Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Refonder l'Europe après 60 ans : pour un Etat minimal européen

Face au désintérêt croissant des citoyens pour l'Europe, les projets pour refonder l'UE se multiplient. Mais n'est-ce justement pas la force de l'Europe de ne pas être un projet politique totalisant ?

Futur

Publié le
Refonder l'Europe après 60 ans : pour un Etat minimal européen

Note publiée sur le site de Génération Libre

L'Europe peine à convaincre : 55% des résidents européens n’ont pas confiance en ses institutions (Eurobaromètre 2016). Pourtant, ils sont presque 80% à être attachés à leur liberté de circuler, étudier et travailler dans le pays de leur choix. Consciemment, ou pas, c'est finalement l'espace commun qu'ils plébiscitent.

Or face au désintérêt croissant des citoyens pour l'Europe, les projets pour « refonder » ou « relancer » l’Union européenne (UE) se multiplient. Mais n'est-ce justement pas la force de l'Europe de ne pas être un projet politique totalisant ?

A l'occasion des 60 ans du traité de Rome, nous proposons de revenir à l'esprit originel du traité.

Dans une série de notes, dont la première est publiée ce jour, nous promouvons une Europe :

- fondée sur des institutions garantes des libertés individuelles et économiques ;

- visant à créer un « Etat minimal » européen ;

- laissant toute sa place au principe de subsidiarité.

Dans cette première note, GenerationLibre rappelle le rôle fondamental de l'Europe - CJUE, CEDH et traités européens - pour protéger nos libertés individuelles et économiques.

Téléchargez la note en version PDF

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par GP13 - 25/03/2017 - 16:25 - Signaler un abus Pas d'Etat européen!

    Même "minimal", comment peut-on croire qu'un État européen pourrait être compatible avec le principe de subsidiarité ? Il faut choisir : si l'on est pour la subsidiarité, on ne peut pas souhaiter la persistance de la CEDH et autres instances judiciaires qui nous sont étrangères.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

GenerationLibre

GenerationLibre est un think-tank d’orientation libérale avec comme objectif de concevoir et de promouvoir des politiques publiques reposant sur la responsabilité individuelle et les mécanismes de marché. S’appuyant sur une tradition intellectuelle bien établie, d’Alexis de Tocqueville à Jean-François Revel, GenerationLibre a vocation à aborder l’ensemble des sujets d’intérêt général, qu’ils soient économiques, sociaux ou institutionnels.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€