Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les robots seront-ils plus intelligents que les humains dans 15 ans ?

Et si l'écrivain de science-fiction Isaac Asimov avait raison ? L'ordinateur sera-t-il plus intelligent que l'Homme dès 2029 ?

i-Robot

Publié le
Les robots seront-ils plus intelligents que les humains dans 15 ans ?

Les récits de science-fiction traitant d'un ordinateur devenu plus intelligent que l'Homme sont légions.  Crédit Reuters

Atlantico : D'après monsieur Kurzweil, directeur de l'ingénierie Google, les ordinateurs seraient bientôt plus intelligents que l'Homme. Le scénario vous semble-t-il crédible ? Il table sur un renversement de la situation d'ici à 2029, mais n'est-ce pas aller un peu en vite en besogne ? Les ordinateurs ont-ils déjà rattrapé à ce point l'avance que nous avions sur eux ?

Jean-Gabriel Ganascia : Aujourd'hui, les ordinateurs sont capables de stocker des masses considérables d'informations, de la même façon qu'ils peuvent tout à fait réaliser des calculs élémentaires à des vitesses hors-de-portée du cerveau humain. Ce sont des choses qu'ils font bien évidemment mieux que nous, et de toute évidence, cela fait déjà de longues années que certaines fonctions des ordinateurs nous ont tout à fait dépassés. Les échecs, qui représentent un test d'intelligence tout particulier pour les hommes, forment un exemple concret : l'intelligence artificielle a déjà défait certains de nos champions du monde, témoignant donc d'une apparente supériorité informatique sur notre esprit, notre intelligence.

Le discours de Ray Kurzweil exprime une loi, qu'on connait comme étant la "Loi de Moore". Celle-ci décrit la croissance des capacités des machines (vitesse de calcul, capacité de stockage), laquelle serait exponentielle. Jusqu'à présent, cette loi s'est vérifiée. Tous les dix-huit mois, en moyenne, la capacité des micro-processeurs doublait. Néanmoins, cette loi ne peut pas s'éterniser : vient un moment ou la capacité ne pourra plus doubler, ne serait-ce que parce qu'il nous sera impossible de miniaturiser plus encore les processeurs. Il existe évidemment d'autres moyens pour continuer à accroitre l'intelligence des machines, telles que l'informatique quantique ou l'optique, mais ce sont des pistes que nous connaissons moins. 2029 parait cependant très  proche et extrêmement tôt. Nous en sommes encore bien loin.

Qu'entend-t-on par "plus intelligent", exactement ? Ce ne serait plus l'Homme qui encoderait les programmes qui dictent les actions qu'un ordinateur est capable de mener à bien ? Est-ce qu'on assisterait à une véritable prise d'indépendance des ordinateurs ?

L'intelligence ne se limite pas à la rapidité de calcul. L'intelligence reste un concept mystérieux : pendant longtemps, les psychologues ont débattu au sujet de si elle n'était qu'unique ou si elle avait différentes facultés. Au final, on s'aperçoit que certains sont plus doués dans le domaine du langage, tandis que d'autres le sont d'avantages, par exemple, dans un domaine plus pratique ou plus artistique. On sait donc aujourd'hui que ce concept d'intelligence unique est faux. En d'autres termes : oui, les machines font certaines choses mieux que nous et non elles ne sont pas plus intelligentes que nous pour autant. S'il est des choses qu'elles font mieux que nous depuis belle lurette, il en est tant d'autres qu'elles sont incapables de réaliser. Même nous, en vérité, serions bien en peine de les imaginer les faire : prenons l'exemple simple de la capacité d'intuition. Ça n'est pas vraiment dans les cordes d'un ordinateur. De même que créer de nouveaux concepts. On a tendance à voir l'ordinateur comme capable de penser plus vite, mais toutefois dépendant de l'Homme pour exécuter les commandes programmées. C'est faux : un ordinateur ne pense pas, il calcule. Alors bien sûr, ils sont capables de copier notre intelligence. Ou du moins de tenter.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vautrin - 28/02/2014 - 08:24 - Signaler un abus Encore une bêtise !

