Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Samsung est-t-il en train de zapper Apple du marché des smartphones ?

Le fabricant coréen est devenu en 2012 le n°1 mondial de la téléphonie mobile, dépassant même l'iPhone sur le créneau des smartphones. Mais derrière, la concurrence chinoise rode.

Guerre des mobiles

Publié le 2 mai 2012 - Mis à jour le 3 mai 2012
 

L'Europe et les Etats-Unis définitivement détrônées par l'Asie ? En termes de téléphonie mobile, c'est déjà le cas. Le bilan du premier trimestre 2012 publié mardi par le cabinet IDC consacre le règne de Samsung sur le monde des portables.

Avec un bond des ventes de 35,4% à 93,8 millions d'unités au premier trimestre 2012, la marque coréenne détrône le finlandais Nokia, leader incontesté du secteur depuis 14 ans (-23,8%, avec 82,7 millions de mobiles vendus).

Samsung pique également à Apple la première place sur les ventes de smartphones, le secteur le plus porteur du marché (42,5% d'augmentation des ventes sur un an, alors que les ventes de portables accusent une baisse globale de 1,5%) : avec 29,1% de parts de marché et une explosion des ventes de +267% en un an (42,2 millions d'unités), le Coréen se place devant les 24,2% de parts de marché de l'iPhone (35,1 millions d'unités, +88,7% sur un an).

Guerre des brevets

Mais la guerre Samsung-Apple ne saurait se résumer aux chiffres, car elle se joue aussi dans les tribunaux.  Plus de 50 procès pour contrefaçon de brevet entre les deux géants sont actuellement en cours dans une dizaine de pays.

Alors qu'Apple accuse Samsung d'avoir copié le look de ses portables et tablettes, le constructeur coréen réplique en tentant d'interdire la vente de l'iPhone 4S pour avoir piqué sa technologie 3G.

Dans l'attente du grand procès prévu pour le 30 juin prochain en Californie, tous les coups sont permis. Comme le rappelle Apple Insider, Apple tente actuellement de bannir le logo Samsung des futurs enregistrements vidéo de l'audience, pour éviter de faire de la publicité à son concurrent. Le fabricant de l'iPhone essaie également de prévenir toute référence aux mauvaises conditions de travail de ses ouvriers en Chine.

La hache de guerre pourrait pourtant être enterrée le 22 mai prochain. Selon le blog spécialisé Foss Patents, Tim Cook et Gee-Sung Choi, les PDG respectifs d'Apple et Samsung, ont en effet prévu de se rencontrer au palais de justice de San Francisco pour tenter de régler leurs différends à l'amiable.

Les petits derniers

Les deux entreprises auraient en effet intérêt à économiser leurs forces avant l'arrivée en fanfare de Huawei, le géant chinois des télécoms qui se lance sur le marché mondial, comme le rapporte LeFigaro.fr. Armé de 62 000 chercheurs, la firme chinoise prévoit déjà de vendre 60 millions de mobiles en 2012.

De leur côté, il se murmure que deux autres poids lourds du web s'apprêtent à lancer leur propre smartphone : Facebook, en partenariat avec HTC, et Amazon, en prolongeant l'expérience de sa liseuse Kindle.

De quoi donner des frissons à Apple et Samsung...

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ludovique - 02/05/2012 - 11:44 - Signaler un abus Made in china

    Le tout en Made in china, donc pas de panique, la chine est, et restera le leader.
    Sauf si la totalité des productions est déjà parti au Vietnam ou dans le No man's land entre Chine et Corée du nord car les ouvrier chinois sont de plus en plus exigent en terme de salaire.
    La Compétitivité c'est l'affaire de tous!

  • Par William - 02/05/2012 - 09:41 - Signaler un abus Coquille

    Le "smarphone" du titre ne l'est pas 100%.

Fermer