Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Sarkozy et Hollande (et peut-être même Fillon) se préparent au cas où… le macronisme tournerait court

Selon des proches des deux anciens présidents de la République, ils envisageraient sérieusement de se poser en recours en 2022, si le quinquennat d'Emmanuel Macron se termine "en farce".

Sauveurs

Publié le

Quelles en sont les conséquences pour leurs partis respectifs, et pour Laurent Wauquiez et Olivier Faure en particulier ? 

Pour Laurent Wauquiez, qui s'est situé dans un pré-carré idéologique réduit et risqué, l'enjeu est d'empêcher Nicolas Sarkozy, et ceux de ses proches qui pensent à un possible retour de "l'ex", de retrouver un espace sur le thème du "rassembleur" qui redonnerait une nouvelle chance à la droite LR en 2022. Laurent Wauquiez doit faire attention car quelques anciens sarkozystes de son entourage font partie de ceux qui ne le critiquent pas (encore) mais n'en pensent pas moins. L'actuel Président de LR doit donc tenir ce pré-carré de "soutiens", qui étaient issus eux-même d'une Sarkozie très droitière - type Brice Hortefeux, Guillaume Larrivé… - soutiens qui n'avait d'ailleurs jamais donné dans le rassemblement avec la droite modérée et humaniste, encore moins avec le centre.

L'air sarkozyste du rassemblement sonne donc aujourd'hui assez faux. C'est la chance de Laurent Wauquiez, qui peut même s'en amuser. 

Côté gauche et PS, c'est tout autre chose, me semble-t-il en terme d'espace: la défaite historique de Benoît Hamon en 2017 a plongé le PS dans une crise historique et plus grave que celle qui a frappé LR. Olivier Faure a beau tenter de sortir la tête de son parti de l'eau, le naufrage du PS a failli le faire disparaître totalement de la carte. François Hollande a donc, avec le piédestal que lui procure son statut d'ancien chef de l'Etat, un espace potentiellement plus important. D'autant qu'à l'inverse de Nicolas Sarkozy, qui jouait la stratégie Buisson du clivage dur et permanent, François Hollande, lui, c'est par excès de synthèse qu'il a pêché durant son mandat. Mais aujourd'hui, cet esprit de rassemblement, même si peu de monde à gauche viendra courir pour l'encourager à revenir sur le devant de la scène, peut jouer davantage en sa faveur. Pour le PS, l'enjeu est bien de favoriser un esprit de reconquête et de rassemblement, entre la France Insoumise de Mélenchon et La République En Marche, un peu coincée par les difficultés de l'exercice du pouvoir. 

La question est de savoir, côté François Hollande, si ses paroles, qu'il a jugé bon de libérer sur la place publique ces derniers mois, relève d'une simple volonté de vengeance vis-à-vis de son ancien Ministre, Emmanuel Macron, ou s'il est véritablement entré dans une stratégie de reconquête du pouvoir, qui commencerait par la reprise morale du PS. 

Quelles seraient les conditions politiques nécessaires à un tel scénario ? En quoi le cas de la "farce" décrite par Nicolas Sarkozy, évoquant l'idée de circonstances exceptionnelles, pourrait-il ouvrir une possibilité pour les anciens présidents ? 

Les circonstances exceptionnelles doivent l'être vraiment pour permettre le retour d'ex-Présidents, quelles que soient leur talent, qualité et volonté. Valéry Giscard d'Estaing, après 1981, y a cru pendant des années. En vain. Il avait les qualités, la volonté, et il avait même repris la présidence d'une formation politique, l'UDF. Mais ces circonstances exceptionnelles ne sont pas venues, et les Français l'avaient enfermé dans une image, celle du perdant. Sous la Vème République, l'élection du Président au suffrage universel crée une sacralisation du personnage, quand il est victorieux. Quand il perd, la sacralité tombe. Durablement. Pour Nicolas Sarkozy, et même pour François Hollande qui n'a pas été à proprement parler battu, une page d'histoire a été tournée et, indépendamment de leur volonté ou énergie, il faudrait des circonstances terriblement exceptionnelles pour qu'ils puissent s'imposer comme un recours évident. On en est pas là. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par guy bernard - 08/07/2018 - 11:25 - Signaler un abus ce n'est pas notre besoin.

    les deux sont de grands spécialistes de chausses-trappes et attendent le "corps de leur ennemi assis au bord de l'oued". manque de pot, nous avons besoin d'un président réformateur et non de magouilleurs machiavéliques.

