Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand vous évoquez les djihadistes, vous êtes sommés de dire "qu'ils n’ont rien à voir avec l’islam"

Les professeurs (c’est-à-dire les hommes qui nous gouvernent) ont fait allégeance à la novlangue. Voilà comment ils parlent. Et comment ils voudraient nous faire parler.

Paroles, paroles…

Publié le
Quand vous évoquez les djihadistes, vous êtes sommés de dire "qu'ils n’ont rien à voir avec l’islam"

Lecture du Coran. Crédit Reuters

Des crimes abominables ont été commis par le Daesh… Les assassins du Daesh ont décapité un otage français… Les barbares du Daesh ont… Les bourreaux du Daesh sont…        

                                                     
Ainsi, depuis quelques jours parlent MM. Hollande, Valls, Cazeneuve, Fabius. Vous savez ce que c’est que le Daesh, vous ? Vraisemblablement non. Eux, si. Le Daesh est l’acronyme arabe de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant.

Mais pourquoi alors disent-ils Daesh ? Peut-être sont-ils tous devenus arabophones ? Vous n’y êtes pas. Ils disent Daesh parce qu’en français, ça ne veut rien dire. Et surtout, parce que ça permet de gommer le mot "islamique".            

                                                           
En effet, toute référence à l’Islam et à l’islamisme est désormais proscrite du discours gouvernemental. Et c’est pourquoi il est formellement interdit de dire "islamiste", le mot "terroriste" sans aucun adjectif qualificatif étant devenu le seul vocable toléré dans les propos officiels. Quels "terroristes" ? Pas le droit de le dire ou de le savoir. On a connu des "terroristes" d’extrême-gauche, des "terroristes" d’extrême-droite, des "terroristes" nationalistes. Mais là, rien : juste des "terroristes".                  

                                          
Nous sommes en revanche autorisés à dire "barbares" ou "assassins". Mais on se doit aussitôt d’ajouter dans le même souffle une phrase obligée : "ça n’a rien à voir avec l’Islam". Mais alors, ça a à voir avec quoi ? Et avec quoi l’Islam a à voir ?          

                 
Ceux qui ont tué des milliers d’Américains en 2001 dans les tours du World Trade Center "n’avaient rien à voir avec l’Islam". Peut-être doit-on supposer qu’ils étaient simplement affiliés au Rotary Club ? Ceux qui ont égorgé le journaliste américain Daniel Pearl au Pakistan n’avaient non plus "rien à voir avec l’Islam". Se pourrait-il qu’il s’agisse de fidèles de l’Eglise Pentecôtiste ? Ceux qui, membres du GIA, ont fait des dizaines de milliers de morts en Algérie (et aussi quelques uns en France où ils ont commis des attentats) n’avaient, tout autant que les autres, "rien à voir avec l’Islam". Faut-il imaginer qu’ils étaient membres des témoins de Jéhovah ? Les talibans qui assassinent et lapident en Afghanistan et au Pakistan, les coupeurs de mains et de bras de Tombouctou, les shébabs somaliens, les Boko-Haram, n’ont, c’est l’évidence, "rien à voir avec l’Islam". Seraient-ils peut-être bouddhistes ou shintoïstes ?    

                    
Les bourreaux de Daesh (allez, faisons un peu semblant), qui se filment avec les otages qu’ils décapitent, "n’ont rien à voir avec Islam". Ils rendent leurs "sentences" au nom de Dieu et les oreilles très fines de MM Hollande & co perçoivent qu’ils invoquent selon les lieux et les jours les noms de Toutatis (si cher à Astérix), de Jésus, de Zeus et d’Osiris. Et Mohammed Merah ? Peut-être fréquentait-il un des temples protestants de Toulouse ? Et Mehdi Nemmouche ? Sans doute allait-il faire ses dévotions à l’église paroissiale du coin ? Ainsi, sous notre regard ébahi et incrédule, se joue une pathétique et mauvaise comédie. Travestir les mots, c’est insulter la réalité. C’est faire injure au bon sens qui est encore la chose la mieux partagée. On comprend bien qu’il s’agit de façon sournoise, cauteleuse, et in fine, improductive, de protéger les musulmans de France contre les flots de sang versés au nom du Dieu qu’ils vénèrent pour que ce sang ne retombe pas sur leurs têtes.                           

