Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réponse à Roland Hureaux : les sept chantages des adversaires du mariage homosexuel

L'universitaire Roland Hureaux pointait du doigt les "sept chantages inacceptables" des partisans du mariage homosexuel dans un article publié le mois dernier sur Atlantico. Le philosophe Eric Deschavanne a décidé de faire le même exercice, mais dans le sens inverse.

Du berger à la bergère

Publié le
Réponse à Roland Hureaux : les sept chantages des adversaires du mariage homosexuel

La loi sur le mariage pour tous continue de créer la polémique en France. Crédit Reuters

J'ai lu avec intérêt sur le site Atlantico l'article de Roland Hureaux, "les sept chantages inacceptables des partisans du 'mariage' unisexe". L'auteur y présente de manière à la fois panoramique et critique les arguments dont usent les partisans du mariage homosexuel : cependant, en dénonçant le "terrorisme intellectuel" auquel ceux-ci se livreraient, il se place dans la fâcheuse posture de l'autocontradiction ; son réquisitoire revêt en effet lui-même la forme d'un "chantage au chantage", inacceptable dans la mesure où il vise à disqualifier a priori d'éventuels contradicteurs.

Or, si le chantage à l'homophobie est assurément condamnable, la liberté, l'égalité, la laïcité et l'amour sont en revanche des arguments recevables, même si, bien entendu, ils peuvent et doivent être discutés. A des fins pédagogiques (afin de montrer que le procédé est aisément réversible) je voudrais à mon tour dénoncer "les sept chantages des adversaires du mariage pour tous". L'accusation n'est bien sûr pas à prendre au pied de la lettre : par-delà la recherche purement formelle de symétrie, mon objectif est simplement de pointer les faiblesses de l'argumentation des "antis" au regard des critères d'un humanisme libéral.

Perte des repères et négation du droit naturel : le chantage à la décadence

Que n'a-t-on pas entendu !? En rompant avec la conception multiséculaire du mariage et de la filiation, la réforme du mariage pour tous, véritable "aberration anthropologique", conduirait inéluctablement à la perte des repères, à la décadence, à l'effondrement de la civilisation, voire, si l'on en croit Serge Dassault, à l'extinction de l'espèce humaine. Pour les plus tempérés, c'est "l'ordre symbolique" qui est subverti, la réforme du mariage et de la filiation constituant à leurs yeux une révolution langagière : il n'y aura plus, nous annonce-t-on, ni maris ni femmes, ni pères ni mères ; la dimension structurante de la différence sexuelle sur le psychisme humain serait ainsi vouée à disparaître.

Ce catastrophisme a pour arrière-plan philosophique une certaine conception du "droit naturel". L'idée est que le droit a une dimension objective en tant qu'il s'ajuste à une nature humaine intangible. En l'occurrence, on rappelle que la famille est une communauté naturelle, une organisation structurée par la différence des sexes et la différence des générations : une famille, c'est un père, une mère et des enfants. Or, dans cette perspective, ce qui est doit être : une famille c'est, et donc ce doit toujours nécessairement être, un père, une mère et des enfants. La nature et la tradition sont nos codes, et la volonté humaine, fut-elle démocratique, n'y peut rien.

La réforme, on l'a suffisamment répété, ne concerne pourtant qu'une minorité, et même une minorité dans la minorité : les homosexuels qui souhaiteront se marier, ceux qui voudront et pourront avoir des enfants demeureront sans doute une poussière dans les statistiques. Qu'importe au regard des adversaires de la réforme, cette poussière menacerait l'ordre du monde ! L'argument du bon sens est à l'évidence réversible : après que la loi sera votée, l'hétérosexualité restera la norme, l'altérité sexuelle subsistera, la quasi-totalité des enfants auront toujours leur père, leur mère et leurs repères. L'égalité abstraite n'abolit que les différences de droits, non les différences réelles.

La dénonciation de l'égalitarisme et de la bienpensance : le chantage à l'idéologie

Le mariage homosexuel étant "contre-nature", sa promotion est une démarche insensée - "hybris" (démesure) auraient dit les Grecs, orgueil de la créature, considéreront les croyants. Comment expliquer une telle folie, un artifice aussi délirant ? Qu'est-ce qui peut rendre à ce point aveugle à la nature humaine authentique ? Pour être favorable au mariage pour tous, il faut nécessairement, selon ses adversaires, être en proie à un délire idéologique. L'origine de cette pathologie ? Elle est identifiée depuis deux siècles, c'est-à-dire depuis que la révolution des droits de l'homme est venu perturber "l'ordre naturel" (politique et familial) dont l'Eglise s'est voulue le garant. Il s'agit de cette funeste idéologie de la liberté et de l'égalité qui a conduit à instaurer la démocratie et la laïcité, à autoriser le mariage d'amour et le divorce, puis à ôter à l'homme son statut de chef naturel de la famille - l'égalité entre l'homme et la femme devant inéluctablement aboutir à la négation de la différence des sexes et au triomphe de la "théorie du genre".

C'est cette idéologie "droitdelhommiste" bienpensante, individualiste et égalitariste qui a subverti le droit naturel hérité d'Aristote et de Thomas d'Aquin ; c'est elle qui, depuis quelques décennies, met à mal la conception multiséculaire de la famille et du mariage. Fort heureusement, il existe quelques pôles de résistance hors de l'Occident décadent - dans le monde musulman par exemple, où l'on ne cède pas au chantage idéologique et où l'on sait encore que la complémentarité naturelle de l'homme et de la femme doit prévaloir sur l'égalité indifférenciée.