  • Par Anouman - 08/07/2018 - 11:36 - Signaler un abus retour

    C'est vrai que si Macron était en mauvaise posture la candidature de ces deux là le sauverait sans aucun doute.

  • Par ciara - 08/07/2018 - 12:31 - Signaler un abus Elle est bien bonne

    Tout cet article pour nous dire ce que nous savions déjà : les chances pour hollande le magnifique et Sarko le katchériste de revenir un jour sur la scène politique sont à peu prêt aussi grandes que de gagner le gros lot au loto. Et c'est tant mieux. Quant à macron, le réformateur, ses chances de réformer la France dans la bonne direction s'amenuisent de jour en jour.

  • Par J'accuse - 08/07/2018 - 12:32 - Signaler un abus Les pieds nickelés

    Sur la photo: Croquignol, Ribouldingue et Filochard. Mais sur un scénario de Sergio Leone: le bon, la brute et le truand; à la fin, un seul survivra.

  • Par quesako - 08/07/2018 - 12:57 - Signaler un abus Sarkozy en 3ème position à la primaire !

    Sarkozy, actuellement, ne peut faire que ce qu'il connait bien : une nuisance mortifère vis à vis de L. Wauquiez, un peu à la Chirac qui a préféré Mitterrand (mais ne l'a t'il pas fait déjà en bloquant plus ou moins le remplacement de Fillon par Juppé ??)

  • Par zen-gzr-28 - 08/07/2018 - 13:41 - Signaler un abus Quel est l'intérêt de cet article...?

    si ce n'est pour prouver que le pouvoir rend dingue etincohérent Qui peut croire que ces 2 personnages puissent reprendre le pouvoir et être un recours salvateur pour le pays ?

  • Par cloette - 08/07/2018 - 14:11 - Signaler un abus J'aime bien l'expression

    " se termine en farce" ...Là où on peut se poser une question, c'est sur la relève : de Sarkozy? de Hollande ? ou de quelqu'un d'autre ? Tout porte à croire que ....ce sera .....

  • Par vangog - 08/07/2018 - 14:30 - Signaler un abus La grande famille des menteurs et des tricheurs au grand complet

    qui peut croire que les Français désirent encore ces nazes qui ont détruit la France?...des fous!

  • Par Frangipanier123Paris - 08/07/2018 - 15:28 - Signaler un abus Message aux "groupies" fumeurs de moquette de N Sarkozy !

    J'ai 71 ans et depuis l'âge de 18 ans ai - A CHAQUE ELECTION - voté pour un candidat de la droite (et toutes les couleurs de l'arc-en-ciel de la DROITE ont eu leur chance) MAIS si jamais NS devait entrer de nouveau en lice, je préfèrerais voter Besancenot ou Poutou ou O Faure (mais quand même pas Hollande, Macron ou S Royal: on a sa fierté)

  • Par lili57 - 08/07/2018 - 16:16 - Signaler un abus frangipanier

    moi aussi j'ai toujours voté à droite et contrairement à vous je resterai fidèle à MA famille politique et surtout à NS, ne vous déplaise !!!!!!!

  • Par assougoudrel - 08/07/2018 - 16:57 - Signaler un abus Hollande, avec sa tête de

    coco-fesses de retour?! Ni lui, ni les autres. On a marre de choisir des "moins pire"; on veut du neuf et quelqu'un (e) d'efficace qui dira NON à l'immigration et qui enverra ceux de Bruxelles chier où ils gagnent leur pain.

