Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Racisme anti-blanc: le PS parisien approuve

Récemment, un colloque interdit aux Blancs a été organisé à l'université Paris-VIII. Plusieurs cadres du PS, parmi lesquels le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, ont refusé de condamner l'événement. Encore une illustration du clientélisme ambiant rue de Solférino.

En toute impunité

Publié le
Racisme anti-blanc: le PS parisien approuve

Le PS parisien adore le communautarisme et les logiques d’apartheid. Il ne le dit jamais ouvertement, mais il ne manque jamais une occasion d’envoyer les signaux faibles qui vont bien aux mouvements qui comptent. Ces petites attentions s’expliquent largement par la logique électoraliste qui structure les élus parisiens: pour garder leurs fiefs, et en parfait accord avec Anne Hidalgo, ils ne manquent jamais une occasion de renforcer les présences communautaires dans les « quartiers ». Les « minorités » ont en effet le bon goût de ne pas croire à la République démocratique telle que nous l’avons bâtie, et le plus souvent le meilleur goût encore de ne pas voter.

C’est toujours autant de risque en moins de perdre son siège!

 

Cambadélis et le racisme anti-blanc

Dans le concert du soutien à l’apartheid, personne ne sera surpris de retrouver Jean-Christophe Cambadélis, dont le penchant au communautarisme est bien connu. Le premier secrétaire du Parti socialiste n’a donc surpris personne en refusant de condamner l’organisation, à l’université Paris-VIII, d’un colloque interdit aux Blancs.

C’est bien connu en effet: qu’un parti comme le Front national organise une réunion interdite aux Arabes ou aux Africains, et le fascisme est en marche. L’événement mériterait la une des journaux pendant des semaines et des mois. Que le Parti des Indigènes organise, dans une université française, un colloque où les Blancs sont interdits ne pose en revanche aucun problème. Il ne se trouve personne pour demander la dissolution du parti en question.

Cambadélis a pour sa part produit ce tweet:

« Ras-le-bol! Rassembler toujours, stigmatiser jamais. L’Égalité, partout: dans les universités des « beaux quartiers » ou de banlieue »

Surtout, ne pas fâcher les associations de quartier qui feront sa réélection.

 

Cherki adore

Le frondeur Pascal Cherki, qui devra batailler dans le XIVème arrondissement, est pour sa part encore plus explicite:

« Pour ma part je pense que la fac de Paris-VIII est une excellente fac parfois en rupture avec l’idéologie dominante. Tant mieux ! »

L’idéologie dominante? Celle de la République?

On la retient, celle-là, à la prochaine sortie de l’impétrant sur les valeurs républicaines.

 

Le phénomène Molenbeek à Paris?

Rappelons simplement ici que le PS parisien n’est pas le premier organe politique à avoir testé les bienfaits du communautarisme pour assurer une réélection. Le PS bruxellois a largement pratiqué avant lui, notamment à Molenbeek où l’impayable Philippe Moureaux est resté bourgmestre pendant 20 ans.

À l’issue de son mandat, sa commune était devenue un nid de vipères où le terrorisme a pu se cimenter. Manifestement, la leçon n’a pas servi aux élus parisiens.

 

Cet article a été initialement publié sur le blog d'Eric Verhaeghe

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 08/05/2016 - 10:58 - Signaler un abus Le candidat PS

    mérite une bonne raclée aux Présidentielles, quel pays musulmans accepterait un colloque réservé aux blancs. Ces messieurs sont des traîtres tout simplement.

  • Par Ganesha - 08/05/2016 - 11:23 - Signaler un abus Réalités

    Aux présidentielles, les français musulmans, les antillais de métropole, tous les pauvres de France, voteront pour Marine Le Pen : ce sont eux qui souffrent de la concurrence des immigrés ! En 2012, les musulmans de France n'avaient pas voté massivement pour François Hollande : ils n'avaient aucune raison. Ils ont, en fait, voté contre Sarko, parce que les médias du Maghreb leur distillaient des rumeurs sur les origines réelles du ''nain lubrique''… Contrairement aux apparences, JM. Le Pen fait en réalité ce qu'il peut pour aider sa fille à attirer la clientèle musulmane, en répétant ses déclarations négationnistes ...

  • Par lasenorita - 08/05/2016 - 11:24 - Signaler un abus Cambadélis est un ''repris de justice''

    Cambadélis a ''eu maille à partir'' avec la Justice: des emplois fictifs à la MNEF, recel et abus de confiance au sein d'une société gestionnaire de foyers pour travailleurs immigrés....il exploitait des ''travailleurs immigrés'',etc...etc...et il s'enrichissait sur leur dos!...voilà pourquoi les socialos-collabos AIMENT les Bronzés!...

  • Par lasenorita - 08/05/2016 - 11:38 - Signaler un abus Les musulmans ont voté pour Hollande!

