Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Scoop : Atlantico est en mesure de vous révéler que le prélèvement à la source a déjà commencé !

Et pour vous le faire savoir j'ai mis la main à la poche...

On nous prend pour des cons...

Publié le
Scoop : Atlantico est en mesure de vous révéler que le prélèvement à la source a déjà commencé !

 Crédit Valery HACHE / AFP

Le prélèvement à la source c'est d'un compliqué. Un ministre dit que ce n'est pas le moment de le faire car les Français n'y sont pas prêts psychologiquement. Un autre, au contraire, affirme que la machine à prélever est parfaitement huilée et que c'est le moment. Finalement, c'est à lui que Macron a donné raison.

Selon le gouvernement cette nouvelle méthode pour nous faire payer nos impôts sera appliquée dès 2019. Selon Atlantico, nécessairement mieux informé qu'Edouard Philippe, le prélèvement à la source a déjà commencé.

En catimini certes et d'une façon que ceux qui nous dirigent estiment relativement indolore.

En effet Bercy a installé une hotline pour dire aux contribuables perdus et désemparés comment et pourquoi ils seront dépouillés. Voici le numéro de ce précieux service téléphonique : 0811 368 368. Ne l'appelez surtout pas : comme tous les 08 il est payant ! Les pères Ubu du ministère des finances ont accouché d'une trouvaille qui confine au génie. Le beurre et l'argent du beurre... Ils nous font payer pour savoir combien et comment nous allons payer ?

Il en coûte six centimes la minute. Avec des centaines de milliers d'appels ça fait rentrer un peu d'argent dans les caisses de l'Etat. Ne reculant devant aucun sacrifice, j'ai appelé le 0811 368 368. Et cela pour vous éviter d'avoir à le faire. Je suis resté trente minutes sur la hotline. J'ai donc déboursé 1,80 euros. Et d'ailleurs je n'ai rien compris. Un sou étant un sou j'ai appelé la comptable d'Atlantico dans l'espoir légitime de me faire rembourser. Elle m'a poliment ri au nez.

Elle m'a indiqué, avec une certaine condescendance, qu'Atlantico avait consacré plusieurs articles au prélèvement à la source. Et elle s'est permis d'insinuer que j'avais été trop paresseux pour les lire.

Je lui ai rétorqué que, quand même, je faisais plutôt confiance (j'avais bien tort !) à la parole du gouvernement. Elle m'a dit que dans ce cas elle ne pouvait rien faire pour moi. J'en appelle donc à la générosité de Ferjou : je veux mes 1,80 euros !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lasenorita - 16/09/2018 - 11:52 - Signaler un abus Ce seront encore les ''Français moyens'' qui seront tondus

    puisque 45% seulement des Français sont imposables...la majorité des Français ne sont pas concernés par ce ''prélèvement à la source''!.. La fraude fiscale s'élève à 100 milliards d'euros, les copains de nos gouvernants ne paient pas l'ISF..et nos médias sont ultra subventionnés...Nous avons 577 députés,348 sénateurs et des milliers de musulmans à entretenir!. .Macron paupérise les classes moyennes et les retraités, il ''fabrique'' des pauvres...Hollande a augmenté mes impôts de 40% et Macron a diminué ma retraite: que font-ils des sous qu'ils m'ont piqués??Nous avons le DROIT DE SAVOIR où passe notre argent! Si Macron donne mes sous aux terroristes musulmans qui nous envahissent et qui m'ont chassée de mon pays natal: JE NE SUIS PAS D'ACCORD avec lui…

  • Par GP13 - 16/09/2018 - 11:53 - Signaler un abus Tout un symbole

    Payer pour accéder à un service public. C'est la fin du service public.

  • Par Gré - 16/09/2018 - 12:04 - Signaler un abus A l'asile ;-) ?

    "je faisais plutôt confiance (j'avais bien tort !) à la parole du gouvernement. Elle m'a dit que dans ce cas elle ne pouvait rien faire pour moi." ...

  • Par Anouman - 16/09/2018 - 13:15 - Signaler un abus Taxe

    Ils profitent de tout c'est bien connu.Mais si le système était si évident personne n'aurait besoin d'appeler. Encore une usine à gaz qui va polluer contribuables (de moins en moins mais payant plus) et entreprises.

  • Par assougoudrel - 16/09/2018 - 14:38 - Signaler un abus Des sous, Macron veut des sous

    Même le pâtissier de l'Elysée a dû faire des macaron bleu-blanc-rouge pour vendre à la journée du patrimoine. Bientôt, Bribique fera des brioches qu'elle vendra dans un kiosque dans la cour. L'année prochaine, le couple ira à la pêche à Brégançon et revendra le poisson. Il leur reste 3 ans et demi et il faut en ramasser un max. Peut-être que Marlène fera des magazines de nu avec "Belle" Oubet en page centrale. Quand à l'euro quatre vingt, il ne reviendra pas dans le porte-monnaie en peau de hérisson de Benoit.

  • Par Clotilde DE BIEVRE - 16/09/2018 - 15:40 - Signaler un abus PRELEVEMENT A LA SOURCE

    Impossible de faire la grève de l'impôt avec le prélèvement à la source !... Moscovici , Sapin, Eckert et Hollande avaient bien senti le danger du "ras le bol fiscal" ...Ils ont mis la locomotive en marche… et Macron est monté dans le train, en 1ère Classe !

  • Par lecteur d'infos - 16/09/2018 - 16:21 - Signaler un abus déduction fiscale ?

    Demandez un reçu aux ministère des Finances pour les 1,80 euros. Et déduisez-le de vos impôts au titre de "dons aux oeuvres" :-D

  • Par Borgowrio - 16/09/2018 - 20:24 - Signaler un abus Service public payant

    Monsieur Rayski , vous voulez conforter la réputation du juif radin ? Ne le prenez pas mal Je sais bien que vous jouez avec le second degrés . N'empêche , ils auraient pu rendre ce service gratuitement .

  • Par Louna - 16/09/2018 - 20:48 - Signaler un abus Don de 1;80 Euros

    J'aime votre humour Monsieur Rayski aussi, pour continuer à vous lire encore longtemps je veux bien faire un don de 1,80 Euros à Atlantico mais, dites le à votre comptable sans coeur et à Monsieur Ferjou, ce n'est pas pour leurs "caisses" !

  • Par cloberval - 16/09/2018 - 23:48 - Signaler un abus C'est pareil pour les cartes grises

    Le téléphone pour dépanner ceux qui n'arrivent pas à immatriculer leur véhicule est payant et ne répond pas . Je déconseille à Benoit Rayski de changer de voiture s'il tient à ne pas se retrouver en métro et les poches vides.

  • Par mymi - 17/09/2018 - 08:39 - Signaler un abus Scandaleux

    Et étonnamment nul n'en parle dans les médias...

  • Par mymi - 17/09/2018 - 08:39 - Signaler un abus Scandaleux

    Et étonnamment nul n'en parle dans les médias...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€