  • Par kelenborn - 08/07/2018 - 17:24 - Signaler un abus on sent que c'est les vacances

    A Louseur, il y avait une certaine madame Ducreux ( surnom qui lui fut donné par un lecteur) ou encore madame Dutrou ( celui que je lui avais donné), ayant pour prénom Ingrid pour ceux qui chercheraient! Bon la...un article sur les "has been"! Ah!!! on est soulagé: il nous a dit que ceux qui n'étaient pas à la morgue avaient plus de chances de ressusciter! Franchement, ce mec il y connait rien en com! il nous aurait annoncé le come back de Pasqua ou de Clemenceau! immédiatement Vangode se fendait de 20 lignes! La une et demi.....et pas une seule fois socialauds ou gauchistes! Ou alors ce Moinet c'est un sadique!!! Vous avez vu comment il enlève ses lunettes !

  • Par gerint - 08/07/2018 - 17:30 - Signaler un abus Macron ne finira pas en farce

    Tout est fait et bien fait pour museler les Français (qu’on essaie de décérébrer au maximum) et s’ils font malgré tout des soubresauts on s’en fout comme de l’An 40 car tout est décidé hors des cadres démocratiques. La perversité des dirigeants est souvent perçue par les Français mais ils se résignent

  • Par Jean-luc laffineur - 08/07/2018 - 17:46 - Signaler un abus Fillon?

    Pourquoi mentionner Fillon dans le titre si l'article ne l'évoque même pas? Ca relève presque de la tromperie.

  • Par Lazydoc - 08/07/2018 - 18:10 - Signaler un abus Aujourd’hui je me sens plus proche

    De NDA! J’en suis presque triste. Aucun impétrant de droite n’étant libéral, il ne me reste plus que la défense et l’honneur du pays. LR se ridiculise en voulant augmenter le smic de 20%. Plus à gauche que Macron, faut le faire!

  • Par vangog - 08/07/2018 - 18:37 - Signaler un abus Sur la photo, ces has-been parlent tous en même temps...

    peut-être par peur d’entendre les conneries de l’un d’entre eux...

  • Par abracadarixelle - 08/07/2018 - 18:56 - Signaler un abus Hollande en recours ?

    Peste, le pays serait tombé bien bas ! Hollande jamais plus ou alors en bouffon du Roi , seul poste lui convenant !

  • Par Beredan - 08/07/2018 - 19:33 - Signaler un abus Help !

    Plutôt Macron II que l’un de ces deux boulets ....

  • Par francoise34 - 09/07/2018 - 01:00 - Signaler un abus La France

    La France a décidé de mettre fin à la vie commune avec François Il devrait enfin le comprendre, elle en a choisi un autre

  • Par Bobby Watson - 09/07/2018 - 07:45 - Signaler un abus La débandade

    N'en déplaise à Kelenborn, l'idée même de ce scénario improbable révèle l'état de déliquescence de la Macronie à peine un an après l'élection d'EM par effraction. Incroyable !

  • Par cloette - 09/07/2018 - 10:13 - Signaler un abus de plus en plus

    oui, je crois que tout cela finira en farce .

  • Par Vincennes - 09/07/2018 - 11:24 - Signaler un abus @LILI.....ok avec, je reste fidèle à N.SARKOZY qui (confirmé par

    HORTEFEUX), se "trouve bien plus heureux actuellement".....j'ajoute : très loin de ces CHACALS que représente la plupart des journaleux. Pour répondre à CLINT, au sujet de la 3ème place de Sarko à la Primaire OUBLIANT de rappeler les 620.000 bons petits soldats PS envoyés en "komando" afin que, justement, il ne puisse accéder au second tour. TOUT A été "pipé" car il fallait préparer la place au petit "Macrounet" qui allait leur préserver LEUR NICHE FISCALE

  • Par Vincennes - 09/07/2018 - 11:31 - Signaler un abus @Frangipanier....les "fumeurs de moquettes" rentent quand même

    l'esprit très clair et n'oublient RIEN car : imaginons la crise de 2008 sans sa poigne/son énergie/ son amour de la France …. alors qu'il arrivait à peine aux manettes et RECONNU/APPROUVE dans le monde entier !!! foutez lui la paix car, malheureusement pour nous, il n'a pas l'intention de revenir sauf dans l'esprit de certains qui veulent mettre encore et encore de L'HUILE sur le FEU comme d'hab