    Ganesha...Les statistiques ont prouvé que 91% des musulmans ont voté pour Hollande, les musulmans, eux-mêmes le reconnaissent!...Hollande, avant son élection, a fait un pacte avec Bouteflika, pour que les Franco-Algériens, très nombreux chez nous, votent pour lui...,voir le livre'' Paris-Alger, une histoire passionnelle de Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet...Souvenez-vous, le jour de l'élection de Hollande, place de la Bastille, les nombreux drapeaux algériens qui flottaient!...Quant aux Le Pen ils doivent le nombre important de Français qui votent pour eux, au fait qu'ils n'approuvent pas l'immigration musulmane et qu'ils disent qu'ils la limiteront s'ils sont au pouvoir, les Le Pen sont contre ''les prières dans les rues'',etc...beaucoup de ''Français modestes'' qui souffrent de leur promiscuité avec les musulmans votent Front National!...

  • Par caimanrouge - 08/05/2016 - 11:42 - Signaler un abus Discrimination à la carte

    ce colloque "colored people only" ne tombe t-il pas sous le coup d'une des nombreuses lois contre les discriminations ?. Je suis surpris qu'aucune action en justice n'ait été entreprise par le ministère public envers les organisateurs comme envers l'institution d'accueil

  • Par vangog - 08/05/2016 - 13:24 - Signaler un abus Le PS est devenu un parti communautariste...

    comme la CGT et le PC, il s'est d'abord ouvert, majoritairement, aux bi-et tri-nationaux, qui ont appris de la re-education nationale socialiste la haine de la France et l'idéologie de la revanche. Ce glissement idéologique des partis de gauche est, aujourd'hui, à son apogée, puisque les communautaristes étrangers , majoritairement musulmans, en ont pris les rênes, phénomène comparable à ce qui se passe dans les pays anglo-saxons. Cette dérive fascisante est dangereuse pour la démocratie... Souhaitons qu'elle ne provoque le suicide que des partis gauchistes, sans faire de dégâts collatéraux dans notre République!...

  • Par lafronde - 08/05/2016 - 16:35 - Signaler un abus Une République tutélaire !

    Dans une société libre, les critères de réunion devraient être... libres eux aussi. De même que les contrats (baux, emplois...) Le caractère libre de l'économie pourvoyant précisément aux opportunités pour tous (au prix du marché cela va de soi) Mais nous ne sommes pas dans un pays libre, et après avoir spolié les entrepreneurs et les entreprises, après avoir raréfié l'emploi et le logement, l'Etat, vient répartir la pénurie. Chacun peut voir en ce moment dans les transports publics, la campagne ignoble du Gouvernement, suggérant un comportement discriminatoire des employeurs de ce pays. Que je sache ce sont biens les gouvernements français, et leurs majorités parlementaires qui ont multiplié le chômage par vingt ! depuis 1974. Quant à se réunir "entre soi" c'est parfaitement légitime et admis dans nombre de pays plus libres que le nôtre. Cela fait partie de la liberté de réunion, précisément. Rien n'empêche les gens "exclus" de se concerter pour se réunir à leur tour, et de décider souverainement leur propre degré d'ouverture à l'autre. Enfin la majorité des habitants de ce pays mettent leur énergie à se loger "entre soi" contre les directives du pouvoir (de type "SRU").

  • Par lafronde - 08/05/2016 - 16:49 - Signaler un abus Une République partisanne !

    Le 1er grief contre nos media, notre politiciens, notre justice, c'est leur double échelle de valeurs. A la Gauche radicale, à l'immigration : l'indulgence, l'excuse, la complaisance. A la Droite réac, aux identitaires la condamnation morale, l'ostracisme, les procès. Le 2d grief est la fuite de l'élite "républicaine" devant le réel. Toute l'énergie des résidents des villes concernées par l'immigration est de fuir le "vivre ensemble" imposé par le pouvoir (lois SRU) d'autant plus qu'accepter cette mixité imposée c'est mettre sa famille à portée de la délinquance et du crime. Lire Obertone, France Orange mécanique. Le 3e grief est l'illégitimité des pouvoirs mediatiques (subventionnés) judiciaires (non exécutions des décisions de justice, faute de places en prison) et politique (le déficit budgétaire est un achat de voix pur et simple à hauteur de 80Mds d'€ par an). Il reste six mois à ceux qui ne veulent pas subir pour s'organiser avant les campagnes électorales et les grosses caisses mediatiques mensongères.

  • Par clint - 08/05/2016 - 21:08 - Signaler un abus Il ne faut pas s'étonner qu'il y ait eu des collabos !

    Trahir son pays a souvent été un sport hélas pratiqué en France ! On a eu des collabos sous le IIIème Reich et aussi sous l'URSS, en Indochine, en Algérie, etc !