L'argument de "la pente glissante" : le chantage au relativisme

Si l'on donne aux homosexuels l'accès au mariage, pourquoi ne reconnaîtrions-nous pas demain le mariage incestueux, la polygamie ou la polyandrie ? C'est l'argument bien connu de la "pente glissante", sorte de chantage au relativisme généralisé : si vous ne voulez pas que le pire arrive, évitez surtout de mettre le doigt dans l'engrenage de la réforme !

Si le mariage est une affaire d'amour et de liberté, que répondre au père qui demande sa fille en mariage ou au monsieur qui voudrait que la loi française reconnaisse sa seconde femme (dans la mesure bien entendu où les dames sont consentantes) ? A ceux qui objectent qu'il n'existe pas de revendications en ce sens dans l'espace public on fera observer que la polygamie est en France une réalité, si bien qu'une demande de reconnaissance légale (au nom du multiculturalisme ou d'une conception libérale de la laïcité) ne paraît pas inconcevable. Que pourrait-on lui opposer s'il fallait toujours que le droit s'ajustât sur les mœurs ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 22:54 - Signaler un abus Contradictions, les plus belles perles de nos raisonneurs (5)

      • les gays sont discriminés car minoritaires …   • c'est pour cela que nous allons changer les règles pour la majorité¹ ☺   ¹ : elle est trop belle leur vision TOTALITARISTE (ça, ça énerve joli coquelicot LGBT) de la démocratie.

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 22:55 - Signaler un abus Contradictions, les plus belles perles de nos raisonneurs (6)

      • je refuse de m'associer avec les forces religieuses obscurantistes…   • c'est pour cela que je m'associe avec la franc-maçonnerie, son équerre, son compas et son beau tablier.

  • Par ヒナゲシ - 09/12/2012 - 22:56 - Signaler un abus Quel brillant débatteur !

    VeLiVoS, vous m'avez convaincu. La puissance aveuglante de votre pensée triomphante me fait rejoindre vos rangs sans discussion ; le 13 janvier je défilerai à vos côtés contre cet affreux « mariage pour tous ». Sus au lobby gay !

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 22:58 - Signaler un abus Contradictions, les plus belles perles de nos raisonneurs (7)

      • les catholiques n'existent plus en France …   • puis, devant l'ampleur de la manifestation du 17/11 : "cette opposition à ce projet de loi est à 90% l'oeuvre d'intégristes catholiques.”¹   ¹ : vivement le 13/01/13 où l'on va pouvoir admirer les centaines de milliers de catholiques "homophobes"

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:01 - Signaler un abus Contradictions, les plus belles perles de nos raisonneurs (8)

      • je suis pour ce projet de loi car ces adversaires n'ont pas d'argument rationnel.   • "???, OK, mais alors, quels sont vos propres arguments ?”      “ heu ???    ”

  • Par trentenaire-du-14 - 09/12/2012 - 23:04 - Signaler un abus réponse à @VeLiVoS

    Je n'ai pas cité les Etats-Unis comme exemple puisque la loi fédérale américaine ne reconnait toujours pas le mariage des couples de même sexe. Les choses pourraient bouger dans les prochain mois dans un sens favorables pour les couples gays car la cour suprême s'est saisie de la question. Dans mes posts, j'ai pris pour exemple les pays européens qui ont déjà ouvert leur mariage aux couples de même sexe. Un petit conseil: poster moins vite et réfléchissez un peu plus, vous pourrez peu être ainsi éviter d'écrire des énormités... à moins que vous vouliez comme vous l'avez écrit dans l'un de vos post "effrayer le naïf"... Je ne résiste pas au plaisir de citer en entier cette perle! "• Quand un exemple à l'étranger leur est défavorable et pourrait effrayer le naïf :" En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/reponse-roland-hureaux-sept-chantages-adversaires-mariage-homosexuel-eric-deschavanne-570408.html#BeGVo9eesmoYwHqo.99

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:04 - Signaler un abus Merci Joli @Coquelicot …

    je vous présenterai, si l'on se croise, à mon ami homosexuel qui, par expérience, n'en veut pas de cette loi.

  • Par trentenaire-du-14 - 09/12/2012 - 23:07 - Signaler un abus réponse à @VeLiVoS

    "???, OK, mais alors, quels sont vos propres arguments ?” “ heu ??? ” En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/reponse-roland-hureaux-sept-chantages-adversaires-mariage-homosexuel-eric-deschavanne-570408.html#64GzZ7FA5PIpEH17.99 Relisez mes posts précédents ainsi vous les connaitrez et pourrez réfléchir (attention au mal de tête quand même, mdr) avant de me répondre po-sé-ment. Bonne soirée

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:14 - Signaler un abus Désolé trentenaire-du-14 …

     1. j'ai eu du mal à vous lire à voir qu'il ne s'agissait que de pays européen. Je vous cite "il faut observer que les pays qui ont ouvert le mariage et l'adoption aux couples gays se portent bien" Je vais devoir m'acheter de meilleures lunettes semble-t-il, capables de traduire votre pensée.   2. Concernant Damian Goddard, c'est le Canada qui est touché. Or c'est un pays qui a accepté le mariage pour duo gays si je m'abuse. Donc, au lieu de chicaner remplacez donc “USA” par “Canada”, et achetez-vous de meilleures lunettes … pour lire ce que vous écrivez, vous parviendrez aors peut-être à ne pas chercher une toute petite bête là où l'idée reste totalement la même.

