Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Schizophrénie française : quand le gouvernement déplore que les Français n'achètent pas de voitures mais fait tout pour les en dissuader

La production de Renault et PSA a reculé de 16,4% en 2012. Et rien n'est fait pour inverser la tendance : entre radars mobiles et augmentation possible des taxes sur le diesel, l'automobiliste est plutôt incité à se mettre au vélo.

L'automobile, toujours un plaisir ?

Publié le 3 mars 2013
 
La production de Renault et PSA a reculé de 16,4 % sur l'année 2012.

La production de Renault et PSA a reculé de 16,4 % sur l'année 2012. Crédit Reuters

L’automobile française se meurt, se lamente-t-on dans la presse et dans les ministères. L’année 2012 a vu les ventes reculer au niveau de 1997 sur notre marché, alors que la population a entre temps gagné 5 millions d’âmes. Et 2013 promet d’être encore pire. Les dégâts économiques et sociaux de cette débandade font peur.

Bien sûr, la crise est passée par là. L’automobile s’achète souvent à crédit, et plus rares sont les candidats à l’endettement lorsque la crainte du chômage se fait plus forte. De plus, les coûts du logement se sont envolés, laissant moins de ressources aux Français pour se véhiculer. Mais sont-ce bien là les seules raisons qui détournent les français des concessions ?

Commençons par la bonne nouvelle : les nouveaux véhicules sont bien plus fiables que ceux vendus il y a trente ans. Point n’est besoin de les renouveler aussi souvent. Du point de vue du portefeuille de l’automobiliste, voilà qui est bon. Et cette tendance ne fera que s’accentuer à l’avenir : il vaut mieux s’y préparer plutôt que de s’en plaindre. Fin des bonnes nouvelles.

Car voyons ce qui attend l’automobiliste nouveau en 2013. Il sera traqué comme au coin d’un bois dès qu’il dépassera de 5km/h une limite fixée dans les années 70 et toujours poussée à la baisse par l’alliance des politiciens et de la technostructure qui les conseille. La justice, si lente à juger le cambrioleur et l’escroc (sans parler du politicien véreux), aura envers lui une efficacité toute particulière, qui ferait presque honneur au service public.

S’il veut aller en ville, l’espace viaire lui sera un peu plus grignoté chaque année au profit de bus à la circulation irrégulière et de vélos dont Mao Zedong aimait déjà vanter le côté populaire. Le stationnement de rue, qu’il a pourtant financé par ses impôts, lui sera toujours plus chichement mesuré mais de plus en plus largement facturé : il faut bien drainer les fous qui se hasardent en ville vers les parkings gérés par les grands groupes spécialisés dans leur gestion, qui tirent parti de nombreuses délégations de service publics que leurs octroient les politiques. Connivence, connivence, quand tu nous tiens.

Il sera dénoncé comme un fauteur d’embouteillages, vous savez, ceux qui empêchent les élites qui ne prennent jamais les transports en commun d’arriver à l’heure à leurs rendez-vous. Alors on lui martèlera qu’il doit prendre les transports collectifs, fussent-ils sales et peu sûrs, mais par ailleurs très fortement subventionnés, malgré un rapport coût-efficacité dramatiquement faible mais soigneusement caché au public.

Il sera dénoncé par la vulgate comme fauteur de réchauffement climatique, quand bien même les vrais scientifiques sont de plus en plus nombreux à affirmer que la farce du CO2 calorifère a assez duré. Mais “le CO2 qui chauffe”, c’est de la taxe qui rentre, mon bon monsieur ! Les gros “malus écologiques”, autrefois réservés aux grosses automobiles de luxe, rattrapent les petites familiales ou certains modèles low cost qui sont tout ce que certains peuvent encore s’offrir. Après quoi, les taxes sur le carburant n’épargneront pas son budget, sans parler du prix du pétrole aux humeurs capricieuses.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par WebVortex - 04/03/2013 - 04:58 - Signaler un abus @ pieber40

    Arrêtez de boire les âneries dont on vous abreuve !
    Réveillez vous, essayez d'être critique !
    Prenez les courbes des accidents depuis les années 60 (disponible auprès des organismes automobiles), vous verrez que l'apparition des radars en 2003 n'a absolument pas infléchie la courbe du nombre d'accidents !
    En fait elle baisse avec la même pente depuis des années, seul des perfectionnement comme l'obligation de la ceinture sont remarquables ! Au pays des gogos, il faut faire fonctionner ses neurones !

