Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Résolutions de nouvel an : et si vous essayiez le "wu wei", ce principe chinois qui aide à faire mieux en en faisant moins ?

Ne rien faire était même un art dont le général doit devenir maître, selon Sun-Tsu, le théoricien de "l'Art de la guerre". Car ce n'est parce qu'on ne fait rien que rien ne se passe.

Sagesse orientale

Publié le
Résolutions de nouvel an : et si vous essayiez le "wu wei", ce principe chinois qui aide à faire mieux en en faisant moins ?

Et si en 2017 le meilleur moyen d'accomplir ses objectifs était de ne rien faire ? A l'époque des bonnes résolutions de début d'année, le concept taoïste de "wu wei" (littéralement : le fait de ne pas faire) pourrait vous aider.

N'est-ce pas clair ? Et pourtant…

Le taoïsme est un des plus anciens courants philosophiques, spirituels et religieux au monde, fondé par Lao Tseu, le maître spirituel qui a vécu aux 6ème et 5ème siècle avant Jésus Christ. Le taoïsme prend son nom de l'ouvrage de Lao Tseu, le "Tao Te-ching", ou "Livre de la Voie et de la vertu". Le Tao, c'est "la Voie", le chemin à parcourir, mais aussi le principe directeur de l'Univers. Pour vivre une vie bien ordonnée, chacun doit participer au tao, et la participation au tao se fait à travers le wu wei.

On comprend mieux alors ce que "wu wei" veut dire : non pas tant ne pas agir dans le sens de ne rien faire, mais ne pas dresser d'obstacles inutiles à la marche de l'Univers. Comme l'explique l'experte Elizabeth Reninger, le wu wei est un genre "paradoxal d'action par l'inaction."

"Le wu wei, c'est le fait de cultiver un état d'esprit par lequel nos actions, sans effort, sont alignés avec les cycles élémentaux du monde naturel." En cultivant le wu wek "nous pourrons répondre parfaitement à toutes les situations qui nous arrivent."

Ça peut sembler un peu mystique comme ça, mais on commence à voir poindre une idée productive : celle de ne pas s'agiter dans tous les sens, celle de ne pas vouloir forcer ce qui n'arrivera pas.

Ainsi, pour le sage taoïste Tchouang-tseu, "Du vide cultivé par le sage, naît la paix ; de la paix, naît l'action ; de l'action, la réalisation des objectifs."

On comprend ainsi que le wu wei est un élément clé de L'Art de la guerre, le guide stratégique de Sun-Tsu reconnu comme un classique du genre et apprécié par tous les maîtres de la stratégie, en guerre comme en politique ou dans l'entreprise.

Comme l'explique le chercheur Victor H. Mair dans son livre Les Méthodes militaires de Sun-Tsu, son ouvrage-clé est "un manuel pour le général qui se concentre sur le wu wei."  Ainsi, pour Sun-Tsu, le meilleur général est celui qui peut vaincre l'ennemi sans tirer un coup de feu.

Pour le philosophe américain Alan Watts, le wu wei, c'est le fait de "ne pas forcer les choses", un concept particulièrement difficile à comprendre—mais justement, particulièrement important—dans les sociétés modernes où la vitesse des événements créent presque une compulsion à agir.

L'auteur Ephrat Livni, revenant sur son chemin de carrière, explique comment le "wu wei" l'a aidée à se recentrer : "Le wu wei montre que lorsqu'on arrête de faire des vagues, qu'on apprend à attendre et à observer le monde autour de soi, on voit les forces extérieurs avec plus de clarté, et on fait des choix plus sages. […] Comme toutes les créatures, mon énergie n'est pas infinie. En n'agissant pas, on conserve son énergie pour pouvoir la dépenser quand le moment est bon."

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico Rédaction

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€