L’intention peut paraître louable. Mais le mensonge incantatoire n’est certainement pas la meilleure façon de la promouvoir. A chaque tête décapitée, à chaque massacre, nos gouvernants ne sont certes pas tenus de dire : "ça a à voir avec l’Islam". Mais quel naufrage de la pensée les pousse à dire l’exact contraire et à répéter sans cesse : "ça n’a rien à voir avec l’Islam" ? Ceux que les djihadistes locaux, et apportés (plus de mille Français parmi eux), exécutent et tuent, sont des nôtres. Les nôtres. Tués parce qu’Occidentaux. Assassinés parce que "croisés". Tout un chacun le sait. Tout un chacun en conçoit de la révolte et réclame, à juste titre, vengeance pour ces martyrs.          

                                                      
Dans la vidéo qui accompagne la décapitation d’Hervé Gourdel, il est dit qu’il s’agit d’un "message de sang" adressé à la France. Nombreux sont ceux qui, instinctivement, exigent que la loi du Talion leur soit appliquée. "Un message de sang" adressé aux djihadistes… Il y a de la colère dans cette revendication. Il y en a tout autant contre ceux qui les assassinent une deuxième fois en bêlant : "ça n’a rien à voir avec l’Islam".

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lazydoc - 26/09/2014 - 08:49 - Signaler un abus La novlangue est partout

    Libéral : non, ultra-libéral, catholique religieux: non, catholique intégriste, mariage homosexuel: non, mariage pour tous. La pravda tente de nous décérébrer. Ne nous laissons pas faire, appelons un chat, un chat. Un singe, un singe. Une banane, une banane. Les mots sont français et c'est leur interprétation qui est malsaine.

  • Par cloette - 26/09/2014 - 09:24 - Signaler un abus @Lazydoc

    Tout à fait d'accord avec votre commentaire

  • Par Benvoyons - 26/09/2014 - 09:33 - Signaler un abus Avant l'on pouvait parler de langue de bois mais maintenant

    cela n'est plus possible car le langage Socialiste depuis 70 ans a atteint des sommets pour prendre les Français pour des C... Maintenant que le sommet est atteint avec notre Grand Timonier de la Planche Pourrie Grand Élu du Peuple Fonctionnaire, et bien nous avons La Langue de Bois Pourrie Roulée dans la Farine. Plus hautement symbolique que çà est impossible. Si Si il y a! il y a la Langue de Bois Pourrie MLP qui est en devenir.Celle de j'ai un compagnon, j'ai pas de compagnon, j'ai par selfi toujours mon compagnon. L'on peut sentir un registre bien rodé et en devenir.

  • Par mareck - 26/09/2014 - 09:36 - Signaler un abus Enfin les vraies questions sont posées

    M. Boubakeur trouve intolérable que les musulmans aient à se justifier. Ah bon? Mais tous les musulmans préfèrent l'Oumma à leur pays (surtout s'il est occidental). Il paraît donc logique que l'on s'interroge sur leur bonne foi! M. Boubakeur estime que les djihadistes n'ont "rien à voir avec l'islam" ! Ah bon? C'est à eux qu'il faudra aller le dire... puisque de leur côté ils ne font qu'appliquer ce qui est dans le manuel, c'est à dire le "saint" coran! Comme chrétien, comme juif, le dieu du coran m'insulte et me promet la mort violente: quoi d'étonnant que je me méfie de ceux qui prennent le coran pour la parole de dieu!! Mareck

  • Par Christof - 26/09/2014 - 10:15 - Signaler un abus Entièrement d'accord avec vous Benoît,

    Je me faisais exactement la même remarque, une fois encore les professionnels du verbe tentent de nous manipuler en jouant avec les mots afin que nous percevions la réalité selon leurs désirs, leur prisme.

  • Par ISABLEUE - 26/09/2014 - 10:59 - Signaler un abus DASH LAVE plus rouge sang..

    Il parait que l'ordre a été donné dans les rédactions de dire daesh et non pas califat islamique... Califoutre, oui... mais les Français ne sont pas aussi crétins que les incapables qui dirigent (....). ce pays.

  • Par beg meil - 26/09/2014 - 11:54 - Signaler un abus Déjà . . . . les tartuffes . .