    Les "robots" (mais tout outil n'est-il pas "robot" ?) peuvent simuler certaines capacités humaines, c'est l'art de la cybernétique. Mais tout comme la roue n'est pas la jambe, des circuits électroniques ne sont pas un cerveau. Par exemple : nous ne calculons pas du tout comme l'ordinateur, qui ne sait qu'additionner 1 avec 0 ou 1, et décaler les résultats dans des registres. On peut à l'aide de programmes sophistiqués créer l'illusion anthropomorphique d'une machine qui "pense", c'est le bien connu effet "Lisa". Mais il y a infiniment loin de la machine au cerveau humain qui l'a produite. Et puis... Sait-on vraiment ce qu'est l'intelligence ? Il y a des milliers de fausses définitions de cela. On privilégie le logos, en ignorant la technique, l'ethnique et l'éthique. Alors, bon, restons sérieux !

  • Par pascalou2 - 28/02/2014 - 08:34 - Signaler un abus bonjour

    non , bien evidement ....meme dans 1000 ans il ne seront pas plus intelligent qu un enfant de 7 ans ...lol par contre les robot prendront des forme qu on immagine pas encors ... tous comme il y a 50 ans personne n avais vu que les robot serai dans les usine et dans vos telephone portable ....asimov n avait rien vu venir ...lol pascalou amateur de science

  • Par Gegepe - 28/02/2014 - 08:41 - Signaler un abus Interrogation

    Le développement de l'informatique ne pose-t-il pas la question de l'externalisation des fonctions cognitives, l'homme se reposant de plus en plus sur la machine pour :la mémoire, le calcul, la prise de décision et de plus en plus,très bientôt si j'en crois cet article, pour réfléchir (ou plus exactement pour ne pas le faire) ?

  • Par pascalou2 - 28/02/2014 - 08:42 - Signaler un abus bonjour

    ça equivaux a savoir si un livre peut devenir plus intelligent que l homme ....question moin banal qu il n y parais ... - certe internet propose aujourd hui , assez de savoir pour que n importe quel quidam curieux , fasse progresser le savoir ....et le savoir ne depend plus des lieu et de votre naissance ...lol - deja que la philoet la phycho sont qu au debus de conprendre ce qu est l intelligence ...il on une marge pluys grande de progression que les ordinateur ...cqfd - pascalou amateur de science

  • Par ZOEDUBATO - 28/02/2014 - 08:42 - Signaler un abus Cette utopie type peur de l'an mille a toujours été utilisé

    par les idéologies idéologique qui ne veulent pas de citoyens qui réfléchissent avec leur cerveau ni qu'ils aient accès à des informations contrôlées Cette emprise "pseudo-technique" sur les "ordino-dépendant" permet de détourner les citoyens de la réalité pour leurs faire jouer aux héros de la construction d'un monde virtuelle parfait ou demain on rase gratis"et leur faire prendre des décisions politiquement correct N'oublions pas que la seule intelligence des robots et des nouvelles technologies c'est celle que l'homme leur donne et qu'il est possible de transformer cet apport en lavage de cerveau type "C'est trop fort pour toi alors contente toi de jouer, d'imiter la mode des people et de suivre les instructions "

  • Par LeditGaga - 28/02/2014 - 09:13 - Signaler un abus Toc toc toc !

    J'ai fait un rêve ! . Toc toc toc... Sarah Connor ? Ouiiii !? . Tac a tac a tac a tac a tac a tac a tac (crépitement du pistolet mitrailleur du Terminator !) ! . Plus de Sarah Connor, John ne viendra pas sauver le monde, Skynet met en place son programme de remplacement de l'homme par la machine... les animaux, les végétaux respirent enfin, le prédateur le plus destructeur disparaîtra bientôt de la surface du globe, place désormais à l'Eden !

  • Par biturige - 28/02/2014 - 09:50 - Signaler un abus pourtant ...

    bonjour pascalou2,pourtant même si cette seule idée paraît absurde et déplaisante ,c'est quand même le cas : La preuve votre serviteur en rencontre annuellement lors d'assemblées générales ,puis en tant que président de club dans les actes de la vie civile de l'association :Cela s'appelle des "édiles " ,ils sont fabriqués en série à l'ENA .....il n'existe qu'un seul modèle quand au raisonnement implanté dans leur système .

  • Par LeditGaga - 28/02/2014 - 10:32 - Signaler un abus Bien vu Biturige !

