Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La sécurité publique s'effondre au Royaume-Uni : avertissement pour l'Europe

Les récents chiffres montrent une explosion du nombre d'homicides et une baisse record du nombre de cas résolus. La nation des détectives semble connaître une vraie crise face au crime.

Damned

Publié le
La sécurité publique s'effondre au Royaume-Uni : avertissement pour l'Europe

La sécurité publique s'effondre en Grande-Bretagne - la jadis prestigieuse Metropolitan Police du Grand-Londres (Scotland Yard), elle et ses Bobbies désarmés, a désormais des taux d'élucidation des crimes niveau police moldave ; 57% des Britanniques pensant que leur police a perdu, face aux bandits, le contrôle des rues. La débâcle est-elle réelle ? Faute à qui ? Quelles leçons tirer du drame ? Réponses.

• L'effondrement

Le 1e août, le grand Londres dépasse le cap des 100 homicides, 51 à l'arme blanche - pire qu'à New York ! Janvier-mai 2018, Londres : 66 homicides ; New-York, 50 ; de 2010 à 2017 à Londres + 40% d'atteintes violentes aux personnes ; 16 000 vols violents à scooter (Moped crimes), 60 par jour fin 2017 (1 059 pour l'année 2014) - et ça grimpe encore ! De juin 2017 à mai 2018, Scotland Yard en recense 22 025. 3% de ces voyous motocyclistes de Londres sont déférés à la justice. Et les voleurs ? 1,5%. 

Pour l'Angleterre + Pays de Galles (ci-après E+W), l'Écosse et l'Ulster étant à part, 539 homicides en 2015, 736 fin 2017, 4e hausse d'affilée.

E+W a connu 39 598 agressions à l'arme blanche en 2017, + 22% sur 2016. Le grand banditisme est de la fête : E+W 2017, 100 attaques de distributeurs de billets par explosif et 212 braquages de transports de fonds. Niveau Royaume-Uni, + 33% de robberies ("vols avec armes" plus "vols violents") en 2017.

• Pourquoi ?

Comme toute l'Europe, le Royaume-Uni est inondé de cocaïne, sa production massive en 2017 dans l'Amérique andine aggravant les choses. 4 fois plus de surdoses mortelles à la cocaïne en Grande-Bretagne en 2017 (432) qu'en 2011. De 2011 à 2018, la toxicomanie des 16-24 ans bondit de + 33%. En 2017, sur 2016, 42% des bandits interpellés sont positifs à la coke. Le contrôle des marchés de drogue les plus juteux, provoque ainsi des guerre de gangs et une masse d'homicides. 

• Faute à qui 1 (les criminels)

Effet pervers de l'immigration massive au Royaume-Uni depuis trente ans : ces gangs hybrides (vols violents et deal de stupéfiants). Trevor Phillips, jamaïquain britannique et patron de la Commission for racial equality sous Tony Blair s'indigne (version originale) de la "senseless war between gangs, almost all comprised of black and asian youngsters" - assassins et victimes ont ainsi les mêmes origines : Albanais, Pakistanais, Africains, etc. Fin 2017, ces gangs surtout ethniques britanniques ont 70 000 membres de 10 à 25 ans (dont 30 000 de 10 à 15 ans). De 2012 à 2017 (E+W) les 10-15 ans hospitalisés pour blessure par arme blanche explosent de + 69% et le nombre de mineurs-dealers interpellés, de + 28% de 2013 à 2017. Face à cela, la police est paralysée par le massacre budgétaire et la bienséance officielle, qui interdit de cibler les vrais malfaiteurs.

• Faute à qui 2 (les officiels)

En 2010, les Conservateurs lancent une austérité à la hache : le budget des polices maigrit de - 35% de 2010 à 2017 ! A la Police federation conference de 2015, les chefs policiers annoncent le proche tsunami criminel à l'inflexible Theresa May, alors ministre de l'Intérieur - méprisante, elle les accuse de "crier au loup". Résultat (E+W) 21 000 policiers de moins de 2010 à 2017 - 7 000 Neighborhood police officers (police de proximité) quittent les rues, au plus bas depuis 1996. Pour retrouver l'effectif de 2010, les polices britanniques manquent de 17% de detectives (officiers de police judiciaire). 60% des britanniques disent n'avoir pas vu un policier dans leur rue depuis un an.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Haddock36 - 10/09/2018 - 09:11 - Signaler un abus Aliens ou ethnics?