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:26 - Signaler un abus trentenaire-du-14 "Vous n'avez d'ailleurs pas répondu à une …

    … de mes questions, qui pourrait être une nouvelle contradiction de ceux qui prônent cette idée de mariage pour duo gays.   Votre argumentation en faveur de cette connerie était de "consolider le vivre ensemble". Alors, outre que la finalité du mariage n'est pas de consolider le vivre ensemble (je vous propose plutôt la série "bisonours" pour ça), accepteriez-vous :   • de signer la pétition des cathos qui demandent qu'il n'y ait plus d'obligation à se marier civilement quand on se marie religieusement ? En effet, comme ceux qui croient sont, maintenant qu'il ya le PACS, les seuls à se marier civilement, en outre PAR OBLIGATION, cela vous permettrait de conserver votre jouet et les ceux qui croient eux, leur mariage religieux pur. Il est en effet surprenant que ceux qui prônent ce projet ne se marient pas et ceux qui n'en veulent pas eux sont LES SEULS obligés à passer devant le maire.   • ou alors, pour "consolider le vivre ensemble", tout ceux qui s'unissent doivent passer devant le maire sous peine de rendre votre argument STUPIDE.   À noter que dans les "pays qui se portent bien", il n'est pas demandé de passer devant le maire après un mariage religieux.

  • Par trentenaire-du-14 - 09/12/2012 - 23:30 - Signaler un abus La puissance de @VeLiVoS

    "Donc, au lieu de chicaner remplacez donc “USA” par “Canada" Ah, donc vous voulez que vos opposants soient précis mais vous , vous vous octryez le droit d'être aproximatif: ça va être dur de vous suivre. Bon et sinon: à part des théories de complots, de dictatures mondiale caché etc.... Qu'est ce qui fait que vous désapprouvez le mariage entre personnes de même sexe?

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:43 - Signaler un abus attention trentenaire-du-14, attention

    non seulement vous ne répondez à rien de rien mais, pour info, utilisez la théorie du complot pour faire taire son opposant, ça s'appelle bien le POINT GODWIN que vous me reprochiez plus bas.   Et hop, une nouvelle contradiction, je la note, je la note, merci @trentenaire-du-14☺. Au moins, avec vous, à défaut d'avoir des réponses, on rigole plutôt bien ‼

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:44 - Signaler un abus Correction …

    "utiliser" et non "utilisez"

  • Par trentenaire-du-14 - 09/12/2012 - 23:47 - Signaler un abus Pour @VeLiVoS

    @VeLiVoS a écrit: "accepteriez-vous de signer la pétition des cathos qui demandent qu'il n'y ait plus d'obligation à se marier civilement quand on se marie religieusement" Non car je ne suis pas catholique, ensuite, les ministres des cultes ne sont pas agents de l'état civil donc un mariage religieux n'a aucune valeur légale en France. Vous tenez ça d'ou vous que seuls les croyants se marient encore? Vous avez des chiffres, une étude? Un lien google peut-être. Un mariage religieux est une cérémonie privée alors que le mariage civil est un acte légal. Pour infos, je ne rentre pas dans vos cases, je suis athée, marié civilement et père de famille: oups! Bon maintenat que j'ai répondu à votre question, allez vous avoir le curage de répondre à une des miennes? -Le premier ministre conservateur britannique veut ouvrir le mariage aux couples de même sexe dans son pays, est-il un mauvais conservateur? -En quoi un couple homosexuel serait-il moins capable qu'un couple hétérosexuel ou un célibataire pour élever un enfant? Bonne soirée

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:48 - Signaler un abus et puisque vous parlez de théorie de complot de ma part …

    pourriez-vous m'indiquer où j'ai écrit cela ou ce qui vous a fait penser à cela … parce que dans l'approximation, il faut dire que vous en tenez une couche vous aussi.

  • Par VeLiVoS - 09/12/2012 - 23:59 - Signaler un abus trentenaire-du-14 - 09/12/2012 - 23:47

    toute votre argumentation est là très décevante et je reste diplomate puisque : • comme je vous l'ai déjà indiqué, la France est le seul pays à raisonner comme vous l'écrivez¹. • en France ceux qui ne se marient pas religieusement ne sont pas obligés de passer devant le maire. Pourquoi le mariage religieux imposerait-il ce passage devant le maire ? Vous ne me l'expliquez pas sauf en utilisant un argument juste bon pour le … XIXème siècle à savoir "Un mariage religieux est une cérémonie privée alors que le mariage civil est un acte légal." Et alors, est-on obligé de se marier quand on vit en couple mon pauvre @trentenaire-du-14 actuellement ? Il est beau votre progrès du XXème siècle avec des arguments si peu adaptés à leur époque ‼   ¹ : Allez, encore un effort et vous allez réussir à imiter l'exemple des “pays qui se portent bien”

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 00:02 - Signaler un abus Je me rends....

    @ VeLiVoS Ah quelle puissance cognitive vous avez, vite, cessons toute discussions et allons sauver la France et l'Europe chrétienne; ouf vous m'avez sauvé des griffes des méchants homos mangeurs d'enfants... Grâce vous en sois rendue par J

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 00:02 - Signaler un abus Je me rends....

    @ VeLiVoS Ah quelle puissance cognitive vous avez, vite, cessons toute discussions et allons sauver la France et l'Europe chrétienne; ouf vous m'avez sauvé des griffes des méchants homos mangeurs d'enfants... Grâce vous en sois rendue par J

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 00:02 - Signaler un abus Je me rends....