    C'est ce que j'évoquais... l'homme sera à terme remplacé par la machine, selon le même procédé que celui utilisé par ces "énarques" qui ont enclenché le remplacement des mauvais électeurs par une population plus flexible, plus endoctrinée... mais comme au fond, ces énarques sont globalement creux, ils seront à terme tout autant remplacés ! CQFD et (*_*), comme diraient Pascalou et consorts !

  • Par NicoLondon - 28/02/2014 - 12:48 - Signaler un abus Encore du travail

    Soit ce monsieur (qui travaille chez Google) est au courant d'avancees spectaculaire, soit il s'avance un peu. Il y a concretement 2 choses qui bloquent avec l'intelligence artificielle "forte" (la vraie, avec un ordinateur qui pense): - on n'a toujours pas le bon algorithme. On comprends certains processus neuronaux mais pour l'instant la conscience reste inexplicable. Tant que l'on n'aura pas compris comment la pensée est produite on ne pourra pas la reproduire sur ordinateur. - eventuellement les capacités de calcul des ordinateurs. La loi de moore n'est plus valide depuis 2005 (pour ce qui est de l'evolution de la frequence des processeurs), les progres sont bcp plus lent. Cependant je dirai qu'aujourd'hui on pourrai tout a fait construire un cerveau electronique, la technologie est la. Mais vraiment le pb de fond c'est le fonctionnement du cerveau qui nous echappe en partie.

  • Par jurgio - 28/02/2014 - 14:24 - Signaler un abus C'est pour bientôt !

    Étant donné notre niveau d'humain qui raisonne de plus en plus comme un tambour.

  • Par zelectron - 28/02/2014 - 16:09 - Signaler un abus NON !

    j'ai tout de même lu quelques 3000 et quelques SF dans les années 60 et 70 (tout Asimov plutôt deux fois qu'une) vous pourrez faire tous les algorithmes que vous voudrez personne ne pourra reproduire l'irrationalité inventive, le charme, la curiosité, la fouge ou la fureur de l'être humain sauf si lui même était par malheur "ogmisé" Je précise qu'ayant fabriqué des robots (industriels) j'en suis encore plus partisan et ce; complètement et sans réserve (sauf à soumettre aux 3 lois, cela va sans dire)

  • Par zelectron - 28/02/2014 - 16:13 - Signaler un abus le chemin vers les étoiles

    J'ajoute que je suis convaincu par le transhumanisme! préférant marcher à l'aide d'un exosquelette et une mémoire additionnelle en remplacement de celle qui aurait été partiellement détruite que mort !

  • Par Lennart - 28/02/2014 - 16:23 - Signaler un abus Ils le sont déjà, regardez les iBidules

    "Un smartphone c'est comme un deuxième cerveau qui viderait le premier" (Groland sur C+)

  • Par Ravidelacreche - 28/02/2014 - 17:42 - Signaler un abus Les robots seront-ils plus intelligents

    La question est qui va leur changer les piles ?

  • Par nok - 28/02/2014 - 19:04 - Signaler un abus SI SI LES ROBOTS SERONT BIEN PLUS INTELLIGENTS

    QUE NOTRE CLASSE POLITIQUE ! ! !

  • Par un_lecteur - 28/02/2014 - 21:13 - Signaler un abus Un ordinateur n'est pas intelligent.

    Un missile de croisiere est capable de trouver son chemin et de frapper avec precision la cible. Il exécute pour cela une série de taches programmees, ce n'est pas de l'intelligence. Une mouche qui est dans une voiture et qui en sort après un trajet se retrouve dans un environnement qu'elle ne connait pas. Elle est capable de trouver des endroits ou se poser, de se nourrir... Aucun robot n'est capable de faire ce que fait une simple mouche. Alors l'intelligence...

  • Par ignace - 28/02/2014 - 23:21 - Signaler un abus Si la masse etait intelligente cela se saurait

    Je fais parti de la masse, mais les robots, ce que leur demande les apparatchiks mondiaux , c'est le remplacement de la main d’œuvre , pas de l'intelligence Ce qui reste d'intelligence aux humains fourmis, ce serait de l'utiliser pour comprendre que 80% de leurs activités et celles de leurs enfants , seront remplaçables...ils feront la manche aux robots...qui n'ont pas de liquide sur eux

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Gabriel Ganascia

Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le thème APA du pôle IA où il anime l'équipe ACASA .
 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€