  • Par Decebal - 04/03/2013 - 02:08 - Signaler un abus Tous coupables

    la droite comme la gauche ont plonges les Français dans cette merde inextricable, il faudra des années pour en sortir 2020? avec un peu de chance. En finir avec ces folies, main mise des associations et celles du type SOS racisme? Cran etc . Comment ces non élus peuvent ils autant pesés sur ce pays. Je suis effondre en constatant l'ampleur du désastre actuel et du déclin visible partout. Il suffit de comparer l'etat des villes a ce qu'elles étaient il y a seulement 30 ans et les campagnes sont aussi touchées.Ah les touristes qui arrivent en avion a l'aéroport C D G et prennent le RER, quelle honte pour la France. De Giscard a F H quelle réussite !!

  • Par vauban - 03/03/2013 - 19:42 - Signaler un abus REVOLTE FISCALE

    NE PAS APPORTER UN EURO D IMPOTS A CE GOUVERNEMENTD INCOMPETENT AUX FINS DE PRECIPITER LA CATASTROPHE ECONOMIQUE
    A TITRE PERSIONNEL

  • Par vauban - 03/03/2013 - 19:40 - Signaler un abus REVOLTE FISCALE

    NE PAS APPORTER UN EURO D IMPOTS A CE GOUVERNEMENTD INCOMPETENT AUX FINS DE PRECIPITER LA CATASTROPHE ECONOMIQUE
    A TITRE PERSIONNEL

  • Par vauban - 03/03/2013 - 19:40 - Signaler un abus REVOLTE FISCALE

    NE PAS APPORTER UN EURO D IMPOTS A CE GOUVERNEMENTD INCOMPETENT AUX FINS DE PRECIPITER LA CATASTROPHE ECONOMIQUE
    A TITRE PERSIONNEL

  • Par oasef - 03/03/2013 - 19:32 - Signaler un abus Vente voitures Francaises

    En France en faisant la selection par les grandes ecoles, on n'a pas compris, que Intelligence et Instruction ne pouvaient (aux exceptions pres) cohabiter en sembles.
    Ces enarques, ne savent pas differencier un melon d'une citrouille, alors comment voulez resoudre, une crise de mevente automobiles.
    Voitures vieillotes, non fiables, gouffres a essence, mal equipees (ou options) fiabilite incomparable de vetuste.
    De plus en France Peugeot, famille bourgeoise ringarde (comme ses marques Citroen/peugeot).
    Renault industrie de la CGT, c'est tout dire. etc...

  • Par bp50lecture - 03/03/2013 - 19:08 - Signaler un abus L'Automobile de France

    Le temps n'est plus où le slogan de ...Louis Renault était celui du titre. La voiture n'est plus un rêve puisqu'on l'a tué au nom de la sécurité, du coût des morts annuelles qu'elle engendrait, et de la traque systématique du fric des rares automobilistes qui voudraient rouler et se garer "librement", sans compter le rackett autoroutier et aussi la non innovation dans l'épreuve du permis de conduire où la conduite active n'est toujours pas incluse: Voilà pour le côté "acheteur". Coté technique et lignes , là franchement, nous avons perdu la main! Les Allemands, encore eux, font plus que nettement mieux et à tel point que les bonnes voitures anglaises...sont allemandes, à l'exception de Range Rover-Jaguar. Qu'attend Renault, mais surtout Peugeot-Citroën pour sortir une automobile terchniquement en avance comme La Fisker ou la Tesla berline qui sera livrée cette année??? A quoi cela sert Citroën d'être champion des rallyes si c'est pour vendre des DS3 à ligne nulle? Lancia a quasi disparu après sa gloire en rallye, idem Alpine que Renault regrette maintenant d'avoir zappé!