    @ VeLiVoS Ah quelle puissance cognitive vous avez, vite, cessons toute discussions et allons sauver la France et l'Europe chrétienne; ouf vous m'avez sauvé des griffes des méchants homos mangeurs d'enfants... Grâce vous en sois rendue par J

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 00:03 - Signaler un abus Question 1 …

    "- Le premier ministre conservateur britannique veut ouvrir le mariage aux couples de même sexe dans son pays, est-il un mauvais conservateur?" ———     → OUI sur ce point sans doute aucun. D'ailleurs et pour info, le TOTALITARISME/POLITIQUEMENT CORRECT que j'ai mentionné précédemment ne se trouve pas seulement outre atlantique, n'en déplaise à @opening.   http://www.guardian.co.uk/world/2011/jan/18/gay-couple-win-case-hoteliers

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 00:08 - Signaler un abus Question 2 …

    -En quoi un couple homosexuel serait-il moins capable qu'un couple hétérosexuel ou un célibataire pour élever un enfant? ———   La question n'est pas dans l'éducation mais dans le droit à l'enfant à l'altérité d'un père et d'une mère. La question se pose aussi de la parentalité (PMA/GPA). Je confirme ce que j'ai dit précédemment : “Votre question est bien celle d'un très "gentil" bisonours qui souhaite se cacher les vraies problèmes pour vivre dans le monde merveilleux qu'@opening appellerait le "politiquement correct" ‼" Sur ce, bonne nuit.

  • Par ヒナゲシ - 10/12/2012 - 01:24 - Signaler un abus Ravages ! (Hosties empoisonnées ? Vin de messe frelaté ?)

    VeLiVoS : « le droit à l'enfant à l'altérité d'un père et d'une mère. » Ça fait peur… C'est le même symptôme qu'antimadoff à 18 h 05.   D'ici à ce qu'il y ait comme un virus qui traîne, qui ramollisse les méninges et boulotte les neurones. Et qui aurait été mis au point dans les labos secrets du Vatican, pour décérébrer les Français encore lucides et sains d'esprit.

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 07:50 - Signaler un abus ヒナゲシ - 10/12/2012 - 01:24

    Merci pour cette absence d'argumentation, surprenante chez vous d'ailleurs ? N'auriez-vous trouvé aucun site de psy déclarant que c'est folie de s'exprimer ainsi, vous savez, le même type de site que celui que vous nous avez proposé une fois, celui qui déclarait que les gays avaient le droit à la religion et les soins de santé, deux domaines qui, c'est bien connu, sont du domaine des psys ☺ ?

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 07:55 - Signaler un abus trentenaire-du-14 avant de vous rendre …

    et pour faire enfin preuve d'honnêteté, pourriez-vous donc répondre à ma question et m'indiquer où j'ai bien pu parler d'un complot ? Vous vous moquez de moi et de mon obsession de a théorie du complot. J'ai essayé de cherché une mention de ce complot dans mes posts, j'ai rien trouvé. Pourriez-vous m'aider ou simplement m'indiquer que vous m'avez calomnié pour toute argumentation (point Godwin vous cinnaissez ?).   Merci de votre retour sur ce point.

  • Par ヒナゲシ - 10/12/2012 - 12:29 - Signaler un abus Mais je vous en prie

    VeLiVoS : « Merci pour cette absence d'argumentation ». Mais parfois, dénoncer l'inanité, la sottise et la vacuité d'un semblant d'« argument » est — en soi — un apport consistant à la discussion. On peut le faire sur le mode sérieux de la dissertation — mais je ne ferais pas mieux qu'É. Deschavanne qui (dernier § de la page 2) tord le cou à cet inepte « droit de l'enfant à avoir deux parents de sexes différents » — ou sur le mode plus léger de l'abeille qui flâne & furète… et parfois s'arrête pour piquer de son dard l'insolent qui le mérite… Bzzzzz

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 13:16 - Signaler un abus ヒナゲシ - Puisque vos arguments sont ceux de Deschavanne, …

    je préfère ne pas y revenir, ce dernier ne démontrant rien. Je préfère me tourner vers ceux qui sentent le sujet, ceux qui le vivent :   http://www.lejsl.com/edition-de-macon/2012/12/10/le-maire-gay-anti-mariage-gay   Encore un homosexuel qui nous fera l'honneur de venir à la manifestation du 13/01/13. J'aime ce qu'il écrit : “Simplement, je pense qu’on ment aux Français en leur disant que le mariage et l’adoption sont une revendication des homosexuels dans leur ensemble. J’ai moi-même tout un tas d’amis homosexuels qui sont indifférents voire opposés à ce projet de loi. Les associations LGBT ne représentent pas ces citoyens-là …” "C'est dingue" dirait @trentenaire-du-14, sans autre argument devant les FAITS, "C'est dingue le nombre d'opposants qui, sur les forums, ont des "amis" homosexuels: cela me laisse un peu dubitatif" Et bien en voila un autre exemple qui va sans doute convaincre, comme @Trentenaire-du-14 est très honnête☺, qu'il y a des homosexuels qui ne pensent pas qu'à consommer et se justifier au dépens de la société au risque d'être manipulés¹…   ¹ : http://blogs.mediapart.fr/blog/alinejouygmailcom/251112/le-mariage-pour-tous

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 13:23 - Signaler un abus Allez encore une pièce dans la machine @VeLiVoS