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/14/97001-20130114FILWWW00646-mali-cfcm-salue-la-prudence-d-hollande.php

  • Par beg meil - 26/09/2014 - 11:57 - Signaler un abus Merci MONSIEUR Rayski !!!!!! ! ! ! !!

    Merci MONSIEUR Rayski !!!!!! ! ! ! !!

  • Par Anguerrand - 26/09/2014 - 11:58 - Signaler un abus 100% d'accord avec vous Mr Rayski

    L'art ou la manière de nous faire accepter l'islam, alors que la France n'en veut pas. Il ne faut pas " abîmer" cette belle religion moyennageuse d'autant qu'ils sont de plus en plus nombreux sur notre sol surtout si l'on pouvait décompter les illégaux, sans papiers bien terrés chez un membre de leur famille. Quand je suis au Maroc, à chaque fois que je m'entretiens avec l'un d'eux, ils me parlent à tout les coups d'un membre de leur famille installé en France, et c'est pareil dans tout le Maghreb! France terre d'asile.....

  • Par Benvoyons - 26/09/2014 - 12:13 - Signaler un abus Bon alors ils vont enlever qu'au temps des croisades se ne sont

    pas des chrétiens mais des "Tâches" dans les livres d’histoires Musulmans pour éviter un amalgame. Amalgame que fait actuellement les musulmans et même la gauche d'ailleurs.

  • Par adroitetoutemaintenant - 26/09/2014 - 13:29 - Signaler un abus Et si on faisait pareil ?

    Si au lieu de parler du voile musulman on disait le gourdel ? Car c'est bien un symbole de la décapitation ce put... de voile !!

  • Par bebert2 - 26/09/2014 - 13:53 - Signaler un abus Cimeterre et gamble

    Le DASHophile est-il OMOphobe?

  • Par daerlnaxe - 26/09/2014 - 14:01 - Signaler un abus Il était temps, vous devez

    Il était temps, vous devez vous sentir aussi bien seul même chez Atlantico ! Ca me révulse de lire "ca n'a rien à voir avec l'islam" alors que si on regarde la vie de Mahomet, il a agit de la même manière que les membres de l'EI, que le Coran et les Hadiths vont dans ce sens. Comme si un nazi expliquait que les nazis ce n'est pas ca parceque lui n'a pas tué... Mais s'il n'est pas d'accord la solution est simple, partir. Bref un article qui aurait mérité d'être plus étoffé. Me reste une question qui me brule la langue, je n'ai jamais étudié le judaisme vu que les juifs violents ne font pas partie de mon paysage. J'ai lu dans les commentaires ailleurs une personne parler du Talmud, j'ai trouvé des textes violents à l'égard des goys. Déjà ou en est le Talmud, sert il encore ? ensuite est ce vrai, a la limite par le passé, quitte à ce que ca ait été modifié comme avec le christianisme. Je suis déjà au courant de ce livre qui est sorti il y a longtemps qiu serait la source de tout cela mais il m'est impossible de trouver correspondance, on ne trouve pas du moins pas facilement de traduction des passages concernés.

  • Par Amouyal - 26/09/2014 - 14:32 - Signaler un abus Je crois qu on se trompe tous

    En parlant du coran, la bible est aussi un livre qui relate des tas d episodes violents et guerriers , le coran n en contient probablement guere plus , pourtant peu d egorgeurs se reclament de la bible , le probleme est totalement interne au monde musulman en general et arabe en particuler car on voit bien ques les musulmans non arabes sont moins touches par le phenomene islamiste ; je pense que la religion n est qu un pretexte a ceux qui veulent dominer un magma arabo musulman trop eloigné des pratiques democratique ; c est dans le mouvement pro democratique que se trouve l issue de cette poussée plus fasciste que religieuse

  • Par daerlnaxe - 26/09/2014 - 16:06 - Signaler un abus il ne me semble pas que la

    il ne me semble pas que la bible appelle à tuer au nom de dieu, en général c'est la colère de dieu qui s'exprime mais dieu se débrouille tout seul.

  • Par Leucate - 26/09/2014 - 16:09 - Signaler un abus Elémentaire, mon cher Watson.

    le Djihad n'a rien à voir avec l'Islam qui n'y fait aucune allusion. Il s'agit du culte de Nanabozo le Grand Lapin.