  • Par troiscentsalheure - 03/03/2013 - 17:25 - Signaler un abus Les Genevois viennent de refuser une augmentation

    des tarifs de TPG (Transports Publics Genevois) par un référendum d'initiative populaire. Les Parisiens préfèrent se faire dépouiller par les radars ou par la RATP qui augmente chaque année ses tarifs. Mais comme l'Etat n'est pas capable d'assurer la sécurité dans les transports en commun les Parisiens continuent de prendre leur voiture qui pollue. Ensuite l'Etat applique ses règles débiles à tous les Français alors qu'en province, pour 85 % d'entre eux il n'y a pas d'alternative puisqu'il n'y a pas de transports en commun.

  • Par prochain - 03/03/2013 - 15:59 - Signaler un abus Oui mais non au petit bonheur la chance

    Pendant que Hollande et l'Enarchie tergiversent les autres avancent. Sans vision, sans moyens, sans boussole ils maneuvrent la barque au jour le jour. Hollande voulait être président depuis son enfance maintenant il faut assumer ou partir. L'avenir de la Nation n'est pas un jeu, qu'il fasse comme le pape avec ses 39 ministres-militants.

  • Par DEL - 03/03/2013 - 14:16 - Signaler un abus Il est clair qu'à l'heure

    Il est clair qu'à l'heure actuelle on n'a plus intérêt à acheter des voitures neuves, trop chères, mais au contraire on l'a à exploiter le marché de l'occasion où l'on trouve des voitures fiables encore pour longtemps.
    Mais il est vrai que de même qu'un marchand de chaussures ne vend pas des chaussures mais des beaux pieds, de même un marchand de voitures vend l'accession à une condition sociale, à un prestige, et à une technologie, tout ce qui plaît aux jeunes; et on ne peut pas leur donner tort, on est tous passés par là.
    La voiture a encore de beaux jours devant elle et si c'est la voiture made in france qui a plus de problèmes que les autres, c'est que les dirigeants des usines n'ont pas su prendre le bon virage au bon moment...

  • Par isaie - 03/03/2013 - 14:13 - Signaler un abus Voitures françaises

    Je compte me procurer une autre voiture. Mais après des renseignements pris auprès de garagistes, les voitures françaises sont trop peu fiables, les corroies sont à changer trop souvent ainsi que l'embrayage. Les voitures allemandes, même si elle sont plus cher à l'achat, elles reviennent nettement moins cher à l'usage.
    Que PSA et Renault remettent des chaines pour l'entrainement des moteurs, qu'ils regardent au dispositif de l'embrayage pour le rendre plus fiable et cela sera une bonne promotion pour leurs marques.

  • Par isaie - 03/03/2013 - 14:12 - Signaler un abus Voitures françaises

    Je compte me procurer une autre voiture. Mais après des renseignements pris auprès de garagistes, les voitures françaises sont trop peu fiables, les corroies sont à changer trop souvent ainsi que l'embrayage. Les voitures allemandes, même si elle sont plus cher à l'achat, elles reviennent nettement moins cher à l'usage.
    Que PSA et Renault remettent des chaines pour l'entrainement des moteurs, qu'ils regardent au dispositif de l'embrayage pour le rendre plus fiable et cela sera une bonne promotion pour leurs marques.

  • Par la saucisse intello - 03/03/2013 - 13:00 - Signaler un abus C'est pourtant simple....

    Boycott des voitures françaises durant une paire d'années, 200.000 chômeurs dans le secteur et aprés on rediscute. On épargnera naturellement Toyota, qui fabrique chez nous. Puisque ce "gouvernement" ne comprend que la trique, donnons-la lui et sans lésiner !

  • Par pemmore - 03/03/2013 - 12:40 - Signaler un abus On ne peut vouloir une chose et son contraire,

    globalement vouloir limiter l'automobile est une bonne chose, mais ne pas avoir réalisé qu'il fallait prévoir la transition vers autre chose est stupide.
    C'est vrai qu'avec l'utilisation générale des huiles de synthèse la durée de vie des moteurs a doublé ou triplé malgré des erreurs techniques comme les courroies crantées.
    Mais ce n'est pas fini, si de 150000 km maxi en 1960 on est passés à 400000, la voiture électrique nous enverra à un million de km.
    Faudra bien faire autre chose.
    Mais le faire comprendre à des décideurs n'est pas gagné.
    Je me souviens de mon ancienne boîte qui par miracle n'a pas fermé (mais 2 sur 4 sont passées à la trappe) , ne pas avoir réussi à obtenir de devenir sous-traitants du tgv, d'airbus ou benéteau.
    Voire même la prod de fibres optiques ou similaires.
    Pourtant machines communes et process identiques.
    Comme pour goodyear qui fait des pneus de tracteur c'était pas mal.
    Et s'ils faisaient un joint venture avec claas qui dans son usine du mans produit 60 mégatracteurs par jour (240 pneus neufs de cette taille c'est pas rien!)