    Bonjour; Alors donc pour commencer; l'altérité d'un père et d'une mère n'est en aucun cas un droit au sens juridique du terme car d'une part, la loi autorise les célibataires; qui peuvent homosexuels au passage; de pouvoir adopter des enfants et d'autre part, il faudrait contraindre à ce moment là tous les parents veufs ou célibataires à se marier puisque selon votre théorie loufoque, ils seraient hors la loi. Donc dans les faits, vous ne ne démontrez rien, vous vous contredisez en fait même et vous occultez totalement les célibataires dans votre raisonnement. Concernant le terme "complot", j'aurai du écrire totalitarisme car c'est plutot ce terme que vous employez mais on sent dans vos post que vous êtes un obsédés des théories loufoque. Je note, chose amusante, vous parlez de "totalitarisme" au sujet du projet de loi Taubira mais lors du défilé de dimanche dernier les responsables des manifestations contre le projet de loi ont ordonné à leurs troupes de ne pas s'exprimer devant les journalistes: on dirait bien là des méthodes totalitaires, non? Pourquoi interdire de s'exprimer? pour des gens qui prétendent sois disant défendre la liberté d'expression c'est vraiment bizarre. lol

  • Par ヒナゲシ - 10/12/2012 - 13:36 - Signaler un abus C'est votre côté « la terre, elle, ne ment pas »

    …je présume. VeLiVoS : « Je préfère me tourner vers ceux qui sentent le sujet, ceux qui le vivent ».   (Ou : la philosophie par les tripes.)

  • Par ヒナゲシ - 10/12/2012 - 13:40 - Signaler un abus Ah, j'ai un cadeau pour vous, VeLiVoS !

    Dire que j'ai failli oublier…   ☞ http://www.education.gouv.fr/cid66444/decision-de-justice-annulant-l-agrement-de-sos-homophobie.html

  • Par Greenday - 10/12/2012 - 14:16 - Signaler un abus Enfin un article qui

    Enfin un article qui rééquilibre un peu les choses sur ce site...

  • Par golvan - 10/12/2012 - 14:21 - Signaler un abus @trentenaire

    Votre argumentation sur l'adoption par les célibataires, si elle paraît exacte au niveau du droit, est fausse dans les faits. Et ceci pour la simple raison qu'il y a peu d'enfants à adopter en France, mais plus généralement en Europe, et que les responsables de l'adoption préfèrent confier des enfants à des couples hétérosexuels plutôt qu'à des célibataires, quelle que soit l'orientation sexuelle de ces derniers. Et lorsqu'il s'agit d'adopter des enfants venant de l'étranger, aucun des pays concernés n'accepte l'adoption par un couple homosexuel, sans doute parce que tous ces pays sont peuplés d'abrutis rétrogrades qui ne comprennent pas que nos homosexuels sont des êtres débordant d'un amour qui ne trouvera à s'employer qu'au travers de l'adoption. Bref je ne crois pas au grand-soir de la famille homo, mais plutôt à la PMA remboursée pour les lesbiennes. NB: dix ans de mariage homo en Belgique, pas une seule adoption légale, alors pas de panique

  • Par patrick_duc - 10/12/2012 - 14:58 - Signaler un abus @velivos : mangez du poisson

    @velivos : "Faut qu'ils m'expliquent les pseudos favorables à ce projet de … loi : → pourquoi certains ont le droit de ne pas se marier (PACS suffisant en lui-même) ? → et que ceux qui se marient religieusement sont, EUX, obligés de se marier civilement ?" Hé bien... ça me parait bizarre de devoir expliquer quelque chose d'aussi simple à quelqu'un qui (je pense) est majeur... ou du moins a plus de 10 ans d'âge mental (quoique là je sois moins sûr) : parce que le seul mariage ayant un sens légal en France est le mariage civil. On ne vous a pas appris qu'un mariage religieux n'a pas de sens légal en France ??

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 15:40 - Signaler un abus patrick_duc ◄► mauvaise réponse …

    … qui prouve que, de votre côté, l'âge de … raison n'est même pas dépassé. Une simple question montre la nullité de votre argument : → est-ce que tous les couples sont mariés ou pacsés en France ? Réponse : Non. Alors pourquoi un mariage religieux changerait la donne dans un état qui, comme vous l'indiquez fort justement (et cela contredit paradoxalement votre raisonnement), dans un état qui dit ne pas croire pas aux cérémonies religieuses.   Si votre argumentation était un tant soit peu juste, faudrait m'expliquer : • pourquoi un acte religieux auquel l'état ne croit pas est OBLIGATOIREMENT lié à un acte CIVIL NON OBLIGATOIRE pour les autres citoyens. • Et pourquoi, et je le répète car vous semblez avoir des difficultés de lecture, TOUS LES AUTRES PAYS OCCIDENTAUX ne relient pas mariage civil & mariage religieux ?   Conclusion : votre argument n'est même pas digne d'un enfant de 10 ans et je suis gentil.

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 15:40 - Signaler un abus patrick_duc ◄► mauvaise réponse …

    … qui prouve que, de votre côté, l'âge de … raison n'est même pas dépassé. Une simple question montre la nullité de votre argument : → est-ce que tous les couples sont mariés ou pacsés en France ? Réponse : Non. Alors pourquoi un mariage religieux changerait la donne dans un état qui, comme vous l'indiquez fort justement (et cela contredit paradoxalement votre raisonnement), dans un état qui dit ne pas croire pas aux cérémonies religieuses.   Si votre argumentation était un tant soit peu juste, faudrait m'expliquer : • pourquoi un acte religieux auquel l'état ne croit pas est OBLIGATOIREMENT lié à un acte CIVIL NON OBLIGATOIRE pour les autres citoyens. • Et pourquoi, et je le répète car vous semblez avoir des difficultés de lecture, TOUS LES AUTRES PAYS OCCIDENTAUX ne relient pas mariage civil & mariage religieux ?   Conclusion : votre argument n'est même pas digne d'un enfant de 10 ans et je suis gentil.

