Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le renouveau (mais pas) pour tous : LREM face à la même difficulté que les "vieux partis" à intégrer les catégories populaires dans la vie politique

Le déficit de représentation des catégories populaires, caractéristique de notre Assemblée nationale depuis plusieurs dizaines d'années, se traduit, d'une certaine manière, par une moindre connaissance de leurs difficultés.

Plouf

Publié le
Le renouveau (mais pas) pour tous : LREM face à la même difficulté que les "vieux partis" à intégrer les catégories populaires dans la vie politique

Atlantico : Comme l'indiquait Libération le 11 mai dernier sur la base des documents issus du #MacronLeaks, les donations au mouvement En Marche ! sont principalement issues des start-ups et autres réseaux bancaires. De plus, l'émission "C Politique" du 15 mai indiquait que les investitures En Marche ! voyaient une représentation forte de chefs d'entreprises (26%), de cadres issus du privé (17%), de personnes exerçant une carrière médicale (10%) ou juridique (15%). Outre les députés, et en se concentrant plus précisément sur l'entourage d'Emmanuel Macron, quelle est la capacité d'une sociologie aussi "homogène" de pouvoir "dépasser" le cadre de pensée de cette même sociologie ?

Olivier Rozenberg : Ce qui est frappant, c'est que la sociologie des candidats d'En marche ! est assez proche de la composition de notre Assemblée nationale depuis plusieurs dizaines d'années. Ainsi, le profil des candidats du mouvement du nouveau président est assez similaire à celui que l'on retrouve dans les grands partis dits de gouvernement. De ce point de vue-là, il n'y a pas de renouvellement sociologique.

Dans l'Assemblée sortante, nous avons un élu ouvrier sur 577, alors que les ouvriers représentent entre 1/5 et 1/4 de la population française. Mais de ce point de vue-là, la France n'est pas exceptionnelle. Dans les autres démocraties européennes, on remarque cette difficulté à faire entrer en politique des personnes issues des catégories populaires.

Avec En Marche !, ce qui pourrait constituer la nouveauté, c'est le fait que le mouvement puisse faire entrer en politique des novices. Il va donc y avoir un renouvellement, de ce point de vue, sans précédent. Mais ce renouvellement ne se fera que dans le rapport à la politique, à la société, mais pas sur la représentation de catégories populaires. 

La France est marquée par une forte présence de fonctionnaires au Parlement. Ceci pourrait changer, bien que nous ne disposions pas du chiffre exact relatif aux candidats La République en marche qui seraient fonctionnaires. Toutefois, je sens qu'il y en aura moins que d'habitude. Nous pourrions ainsi nous rapprocher de la moyenne européenne, aux alentours d'1/3. 

D'un point de vue historique, notamment dans le cas du "grand renouvellement" de 1981, ou en faisant référence à d'autres épisodes contemporains, que peut-on dire de la capacité des élus à sortir du cadre de leur propre sociologie ? 

En France, le scrutin est majoritaire, ce qui pousse à un enracinement local des parlementaires. On touche à un paradoxe qui est, en général, celui de la démocratie représentative : la promesse faite que tout le monde pourra accéder théoriquement au pouvoir et le constat selon lequel les catégories populaires ont plus de difficultés que les autres pour cela.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deneziere - 17/05/2017 - 14:44 - Signaler un abus Femmes, minorités, fonctionnaires

    Arrêtez de nous bassiner avec votre bien-pensance. 1/ Les femmes, il suffit d'avoir des épouses, des amies, des collègues ou des sœurs pour comprendre leurs problèmes. Il n'y a pas besoin d'être femme soi-même, et la position féministe traditionnelle sur ce point est une imposture. 2/ Les minorité ethniques : plus elles seront représentées, plus les allégeances ethniques l'emporteront sur l'intérêt général, plus le clientélisme se développera, et plus la France sera libanisée. 3/ Les fonctionnaires : l'"enmarcheur" serait moins fonctionnaire ? J'attends de voir.

  • Par Luca8369 - 17/05/2017 - 16:45 - Signaler un abus 26% entrepreneurs à l'Assemblée Nationale?

    On parle de la même assemblée elle serait plutôt remplie de fonctionnaires, à priori. ... A suivre

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivier Rozenberg

Olivier Rozenberg est chargé de recherche au Centre d’études européennes (CEE) de Sciences Po, spécialisé dans l'étude des parlements en Europe.

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€