  • Par vangog - 03/03/2013 - 12:39 - Signaler un abus Excellent article qui décrit bien la politique court-termiste

    des Socialos et leur propension a toujours susciter par leurs actions, l'inverse de ce qu'ils prétendaient obtenir.
    Pourquoi?
    Parcequ'ils ont une vision dogmatique de la société, confortée par leurs alliances ecolo et cocos!
    Pour subventionner les énergies vertes et les voitures écolos, ils ont besoin de plus de taxes sur le carburant et les péages, décourageant ainsi l'achat de voitures neuves françaises, plus chères et moins fiables que leurs concurrentes, et ôtant a l'industrie automobile les resultats nécessaires à sa RetD!
    Pour conforter les privilèges et les jeunes retraités des RATP et SNCF contrôlés par leurs alliés cocos, les Socialos s'empêchent de leur demander aucun effort de modernisation pourtant nécessaire:
    Le ferroutage a été depuis longtemps abandonné comme trop lourd a supporter pour la vieille dame SNCF et la RATP n'investit plus que dans ses centres de vacances!
    Les socialos sont victimes de leurs alliances contre nature et de leur court-termisme.
    Comme avec Tapazero, il faudra des années à la France pour se relever de cet immobilisme calamiteux en temps de crise!

  • Par yvonman53 - 03/03/2013 - 12:36 - Signaler un abus Chercher l'argent

    En cas de questions, souvent il suffit de chercher ou est l'argent.
    Après toutes les offres de remises et de primes ,il est normal que arrivé à un moment ,on n'a plus besoin de changer sa voiture! Et ne pas oublié aussi qu'il y a pas mal de foyer ou il y avait 2 voitures ou plus.
    Cette baisse ,était pronostiquée depuis plusieurs années , donc ,c'est sans grande surprise qu'elle est arrivée.
    En ce qui concerne la sécurité et la baisse du nombre de tués ,on arrive a un dialogue de sourds,et là aussi ,désolé les associations reçoivent des subventions , l'argent donc ....Faut prouver son utilité!
    Je pense aussi que les améliorations de la sécurité dans les voitures ,ont certainement fait baisser notablement le nombre de victimes.ET ,fait on des contrôles pour les tranquillisants ,neuroleptiques divers etc etc ,c'est a dire les drogues autorisées? et même remboursées.

  • Par Ombrax - 03/03/2013 - 12:20 - Signaler un abus Radars le grand mensonge

    @ Pieber40
    La multiplication des radars sur les voies rapides (les + sûres du réseau) n'a rien à voir avec la baisse de la mortalité routière. Celle-ci baisse depuis 30 ans dans toute l'Europe, avec ou sans radars ;)
    Je vous conseille une lecture édifiante : "Radars le grand mensonge" aux Editions Tatamis.

  • Par pieber40 - 03/03/2013 - 12:15 - Signaler un abus Pas d'accord

    L'importance de la baisse du nombre de morts et blessés graves, handicapés... suit parfaitement la baisse des vitesses qui suit également la mise en place de radars. Cela fait des économies et des consommateurs automobilistes encore vivants.
    Bien sûr il y a d'autres causes de décés, mais ce n'est pas une raison pour ne pas s'attaquer à celle là.
    Pour la qualité des voitures françaises, j'ai eu une 406 essence: 584000 km sans ennui. Je l'ai remplacé par une 508.

  • Par Ombrax - 03/03/2013 - 12:12 - Signaler un abus Sans parler...