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 15:52 - Signaler un abus trentenaire-du-14

    Dire d'un projet de loi qu'il est une forme de TOTALITARISME, • dans la manière de l'aborder (pas de vrai débat), • dans la manière d'obliger, contre leurs convictions les plus profondes, ceux qui croient au mariage de couples et non de duos gays (voir les différents exemples que j'ai donnés dans des pays pas si éloignés de nous), dire cela, serait donc pour vous dire qu'on croit à la THÉORIE DU COMPLOT ‼   Mon pauvre, être atteint de démence sénile à trente ans (si j'en juge à votre pseudo), c'est affligeant … et en même temps très rassurant quand on s'oppose à vous. Plus sérieusement, vous confirmez là que vous m'aviez bien calomnié¹ et je vous remercie de cet aveu.   ¹ : qd les fonctions cognitives sont atteintes, c'est bien pratique d'utiliser le point Godwin

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 16:19 - Signaler un abus Greenday - "Enfin un article qui rééquilibre …

    un peu les choses sur ce site...” — Vous aussi trouvez que les pseudos favorables au mariage des duos gays manquent singulièrement d'arguments au point de déséquilibrer le débat sur ce site ?   Je suis plutôt d'accord avec vous sur ce point, @greenday, même si des arguments, chez Deschavanne, j'en vois franchement pas tant que ça. Certains ressemblent à l'argument d'un gars qui dirait que tant que la foudre n'est pas tombée sur vous, vous ne pouvez pas dire que vous allez en mourir.  OK et alors ? Et encore, qd il y en a car parfois… Prenons le point suivant : "La dénonciation de l'égalitarisme et de la bienpensance : le chantage à l'idéologie" → Sur ce point, je ne vois rien d'autres dans ce qu'il écrit que de l'ironie. Cela est d'ailleurs bien décevant pour 1 "philosophe" qui cite Aristote, St Thomas D'Aquin sans vraiment s'y opposer juste pour dire que leurs théorie va à l'encontre de ce que fait notre époque → OK & alors ? Toujours sur ce point donner en exemple l'islam, religion qui a toujours été combattue par l'Église¹ (répudiation de la femme, lapidation, …) pour dire que leurs logiques se valent → petit raisonnement pour gars médiocre.   ¹ : voir 1529, 1633, 1571

  • Par VeLiVoS - 10/12/2012 - 16:38 - Signaler un abus ヒナゲシ ◄► VeLiVoS : « Je préfère me …

    tourner vers ceux qui sentent le sujet, ceux qui le vivent ». (Ou : la philosophie par les tripes.) —   Parce que vous trouvez que Deschavanne fait de la philosophie vous ? Citer Aristote, la loi naturelle (certes sans se tromper d'auteur, contrairement à vous sur le sujet☺), Saint Thomas d'Aquin, ne vous met pas au rang des philosophes surtout quand derrière, vous oubliez d'y mettre un raisonnement, juste un constat.   Enfin, pourquoi voudriez-vous que ce sujet du mariage pour les duos gays soit abordé uniquement par l'oeil du philosophe ? → Pour info, en démocratie¹ tout le monde a le droit de donner son avis. Je dirais même qu'une mère, par les tripes, comprendra sans doute mieux certains besoins d'un enfant, que le meilleur des philosophe. → Et donc oui ‼ En effet, je préfère écouter un homosexuel sur ce sujet du mariage des duos gays, surtout s'il s'oppose à un projet de loi qui a tout pour lui être favorable. J'y vois de sa part de l'honnêteté.  → Enfin, si vos psys étaient des philosophes je comprends mieux pourquoi ils mentionnaient un droit à la religion et un droit aux soins ‼☺ ¹ : je suis surpris d'avoir à vous expliquer cela, … quoique.

  • Par Grwfsywash - 10/12/2012 - 16:55 - Signaler un abus @ golvan - 09/12/2012 - 21:00

    Merci de notre que je n'ai pas parlé de "bon sens", car j'ai la plus grande méfiance quand on m'invite au "bon sens". L'appel au "bon sens" peut être une reconnaissance que l'on est au bout de son argumentation, ce qui ne veut pas nécessairement pas dire que l'on a tord sur le fond, mais plutôt que l'on est incapable d'articuler sa conviction autour d'arguments objectifs et factuels.

  • Par golvan - 10/12/2012 - 17:25 - Signaler un abus @ Grwfsywash

    Personnellement je n'ai pas de méfiance lorsqu'on parle de bon sens. Mais le bon sens est un raisonnement qui résulte de valeurs communes et d'une forme de tradition collective. Dès lors que les valeurs ne sont plus communes et que la tradition est prise pour un truc d'attardés il est évident que la notion d bon sens ne peut plus être retenue. C'est pourtant le "common sense" des Anglais, dont le droit n'est pas toujours écrit mais repose sur les valeurs et us-et-coutumes supposés être communs à tous les citoyens. C'est en ce sens que je parlais de "bon sens" qui est forcément hors-jeu dans ce type de débat puisque le bon sens, précisément, voulait qu'on ne marie pas deux personnes du même sexe.