  • Par C3H5.NO3.3 - 08/05/2016 - 21:43 - Signaler un abus erreur historique de la gauche

    Quand les musulmans seront suffisamment nombreux et se sentiront suffisamment fort, ils se passeront des gauchistes. Déjà, c'est le cas à Mantes-la-Jolie et d'autres villes de banlieue parisienne ou la liste UDMF était largement devant toutes les listes d'extrême-gauche aux dernières élections. Je parie que d'ici quelques années, peut-être dès les prochaines municipales, on aura des maire d'un parti ouvertement musulman, dans le 93 ou le 94 (Saint-Denis, Aubervilliers, Vitry, Ivry, Kremlin-Bicêtre, Bagneux), à la place des aires communistes.

  • Par winnie - 09/05/2016 - 07:27 - Signaler un abus Etonnent non ?

    Une bonne part de ces hommes dit de gauche sont d'origine juive et tous soutiennent les musulmans , qui eux ne pensent qu' a une chose : éliminer les juifs. Comme masochisme on fait pas mieux, ou alors se sont des imbéciles.

  • Par Jean-Benoist - 09/05/2016 - 10:08 - Signaler un abus Une preuve supplémentaire

    s'il en fallait une de la posture du PS en faveur du communautarisme et pour récupérer des voix. Ces gens-là et ces énarques de la promotion Voltaire n'aiment pas leur pays et trahissent les citoyens. Il faudra s'en souvenir à l'heure du vote

  • Par jojo318610 - 09/05/2016 - 10:35 - Signaler un abus Cet homme,

    est une véritable ordure, rien d'étonnant de la part d'un "socialiste" frepris de justice...

  • Par ISABLEUE - 09/05/2016 - 11:31 - Signaler un abus LE GROS CAMBA sent le vent tourner

    pauvre type, un socialo, quoi...

  • Par Jean-Benoist - 09/05/2016 - 12:35 - Signaler un abus Le PS parisien??

    mais Cambadélis et B Le Roux ne sont-ils pas des représentants du PS national?? Plutôt réducteur ce titre...

  • Par Alain Proviste - 09/05/2016 - 17:16 - Signaler un abus DES TRAITRES ET DES COLLABOS

    On ne saurait mieux dire. Ça crève les yeux de plus en plus et c'est en train de les perdre. Enfin ça et leur incompétence et leur avidité.

  • Par tubixray - 09/05/2016 - 17:37 - Signaler un abus Nous autres les céfrancs / gaulois

    N'avons qu'à la fermer puisque le racisme anti blanc n'existe pas .... on n'arrête pas de ne pas en parler !....

  • Par francis altier - 09/05/2016 - 17:46 - Signaler un abus Et si le pire

    était ailleurs ? cette francophobie risque de mobiliser les "français français" et provoquer une réaction violente que le pouvoir PS dans son "nous sommes au-dessus des autres" n'est plus capable d'évaluer. Pourtant certains au PS so,nt réalistes. Pour être concret, je citerai Madame Taubira dans l'Express du 4 mai 2006 " Il ne fait pas évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes arabes ne portent pas sur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des arabes" Merci à elle Pour approfondir, faites "traite arabo-musulmane" ou " Barbaresques" sur le net A vous de vous faire votre opinion. Pour ma part une conclusion : plus de repentance !

  • Par fanfoué - 09/05/2016 - 20:44 - Signaler un abus Tout simplement inadmissible

    Imaginons un instant l'inverse, les médias et la classe politique nous auraient abreuvé de commentaires pendant 3 jours !! C'est inadmissible de cautionner un tel affront aux valeurs de la république que la gauche prétend défendre. On voudrait déclencher une guerre civile que l'on ne s'y prendrait pas mieux. Le "vivre ensemble" n'est pas pour demain.

  • Par Deudeuche - 09/05/2016 - 20:49 - Signaler un abus 2012 place de la République la gauche célèbre!

    2 types de drapeaux; Arc en ciel (n'importe quoi pour tous! la case est cochée) et drapeaux maghrébins (il faut cocher la case vote des étrangers). Ceci dit ces deux types de drapeaux sont incompatibles mais au royaume de Normal 1er c'est pas grave!

  • Par francis altier - 19/06/2016 - 12:06 - Signaler un abus Le ventre des femmes musulmanes...

    Déclaration de M. Bouteflika : le ventre de nos femmes doit partir à la conquête de la France ! au moins c'est clair et pour le moins inquiétant? Bien que a priori provocateur vous retrouverez cette information sur internet

  • Par francis altier - 19/06/2016 - 12:06 - Signaler un abus Le ventre des femmes musulmanes...

    Déclaration de M. Bouteflika : le ventre de nos femmes doit partir à la conquête de la France ! au moins c'est clair et pour le moins inquiétant? Bien que a priori provocateur vous retrouverez cette information sur internet

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www.lecourrierdesstrateges.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€