  • Par perceval - 26/09/2014 - 16:26 - Signaler un abus Pour la nième fois

    Merci M. Rayski, bien vu. Et encore vos exemples sont ils récents, les égorgeurs du Maroc (massacre d'Oued Zem par exemple où ces égorgeurs jouaient au foot avec les têtes des enfants) et d'ailleurs, effectivement, n'étaient pas Témoins de Jéhovah. Mais à l'époque nos soldats les traitaient de "chacals puants", j'imagine le tollé chez nos brebis galeuses bien pensantes si un général reprenait ces termes aujourd'hui!!

  • Par Anguerrand - 26/09/2014 - 16:35 - Signaler un abus À Amouyal

    Pas tout à fait d'accord avec vous, le Coran et le prophète ne parle jamais d'amour mais de châtiments , d'interdiction, de lapidation, de guerre contre le non musulman . À l'inverse de la bible. Je pense qu'il nous est à peu prêt impossible pour nous occidentaux de comprendre les islams, sunnites, alaouites, chiites, etc. La haine envers nous se retrouve aussi entre eux. C'est bien pour ça que nous sommes toujours intervenus à tort dans ces pays en cassant des dictateurs pour installer malgré nous des fous de dieu encore pire pour la population et en particulier les minorités. Le monde arabe n'est stable qu'avec un pouvoir fort. C'est bien pour ça que de baisser la culotte en particulier sur notre sol est la pire des solutions. Rayski à raison ce n'est pas avec la novlangue qui excuse l'islam en permanence que nous pourrons conserver la démocratie et nos valeurs, bien au contraire. L'islam doit se soumettre à notre loi. L'état islamique affirme aux musulmans qu'ils n'ont rien à faire sur nos terres et qu'ils doivent rentrer sur la terre de l'islam, si seulement....Ces terres étaient pourtant des terres chrétiennes 6 siècles avant l'islam, et les arabes ont chassé les populations.

  • Par vangog - 26/09/2014 - 19:21 - Signaler un abus C'est la daeche socialiste...

    Et ça, pour les Français, c'est mille fois plus important que les acrobaties cérébrales et sans filet des socialos...

  • Par winnie - 26/09/2014 - 19:53 - Signaler un abus il me semble ....

    que ces salopards sont des islamistes et tuent pour l'islam non ? et bien il semblerait que seuls les politicards ne le voient pas ! Jusqu'à quand vont ils nous prendre pour des cons !

  • Par sheldon - 27/09/2014 - 00:39 - Signaler un abus @Amouyal : je vois une différence entre l'approche bible / coran

    J'ai lu 2 ou 3 fois le coran et plus souvent la bible (1er testament et évangiles). Je mets à part les évangiles où il n'est jamais question de meurtres et de châtiments corporels. Dans le 1er testament (dit "ancien") il y a des récits de batailles et de morts (notamment concernant David) mais soit dans un but d'explication (Dieu a été fidèle envers son peuple, etc) soit en prophétisions d'évènements à venir.Les peines de mort sont davantage des lois, propres aux théocraties, que des appels aux meurtres au nom de Dieu.

  • Par Texas - 27/09/2014 - 07:07 - Signaler un abus Maxime

    " Tout commence en mystique et finit en politique ". Ch. Peguy , je crois .

  • Par lexxis - 27/09/2014 - 08:31 - Signaler un abus PLUS QU'UNE AMBIGUITE!

    Si et heureusement tous les musulmans ne sont pas des terroristes, inversement tous les terroristes ou presque se revendiquent de la foi et de la loi musulmanes et actuellement, et qu'il le veuille ou non, l'islamisme est comme la mèche allumée d'une poudrière mondiale. Quant à l'Islam, amour et respect du prochain, il y a des versets du Coran qui disent le contraire et alors que la majorité des musulmans ignorent ou tentent d'ignorer ces versets, d'autres en font la révélation qui dicte toute leur ligne de conduite. Tant que cette confusion ne sera pas levée, tant qu'on n'expliquera pas aux infidèles ce que ces lignes "pousse au crime" viennent faire dans un texte saint, il y aura plus qu'une ambiguïté sur une religion, qui est factuellement aujourd'hui celle au nom de laquelle on assassine, on viole, on mutile le plus de monde.