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 18:26 - Signaler un abus réponse à @golvan

    Bsr; @golvana écrit: "Votre argumentation sur l'adoption par les célibataires, si elle paraît exacte au niveau du droit, est fausse dans les faits. Et ceci pour la simple raison qu'il y a peu d'enfants à adopter en France, mais plus généralement en Europe, et que les responsables de l'adoption préfèrent confier des enfants à des couples hétérosexuels plutôt qu'à des célibataires, quelle que soit l'orientation sexuelle de ces derniers." Il est vrai que mins de pays accordent des autorisations pour les célibataires mais d'abord il faut savoir que l'agence pour l'adoption étudie les demandes et delivre des agreements: voici un lien vers une étude de l'agence française de l'adoption sur le sujet: http://www.agence-adoption.fr/home/IMG/pdf/Cahier_Psy_7_-_L_enfant_adopte_par_un_e_celibataire.pdf @golvan a écrit: sans doute parce que tous ces pays sont peuplés d'abrutis rétrogrades qui ne comprennent pas que nos homosexuels sont des êtres débordant d'un amour qui ne trouvera à s'employer qu'au travers de l'adoption." Vous avez raison de noter que dans bcps de ces pays les gays sont victimes de discriminations et de violences. L'homosexualité ne rend pas inapte à l'éducation d'un enfant.

  • Par golvan - 10/12/2012 - 18:59 - Signaler un abus @le trentenaire

    Vous êtes le champion du copier-coller mon vieux. Tout ça pour répéter à peu de choses près ce que j'écrivais. A une petite nuance près: vous affirmez que les homos élèveront aussi bien des enfants que des hétéros (ou aussi mal), c'est une affirmation qui n'engage que vous et qui ne repose sur pratiquement aucune observation mais sans doute sur un voeux pieux. Et pourquoi pas ? Mais à moins de révéler votre méconnaissance du sujet vous ne pouvez qu'observer le refus marqué de la plupart des responsables de l'adoption à l'adoption par les homosexuels. Ce qui semblerait révéler que beaucoup de gens ne pensent pas comme vous, y compris en Belgique.

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 21:27 - Signaler un abus réponse à @golvan 2

    Re, @golvan a écrit: "c'est une affirmation qui n'engage que vous et qui ne repose sur pratiquement aucune observation" Non, elle repose sur un fait: l'homoparentalité est un phénomène bien connu depuis longtemps et tout démontre que les enfants élevés par des couples homos se portent aussi bien que les autres. On observe aucun trouble spécifique liée à la situation d'avoir été élevé par deux hommes ou deux femmes. Ensuite, concernant l'adoption, vous confondez habilement la situation en France et en Belgique: - concernant la France; les organismes privés gérés notamment par des associations d'inspiration chrétiennes se sont exprimés contre l'adoption par des couples gays sans pour autant présenter des arguments solides. - concernant la Belgique: l'adoption pour les couples gays est possible depuis 2006, l'adoption internationale est pratiquement impossible pour l'instant, vous avez raison sur ce point: cela ne veut pas dire que ce rejet repose sur des éléments concrets, ils reflètent juste l'homophobie violente (chasse aux homos, viols de lesbiennes...) qui règnent dans bcps de pays d'Afrique notamment. En attendant les gays masculins recourent à la co-parentalité et à la GPA.

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 21:36 - Signaler un abus réponse à @golvan 3

    @golvan a écrit: "Ce qui semblerait révéler que beaucoup de gens ne pensent pas comme vous, y compris en Belgique." Les lois sur le mariage et l'adoption pour les couples gay sont passés sans heurts majeurs en Belgique; pour illustrer mon propos, je vous suggère ce lien vers "courrier international" qui relate un article de la RTBF qui reste scotché par le conservatisme arriéré d'une partie de la société française: http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/05/la-france-cette-grande-frileuse L'auteur a été effaré par le fait que des responsables religieux aient pu associer homosexualité et inceste. Bonne lecture. (ps: Concernant ma citation un peu longue de tout à l'heure: c'est parce que je ne souhaitai pas tronquer votre propos; à moins que vous concideriez que votre post était inutile auquel je n'aurai pas du le citer effectivement...)

  • Par golvan - 10/12/2012 - 21:41 - Signaler un abus @ trentenaire

    Encore une fois vous affirmez quelque chose comme si c'était une évidence: " l'homoparentalité est un phénomène bien connu depuis longtemps etc...". Et vous la sortez d'où votre évidence ? D'une étude financée par des homos ? Quant à prétendre que ce sont les chrétiens qui refusent l'adoption par les homos c'est de la pure désinformation, qui voudrait concentrer sur une partie très faible de la population une méfiance bien plus générale et sans rapport avec l'appartenance à l'Eglise. C'est habituel et c'est d'ailleurs la tactique cousue de fil blanc du PS. Et si "trentenaire du 14" veut dire que vous habitez le Calvados, je doute que vous soyez entouré de familles homoparentales dont vous puissiez parler en connaissance de cause. Je doute d'ailleurs aussi, dans la foulée que vous soyez un père de famille hétéro trentenaire, pour défendre avec une telle véhémence la position des homosexuels.

