Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Le sang des cerises, Les passagers du vent T.8, 1/4" : le grand Bourgeon est de retour

François Bourgeon est l'un des deux ou trois plus grands noms de la BD française depuis 50 ans. Mais avec une production assez chaotique. Raison de plus pour apprécier le lancement de sa nouvelle série qui renoue avec la splendeur de ses débuts et offre un souffle nouveau aux mythiques "Passagers du Vent".

Atlanti-Culture

Publié le
"Le sang des cerises, Les passagers du vent T.8, 1/4" : le grand Bourgeon est de retour

BD

Le sang des cerises, Les passagers du vent T.8, 1/4 de François Bourgeon. Editions Delcourt, 21 p., 3€.

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME

La publication de l’album est prévue pour novembre 2018, mais les éditions Delcourt en proposent une prépublication trimestrielle en 4 parties, sous forme de journaux grand formats et en noir et blanc.

Voici donc le retour de la mythique série des "Passagers du Vent", avec ce tome 8, qui inaugure un nouveau cycle se situant dans l’univers historique de la Commune de Paris. 

Mais avant de l’évoquer, il faut resituer cette saga dans son histoire.

Les premières aventures des "Passagers du Vent" paraissent à la fin des années 70 aux Editions Glénat. Cette maison d’édition sera un véritable phénomène des années 80, en permettant l’éclosion de nouveaux auteurs talentueux. Bourgeon en est sûrement le plus emblématique. "Les Passagers du Vent", en suivant le destin de son héroïne Isabeau, nous entraîne au XVIIIème siècle, dans les méandres du commerce triangulaire, entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques. Le graphisme est sublime, le scénario palpitant et la documentation historique d’une précision sans faille. Les 5 premiers tomes de cette aventure, parus entre 1979 et 1984, constituent un des chefs-d’œuvre de la Bande Dessinée moderne.

30 ans après la parution du premier album, en 2009, Bourgeon propose une première suite à son histoire, en deux volumes, « La petite fille Bois-Caïman », qui déconcerte ses fans, dont votre chroniqueur : j’avais quitté Isabeau, héroïne exaltée de 18 ans en 1782, en rêvant qu’elle retourne en France vivre la Révolution. Au lieu de cela, on la retrouve centenaire en Louisiane en pleine guerre de sécession, passant le flambeau à une autre Isabeau, surnommée Zabo. 

20 années passent et nous retrouvons Zabo, qui a changé de prénom et s’appelle maintenant Clara, dans le Paris d’après la Commune. L’histoire débute précisément le jour de l’enterrement de Jules Valles, figure emblématique de cette période, par la rencontre de Zabo/Clara et d’une jeune bonne débarquant de sa Bretagne natale.

POINTS FORTS

- L’originalité, en premier, avec cette pré-publication de la BD en 4 numéros trimestriels, sous forme d’un journal. Les 21 premières pages de l’histoire sont proposées en grand format noir et blanc qui nous permet de nous délecter du trait de Bourgeon.

- A plus de 75 ans, l’auteur n’a rien perdu de sa précision et de sa vivacité. L’histoire est tout de suite prenante, sans les effets de style qui avaient un peu plombé les deux albums précédents. Bourgeon retrouve le souffle épique du début des Passagers; on rentre dans l’histoire et on n’a plus envie d’en sortir.

POINTS FAIBLES

Il faut accepter d’en sortir, justement, après ces 21 pages et attendre un trimestre le deuxième journal, et ainsi de suite jusqu’à la parution, dans un an, de l’album, où on pourra en plus découvrir sa mise en couleur.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Dominique Clausse pour Culture Tops

Dominique Clausse est chroniqueur pour Culture Tops

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€