Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Record de contraventions en 2015 : en France on n'a pas de pétrole mais on a des radars

En 2015, 13,31 millions de contraventions ont été émises par l'Agence nationale du traitement automatisé des infractions. Un record qui révèle comment le contrôle s'est infiltré à tous les échelons de la société française.

H16

Publié le
Record de contraventions en 2015 : en France on n'a pas de pétrole mais on a des radars

Tiens, voilà qui est surprenant : une de nos administrations réalise une jolie performance et vient de battre un nouveau record d’efficacité ; ceci est suffisamment rare pour être souligné. Ne vous emballez pas trop tout de même, il ne s’agit pas de la SNCF ou de l’URSSAF, soyons sérieux deux secondes. Mais avouons que la belle prouesse de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions mérite quelques applaudissements.
 

Comment ? Vous ne connaissez pas l’ANTAI ? Pourtant, c’est grâce à leur travail décisif que vous pourrez recevoir, joie, bonheur et ponction monétaire, vos amendes et autres contredanses automatiques à la suite d’infractions routières vous plaçant immédiatement dans la catégorie des dangers publics !

Et pendant l’année 2015, l’ANTAI a battu son précédent record en émettant 13,31 millions de contraventions (au lieu de plus de 12 millions en 2014). Youpi, non ?
 

Au passage, on ne pourra s’empêcher de noter que cette multiplication des PV n’est pas liée à la multiplication des flashs mais à la meilleure qualité des radars et des photos qu’ils prennent et au meilleur recouvrement de la part de l’administration.

Vraiment, il aurait été dommage de passer sous silence les améliorations techniques, le bon recouvrement financier et le déploiement toujours plus grand de ces radars sur les routes de France. Il est vrai qu’on se demande souvent quand les nouvelles technologies s’insinueront dans certaines administrations et certains services publics. Ainsi, quand Paul Employ va vraiment découvrir internet, ça va poutrer violemment, vous verrez. Et lorsque le gouvernement ou l’Élysée recruteront des gens compétents pour leurs réseaux sociaux, peut-être ira-t-on jusqu’à découvrir qui est vraiment Président actuellement (c’est vrai, quoi, la blague a assez duré) ?

En attendant, réjouissons-nous de voir la France des radars progresser à grands pas.

Après tout, qui ne voudrait pas de ces magnifiques engins qui permettent à nos forces de l’ordre de brigander contrôler l’automobiliste sans que cela puisse vraiment se traduire par une meilleure sécurité sur les routes ? Qui pourrait réellement s’opposer à ce qu’on occupe nos bataillons de gendarmes et de policiers à choper du père de famille en Touran sur l’autoroute plutôt qu’aller risquer leur couenne et leur badge dans des cités ou s’organisent trafics, go-fast et traites des blanches, qui, de surcroît, ne rapportent rien à l’État et qui, quand ils sont gênés, peuvent même provoquer des aigreurs d’estomac à nos gouvernants ?

Bref, des PV qui arrivent à bon port, des amendes qui sont payées et des radars qui se multiplient, c’est vraiment une excellente nouvelle pour ce pays de liberté.

Et puis ne l’oublions pas, le principe du radar est tout de même bien ancré dans les mœurs françaises. On aime beaucoup contrôler son monde. On adore s’assurer que tout le monde (les autres surtout) est bien dans les clous. On supporte assez mal celui dont la tête dépasse et qui fait le malin.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€