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 22:18 - Signaler un abus réponse à @golvan 4

    Rebonsoir; -Oui, je m'appuie sur des études pour affirmer cela et rien ne vous permets de prouver qu'elles ont été financé par des homos pour les disqualifier parce que leurs conclusions ne vous conviennent pas.Et oui, des études sont menées des années. A titre d'exemple l’ouvrage d’Eric Dubreuil, "Des parents de même sexe" date de 1998, son travail mettait déjà en évidence à l'époque que" le sexe et l’orientation des parents ne sont pas les variables importantes pour déterminer la valeur d’une famille". -Ensuite, les français ont élus une majorité qui avait pris clairement l'engagement d'ouvrir le mariage et l'adoption au couples de même sexe, tous les sondages confirment cette tendance lourdes: 58 pour cent des français soutiennent l'ouverture du mariage pour les gays sondage LH2 Nouvelobs du 16/10/12; alors j'ai quelques raison solide de douter de la réalité de "votre large opposition". Et derrière les groupes anti-mariage gay on trouve toujours des associations confessionnelles même si devant la caméra elles ne l'assument pas. -En quoi cela vous défrise qu'un père de famille hétéro du Calvados défende les droit des couples gays? Cela me touche de près tout hétéro que je sois.

  • Par zelectron - 10/12/2012 - 22:33 - Signaler un abus Deschavanne: confusion entre arguments et arguties

    dès la première phrase ce "philosophe" se déconsidère: car lui même exerce un "chantage au chantage au chantage" Ces pauvres jeux de mots ne le placent pas sur un piédestal, loin de là. C'est le fond qui compte pas la forme. Qu'il nous soit permis de ne pas approuver une attitude allant dans le sens de l'extinction, de mort de la vie, d'usures d'artifices délictueux, d'anti-nature, de mélanges sophistes, d'arguments spécieux, souffrez Messieurs et Mesdames les partisans de ce "mariage" que vous pourriez inventer un autre mot car la dimension sacrée vous échappe probablement quelque soient les religions et même au delà. Ce n'est pas parce que vous êtes "tombés" qu'il faut en faire tomber d'autres que vous mêmes.

  • Par trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 22:45 - Signaler un abus Tiens encore un adepte de la punition divine...

    @zelectron a écrit: "Qu'il nous soit permis de ne pas approuver une attitude allant dans le sens de l'extinction, de mort de la vie" Tiens encore un adepte de la théorie de fin du monde si la loi passe, détendez vous, les familles hétéros continueront à exister, il faudra juste partager l'espace (normal en société) avec les couples et les familles gays. Vos grandes phrases ridicules ne cachent pas l'absence d'arguments dans votre post. Bonne soirée

  • Par jlbaty - 11/12/2012 - 08:48 - Signaler un abus lubrifier

    Et la vaseline on la met ou la dedans

  • Par VeLiVoS - 11/12/2012 - 11:47 - Signaler un abus trentenaire-du-14 - 10/12/2012 - 22:45

    À défaut d'arguments, je vois que vous continuez à traduire, à travestir plutôt les propos de vos opposants dans le sens qui vous convient pour les faire taire. → parler de "totalitarisme", c'est parler de "théorie du complot". → dire : "Qu'il nous soit permis de ne pas approuver une attitude allant dans le sens de l'extinction, de mort de la vie, …" Cela siginifie d'office pour vous que l'on est "adepte de la punition divine..." ‼   est le pire dans l'histoire, c'est que, face à cette absence totale d'argument¹, vous reprochez ce point à vos adversaires. Très freudien tout ça, très freudien ¹ : Partager le mariage civil, OK, mais alors pourquoi • y ajouter le droit à l'adoption. Pour vous, les enfants ça n'a pas plus de valeur qu'1 partage ? • pourquoi, je répète, obliger à se marier civilement ceux qui ne veulent que du mariage religieux et qui sont prêt à laisser cette mascarade de mariage civil à tous les guignols que vous souhaitez ? • Pour info faudra-t-il d'ailleurs tout partager et comment : la capacité d'un couple à avoir des enfants naturellement avec la capacité des duos gays à attraper le HIV plus fréquemment aidée en cela par une vie plus … tumultueuse ?

  • Par trentenaire-du-14 - 11/12/2012 - 14:16 - Signaler un abus On refait l'éducation civique de @VeLiVoS

    @VeLiVoS à écrit: "Partager le mariage civil, OK, mais alors pourquoi" Dans notre pays il y a des citoyens hétéro et des citoyens homos donc ils doivent pouvoir jouir les uns et les autres des mêmes droits et devoirs. Pareils pour l'adoption: dire qu'un couple homo ne peut pas adopter parce qu'homosexuel c'est de la discrimination et en plus, tout prouve que les enfants élevés par des homos vont aussi bien que les autres donc il n'y a pas de raison de leur refuser l'accès à ce droit, c'est dans cesens là que je parlai de partage je vous invite à relire mes posts précédent parce que là vous vous répétez un peu: déjà à court d'argument? Concernant le mariage civil: moi et d'autres forumeurs avont montré qu'elle est idiote: seuls les agents de l'état civil peuvent enregistrer légalement le consentement des époux: pour que le mariage, qui est un contrat en droit civil, puisse être légal. Le mariage religieux relève de la croyance, donc cérémonie privée ( la loi de séparation de l'église et de l'Etat) Pour conclure, vous voulez faire la psychologie de comptoir; très bien! Je e demande ce que cache chez vous ce rejet des droits des homosexuels? Une méthode pour refouler vos turpitudes?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Eric Deschavanne

Eric Deschavanne est professeur de philosophie.

A 48 ans, il est actuellement membre du Conseil d’analyse de la société et chargé de cours à l’université Paris IV et a récemment publié Le deuxième
humanisme – Introduction à la pensée de Luc Ferry
(Germina, 2010). Il est également l’auteur, avec Pierre-Henri Tavoillot, de Philosophie des âges de la vie (Grasset, 2007).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€