisArmand Cremet

    J'ai longtemps (mais dans le désert) défendu l'idée de règles de circulation qui intègrent le modèle de véhicule, sa puissance et ses caractéristiques (parce qu'une même "enveloppe" peut abriter des motorisations allant du simple au double et qu'une puissance identique de deux modèles différents donne des résultats sans rapports).

  • Par Jebedee - 12/05/2011 - 18:07 - Signaler un abus Atlantico, le nouveau zinc où l'on cause ?

    Moi, ce qui me choque, c'est plutôt qu'il y ait des lois. C'est vrai, quoi : chacun sait qu'on peut être dangereux avec un marteau et inoffensif avec une tronçonneuse. En fait, tout devrait être permis. Dans une société adulte régie par la loi de la jungle, tout s'autorégule. Le fort terrorise le faible, le riche écrase le pauvre, etc. Allez, M. Koenig, un p'tit verre avant de reprendre la route ?

  • Par chourave - 13/05/2011 - 10:18 - Signaler un abus Responsable ou pas il faut savoir

    On serait trop débile pour être capable de juger de la vitesse à laquelle on peut rouler par contre suffisament perspicace pour ralentir quand on voit un gamin avec un ballon sur le coté de la route. Ne pas oublier que le l'endormissement est le premier facteur d'accident. Ca m'est arrivé sur une 4 voies limité à 110, je me suis retrouvé dans un champ, sûr que ce ne serait pas arrivé à 150.

  • Par benj117 - 13/05/2011 - 11:09 - Signaler un abus d'accord

    à 150, ca ne te serais pas arriver, par contre, si c'était arrivé à 150, tu serais plus la pour en parler!!! donc, bon!!!! faut relativiser!!! si on roulait tous à 50 km/h sur toutes les routes, y'aurait pas de morts. donc, faut savoir ce qu'on veut!!!

  • Par FIGAROCB - 13/05/2011 - 11:50 - Signaler un abus C'EST LA CONSÉQUENCE DE L'ÉTAT PROVIDENCE !

    Dans le système socialiste ou communiste, les citoyens sont considérés comme des gens presque "idiots" et dont il faut donc tout dire ou tout légaliser ! En Allemagne, sur autoroute, ils ont compris : pas de limitation sauf si le trafic est trop intense, seule la nécessité fait loi. Pour les reste, les conducteurs agissent d'une manière responsable sans être obligé d'épier leur compteur ou frauder

  • Par Régin66 - 15/05/2011 - 17:01 - Signaler un abus Imiter le modèle allemand !

    Entièrement d'accord, les limitations de vitesse infantilisent les conducteurs Français. Imitons le modèle allemand ! Ils ont leurs tronçons sans limitation de vitesse, donc n'ont rien à prouver avec leurs grosses berlines. A contrario, plus l'état français réprime, et plus les conducteurs français deviennnent hystériques. C'est de la psychologie élémentaire: créons nos tronçons sans limitation !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gaspard Koenig

Gaspard Koenig dirige le think-tank GenerationLibre. Dernier ouvrage paru : Le révolutionnaire, l’expert et le geek (Plon).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€