  • Par Benino - 27/09/2014 - 08:42 - Signaler un abus Mais qu'allons nous faire dans cette galère ?

    Zigou Zag s'en va t en guerre pour la 3eme fois et pas en Syrie, fois de Poet Poet. A moins que ... Tout a perdre dans cette guerre, mais a jouer les matamore on peut gagner quelque % de popularité. A moins que... A défaut de vaincre la dèche en France, ce gouvernement de pieds nickelles va arriver a ses fins : casser Tout !

  • Par Benvoyons - 27/09/2014 - 09:37 - Signaler un abus Le problème actuel des musulmans est de connaître celui qui a

    la plus grosse. Donc il est vrai que des musulmans sont des adeptes de la force,la haine, ( en respectant le Coran) mais il y a aussi des musulmans dont toute leur vie est tournée vers la paix et l'entente avec autrui( en respectant aussi le Coran) (http://www.afrik.com/algerie-ghardaia-la-dechirure-mortelle-entre-arabes-et-mozabites ) Nous assistons et nous sommes en plein conflit ouvert mais qui existe depuis le début du Coran chez les Musulmans. Il faut voir qu'il y a 70% de la population qui veut rester ou évoluer vers la paix et l'acceptation d'autrui. Donc fatalement la minorité qui prêche l'absolut du Coran sur les autres se donnent tous les moyens pour éliminer chez eux (le peuple du Coran qui veut la paix et l'entente avec autrui, donc plus évolué). La grande difficulté des Musulmans pour la Paix et l'entente avec autrui vient de la structure même de la religion du Coran. Il n'y a pas un clergé mais des clergés. Tant que ces clergés ne se rassembleront pas dans l'idée qu'il faut pour l"ensemble du peuple du Coran une même lecture du Coran en éliminant ce qui n'est plus car 1392 ans sont passées. Une lecture de conquête du Coran domine pour le moment comme en 622.

  • Par cloette - 27/09/2014 - 09:59 - Signaler un abus Il n'en reste pas moins

    que il y a plus d'un milliard de musulmans , c'est donc bien que cette religion attire.... y compris des occidentaux qui se convertissent,et il serait étonnant qu'ils le fassent containts et forcés, et qu'ils le fassent par attirance pour les décapitations, lapidations ou autres horreurs...Il faudrait donc lire ce fameux coran que tout le monde commente ici et que personne n'a lu ! J'ai connu une iranienne (vivant en France) de religion bahà'ie qui disait qu'il y avait des passages sublimes dans le coran ....donc voila il faudrait en avoir le coeur net, mais je ne l'ai pas encore lu, j'ai juste feuilleté la bible qui a des passages aussi bien violents et guerriers que très poétiques . Quant aux musulmans vivant chez nous, il y en a (la majorité) de paisibles bien sûr ,il faut arrêter de les stigmatiser injustement .

  • Par Benvoyons - 27/09/2014 - 10:03 - Signaler un abus Je vais donner un exemple bien Français. Un syndicat minoritaire

    (ils le sont tous car il y a 10% d'adhérents qui représentent 4% du budget d'un syndicat. Et bien cette minorité peut dominer et même jusqu'à détruire l'outil de travail juste pour une lecture de leur bréviaire Marxiste totalement dépassé. Même chez nous nous avons les mêmes problèmes avec nos Ayatollah Syndicaux.

  • Par Supertagas - 27/09/2014 - 15:45 - Signaler un abus Bravo Mr Rayski

    Je me régale de lire chacun de vos articles mais celui-ci est particulièrement éloquent. Dieu merci, il existe encore des journalistes et des média independants dans notre pays!

  • Par chrisbord - 27/09/2014 - 16:36 - Signaler un abus Bien vu Mr Rayski

    Mais chut ! Nous devons nous présenter comme des brebis bêlantes devant le sabre de l'Islam , a genoux les pieds et poings liés, en ce qui me concerne, il faudra me prendre lorsque je dormirai. Marre de cacher les sapins de Noël ou autres mascarades afin de faire plaisir au saint coran ! Nous sommes dans un pays laïc, et ceux a qui cela ne convient pas, il faut les raccompagner d'urgence aux frontières avec interdiction de revenir en France ! Merci encore Mr Rayski, puissiez vous continuer dans cette voie !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€