    Il faudrait s'entendre; on ne peut pas écrire que les gangs sont en majorité constitués d'asiatiques, africains, albanais et dans la phrase suivante que ces groupes sont en majorité ethniques britanniques.

  • Par vangog - 10/09/2018 - 11:18 - Signaler un abus ah! la nouvelle culture du couteau...

    importée par la "bienséante" Theresa May, qui n'a rien à envier, en matière de laxisme, à Hidalgomygode et Collombo-de-poulet! et, en prime, la charia qui se répand comme une lèpre! merci qui?...merci les centristes mous, qui vont faire de l'Europe un réservoir de radallas islamistes qui allumera la prochaine guerre communautaristes...tic-tac, tic-tac!

  • Par MIMINE 95 - 10/09/2018 - 11:20 - Signaler un abus A HADDOCK

    Confusion hélas entre l'origine ethnique est le fait qu'ils soient devenus citoyens britaniques, par obtention ou par droit du sol, de la nationalité d'Albion. Je trouve que cet article est un complément parfait du papier de Benoist Rayki : "Un jeune issu de l'immigration quitte la France dégoûté des discriminations" : les très curieuses approximations de France Info et du papier de france info paru sous le titre :"Un jeune issu de l'immigration quitte la France dégoûté des discriminations", dans le quel, il est indiqué en préambule que "les propos homophobes ont du être supprimés ". Propos homophobes tenus par Karim Ou par Sopo ? France info ne nous le dit pas !!!!!!

  • Par Olivier62 - 10/09/2018 - 15:14 - Signaler un abus Harcèlement ethnique

    Les Anglais n'ont que ce qu'ils méritent, tout comme les Français ou les Suédois. Ils votent depuis des décennies pour des partis immigrationistes et "remplacistes", qui organisant leur disparition ethnique à terme. Le harcèlement par la délinquance délibérément laissée impunie et hors de tout contrôle fait partie de cette stratégie. La classe politique ne va pas défendre une population de souche dont elle organise la disparition !

  • Par Anouman - 10/09/2018 - 19:11 - Signaler un abus sécurité

    Est-ce bien mieux chez nous ou avons nous des statistiques moins sincères? Quant à voir des policiers dans les rues, en dehors de ceux qui verbalisent les automobilistes, c'est plutôt rare.

  • Par abracadarixelle - 10/09/2018 - 20:00 - Signaler un abus pour @Anouman

    Hélas, les mêmes causes produisent les mêmes effets : politiques laxistes, dégonflés quand ils ne sont pas collabos et un oeil sur les listes électorales.....Comme disait peu ou prou la citation : " les dieux aveuglent ceux qu'ils veulent perdre".. Le drame étant que les politiques se perdront mais que les pays morflent et continueront à morfler !

  • Par padam - 10/09/2018 - 21:55 - Signaler un abus @Haddock36

    Aucune contradiction: l'immense majorité des immigrés au Royaume-Uni, issus pour la plupart des anciennes colonies du Commonwealth (Pakistan, Jamaique, Afrique etc...) ont un passeport britannique. Comme c'est également le cas en France pour les populations venant massivement du Maghreb et de l'Afrique sub-saharienne. N'oublions pas non plus que l'Angleterre a été un des premiers chantres du multiculturalisme...

  • Par ODL - 11/09/2018 - 17:37 - Signaler un abus guerre civile dans moins de vingt ans

    Tant que les peuples ont de quoi consommer en particulier le pain et les jeux , une forme de consensus social mou fondé sur la terreur exercée par les pouvoirs en place , perdurera . Le jour où surgira une crise économique grave : tous les ingrédients d'une véritable guerre civile seront en place . Si les peuples européens gagnent ce combat, une révolution façon "89" ne pourra être évitée . Les aristocrates d'alors s'appelleront politiciens , journalistes ou magistrats .

  • Par Loupdessteppes - 12/09/2018 - 09:45 - Signaler un abus Bonne analyse

    Qui s'applique aussi à la France et à l'Allemagne...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€