  • Par Podoclaste - 09/07/2018 - 14:21 - Signaler un abus Tendance à la baisse

    Penser que les Français, après avoir pris 5 ans de Sarko puis 5 ans de Beignet, après avoir essayé un baril de EnMarche, reviendraient aux 2 premiers, franchement ! Sommes-nous vraiment des veaux ? Est-ce que le prochain article parlera de candidats sérieux ? Est-ce qu'il y aura des femmes politiques dans les prévisions ? Mais cet article est sans doute pour dans trois ans... J'insiste, des femmes politiques, moins corrompues, moins narcissiques, bosseuses.

  • Par ISABLEUE - 09/07/2018 - 14:56 - Signaler un abus Vincennes oui vous avez raison..

    la primaire, quelle connerie.... J'ai vu tous les gauchistes de mon quartier venir voter pour jupé... quelle farce !! cette primaire ouverte... AU moins ils ont donné 2 euros pour le parti..

  • Par Atlantica75000 - 09/07/2018 - 14:59 - Signaler un abus Je me souviens

    Je me souviens d'articles du Canard qui indiquaient les grandissimes réserves de l'armée auprès de Sarkozy qui n'a rien voulu entendre ! Avec les résultats qu'on voit et qui sont incurables Que des groupes de Sarko ne comprennent pas cet aveuglement est sidérant !

  • Par Atlantica75000 - 09/07/2018 - 15:11 - Signaler un abus Erratum

    (...) groupIes (...)

  • Par Pharamond - 09/07/2018 - 18:09 - Signaler un abus Vous avez dit bizzare...?

    Ce n'est qu'un fantasme journalistique,et pour ce qui est de Fillon, du délire. Alors même que la justice(?), avait cravaché pour le mettre en examen,elle s'est étrangement assoupie en chemin, laissant ainsi peser une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Nicolas Sarkozy lui est un peu dans la même situation,en plus vicieux.Hervé Gattegno nous apprenait dans le JDD du 8 juillet que des Pvs, à décharge,émanant de caciques libyens entendus en Libyedans le cadre de l'entraide judiciaire, n'avaient pas été versés au dossier,ce qui a contraint son avocat à écrire au procureur de Paris,François Molins,pour s'en étonner et réclamer des recherches. Vous avez dit bizzare? Enfin le troisième larron de cette hypothèse farfelue F.Hollande,il avait reçu en fin de mandat une sévère admonestation de la Cour des Comptes pour son héritage budgétaire qui a en partie plombé le budget de son successeur. Si il lui prenait l'envie de revenir, il pourrait se retrouver devant la Cour de Justice pour insincérité des comptes. Conclusion:l'hypothèse ne tient pas la route.

  • Par raslacoiffe - 09/07/2018 - 18:45 - Signaler un abus La canicule a du détruire les neurones de l'auteur.

    Arrêtez les fables sur Atlantico et les commentateurs du calme. La ficelle est tellement grosse. Attention les français si vous n'êtes pas sages, les pères fouettard vont revenir. C'est fatiguant de nous mépriser de la sorte nous ne sommes pas des gogos.

  • Par CasCochyme - 10/07/2018 - 00:39 - Signaler un abus 1er avril

    Pour un 1er avril, cela aurait été passablement distrayant. À mettre sur le compte de la chaleur. Ces deux-là sont évidemment grillés par la teneur de leur impéritie ou de leurs exploits. La fable Macron explosera sans doute, mais ce sera à quelqu'un d'autre de remettre de l'ordre dans cette chienlit.

  • Par Podoclaste - 10/07/2018 - 10:00 - Signaler un abus Les journalistes français

    Ont pris pour mauvaise habitude de nous fabriquer les candidats pour lesquels ils voudraient qu'on vote, ils ont fait comme ça pour Macron (inconnu jusqu'en 2014) et semblent vouloir recommencer. Pas sûr que ça marche à chaque coup.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Philippe Moinet

Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique Son compte Twitter : @JP_Moinet.

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€