    Sans parler des péages aux tarifs exorbitants, des taxes qui se multiplient, du coût des voitures neuves en France (une exception mondiale), des pièces détachées et des assurances, de l'arrogance des concessionnaires, des contraintes et menaces d'interdiction de circuler toujours plus nombreuses (pneus hiver, ZAPA etc.), des contrôles techniques toujours plus chers, plus fréquents et plus drastiques.
    Quant à la "fiabilité" des voitures modernes, c'est un leurre. Ou alors il faudra m'expliquer pourquoi les gens se mettent à acheter des Dacia plutôt que des Renault chères et surchargés de technologie pas toujours maîtrisée.
    En résumé, un article un peu incomplet, mais bien vu et ... opportun.

  • Par boblecler - 03/03/2013 - 12:09 - Signaler un abus Ben il suffit que la cours

    Ben il suffit que la cours des comptes dénonce les subventions à MMe perruchon et de la prévention automobile, alors que cette dame est salariée du CEA. Il faut faire comme en Allemagne des sections à 200 km/h comme dans la forêt noire! Le poutine sera bien obligé de vendre ses barils de pétrole à 20 dollars comme en 2000 et là jackpot pour l'économie française!

  • Par el zorro - 03/03/2013 - 12:09 - Signaler un abus La poule aux oeufs d'or

    Un certain Jean de la Fontaine a écrit en parlant de la poule aux oeufs d'or : " Il la tua ,l'ouvrit et la trouva semblable à celle dont les oeufs ne lui rapportaient rien. S'étant lui même ôté la moitié de son bien...".
    Il est indispensable que la caste qui dirige le pays relise l'oeuvre de ce fabuliste pour prendre quelques leçons d'élémentaire bon sens. Mais les Calonnes qui nous gouvernent sont incapables de culture populaire et d'un peu de jugeote.
    * Calonne à été un ministre de louis XVI qui a appliqué la méthode selon laquelle il faut emprunter à tout va et pour cela donner l'impression qu'on est riche en dépensant beaucoup. On a vu comment tout cela a fini.

  • Par Maria85 - 03/03/2013 - 11:50 - Signaler un abus DOMMAGE

    Dans les grandes écoles, on instruit et certains emmagasinent très bien le contenu appris, mais l'intelligence c'est autre chose et l'instruction sans l'intelligence, c'est nul.

  • Par Maria85 - 03/03/2013 - 11:46 - Signaler un abus schizophrénie française

    On savait le gouvernement Hollande malade, mais nous ne savions pas de quoi il était atteint. Maintenant c'est fait. Il y a quelque temps, c'était l'essence qui était porteur du cancer, c'est la raison pour laquelle il avait été surtaxé et maintenant, Batho nous dit que c'est le diésel, juste pour faire une rentrée d'argent facile dans les caisses de l'état. Et maintenat, ces incompétents se demandent pourquoi les Français n'achètent pas de voitures françaises fabriquées en grande partie hors de l'état. Les Français sont moins dénués d'intelligence qu'ils ne le pensent ! Ils n'arriveront pas à faire vivre tous ces gens sans papiers, sans travail, sans toits si les Français ne font pas tourner le commerce pour remonter lal pente, mais ils font tout le contraire de ce qu'il faudrait pour les y inciter. Pauvre France !!!

  • Par un - 03/03/2013 - 11:33 - Signaler un abus un

    on fait tout pour dissuader d'acheter une bagnole.
    1)) l'automobiliste est la vache à lait de l'Etat
    2) carburant en constante augmentation
    3) taxes à mort
    4) contraventions et amendes de tous types
    5) qualité des voitures françaises !!!!
    etc...etc.....

  • Par toulonnais - 03/03/2013 - 11:12 - Signaler un abus Tres bien vu

    Revenir a Bossuet : déplorer les effets dont on chéri les causes. La politique conduite depuis 20 ans a réussi a nous détourner de la voiture autant qu' il est possible et maintenant on vient pleurer sur la fermeture des usines. Tartufe lui aussi est d' actualité.

Vincent Bénard

Ingénieur et économiste, conseiller national du Parti Libéral Démocrate, Vincent Bénard a analysé en profondeur les effets pervers de l’imbrication public-privée dans les domaines du logement et de la finance.

Il est l'auteur de deux ouvrages “Logement, Crise Publique” (2007) et “Foreclosure Gate, les gangs de Wall Street” (2011).

Voir la bio en entier

Fermer